Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

24 novembre 2014 1 24 /11 /novembre /2014 00:13

Les maires ont failli à leur mission dans la gestion des permis de construire. Les 29 morts de la Faute sur Mer est le comble de leur incompétence [jugement en instance de décision le 12 décembre : trois ans de prison ferme et 30 000 € d'amende requis contre le maire] et pointe du doigt la frénésie immobilière» et l'urbanisation à outrance qui se sont emparées des communes depuis la décentralisation, avec multiplication des lotissements, occupation illégale du littoral et des zones inondables. Un maire 3 à 5 mandats est rarement un allié de l’écologie. Souvent par clientélisme, avidité et pouvoir personnel. Il convient aussi de sanctionner la chaîne de responsabilité [adjoints à l’urbanisme, agents immobiliers, notaires, présidents d'associations, élus cupides du conseil municipal …] jusqu’à la tutelle de l’Etat qui devrait mieux superviser les signatures de son agent. L’aménagement communal est souvent un amoncellement de projets électoraux concurrents sans aucune cohérence de voisinage, avec un PLU modifié sur mesure, sous la caution d’études ruineuses et incompréhensibles. D’un trait de plume, le maire ruine ou fait la fortune de familles par simple clientélisme ou règlement de compte séculaire. Fleurissent alors SCI écrans, agents immobiliers complaisants, taxations abusives, subventions démesurées pour mener à bien un dessein sans intérêt collectif. Puis, en cas de problème, c’est la débandade des responsabilités, l’appel à la solidarité nationale, dilués dans un maquis de textes, de décisions, plaidoiries, absence d’études. Ainsi, des vignes se transforment en zone commerciale, des plages en village de vacances, des bords de rivière en camping, des trottoirs en aire de stationnement et des décharges… en terrain de jeux. Parfois le permis n’est pas encore déposé que le chantier est déjà terminé au détour d’une poignée de main, voire plus. Le clientélisme local est à la hauteur de la longévité du signataire. C’est pourquoi concomitamment à la suppression de la gestion des permis de construire par le maire, il est aussi nécessaire de limiter ses mandats successifs à deux et de lutter fermement contre le cumul et les conflits d’intérêt. Le Var est le plus mauvais élève en matière d’urbanisme où les constructions s’enchaînent d’une commune à l’autre dans la plus parfaite incohérence et indifférence. Le résultat est une bande littoral bétonnée de barres d’immeubles, ports creusés en dépit du courant ligure. Certaines communes du Var cumulent tellement d’invendus qu’une régulation de l’Etat devient indispensable pour ne pas exploser le marché immobilier. Il est temps pour ses services de reprendre la main sur l’aménagement du territoire en laissant aux élus locaux qu’un avis consultatif. Dans l’immédiat, une réflexion est en cours à Paris sur une protection plus efficace de notre patrimoine, abandonné aux mains d’élus dissimulés derrière des promoteurs sans scrupules. La République serait même avisée d’interdire l’accès aux élections locales à certains professionnels légalement acteurs de ce pillage organisé. La moralisation de la vie publique sera à ce prix

Partager cet article

Repost 0
Published by Liliane Guiomard - dans Urbanisme
commenter cet article

commentaires

electricite paris 15/02/2015 20:45

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

baron bic 25/11/2014 23:06

Une maison de retraite en zone constructible se retrouve par deux fois en zone inondable. La faute du sipi ou la faute du maire? les deux mon général ! l'un signe le permis de la main gauche, l'autre de la main droite. L'emploi dit-il mais lequel ? celui de pompier ou celui d'aide ménagère ? Ca se passe au lavandou le plus cocasse des villages de France !

Julie Romano 25/11/2014 10:28

OUI les maires se croient autorisés à modifier leur paysage selon leur inspiration. Au Lavandou le sentier du littoral est inaccessible à beaucoup d'endroits faute de respecter faire la loi et la mansuétude municipale si prompt à interdire me Cap Nègre. L'Etat n'assume plus a signalétique qui lui incombe et la mairie doit payer. Nos institutions fonctionnent très mal.

Lavande 24/11/2014 18:35

Et dans la zone de la Baou, du puits Michel ........
il nous fait quoi ce cher Gil. j'espère que sa rémunération personnel est à la mesure des accords qu'il donne aux promoteurs. Et sa belle maison dans les Alpes ???.
Pour moi un Maire qui ne travail pas et ne vie que de ses indemnités de Maire c'est suspect .......

Souvenir, souvenir... 24/11/2014 16:44

Terrains de la Drôme au Lavan,dou : 22 permis de construire successifs jusqu'à épuisement de Mme Lafontaine et du tribunal admisnistratif !

incompétence 24/11/2014 12:34

Le maire de la Faute sur Mer, malgré la parfaite maîtrise de la magouille dans laquelle il avait quelque intérêt, a plaidé l'incompétence... Le seuil d'incompétence est largement franchi par GB et son staff depuis plusieurs années, C'est magouilles et copinages. l'Etat ne contrôle plus rien : C'est le retour de la mafia. Jo