Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 18:44
Coup de pied des français dans les privilèges

Les français n’aiment pas l’injustice surtout d’argent. Or, depuis l’abolition des privilèges de 1789, l’inégalité est criante entre les gens d’en bas et ceux d’en haut, bien que chaque jour les médias nous bassinent de contre exemples, comme une sorte de ligne Maginot orchestrée par les mis en cause. La volonté populaire est encore très loin de ce qu’il faudrait faire, notamment dans le fonctionnement territorial. Comme d’habitude, l’opinion s’attaque aux privilèges du privé bien plus accessibles que ceux de la classe politique ou du CAC40. Car malgré la crise, les privilégiés continuent de s’enrichir de façon indécente. Entre 2004 et 2010, les revenus des plus riches ont augmenté de +18 %, soit 36.000 € annuels, l’équivalent de trois ans de Smic, contre +7 % et 1.300 € pour le revenu médian . La France de l’élite scolaire prospère tout autant. Ses "grandes écoles" restent fermées au peuple, et ses élèves choyés. La collectivité dépense 15.000 € par étudiant en classe préparatoire aux grandes écoles (qui part à l’étranger), contre 9 000 € par étudiant des filières généralistes de l’université (qui file dans la fonction publique). Entre 2008 et 2011, le revenu annuel moyen des cadres supérieurs a augmenté de 1.000 €, alors que celui des employés a baissé de 500 € et celui des ouvriers de 230 €. Qui sont ces privilégiés ? 37 professions bénéficient de rentes particulières protégées par l’Etat ou le corporatisme. La plupart ont touché 1,7 milliard € de crédit d'impôt compétitivité et emploi" ou diverses aides. D’où l’idée de réintroduire un peu de concurrence car c'est la concurrence qui fait baisser les prix. (dixit le nouveau ministre de l’Economie). Passons ! mais qu’en est-il du monopole de la Poste (qui déroge à la réglementation européenne depuis 10 ans et augmente sans cesse le prix du timbre faute de clients); des retraites des fonctionnaires, des comités d’entreprise (cas EDF), des cumuls au sein des 363.000 élus, des pilotes qui empêchent le low-cost d’exister, du Loto, de la vente du tabac... Donc, tout le monde râle. Les concernés d’abord, pour raisons évidentes; les usagers ensuite, pour changement des petites habitudes. En 1789, la République a raccourci bien des privilégiés , parfois avec hypocrisie. Il est étonnant de voir un gouvernement de gauche mettre en place des concepts de droite (qui n’a osé aucune réforme des privilèges). Quant aux élus bien tranquilles dans leurs mairies ou assemblées et qui signent des emprunts sur les générations futures, leurs avantages sont pareillement comptés dans le temps par les réformes territoriales qui s’annoncent. Finalement, entre les atermoiements inaccessibles des élites et la réalité économique, la voix du peuple commencerait à se faire entendre. Un homme, une voix, ne fait plus d’heureux en politique !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Tribune
commenter cet article

commentaires

Dodette 18/10/2014 19:53

Le Lavandou est devenu le refuge discret des riches jusqu’aux étrangers italiens, russes, arabes qui font prospérer leurs affaires à distance. Une sorte de Miami à très petite échelle où les pauvres se retrouvent en mairie à faire semblant d’être aussi riches d’où une dette dont il est impossible de sortir sauf à refiler la mairie à un très riche qui foutra tout le monde d’accord avec son pognon.