Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Sainte Maxime. Après la manne des parcmètres, le PV pour stationnement dépassé passera de 17 à 27 € en 2018, car les communes ne récupéreront plus la gestion des amendes.. Les commerçants protestent (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou. Malheureusement, pour son auteur et les 83 annonceurs, cette philanthropique propagande, imprimée à 10.000 ex pour 5.165 habitants, n’est pas diffusée (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 10:57

L'électeur est paradoxal. Il s’emballe à placer des mufles sans qualification aux manettes politiques. Cet aveuglement conduit à des catastrophes relationnelles et économiques dans notre pays. Malheureusement toujours à postériori ! Ainsi la France recule partout : l’emploi, la finance, la recherche et développement, la culture et ne citons pas le mille-feuille administratif qui n’en finit pas de se charger en effectif et décisions contradictoires. Le mouvement de balancier politique est une tartufferie générale lorsque le pouvoir est concentré depuis des décennies sur les mêmes autocrates qui savent tout mais restent surtout la tête sous le robinet.
L’exemple de la dernière guerre, que nous célébrons à grandes gerbes de regrets éternels, est un concentré d’irresponsabilité politique, avec d’un côté des élus qui mystifient; de l’autre, des crédules qui ne manquent pas de baratins creux . Pourtant les faillites successives des gouvernements depuis la première République devraient nous servir de leçon. Que nenni ! Arrogance, manque de recul, contre-production, chimères, honneurs et scandales pourrissent notre quotidien politique. Les élus passent leurs mandats à manipuler les électeurs et se faire réélire sur des pochettes surprises . Nous avons remplacé le bon sens collectif par le culte de la personnalité. Dans l’indifférence générale, remplir notre estomac, vivre à crédit, compter les jours fériés et jouer au Loto occupent notre temps à ne rien faire d’autre que de râler contre les élus que nous avons démocratiquement mis au pouvoir. Notre miroir commence à nous faire peur...
Par exemple en 2020, Le Lavandou aura cumulé 24 ans de pensée unique - une génération - sans s’apercevoir que la vie n’est plus un long fleuve tranquille. La voie royale de l’après Faedda est devenue un chemin de Croix où s’entassent les illusions. Le breuvage amer est souvent le même : du béton, des palmiers, des crêpes, des feux d’artifice et des fatwas contre les opposants… la messe de la vanité est dite ! Le surplus est affaire d’aubaine, d’encartage, de clochemerle … et derrière chaque électeur se cache un mouton qui s’identifie aux « lumières » du maître. Que de temps perdu autour d’intercommunalité, parc national, évasion de collaborateurs, langue de bois, faux-pas. Dans cette quête d’illusions, le gouailleur, le gros bras, le voltigeur, le carabin, le mytho sera toujours électoralement préféré au moraliste, écureuil, pince sans rire, censeur qui sifflera la fin de la fête… ainsi les insolents passent de fauteuil en fauteuil sans oublier de se remplir les poches et de favoriser leurs copains sans avoir l’air d’y toucher. Aucun doute « On a les élus que l’on mérite »

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Politique
commenter cet article

commentaires

grosbeau 28/05/2015 18:57

et oui l'intercommunalité existe bien entre nos deux villages;l'ancien directeur technique du Lavandou est parti à la mairie de bormes ami avec le maitre du port du Lavandou qui lui aussi va au port de bormes comme maitre de port ami avec le directeur de l'école de voile du Lavandou qui se retrouve maitre de port du Lavandou et qui est remplacé par qui ? par le fils du directeur technique de bormes.a par ça il n'y a pas de magouilles;pas belle la vie?

lucide 29/05/2015 14:21

mais oui vous avez raison, Monsieur Grosbeau....ça ce n'est qu'une part de ce qui se passe au Port...mais sachez que pour le reste, c'est tout pareil.... On favorise les copains...
Tenez un exemple.... Ce soir vendredi 29 mai, c'est la fête des voisins... excellente idée et bravo pour ceux qui organisent...Mais imaginez vous que pour la fête des voisins la mairie à autorisé la fermeture depuis midi de la rue des Pierres Précieuses, permettant aux Commerçants de cette rue d'organiser une fête avec orchestre et "bouffe"... ce qui s'éloigne beaucoup de la fête des voisins mais ressemble davantage à une fête des Commerçants... devinez pourquoi...et bien seulement que le nouveau Gérant de Nicolas ce magnifique magasin qui vient de s'ouvrir est un ami du Maire et que le Responsable du magasin est le mari de la Secrétaire du Maire....
BIzarre quand on sait que le Maire refuse systématiquement lors d'autres événements comme les braderies de fermer les rues....
Comme d'habitude...Copains....Coquins...par contre que ce genre d'événements se reproduisent mais moins sélectifs.... c'est bien...

courcoulis 25/05/2015 20:26

Je ne compte plus les déçus du maire au lavandou. Un hécatombe. A se demander ce que l'électeur a dans la tronche quand il vote!

PierreDAC 24/05/2015 22:08

La différence entre tolérance et fraternité ? La tolérance, c'est d'accepter qu'il y ait quelques imbéciles en politique. La fraternité consiste à ne pas donner les noms !
Une adaptation à la Pierre Dac

henry le rouge 24/05/2015 09:06

Mr Bernardi est en position de survie. En 2020 ou avant il partira non sans avoir transformé ce village. En mieux ou en moins bien ? Cela dépendra où sera placée la plaque commémorative de son passage, de la rue, de l'avenue ou de l'impasse, par son successeur. Son souvenir sera vite oublié et après ? Mr Bernardi n'aura tenu aucune ou si peu de ses promesses banales. Mr Bernardi n'aura été que maire pas magicien. Existe t-il pourtant un profil type de maire entrepreneur ? Oui mais pas ici pays d'artistes, de rêveurs, de scribouillards tantôt caractériels ou enjôleurs. Que et qui sera le suivant ? parce que notre village ne peut se payer une cinquième sieste !.

ARLETTE REVAZ 24/05/2015 08:18

REGARDEZ LE LAVANDOU QUI SE MEURE ET VOUS COMPRENDREZ LA MONTÉE DU FRONT NATIONAL. L’INTELLIGENCE DES ELUS EST INVERSEMENT PROPORTIONNEL AUX AVANTAGES QU'ILS EN TIRENT. ILS APPELLENT CELA DU DÉNIGREMENT. POURTANT C'EST DE LA RÉALITÉ DU JOUR.. PORTER UNE ÉCHARPE TRICOLORE N'EST PAS UN OBJET DÉCORATIF QUI AUTORISE L'AUTOCRATIE ET L'ENRICHISSEMENT PERSONNEL. NOUS NE SOMMES CERTAINEMENT PAS DU MÊME MONDE.

Jean-Laurent Félizia 23/05/2015 14:50

Déçu...qui ne l'eût pas été ? Je le suis encore aujourd'hui, pour les mêmes raisons et pour d'autres...Comment croire au Père Noël dans une société si repliée sur soi et si individualiste ?

grosselle 23/05/2015 13:26

Signes particuliers des elus de nôtre République : tous gras, joufflus et bedonnants.

pere-noel 22/05/2015 18:49

Le premier étonné de sa quatrième réélection a été Bernardi et le premier déçu de son score : Félizia. Cela prouve qu'il n'y a pas de place pour tout le monde dans une ville heureuse. Dominant ou dominé voilà la réalité bien éloignée de l'Agora dont rêvent les maires qui ont transformé leur fonction en métier à plein temps avec monnaie trébuchante. Les citoyens veulent autre chose que le commerce des signatures municipales. Qui aura le courage de casser ce système de voyoucratie en col blanc ?

MG 31/05/2015 11:17

Il n y a qu une personne ,qu un seul nom : thierry Saussey ! Lui seul peut redresser le lavandou et lui faire retrouver attractiviter,et prosperiter .

JOUBOX 22/05/2015 16:50

Le rêve politicien c'est comme le rêve Américain : il touche à sa fin. La réalité économique a dépassé depuis longtemps ce petit monde qui n'a jamais su (ou voulu) se mettre au niveau des peuples, ni entendre leurs protestations : d'autres s'en chargent désormais.

katia 22/05/2015 16:38

PODOMOS !

DiaCrisis 21/05/2015 12:39

Remarquable article qui pose les limites de la démocratie. Voter ? mais pour quoi faire dans ces conditions ? Un loi contre le cumul' est de l'eau tiède. Punir les élus sur leurs deniers et les rendre inéligibles à vie sont de bien meilleures solutiions

Arnaud Parenty 21/05/2015 12:15

Comme tout cela est bien dit ! On a les hommes politiques que l'on mérite ...

MG 31/05/2015 11:22

Au derniere election municipale ,les lavandourains avait le choix ! Un candidat pour redresser la situation,et un autre pour continuer a l'enfoncer ! A votre avis il ont choisis lequel ??