Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

4 juillet 2015 6 04 /07 /juillet /2015 23:34

Le 1er juin 2015
Albert GALLI à  Monsieur le Maire du LAVANDOU


HOTEL DE VILLE
83980 LE LAVANDOU

Monsieur le Maire,

Usager du port du Lavandou depuis de nombreuses années, je me suis longtemps posé la question de savoir pourquoi, ni les élus ni la population ne s’inquiétaient de la vie du port. J’évoque bien évidemment ce que sont les nuits sur le nouveau port en Juillet et Août, et tous les week-­end pendant les mois qui précèdent ou suivent la saison estivale.
Nuits Blanches bien sûr ! Avec leur cortège de désagréments et d’ennuis.
Nuits blanches, offertes par vous, Monsieur le Maire, en sus des prestations si bien décrites dans les dépliants édités et distribués par votre municipalité et l’office du Tourisme, mais donc très incomplets.
Alors même que la lutte contre le bruit est une cause nationale, tout usager de votre port verra sa nuit transformée en enfer !
Les 4 ou 5 établissements de restauration ou bars présents sur les quais tous munis d'une autorisation d’ouverture tardive (3 heures du matin) confondent à l’envi ouverture tardive et ouverture de leurs portes et fenêtres, quand leurs soirées, ne se déroulent pas directement sur les quais !
La nuit leur appartient, les quais aussi, ou la petite placette située derrière le magasin d'accastillage, qui chaque soir est transformée en boite de nuit à ciel ouvert avec DJ, table de mixage et sono installés à l’extérieur !

Les usagers de passage, stupéfaits, n’ont d’autre recours, pour ceux qui se décident à franchir le pas, que de laisser de timides messages sur le livre d'or de la capitainerie. Peu d’entre eux alertent la police municipale.
Au mieux celle­-ci, si bien évidemment elle n’est pas occupée à d’autres opérations plus importantes, interviendra, auprès des tenanciers de ces établissements tout en sachant par avance l’inutilité de son action.
A titre d'exemple, dans la nuit du 14 au 15 août 2014 une pizzeria à l’ouverture récente, le Café G…. digne successeur du CIRKUS a organisé un karaoké jusqu'à 3 heures du matin, dont tous les bateaux présents ont pu profiter jusqu’à la panne d’accueil ou la digue tant le niveau sonore était important.
10 minutes après le premier passage de la Police Municipale, la fête avait repris de plus belle. Le policier municipal de permanence, contacté une fois de plus, dira découragé à ses collègues “C’est reparti à L... G ...”.
Quel dévouement ! Mais aussi quel sentiment d'inutilité. Quelle lassitude d'être ridiculisé et sans soutien !
Et ne vous plaignez pas au chef de poste ou présenté comme tel, le lendemain matin. Il vous dira qu’il ne sort pas la nuit ! Ça ne s'invente pas !
Ne vous plaignez pas plus à la Capitainerie; les employés présents ne sont pas informés de quelconques nuisances liées au bruit sur le port !
Omerta quand tu nous tiens...que ne ferait­-on pas en ton nom !
Et le 15 Août, ne perdons pas les bonnes habitudes, une soirée DJ sera organisée par un des bars, directement sur le quai et la contre-allée desservant le parking, soirée dont le niveau sonore maintiendra à l’extérieur, sur les quais ou dans les cockpits la totalité des équipages des bateaux présents dans le port cette nuit-là.
L’office du tourisme avisé, nous indiquera signaler ces incidents en fin de saison au Directeur des services.
Même réponse auprès du secrétariat du Maire....
Et le 2 mai 2015, à 2 heures il m'a fallu menacer téléphoniquement le C...G…. d'un appel à la Gendarmerie si leur vacarme ne cessait pas ! Sans parler de la sécurité publique.
Régulièrement vers 3 ou 4 heures du matin, les habitués de ces établissements, généralement ivres au dernier degré, se bousculent et se jettent dans les eaux du port, ou viennent faire leurs besoins sur les bateaux, occupés ou non, brisant au passage quelques bouteilles, de préférence sur les ponts De toutes jeunes filles, sans pudeur aucune, que leur ivresse rend incapable de vérifier l’absence de tiers à proximité, se soulagent directement sur les quais....Quelle tristesse !
Tout ceci est naturellement su et connu des autorités municipales pour avoir été dénoncé maintes fois par les uns ou les autres. Insuffisamment en tous cas. Une pétition a paraît-­il circulé il y a quelques années. Aussitôt victime du classement "poubelle".
Mais vous vous souviendrez certainement du CD qui vous a été adressé il y a deux ans,et
comportant une vidéo du port avec en fond sonore le CIRKUS filmé à 2 heures 30 du matin !
A l'évidence, l'urgence des mesures à prendre n'a pas perturbé vos nuits !
Tout ceci n’existe que par la complicité passive des autorités municipales du Lavandou.
Elle en devient active par la volonté affirmée de ne pas agir.
Les bateaux de passage ne repassent pas, sauf impossibilité manifeste ou nécessité familiale ce qui est mon cas. En cas de coup de vent, les ports environnants sont leurs préférés mais les places sont chères. Alors ils finissent par chercher refuge au Lavandou. Et repartent dès qu'ils le peuvent... Hébétés et plus fatigués qu'à leur arrivée !
Le Lavandou est une ville magnifique, mais il se dit sur les quais que vous n’aimez pas la mer. Dommage pour une ville qui se veut une station balnéaire de réputation, d’avoir un port si dramatiquement délaissé, ou en tout cas, dédié au seul profit, sans règle ou contrainte aucune, de 4 ou 5 tenanciers de bars.
Auriez­-vous, par une délégation de service public d'un nouveau genre, délégué la salubrité et la sécurité publiques sur le Port, à ces personnes ?
Aux autorités municipales de répondre avant que les autorités préfectorales ou judiciaires ne le fasse dans des circonstances dramatiques ou malheureuses.
En tous cas le personnel du port sans distinction aucune est incontestablement dévoué au service des plaisanciers. Mais ceci ne compense pas cela.
La lecture des chroniques parues sur le blog de LAVANDOU ­-TRIBUNE relativement au port, m'a donné l’occasion de m’exprimer fin février, et peut­-être d’exprimer ce que ressentent ceux qui comme moi, usagers occasionnels réguliers ou non, ou amodiataires ne peuvent exprimer à visage découvert.
La nuit du 2 mai 2015, m'a fait comprendre que rien ne se ferait sans que d'une façon ou d'une autre vous y soyez contraint.
Dommage que le premier magistrat de cette commune, au demeurant représentant de l’Etat, n’ait pas conscience de sa responsabilité.
Certains, sur le livre d'or ouvert à la Capitainerie ont qualifié ce port d'état de non­-droit !
Les places ne se vendent plus, et leur prix baisse. Votre port se vide, et votre "fleuron financier" prend l'eau ! Et ce sont les plaisanciers qui vous renflouent et surtout qui font les frais de votre gestion calamiteuse !
Avant de chercher la cause de cette déconfiture chez les responsables exécutifs du port, faites régner l'ordre sur les quais alentours et faites en sorte que la tranquillité des nuits des plaisanciers soit assurée.
Vous le leur devez ! En ne le faisant pas vous vous rendez coupable d'une tromperie manifeste !
Les usagers du port souffrent et sont las d'être trompés.
Afin que vous preniez l'ampleur de ma détermination ce mail est adressé en copie à l'ensemble des élus, à l'office du tourisme, à l'APPL, au secrétariat du Port qui, peut-être, vous orienteront sur les mesures à prendre d'urgence et qui ne vous semblent pas évidentes, ainsi qu'à la DDPP, service compétent de la préfecture.
A défaut de mesures concrètes, clairement affichées sur le site de la Mairie ou que vous me
communiqueriez par mail, une page sera ouverte sur les réseaux sociaux par un groupe de plaisanciers d'ici une quinzaine de jours sur les nuisances du Port du LAVANDOU, et les raisons pour lesquelles il est vivement recommandé de l'éviter au profit des ports avoisinants.
Cette lettre deviendra alors “lettre ouverte”.
Cessez de mépriser les Plaisanciers !
Je vous prie d'agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes salutations distinguées.

Albert GALLI


Réponse du 10 juin 2015 de Monsieur MARECHAL sous le signature du GIL BERNARDI


Monsieur,

En réponse à votre signalement de nuisances sonores et autres occasionnées par certains établissements du port du Lavandou (notamment le 15 août de l’an dernier), je vous informe que les agents de la police municipale et de la gendarmerie nationale sont invités à dresser procès-verbal de tout débordement ou manquement à l’article 2 de l’arrêté municipal, ce qui entraînera la résiliation de l’autorisation d’ouverture tardive.

Restant à votre disposition, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Gil BERNARDI

Maire du Lavandou 

 

Réplique d’Albert GALLI en date du 13 juin 2015

Monsieur, Monsieur le Maire,

J'ai très bien reçu votre réponse, formulée  sous la signature de Monsieur Gil BERNARDI. Curieuse situation, dont seuls les initiés connaissent les arcanes !

Je vous remercie de cette réponse, qui, bien qu'étant la bienvenue puisque courtoise (mieux vaut tard que jamais), laisse à son lecteur l'amère goût de la réponse politiquement correcte, du politique au plaignant agitateur, et qui n'a pas d'autre but que de tenter d'éteindre le feu... derrière un rideau de fumée !

Réponse inutile, et sans portée aucune dans le débat présent, puisque ne rappelant que la situation juridique actuelle, et dont nous connaissons tous le résultat.

Nous savons, Monsieur MARECHAL-BERNARDI, que la Gendarmerie et la Police Municipale ont le pouvoir de constater les infractions etc...et qu'elles sont invitées à le faire !

Quelle autorité !

Votre problème est qu'ils ne constatent pas les infractions, sont invisibles, ont mieux à faire, même lorsqu'ils sont sollicités par les plaisanciers, que de rappeler à l'ordre les tenanciers des bars.

Et pourtant, L… G… organise ses concerts , tout comme L… G… jusqu'à 2 heures du matin. C'est affiché à proximité des menus !

Et pendant que le son augmente au fil des heures qui passent, L… M… augmente aussi le sien,  créant ainsi un univers sonore insupportable.

Jamais, ni la Gendarmerie, ni la Police Municipale n'ont constaté la moindre infraction, malgré votre invitation, certainement pressante !

A l'évidence, vous n'avez fait qu'une lecture rapide et très succincte des mails qui vous ont été adressés.

Votre réponse n'est pas adaptée à la situation dans laquelle se trouve le nouveau Port, à raison des nuisances que font subir aux plaisanciers, sans limite, ni restriction, ni sanction aucune, ces établissements sans oublier L'E… ou le S… B…qui chaque soir, en Juillet et Août, privatise la petite placette située derrière le ship.

Elle laisse en outre entendre que vous laissez le soin aux plaisanciers de saisir eux-mêmes la Police Municipale ou la Gendarmerie des nuisances constatées, en vous abstenant vous-même de toute action positive, si ce n'est l'invitation, narquoise dans ce contexte, à se souvenir de l'existence de l'article 2 d'on ne sait trop quel arrêté municipal.

Quel talent ! Mais aussi quel cynisme !

Vous oubliez simplement que le silence, au plus tard à partir de minuit, doit être la règle, non transgressée, respectée de tous, voire imposée, et le signalement aux autorités, l'exception !

Votre réponse, nous démontre que vous ne prenez pas très au sérieux les réclamations qui vous sont présentées, alors qu'en votre qualité de Premier Magistrat de cette Commune, représentant de l'Etat, vous êtes le seul investi de tous les pouvoirs de Police nécessaires au maintien de l'ordre et au respect de la salubrité et de la sécurité publiques.

Il vous appartient désormais, et sans délai de tout mettre en oeuvre, et de le faire savoir, pour que cessent les nuisances dénoncées.

D'ici quelques jours, les mails qui vous ont été adressés, seront des lettres ouvertes sur les réseaux sociaux.

Vous n'êtes pas un plaisancier, nous le savons tous. Mais vous venez de franchir un pas important en découvrant un accessoire obligatoire à notre sécurité : Le coffret à fusées !

Vous avez tiré un fumigène, et c'est un bon début ! Un peu tardif certes !.... A quand la fusée rouge !

Je vous prie d'agréer, mes salutations distinguées.
Albert GALLI

Partager cet article

Repost 0
Published by Albert GALLI - dans Société
commenter cet article

commentaires

bavette 20/07/2015 12:18

Saint Tropez, Hyères, Bandol... font le plein de touristes grâce leurs ports avec régates, joutes, escales, apéros, rassemblement de vieux bateaux... Au lavandou le parking à bateau entretenu selon le système parcmètre (un coup de balayeuse et de Karcher suffisent). Le port est devenu un foutoir qui crache de la monnaie sans contrepartie. Le maire n'aime pas la mer et çà se voit au premier coup d’œil. Trop tard pour boucher le port en jardin mais pas trop tard pour le prochain maire d'avoir une véritable politique municipale replaçant le port au coeur du village

laveritesijemens 08/07/2015 16:17

Et bien comme a son habitude, le maire se contente de "filer la patate chaude" à son DGS... Pauvre Maréchal il en aura avaler des couleuvres depuis la prise de son poste.... c'est pourant pas un méchant bougre car je pense qu'il a plus de connaissances administratives et juridiques que ce cher Bernardi qui à part jouer au Despote ne sait pas grand chose...c'est vrai que pour dire en conseil à ses opposants STOP, il ne faut pas avoir fait Science Po,(comme en catimini il le prétend)... ça il sait le faire mais ce dont il n'est pas conscient c'est le ridicule de cette situation qui ne le glorifie pas...`C'est vrai qu'il a l'habitude que ses conseillers se taisent...et donc en peut que s'étonner qu'une opposition existe....Pauvre Bernardi, votre 4ème mandat ne va pas être simple.. ça ne fait que commencer.....Car les Lavandourains commencent à se rendre compte de votre comportement exécrable, de vos combines, même vos amis ou pseudo amis commencent à se poser des questions.... quand allez vous vous comporter comme un maire digne de ce nom....sans doute jamais, il est trop tard....

Tabarly 06/07/2015 14:55

Sans arrivé au calme du port de Bormes qui aujourd'hui après 23h est un port mort comme celui des salins à Hyeres, je pense qu'il y a un juste milieu.
Il n'est pas question que le balancier parte plus d un côté que d'un autre
Tout es une question de mesure et de dialogue avec les boîtes de nuit.
Encore faut il vouloir discuter et dialoguer n'est ce pas M. le maire. Il est de votre devoir de trouver un compromis entre les commerçants et les plaisanciers.
Votre phrase "si ils ne sont pas contents (les plaisanciers) ils prennent leur bateaux et ils se barrent " est indigne mais toujours dans la même ligne que vous traitez ceux qui ne sont pas d'accord avec vous.

Deplaisancier 06/07/2015 13:41

Le port n'est que la vision etriquee dun maire qui n'aime pas la mer . La prochaine fois choisissez en un avec un bateau .

Madame Irma 25/07/2015 15:00

Un maire avec un bateau ? Tiens donc … déjà entendu ça quelque part, non ? Assertion gratuite, prémonition, ou foireuse fuite stratégique ? Il se trouve justement que le nouveau renfort Sausséen au Conseil municipal, et qui vient de se présenter récemment dans ces colonnes, outre quatre décennies de citoyenneté lavandouraine et un curriculum vitae flatteur, s’enorgueillit de posséder un bateau lui conférant une maitrise de la problématique portuaire … A suivre

Sons of liberty 05/07/2015 23:36

Faire du Lavandou une ville dortoir (encore plus) va a coup sûr rebooster le dynamisme de la ville. mettre au passage au chômage technique les employés de ces établissements et les patrons à la rue (pas de chômage pour eux) sans que cela pose de problème à personne,
augmenter le taux de chômage communal , mettre des gens à la rue pour satisfaire "quelques" plaisanciers? cela mérite quand même plus de réflexion.
Sous Faéda il y avait beaucoup plus de bruits qu'aujourd'hui. Mais c'était mieux placé, concentré sur le front de mer, depuis le disparu bar du soleil jusqu'à la jungle, donc forcément moins de nuisances sonores pour une bonne partie du port et de ses plaisanciers.
La faute au maire ou à ses experts de l'urbanisme? certainement ! ne pas avoir maîtrisé efficacement l'emménagement du quai Batistin , laissant la place belle aux commerces de tableau, vêtements,...plutôt que continuer à concentrer et favoriser les établissements de nuit ou de restauration tardive.
que penser de l’aménagement entre la rose des vents et l’hôtel Batistin? véritable trou noir en maque d'animation certaine,
mais aussi cette haie de séparation, parallèle à la route, cachant la bonne vue des établissements actuels.
de là à dire en plus que le port a financé ses problèmes actuels de nuisances sonores....

degun 05/07/2015 22:04

Le port????quel port ??? Ce truc delabre au Lavandou ? Une honte pour la ville..

DEXTER 05/07/2015 20:34

véritable feuilleton à rallonge au lavandou.... que fait le maire ?
Autant privatiser ce port qui n'a pas l'air de le concerner.. A Bormes ca marche très bien !

eric 17/07/2015 15:47

Il serait fort opportun de réussir à redorer le blason du Lavandou grâce à son port.
Faire venir des plaisanciers avec des unités dignes de ce nom. Tirer vers le haut une population aisée en lui proposant un service 5etoiles.
Structure adaptée, réaménagement total du port pour accueillir des plaisanciers qui auront envie de faire valoir leur pouvoir d'achat dans la cité des dauphins...

Mr le Maire, redonnez de l'éclat et reconstruisez l'image de marque d'un Lavandou trop terne en 2015.

Eric, résident depuis 25 ans.