Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

La République en marche devient, de loin, le premier bénéficiaire du financement public, tandis que Les Républicains et le Parti socialiste vont voir leurs subventions baisser dangereusement (Le Figaro)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Tourisme en recul sur la côte varoise. En cause : mauvaises prestations,  tarifs abusifs, environnement dégradé, trop d’interdits, absence de promotion, racisme ambiant. L’Espagne récupère une grande partie du tourisme européen  (Instagram)

La Croix-Valmer. Polémique autour d'un projet immobilier au Cap Lardier. Les riverains se mobilisent contre la mairie (Google)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

La préfecture du Var interdit les tirs de feux d'artifices par les particuliers dans le département le 13 et 14 juillet (Facebook)

Toulon Provence Méditerranée veut devenir la première destination régionale en matière de tourisme (Google)

Déficit: la Cour des comptes tacle Hollande et tire la sonnette d'alarme d’un déficit qui présage des restrictions budgétaires de l’Etat et des collectivités locales (Google)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

20 janvier 2015 2 20 /01 /janvier /2015 00:07

Le constat est général. Voyages, restaurants, séminaires aux frais de la princesse, logement somptueux, communication tous azimuts, politique foncière aberrante, argent de poche, SCI personnelle, associations para-municipales… Le maire gaspille, nous payons ! Car crise ou pas crise, l’inventivité des barons locaux demeure sans limite quand il s’agit de financer sur le dos du citoyen des dépenses de prestige et d’image ou de recruter à tour de bras pour se fabriquer une clientèle.
Conséquence nationale: depuis 2000, les impôts locaux ont augmenté de +12 milliards €, et un grand nombre de collectivités sont endettées jusqu’au cou pour avoir succombé au doux parfum des emprunts, toxiques ou pas… OUI ! les collectivités locales gaspillent l’argent public Inévitablement, cette tendance dépensière a pour conséquence une hausse continue des impôts locaux, des taxes et redevances (taxe de séjour, stationnement, port, spectacles, eau potable, assainissement, sanitaires, terrasses sur la voie publique, forains...). Avec la baisse de la dotation globale de fonctionnement imposée par l’Etat, qui leur confie de plus en plus de missions, les collectivités sont tentées de couper dans les investissements et surtout d’augmenter les impôts . Pourtant, la priorité serait de réduire leurs dépenses de fonctionnement, qui sont pour la plupart exorbitantes voire abusives.
Un sondage d’OpinionWay nous apprend que :

◆ 1/3 des Français assimile les impôts à une extorsion de fonds

◆ 76% estiment que l’argent des impôts est mal employé

◆ 73% préféreraient choisir eux-mêmes l’affectation des recettes fiscales

◆ Plus de la moitié déclare que les impôts servent à alimenter le train de vie des élus

◆ 84% trouvent que les gouvernements gaspillent l’argent des impôts !

Agriculteurs, commerçants, artisans, professions libérales, entrepreneurs… chaque jour une nouvelle catégorie de Français exprime son ras-le-bol ! De plus en plus de « collectifs » et de « groupes » se créent un peu partout pour dénoncer une fiscalité destructrice et injuste : ce sont ceux qui prennent plus de risques et qui ne comptent pas leurs heures qui sont les plus lourdement « mis à contribution » par le fisc. Face à la multiplication des mouvements de protestation des contribuables, les administrations fiscales commencent à s’inquiéter sérieusement… car les dépenses d’aujourd’hui sont les impôts de demain et la dette d’après-demain .
Avec l’intercommunalité, les élus commettent de nouvelles bêtises… en plus grand ! Loin de réaliser des économies d’échelle, les regroupements de communes se sont traduits par une explosion des dépenses ! L’essor de ces nouvelles organisations à partir des années 1990 aurait dû permettre de faire des économies. Notamment la mutualisation d’une partie du personnel. Or, les effectifs ont augmenté et les fonctionnaires embauchés dans les intercommunalités n’ont pas diminué le nombre de ceux travaillant dans les communes. Les intercommunalités, au lieu d’embaucher des fonctionnaires communaux, ont recruté des fonctionnaires supplémentaires sans faire diminuer les effectifs des communes, Aujourd’hui, beaucoup de territoriaux sont payés à ne rien faire, au fur et à mesure que les intercommunalités intègrent pouvoir et compétences. Résultat: +30% de nouveaux agents entre 2008 et 2013 pour les EPCI à fiscalité propre ! Chaque semaine, les intercommunalités creusent un peu plus les déficits publics avec l’argent de vos impôts en l’absence de tout contrôle.
Illustrations au Lavandou où monsieur « ce n’est pas de ma faute », réélu en 2014 sur la promesse (à la mode électorale) de ne pas augmenter les impôts,.a fait voter lors du conseil municipal du 16 décembre de fortes augmentations de taxes et redevances pénalisantes sur le dos des professionnels et des touristes. Le même, intégré contre sa volonté par le préfet dans l'intercommunalité "Méditerranée Portes des Maures", s’apprête à faire voter le 20 janvier des augmentations d'effectifs municipaux. Le maire gaspille, nous payons !

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Eskenazy - dans Finances
commenter cet article

commentaires

froggy 20/01/2015 13:54

Les maires compensent avec les finances publiques ce que leurs femmes ne permettent pas avec le budget de la maison

JD-L 20/01/2015 11:17

UNE BONNE GESTION MUNICIPALE EN 8 LEÇONS
1995-2008 DEXIA & CONSORTS FONT DU GAVAGE
2008-2013 MA TANTE ME DÉPANNE AVEC LES BIJOUX DE FAMILLE
2013-2014 BRICOLAGE COMPTABLE BECAUSE ELECTIONS EN VUE
2015 FAIRE SEMBLANT ET ACCUSER L'ETAT
2016 SE LÂCHER UN PEU... 2017 2018 2019 SE LÂCHER BEAUCOUP
2020 LE POT AUX ROSES EST DÉCOUVERT... FUYONS !
2021 RETRAITE DORÉE
CONCLUSION , DEVENIR COUCOU DE LA RÉPUBLIQUE EST UN ART QUI NE SE PARTAGE PAS MAIS SE MÉRITE.

Dodette 20/01/2015 10:31

Le maire du lavandou se gave c'est clair sinon il ne s’accrocherait pas comme un morpion à cette fonction. Qui va consulter sa déclaration d'impôt qui est en libre accès à condition de décliner son identité ? l’opposition manque vraiment de courage politique. A suivre

carpe diem 20/01/2015 10:09

l'ancienne opposition avait fait dans vos colonnes le détail des frais annuels de restauration du maire.De mémoire, c'était plus de 50.000 euro + les 12000 euro d'indemnités sans justificatif, en plus de sa rémunération de maire et président de divers organismes para municipaux . Compte tenu de sa responsabilité dans les inondations,( 20 ans président d'un SIPI endormi ) il aurait pu faire le geste de verser la moitié de ses 12 000€ en don aux sinistrés !... mais faut pas rêver ! Le tiroir caisse d'abord ! Des nouvelles des emprunts toxiques ? Jo

KOBA 20/01/2015 09:42

Ne vous inquiétez pas tout est sous contrôle... de la Cour des Comptes pardi !

manipulation 20/01/2015 15:16

La cour des comptes n'a aucun pouvoir de police. Donc rarement de poursuites qui doivent etre engagées par les administrés ... Bernardi a juste fait une savoureuse pirouette sur le rapport catastrophique de la gestion communale en déclarant que, grâce aux conclusions de cet "excellent rapport" il pourrait désormais mieux gérer la commune ! Mais qui l'a lu ? En tous cas, pas ses électeurs ...

job en or 20/01/2015 08:42

douze mille euros d'argent de poche à discrétion au maire du Lavandou qui se fait payer par ailleurs tous ses frais envoyés directement à la mairie qui dit mieux ?????