Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Port du masque obligatoire. La mesure n'est pas respectée dans le Var (FB)

Pesticides. Malgré la loi les ventes bondissent de +23% en France (HP)

Angleterre rouvre sa frontière aux européens sauf aux français "peu vaccinés" (DM)

L'extension du "pass sanitaire" validée et appliquée dès le 9 août en France (AN)

Amazon amende record de 740 millions € par Bruxelles pour irrégularité du RGPD (FI)

Taux d'incidence Covid faussé par la migration touristique dans le 83 et le 06 (VM)

Le président Macron s'installe au Fort de Bregançon pour les vacances (AFP)

Méditerranée boudée au profit de la côte Atlantique et la montagne (TM)

L'état d'urgence sanitaire reconduit jusqu'au 15/11 en France (Elysée)

Marseille. L'accès aux calanques sera soumis à réservation internet en 2022 (PNC)

L'accès à Porquerolles est limité à 6.000 pers/jour au lieu de 12.000 (TPM)

Ollioules L'adjoint à la sécurité entendu par la police pour propos raciste (FB)

Appel à l'aide d'urgence des salles de cinéma en chute de fréquentation de -70%  (FNCF)

Une majorité de français ne souhaite pas la candidature E. Macron en 2022 (LT)

Manifestations de l'opinion contre la multiplication des privations de liberté (HP)

Air France introduit la reconnaissance faciale à l'embarquement des passagers (AF)

Muselier veut contourner la loi pour remercier les écologistes de leur retrait électoral (FB)

Saint Tropez fermeture de plusieurs établissements contaminés par la Covid (Préfet)

Le port du masque redevient obligatoire au Lavandou et 58 communes (ARS)

Sécheresse Var. 46 communes placées en restriction d'eau (Préfet)

Les JO2021 ouvrent dans l'indifférence mondiale et l'hostilité des japonais (AR)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Faux certificat de vaccination Covid en vente sur internet. 6 arrestations à Lyon (HP)

Pôle emploi Var. 93.600 inscrits. 53.400 offres sans aucun candidat (PE)

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Tourisme international perte estimée à 4000 milliards $ en 2020-2021 (VM)

47 communes varoises ont hissé le RN en tête des élections régionales (VM)

12% des français fument quotidiennement du cannabis malgré la répression (F24)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

Enedis envisage de récupérer par surtaxe sur les factures son emprunt Linky (FM)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 00:20

Beaucoup d’acteurs économiques gravitent autour des collectivités locales et fragilisent ainsi leur devenir économique. Malgré les délibérations, les appels d’offres, les marchés à bons de commande… force est de constater que la signature d’un contrat est facilement désavouée, annulée, pénalisée, ergotée devant les tribunaux, selon l’humeur du moment. Sans compter les petits arrangements hors cahier des charges et le paiement abusivement différé faute d’argent. Hors la loi, nombre de collectivités paient en effet leurs marchés au-delà d’une année anticipant les recettes et dépensant bien plus que leur possibilité.
Une signature avec une collectivité engage surtout le titulaire où les fonctionnaires empressés seront derrière son dos à vérifier des tas de normes, délais, malfaçons, personnel . Résultat : faute de candidats, les marchés sont donc effectués par les grosses entreprises européennes qui peuvent supporter l’administration française tatillonne et se faire respecter par une armée de juristes. Le petit entrepreneur n’a aucune chance dans un marché public ou une délégation de service public (DSP) remis en cause à tout instant – il est bien plus facile d’être candidat à une élection que compétiteur dans un appel d’offres - Il existe même des consultations fermées où les malheureux candidats sont sélectionnés une première fois en vue d’obtenir l’autorisation de concourir plus tard. Ne parlons pas des marchés truqués dont le cahier des charges a été rédigé par l’un des concurrents, seul capable d’y répondre. Ou de la mise au point d’un marché public, astucieux contournement légal après attribution d’un marché où le bénéficiaire peut corriger son offre après coup, jusqu’à 300%. Débutants s’abstenir car tenter un recours contre une collectivité c’est la mort commerciale et sociale assurée ! Le code des marchés publics est tellement complexe qu’une carence de candidats en précipitent une bonne partie comme infructueux. Le législateur a voulu mettre en place une ligne Maginot aux fameuses valises électorales. Mais aucun changement perceptible dans la pratique clientéliste que l’on retrouve dans l’eau, les déchets, les logements sociaux, la téléphonie, la voierie, le parc automobile, les colis de Noël…. Il suffit d’observer les annonceurs insolites d’une revue municipale pour établir la liste des généreux corrupteurs.
Parmi les récentes grandes affaires d’une volte-face : la concession des autoroutes, l’arrêt des portiques Ecotaxe, l’affaire Tapie-Adidas, les emprunts Dexia où les élus utilisent mille prétextes pour renier leur paraphe. D’ailleurs une clause est introduite sournoisement dans les marché où seul le pouvoir adjudicateur peut résilier un marché sans qu’il y ait faute. Cependant il a pour obligation d’informer le titulaire du marché et de l’indemniser aux dépenses limitées qui ont été « utiles » à l’acheteur public. Encore heureux ! Mais le pire est sur la suite, car en cas de résiliation pour motif d’intérêt général ou aux torts du titulaire, la personne publique ne verse pas d’indemnité et peut faire exécuter les prestations non exécutées aux frais et risques de l'entrepreneur.
En clair, la signature d’une collectivité NE VAUT RIEN ! pas plus celle de l’Etat, que celle d’une mairie. A chaque changement de majorité c’est un cortège de résiliation unilatérale qui déboule dans les tribunaux, du permis de construire, au traitement des eaux à l’attribution de plages ou d’occupation de l’espace public... Et comme une procédure peut durer de 10 à 15 ans avec l’argent public, c’est tout gagnant pour la collectivité qui aura cassé les reins de l'audacieux résistant.
Conclusion : une entreprise privée ne peut se bâtir sur le sable des marchés publics, à cause d'un donneur d’ordre qui peut renier sa signature à tout instant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

courcoulis 10/03/2015 13:01

Triste vérité de nos élus qui détruisent l'emploi privé avec des larmes de crocodile dans les yeux. Incompétents ou escrocs ou les deux font qu'il est urgent de changer le fonctionnement de nos institutions.

de vergnies 09/03/2015 18:48

Merci pour cet article .

maryse golan 08/03/2015 10:39

Que dire des maires qui achètent en sachant ne pas pouvoir payer avant la saint glin glin ? leur seule issue est de contester les factures et gagner des mois en palabres. Beaucoup de communes sont en dépôt de bilan virtuel avec des emprunts à 20 ou 25 ans. essayez de le faire dans le privé !

Arnaud Parenty 06/03/2015 09:30

Pot de fer contre pot de fer, et rapport de vassalité. Tu t'écrases devant ton seigneur saigneur ... La collectivité s'autorise arbitrairement des droits qui mèneraient toute entreprise privée au tribunal avec lourde sanction et indemnités ... Combien de dépôts de bilan et d'emplois cassés ? ...

Ets Patrice 06/03/2015 08:31

j'ai été victime d'une collectivité une fois le marché exécuté elle a prétexté que le libellé de ma facture n'était pas exactement celle du bon de commande et je n'ai jamais été payé de 10.000 euros. Les élus sont des voyous !