Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Renaud Muselier à Bormes. "C'est un désastre pour le département et pour la région Paca. L'incendie est sans doute d'origine criminelle. On va tout faire pour retrouver les auteurs de ce feu" (Région)

Violents incendies à Bormes, Cap Bénat, Pierrefeu, Collobrières, Cavalaire... 10.000 personnes évacuées. Cellule de crise au 04.94.05.34.50 communication@ville-bormes.fr ou  suivez l'actualité en direct

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Tourisme en recul sur la côte varoise. En cause : mauvaises prestations,  tarifs abusifs, environnement dégradé, trop d’interdits, absence de promotion, racisme ambiant. L’Espagne récupère une grande partie du tourisme européen  (Instagram)

La Croix-Valmer. Polémique autour d'un projet immobilier au Cap Lardier. Les riverains se mobilisent contre la mairie (Google)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

La préfecture du Var interdit les tirs de feux d'artifices par les particuliers dans le département le 13 et 14 juillet (Facebook)

Toulon Provence Méditerranée veut devenir la première destination régionale en matière de tourisme (Google)

Déficit: la Cour des comptes tacle Hollande et tire la sonnette d'alarme d’un déficit qui présage des restrictions budgétaires de l’Etat et des collectivités locales (Google)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 23:05

Alors que tous les signes environnementaux sont très alarmants, nous tergiversons encore sur les sacs plastique, les boues rouges, les stations d’épuration inadaptées à la surpopulation estivale, la surpêche qui déciment la Méditerranée*
L’été a atteint un record de chaleur et de sécheresse. Les relevés météo enregistrent une accélération anormales des températures depuis le milieu du siècle...
De puissants cyclones sont apparus dans l'Atlantique Nord, tandis qu'ils étaient plus nombreux dans les autres parties du monde. Ils menacent maintenant l’Europe…
Partout, le littoral est grignoté par la remontée de la mer avec ses premiers réfugiés climatiques…. Les glaciers fondent à vue d’œil dans les Alpes… et la liste peut s’allonger indéfiniment pendant que nous courons dans tous les sens à la recherche des responsables (forcément l’autre)


Dans ce contexte, quelle réussite de la COP21 ?
Du 30 novembre au 11 décembre 2015, le 21ème sommet mondial ne pourra pas se mesurer à un simple volet diplomatique. Il faut aussi que le pays d’accueil, la France, soit exemplaire. Elle ne l’est pas, loin de là, notamment parce qu’elle continue de subventionner les centrales à charbon, parce qu’elle reste attachée au nucléaire…dont l’EPR de Flamanville illustre l’échec technique et le naufrage financier. Ou encore le dynamitage du Rainbow Warrior sur ordre du président d'alors. La conférence climat 2015 à Paris n’aboutira pas sur un accord miracle.

Sur le plan politique, les écologistes ont totalement disparu des tribunes nationales et des petites mairies. Trop utopistes, ils tentent de se reconstruire autour de l’UDE (Union des démocrates et écologistes) . Une façon de quémander un strapontin à la COP21. Pour le reste le gouvernement tente d’imposer sa loi de transition énergétique. A chacun de s’en saisir… encore faudrait-il la comprendre !
D’échec en échec, les bonnes résolutions approuvées à chaque sommet écologique réapparaissent comme un vieux disque rayé.


Le Var, paradis des décharges légales et illégales
Le Var n’a prévu aucun plan départemental des déchets. Les mairies ont longtemps été complaisantes avec les entreprises responsables de décharges illégales. Les choses commencent à bouger et la justice à être saisie, mais il reste une quarantaine de décharges totalement illégales dans le département, souvent en pleine zone classée
Et puis l’Etat ne peut effacer la décharge du Balançan, en pleine zone Natura 2000, (10.000 tonnes de déchets d’une centaine de communes y compris les boues des stations d’épuration depuis 40 ans). Prolongée jusqu’en 2020, mais régulièrement attaquée - avec succès - devant le Tribunal administratif, pour pollution des sols et des rivières aux alentours, cette méga décharge a encore un bel avenir.


Le Lavandou, une écologie à géométrie variable

La plus grande faute du Lavandou a été le refus de l’extension du périmètre du Parc national de Port-Cros. Attitude provocatrice du maire, manipulant l'opinion par un referendum mensonger destiné à maintenir le cap d’un tourisme effréné, destructeur de l’environnement, alors que précisément de nouveaux métiers d’écotourisme apparaissent autour des parcs nationaux.


Provocation toujours d'actualité dans cet extrait de campagne municipale 2014 de quatrième mandat  « …c'est pourquoi, dans la continuité du Référendum local du 22 Mai 2011, nous refuserons d'adhérer au Parc National de Port-Cros, tout en maintenant un partenariat avec cette institution. Car nous considérons que notre environnement proche, aussi bien terrestre que marin, doit-être un vecteur de bonheur, de qualité de vie et d'attrait touristique, plutôt qu'un instrument de sanctuarisation… ».

Habile mystification du vote, le "NOUS " ne représentant que 37,9% de participation malgré une débauche de dépenses municipales. L’exhibition du seul cheval de labour sur l'une des dernières parcelles de Saint-Clair justifiera le bonheur, la qualité de vie électoralement promis. Un artifice médiatique qui masque l’échec des plantations de palmiers, la prépotence et le bétonnage de l’ancien petit village de pêcheurs par l’auteur de cette affirmation pas très écologique, en 2009: "Les espèces ne sont pas menacées, elles changent ". Parlait-il de lui ?

La seconde erreur est d’accepter que l'organisateur de ce rejet prenne la tête de l’association des « Acteurs et Elus de la Façade Méditerranéenne » (AEFM) créée… pour défendre les problématiques du littoral ! C’est oublier un peu vite que le maire du Lavandou, par ailleurs président du SIPI (Syndicat Intercommunal de Prévention des Inondations) a mis 20 ans pour engager les « travaux d’urgence » du Batailler, sous la pression des victimes d’inondations catastrophiques regroupées en association de défense (AILB). Sans parler de sa singulière présidence du SCLV (Syndicat des Communes du Littoral Varois), qui a immergé 200 mètres de sacs de sable prélevé à Cavalière contre… le courant Ligure pour 700.000 €

Conclusions
La nature a horreur du vide, les opportunistes de tous bords aussi....!
L’écologie exemplaire va devenir le thème favori des futurs élus, mettant au placard les anciennes litanies de la vie publique: le sécuritaire et l'empoi..


Liste rouge de l'UICN . Sur 41.415 espèces étudiées, 16.306 sont menacées d’extinction. 785 espèces sont considérées comme éteintes, 65 autres n’existent plus qu’en captivité ou en culture, et un oiseau sur huit, un mammifère sur quatre, un amphibien sur trois et 70 % de toutes les plantes évaluées sont en péril.

La grande braderie écologique

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

bernstein 09/09/2015 00:44

Je reste bouche bée devant votre connaissance millénaire de notre planète ! Alors vous y étiez depuis le début ? Vous avez une grande carrière politique devant vous mais pas chez les verts !

Sons of liberty 09/09/2015 23:15

Je m'informe tout simplement comme chacun à aujourd'hui les moyens de le faire encore librement, et je n'ai pas la prétention de vouloir devenir berger de moutons.
Devenir vert, belle blague, je suis libéral, l'écologie est une chose extrêmement importante mais n'a actuellement aucun représentant pertinent, et pour cause : la politique à récupéré aussi ce domaine avec son florilège de divisions internes, ils se sont autoproclamés représentants de la défense de la nature et de ses ressources : les Verts ne sont pas l'Ecologie, ils l'on bien régulièrement démontré durant leur présence au gouvernement.

Sons of liberty 09/09/2015 00:15

Pauvre France!
lire de tels articles et commentaires montre à quel point la France est devenu un pays de moutons incapable de sens critique, en associent sans connaissance l'écologie au climat, au risque d'être en contradiction au final avec leurs idéologies.
Tous les jours nos chers politiques et leurs amis les média très hautement subventionnés par les premiers (on mort rarement la main qui vous nourrit) nous mettent une couche entre autre sur le réchauffement climatique et ses conséquences.
ils n'hésitent pas à mettre l'homme à l'origine de tous les maux.

Au lieu de passer son temps sur Facebook ou twiter, Sarenza ou consorts, certains feraient mieux d'aller regarder plus loin que le bout de leur nez, ou devrais-je dire garder un esprit critique sur ce qui peut être affirmé aux différents JT du 20h afin d'essayer d'éviter de les gober tels quels.
Aucune excuses....s'informer est le devoir de tout citoyen.
Les réchauffements climatiques, et aussi on l'oublie souvent les refroidissements climatiques, sont le fruit ,depuis des centaines de millier d'année, de l'activité du soleil(le carottage des couches glacières permet de le confirmer aisément a partir de cette période),
Le soleil, ce grand oublié volontaire du cop 21.....
L'augmentation ou la diminution des taches solaires régulent la température de notre planète depuis toujours, mais nos amis comme messieurs les politiques ont décidés que ce n'était plus le cas aujourd'hui.
Tous les scientifiques mondialement reconnus ayant osés en parler ont été éjectés étonnement du méga conseil mondial sur le climat.
Certains pourront se demander pourquoi?
pourquoi tout ce petit monde nous dit pas simplement que le soleil est en train de finir son 22ieme cycle solaire avec un pic de température culminant en 2022?
la suite, elle est si simple à comprendre, le soleil entre dans son 23ieme cycle solaire, largement étudié et reconnus par les scientifiques experts non subventionnés du domaine à travers le monde, avec à la clé un cycle de fort refroidissement.
Donc pourquoi?? pourquoi tout ce cinéma?
Combien d'argent dépensé en réunions mondiales sur le sujet?
Combien de chercheurs et leurs équipes totalement subventionnés, de laboratoires taille XXL construits afin d'étayer le feu de la soit-disant catastrophe imminente?
Combien d'industriels renfloués à coup de contrats publics juteux pour le déploiement de solutions de production électrique non polluante mais surtout non rentables et écologiquement catastrophiques (production de cellules solaires, de semi conducteurs à base de métaux précieux ou de ressources rares, de batteries.....)?
Combien de subventions internationales?
Combien de subventions nationale?
combien de millions dans "Solar Impulse" avec l'aveux en parallèle que de toute façon ce ne sera jamais réellement exploitable, le principal étant que cela fasse très "green" aux yeux des moutons.
Combien de sujet sociétaux importants négligés ou minimisés au profit de remises en questions "au bon moment" sur le sujet climatique?
combien, nous "cons-citoyens", payons nous pour cette mascarade?

A qui profite réellement cette manipulation? qui peut être à l'origine de tout ça?
Le lobby Écologique? il est simplement la couche émergée de l'iceberg et certainement la première victime sans s'en rendre compte.
Un Lobby bien plus puissant va récolter le fruit de tout cela, le lobby du pétrole!
Les premiers prototypes de moteurs à eau par exemple sont apparut depuis les années 60, on à été capable d'envoyer des hommes sur la lune, un satellite sur une comète, créer l'informatique et les réseaux mondiaux, la téléphonie mobile, etc.. mais on a pas réussi à développer lun moteur à eau expérimental déjà existant, étonnant non?
Les producteurs de pétrole doivent bien se fendre la poire, ils injectent quelques milliards bien placés par ci par là , quelques pots de vins bien placés aussi, et tout le monde suit l’hystérie collective sur le réchauffement climatique comme des moutons, engendrant des dépenses inconsidérées de tout les états pour des solutions alternatives non rentables (coûtant toutes beaucoup plus d'argent qu'elles n'en rapportent).
Pour quel bilan? une consommation de pétrole toujours en hausse faute d'alternatives réelles.
Le froid revenant bientôt suivant les cycles solaires, les pétroleux seront encore plus sollicités , la boucle est bouclée, jackpot à la clef.
Plus personne ne se souciera du niveau du CO2 dans l'atmosphère, celui ci réduira automatiquement avec la température des océans sous l'effet du soleil.
et oui! les océans! ces grosses nappes d'eaux! combien savent qu'ils émettent 99,8% du CO2 de l'atmosphère contre 0,2% pour l'activité humaine (ces 0,2% qui soit disant mettent actuellement en péril la race humaine)
Que se passera t'il dans les années 2022, lorsque le cycle commencera à basculer?
il est fort probable que tous ceux qui auront bénéficié de la manne climatique se congratuleront mutuellement devant le monde entier pour montrer à quel point leur travail à sauvé le monde alors qu'il n'en sera rien, la boucle sera bouclé avec son lot de bonne conscience politiquement correcte.
Et les moutons y croiront et suivront de plus belle.
La première victime, sans aucun doute l'Ecologie avec un grand E : combien de ressources rares surexploitées, combien de rejet polluants terrestres, aquatiques et atmosphériques pour la fabrication et le recyclage des moyens de production d'énergie soit disant vertes.
d'avantage de pétrole c'est surtout d'avantge de gaz hautement toxiques pour notre santé, et l'évolution de leur concentration est bien plus grave que les 0,2% de CO2 actuellement sous les projecteurs.
La seule courbe qui ne cessera plus d'augmenter sera celle du cancer sous toute ces formes, et beaucoup en chercheront les raisons.

Raymond Clovis 08/09/2015 17:19

Oui Felizia est un mec bien supérieur a notre actuelle vedette qui se fait brosser a longueur d'année dans Var Matin. Lui c'est un etre humain sensible trop gentil a l'écoute mais trop vert dans tous les sens du terme loin des criteres des requins de la mairie. Il est roulé dans la farine par sa majesté vous savez celui qui utilise votre carte bleue et vous colle 20 ans d'emprunts sur le dos sans vous le dire en se pavanant avec plus fort que lui. Enfin vous voyez de qui je veux parler. Cet ecolo d'opérette qui donne le lavandou aux promoteurs meritera les tribunaux quand enfin on le foutra dehors

Laurence Watts 07/09/2015 10:48

Vous avez oublié le pauvre Arthus Bertrand venu évangéliser le lavandou pour rien sur le lieu où se déroule chaque hiver la stupide pétarade de quads détruisant en un weekend l'écosystème de la grande plage s'il en reste un ! nos représentants nous prennent pour des billes !

verdeau 07/09/2015 08:49

voudrait savoir ce qu'est devenu Mr Félizia seul élu réaliste de la cause environnementale de la commune. Sa campagne a été trop intello de vérité dans un électorat hostile acquis aux thèses de droite et d'extrême droite. G.Bernardi aurait finalement réussi à l'écarter comme tous ceux qui s'oppose à lui? il manque des neurones chez nous c'est bien dommage.

Mec bien 08/09/2015 15:42

Jean Laurent Felizia est un mec bien. Sans doute trop bien pour ce Lavandou âgé, manipulé, conservateur et proche des extrêmes...

Gag,Pub,Bébête show ! 07/09/2015 14:55

Oui, Félizia il fait bosser une entreprise locale, LUI !!! Et il n'a pas besoin de faire faire la promo. de son agenda ... LUI

prunille 07/09/2015 10:15

A ma connaissance JLF travaille dur. Ce chef d’entreprise n’a pas la chance de vivre aux crochets d’une collectivité depuis vingt ans. ..