Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 09:09

Mise à jour 30-11-2014
Un succès, 3 victoires. On peut toujours gloser sur le pourcentage obtenu par Nicolas Sarkozy et notamment le relativiser. L'essentiel est que ce succès démontre 3 victoires.
La 1ère victoire est la sienne , celle d'un retour réussi, du courage d'un homme qui quitte une vie de rêve pour s'engager à nouveau, accepter la concurrence, les critiques, la malveillance.
La 2ème victoire est celle des militants de l'UMP , de leur mobilisation, de leur enthousiasme. Une page de conflits et de polémiques se tourne. Une autre va s'écrire. Celle de la création d'une formation politique plus puissante et plus proche des français.
La 3ème victoire est celle de la France. Ce pays qui décline, devient l'homme malade de l'Europe,  a besoin d'un sursaut. Nul doute que Nicolas Sarkozy y contribuera avant, je l'espère, de l'incarner.
Thierry Saussez


Débat du 8-11-2014 au Lavandou
Le débat, à l'initiative de l'Association Lavandou 9, a rassemblé 120 personnes à l’Auberge de la Calanque, dont l’intérêt a entraîné des échanges passionnés entre la salle et les trois intervenants :  Thierry Saussez, ex conseiller  en communication de Nicolas Sarkozy; le député Jean-Michel Couve;
 Olivier Biscaye, rédacteur en chef du groupe Nice Matin
La première partie s’est attardée sur la prestation télévisée de François Hollande dont l’audience a été bien supérieure à sa cote de confiance. Son intervention a été jugée pathétique par l'auto justification permanente de sa fonction présidentielle, ce qui le confine dans une position de "perdant" avec une équipe divisée. Il est apparu malade, et affaibli (dans les deux sens des termes). passant son temps à se justifier, inversant la dimension de sa fonction. En 1995, Chirac avait commis la même erreur en reconnaissant à la TV découvrir " qu’effectivement il n’avait pas bien mesuré la situation ". Cet aveu lui a été fatal dans l’’opinion (se tromper un jour, se tromper toujours ! )
François Hollande a commis deux erreurs de communication  1/ la normalité qui l’empêche de toute créativité et d’audace attendues d'un guide de la Nation 2/ l’obsession de son prédécesseur.
Avec lui, c’est la rhétorique du flou, ainsi « je vais inverser la courbe du chômage » a irrémédiabement entamé la confiance des citoyens. Situation maintenant assez difficile à remonter avec une boite à outils complexe dont personne n’a le mode d’emploi et alors que les apprentis sorciers de son gouvernement rendent caduque son utilisation (ex : la loi Duflot (Allur) qui a effondré le marché immobilier). Et puis, la petite maladresse du président qui travaille pour son successeur est à l’inverse de ce qu’attendent les français : un président qui œuvre pour eux.
La marge de manœuvre de François Hollande reste donc très étroite et en cas d’accumulation de nouveaux problèmes il ne lui restera plus que trois solutions : 1/ le référendum 2/ La démission 3/ La dissolution de l’Assemblée Nationale
Mais, en politique on n'est jamais mort et il est possible que le Président se succède à lui-même profitant d’une droite en miette si rien n’est entrepris. Toutefois, les erreurs de François Hollande valorisent sans cesse le bilan de Nicolas Sarkozy, en le transformant comme son meilleur agent de communication.
Battu en 2012, >Nicolas Sarkozy a toujours caressé l’envie d’y revenir si l’état de la France l’exigeait. Malgré une situation privée et professionnelle très confortable, il est décidé à repartir par la petite porte en s’emparant de l’UMP qu’il va conquérir assez facilement. Restera à mettre de l’ordre dans un parti embourbé dans de multiples problèmes : les affaires, les égos, l’exode des adhérents, la perte de confiance dans l’opinion… Il s’agit donc de refonder une grande famille républicaine rassemblant toutes les composantes de la droite : centristes, libéraux, gaullistes, droite dure (à noter que le nombre de centristes à l’UMP est bien supérieur qu'à l’UDI). Ce projet courageux consiste à rapprocher la classe politique des citoyens car le fil est rompu depuis longtemps. Dans cette perspective il s’agit d’entreprendre un grand changement de notre société en cassant les tabous sur l’immigration, l’identité nationale, la sécurité, le travail, les corps intermédiaires pour rallier les citoyens. L’UMP de demain sera donc très différente, jusqu’à changer le nom, l’encadrement, les statuts pour devenir le premier parti de France (jusqu’à 500.000 adhérents); inventer une centrale de communication permanente; lancer une mobilisation sans précédent dans toutes les strates de population. Seul Nicolas Sarkozy a la crédibilité, la puissance, l’expérience pour rassembler les français et barrer la route au Front National qui ne cesse de grignoter du terrain partout.
La presse a aussi sa part de responsabilité dans cet état des lieux. L’agenda politique est progressivement passé du Parlement aux médias qui font le rythme de la vie publique, recherchant le scoop et le scandale qui feront vendre du papier... De nombreuses questions animeront la salle, parfois avec humour comme sur "la langue de bois" pratiquée par la classe politique. Puis, la soirée s'est clôturée par un excellent diner préparé spécialement au Bora Bora, avec la majorité des participants ravis de ce débat dont ils attendent une suite, afin de sortir le Lavandou de sa léthargie intellectuelle.

Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !
Le retour de Nicolas Sarkozy enthousiasme la droite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou 9 - dans Lavandou Cap 2020
commenter cet article

commentaires

lucide 02/12/2014 17:42

Et bien tant mieux, ça c'est fait Nicolas Sarkozy est élu n'en déplaise aux mauvaises langues qui disent que son succès est mitigé.... Il est évident que maintenant le plus difficile reste à faire...rassembler oui bien sur mais il est certains que ses "adversaires" UMP ne lui feront aucun cadeau....mais face ) cette énergie, cette intelligence, cette fougue....qu'aucun d'eux n'a.... ils finiront par rejoindre le personnage, mais surtout cette union indispensable pour lutter contre et les socialistes et surtout le FN...

herminette 01/12/2014 10:16

la route est longue... les français veulent le front national

lucide 11/11/2014 15:21

Une bonne centaine de personnes... une qualité du débat particulièrement intéressante...enfin il se passe quelque chose au Lavandou qui ne soit pas "ode à Bernardi"....Enfin les discours sont intelliigents...mais quel dommage que nos chers élus Regain appartenant à l'UMP n'aient pas été présents...IL est vrai qu'ils sont davantage habitués au discours lénifiant de leur idole et que sans doute ils n'auraient pas tout compris...Se rendent ils compte où le maire actuel les entraine.... ont ils conscience malgré leur ralliement que ce 4ème mandat est une arnaque total.... en prendront ls conscience un jour en votant contre les décisions unilatérales du petit Maire....ont ils validés le fait que ce cher Bernardi ne consente à rien donner pour la réalisation de ce débat (salle, chaises et sono...)... il parait qu'il est UMP,....on cherche encore sa participation... il faut d'ailleurs qu'il démissionne de l'UMP car il s'est encarté uniquement pour barrer la route à Thierry SAUSSEZ mais n'a aucune conviction.....d'ailleurs chez les anti Bernardi, on l'appelle "UMP peau de lapin"...

lavande 09/11/2014 19:38

Lavande

Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est bizarre,

Quelle belle réunion que celle organisée par l’équipe Lavandou9 avec à sa tête le très bon Thierry Saussez pour cette soirée du 8 novembre 2014.
Quels regrets pour le Lavandou que de ne l’avoir choisi pour notre Ville.

Bizarre, alors que plus de 100 personnes se sont présentées à ce débat, aucun des conseillers municipaux de la liste Regain (majorité), pourtant en grands nombres adhérents à l’UMP n’étaient présents à cette réunion.
On est en droit de se poser la question :
Soit ça ne les intéresse pas ?
Soit plus grave pour la démocratie locale, ils ont reçus des consignes, voir des menaces si ils se présentaient dans les salons de l’auberge de la Calanque ?
Les élections municipales sont pourtant terminées depuis 7 mois et la guéguerre continue.
Notre Maire aurait-il peur de quelqu’un ?




Lavande

GUILLAUME michel 09/11/2014 15:33

Les salons de l auberge de la calanque était plein à craquer hier soir pour assister à cette réunion débat animée par Jean michel Couve député du var et de l excellent Thierry Saussez ancien conseiller de Nicolas Sarkozy ,un débat très instructif ou chacun à pu s exprimer sur la politique actuelle et la refondation de l UMP . Une très bonne soirée de démocratie participative.

Pinocchio 09/11/2014 15:31

J’ai assisté à cette réunion et à travers le point de vue des participants et des personnes interrogées, voici ce que j’en ai retenu pour compléter ce qui a été relaté par ailleurs.
Sarko doit s’attacher à remettre en ordre une droite en mauvais état, pour ne pas dire en miettes. Il est conscient de ne pas être allé assez loin lors de son quinquennat.
Se lancer dans une stratégie de reconquête n’est pas une mince affaire et il doit s’attendre à prendre des coups, y compris par les diverses composantes d’une droite qu’il est indispensable d’unifier.
Aux « paroles verbales » d’un Hollande complètement dépassé il devra opposer l’utilisation intelligente de l’outil qu’est la communication.
L’avantage de Sarko c’est d’avoir pris conscience que, même si sa marge de manœuvre est étroite, elle existe bel et bien et que son action lui permettra de répondre aux questions de fond posées face à une opposition qui n’a fait que les effleurer.
Le sentiment quasi général est que Sarko aura pour charge de répondre intelligemment face à l’imposture de la gauche et la grande illusion de Marine Lepen.
En résume, la détermination affichée par Sarko devrait le porter à faire de l’UMP actuel ou à venir le premier parti de France à travers un large consensus quant à l’alternance qui ne devrait pas manquer d’arriver.

agathe 09/11/2014 11:29

et bien oui, malgré les "blocages" voulus de ce cher Bernardi, cette réunion a bien eu lieu et fut un vrai succès pour Thierry Saussez et ses amis.....il a bien raison ce cher petit Bernardi de craindre Monsieur Saussez...car c'est sur il ne lui "arrive pas à la cheville"
Lui qui se prétend un grand orateur, est totalement incapable de maitriser le discours politique comme Thierry Saussez....
Soirée tout a fait intéressante...a REFAIRE...

Julie Romano 09/11/2014 09:28

Quel plaisir de se retrouver ensemble dans cette belle réunion. Cela relève le lavandou de sa morosité. Merci Mr Saussez à refaire