Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 00:09

C'est paradoxalement l'expression utilisée par le maire lui-même pour qualifier le budget primitif qu'il venait pourtant de défendre devant le conseil municipal.

Nous n'avons pas voté contre pour souligner les efforts d'économie réalisés.

Nous ne pouvions pas l'approuver car ce budget pare au plus pressé, n'a aucune audace , sacrifie l'investissement c'est-à-dire le soutien à l'activité économique, compromet l'entretien des bâtiments ou de la voirie. Il repose sur des économies incertaines et des recettes aléatoires. Il ne finira d'ailleurs pas l'année. De nouveaux efforts ou le recours à l'emprunt seront certainement nécessaires.

On traite trop, ici, les problèmes par les feuilles alors qu'il faut maintenant les traiter par les racines. Les années qui viennent vont être difficiles avec la baisse des dotations de l'Etat ou du concours des collectivités partenaires. C'est une réforme en profondeur qui s'impose et nécessite de réduire la voilure y compris au niveau du poste principal de charges ,c'est-à-dire le personnel. Il faut redéployer, mieux former et mieux rémunérer un personnel plus restreint.

Il ne faut pas s'en tenir , comme l'annonce le maire, à mettre en commun du matériel avec nos voisins de Bormes. Ce sont des services techniques communs qu'il convient de créer.

Enfin on n'en sait pas beaucoup plus sur la capacité de la commune à réunir les financements considérables - le maire évoquait un budget de 20 millions d'euros- nécessaires aux grands travaux de prévention des inondations. On attend également le bilan du port du Lavandou dont nous ne cessons de dire que la situation, pour ce fleuron de la commune, est inquiétante sur le plan du fonctionnement comme des finances.

C'est bien d'un nouveau souffle dont le Lavandou a besoin
Thierry Saussez

Partager cet article

Repost 0
Published by Therry Saussez - dans Lavandou Cap 2020
commenter cet article

commentaires

lucide 18/03/2015 17:51

Bravo Cassandre..;vous avez l'air de bien connaitre les problèmes budgétaires tant privé que public....
Mais sincèrement quand vous voyez ce que peut couter un Corso, vous devez comprendre que les Lavandourains ne comprennent rien à rien si ce n'est pour se déguiser, comme Bernardi , qui fait le pitre en Kilt le soir des remises de prix... Les kilts, c'est pas franchement anglais...encore la preuve que les connaissances de ce Maire sont très limitées....mais bons ça leur plait à tous ces Lavandourains qui ne vivent que pour la médiocrité des événements locaux....On ne peut pas vraiment leur reprocher...il n'y a rien d'autre dans ce pauvre Lavandou....

LOUIS GROLLAIS 16/03/2015 18:46

CASSABDRE ASSEZ DE BLABLA. VOUS NOUS FATIGUEZ AU LAVANDOU AVEC VOS ÉLUCUBRATIONS DE COMPTOIR. MR BERNARDI SAIT COMPTER ET DEPUIS 1995 IL S'EN TIRE TRÈS BIEN MALGRÉ LA CONJONCTURE ET VOTRE MAUVAISE FOI.

ras le bol 18/03/2015 17:54

Je suppose Monsieur Grollais que si vous dites cela, c'est surement que vous avez de gros avantages de la Mairie....Car oser dire que Bernardi sait compter alors que la ville est très endettée est tout simplement une hérésie...Mais bon, vous l'aimez votre Bernardi alors évidemment vous ne pouvez être juste et rationnel.... On ne vous en veut même pas tellement c'est bête....

cassandre 17/03/2015 09:47

Bien sur il s'en tire très bien avec 16 M€ de dettes soit presque 100% du budget et 3000 € de dette par habitant soit 7 fois plus que la moyenne nationale.....Impossible d'investir avec plus de 7M€ de charges de salaires à payer par an soit plus de 1300 €/an par habitant....Et moins de 2M€ par an d'investissement soit trois fois moins que la masse salariale.....Désolé Mr GROLAIS , votre maire Mr Bernardi est un pitre de la gestion...La dette il l'a créée lui même par cette augmentation somptuaire des salariés municipaux....Cela étant il reste plus de 20% de chômage au lavandou (autant que dans les pires cités parisiennes) et spécialement pour les jeunes qui quittent le navire pour essayer de trouver un job et construire une vie....
pour info voici le lien
http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/le-lavandou/ville-83070/2010/depenses

cassandre 16/03/2015 15:50

Quand une entreprise est en redressement première chose on allège la masse salariale des plus de 200 employés municipaux dont 20% d'absentéisme.(6 fois plus que la moyenne nationale à population comparable)..... Pour relancer l'économie une solution simple....le transport en commun de pramousquier à la favière gratuit jusqu'à 2h du matin permettra d'améliorer la fréquentation des plages (donc des restaurants de plage) des commerces (si ces derniers veulent bien être ouverts jusqu'à 22h) et des bars et restaurants sans craindre de retrait de permis.Et enfin réduction drastique des subventions aux associations (foot repas des anciens, ) ou arbitrage vers des activités à valeur touristique forte .

Agathe 16/03/2015 14:06

Oui sans doute qu'il sera difficile au maire de tenir son budget, même si l'opposition en partie en tout cas, a voté....ils ne se rendent pas compte que le maire leur ressortira leur accord quan il y aura problème....mais bon dans ce petit village Lavandourain, qui y'a t'il de plus important que ce Corso raté à cause du vent et de la pluie (respect pour toutes ces associations qui ont travaillées pour les chars).... c'est l'unique conversation ce matin dans le village...on ne parle pas des élections départementales, que tout le monde ignore....enfin pas des sujets qui sont importants... Alors le budget vous pensez bien qu'ils s'en moquent...ils verront quand les impôts augmenteront....
ils réagiront peut être...

jonkl 16/03/2015 08:40

La position de bernardi est intenable après avoir vidé nos caisses depuis 20 ans parce qu'il n'a pas cru a l'intercommunalite et joué l'indépendance communale

cassandre 16/03/2015 15:56

Avant tout comme dans toute entreprise en redressement réduire la masse salariale des plus de 200 employés municipaux (5 fois plus que la moyenne nationale à population égale) avec 20% d'absentéisme.Virer tous ceux qui prennent leurs congés pendant la période de forte affluence touristique.Car en fait ces employés ne servent à rien. En deuxième lieu réduire drastiquement les subventions aux associations touristiquement inutiles comme le foot , le repas des anciens etc...et arbitrer sur des activité à forte valeur ajoutée. Enfin mettre une clause de bonne fortune dans les contrats de DSP avec les plagistes ou autres DSP pour augmenter les recettes de manière proportionnelles aux profit des exploitants. SIMPLE NON???