Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 23:49

La France ploie sous le nombre de ses fonctionnaires, sa dette et l’entraide sociale. Avec 2.500 milliards € à rembourser aux préteurs, elle devient complétement dépendante des états plus riches qui se gavent en intérêts (50 milliards €/an) et qui ont une petite idée derrière la tête. C’est le cas des pétrodollars qui rachètent progressivement nos fleurons industriels, nos biens immobiliers et font la loi dans le sport. L’esclavage moderne s’est réinventé en s’installant directement chez nous. La France forme l’élite qui file à l’ étranger et déforme la masse qui proteste dans la rue.
La gangrène gagne maintenant nos collectivités, piégées par le retrait de l’Etat dans leurs délires structurels. A cet étage, les élus trépassent, les dettes s’entassent, les contribuables paient la casse.
Plus rien ne va bien: l’armée, l’école, l’hôpital, l’emploi… alors que faisons-nous ? Des commissions, des votes, des lois, des grandes causeries afin de repousser plus loin le spectre de la banqueroute qui rode à notre porte après l’Italie, l’Islande, l’Irlande, l’Espagne, la Grèce. Voici désormais le temps des migrants (politiques, climatiques, économiques, philosophiques…). Tels des vases communicants pendant que certains s’en vont, d’autres arrivent. Hier, italiens, espagnols, russes, vietnamiens, coloniaux ; parfois par centaines de milliers d’individus arrivaient en France. Ces français de troisième ou quatrième générations oublient trop facilement leurs racines et prêchent le rejet des nouveaux venus en relayant des théories du nationalisme. Or, la migration est notre seule chance de sortir la tête de l’eau. L’Allemagne l’a compris avant les autres européens. Ce n’est plus de la charité chrétienne mais du bon sens économique.
L’éducation publique nous a enseigné la liberté de pensée, l’autonomie, la réflexion et parfois la démocratie. Hélas, l’actualité nous robotise, aseptise et nous transforme en parfaits égoïstes plus soucieux du prochain week-end ou du prix du carburant, - que Daech nous vend en contrebande pour financer son Djihad , via l’hypocrite Turquie.
Notre capacité à réfléchir est à bout de souffle, car notre organisation sociale n’a jamais été remise en cause, de Louis XIV à Napoléon. Ceux-là ont aussi vidé les caisses et décimé la France par manipulation.
Plus près de nous, la réflexion n’est pas la règle de gouvernance au Lavandou. La force, l’humiliation, l’autocratie sont les bases de la longévité politique, subtilement nommée démocratie. Mais ces pirates ligures – déjà - ont l’excuse d’avoir godillé jusqu’à Alconis, persécutés par les doctrinaires romains. Pied de nez de l’histoire qui se répète !
Et si pour une fois les lavandourains de souche ou expatriés se donnaient la main pour un nouveau souffle par ici ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Société
commenter cet article

commentaires

Sons of liberty 14/09/2015 20:20

Vous ne pouvez comparer l'Allemagne à la France, je vous rappelle que l'Allemagne n'a pas eu la même politique pro-nativité que la France, que notre population de futurs jeunes actifs est assurée alors que l’Allemagne devient vieillissante et ne peut faire autrement que d’accueillir des étranger pour assurer son avenir économique.
"L’éducation publique nous a enseigné la liberté de pensée, l’autonomie, la réflexion et parfois la démocratie" : le problème c'est que trop de personnes croient cette affirmation.
Comment oser imaginer que l'éducation nationale ultra formatée, ultra syndicalisée et pro Gauchiste aient donner à notre jeunesse durant des générations le savoir universel sans prise de partie? expliquez moi alors pourquoi aujourd'hui, dans les consciences de masse populaire, le FN assimilé à Hitler n'est pas mis au même niveau que l’extrême gauche (PC, PDG,...) assimilable aussi bien à Staline, ce dernier ayant fait encore plus de victimes dans ces goulags et se large Sibérie.
On ne trouve pas choquant une personne qui s'affiche a coté de Mélenchon, par contre à coté de Marine Le Pen cela devient un scandale, alors que tous deux méritent d'être considérés à équivalence. Merci l'éducation nationale qui formate notre population depuis tant de générations. et cela n'est qu'un exemple parmi tant d'autres.
La force incontestée des politiques actuels est de parvenir à nous faire croire que l'on est libre de faire et de penser ce que l'on veut, alors que chaque jour amène son lot de lois de plus en plus anti libertés personnelles.
Se rebeller face au système, pourquoi faire? cela semble trop risqué pour tant d'entre nous qui se confortent dans leur quotidien si bien encadré par l'état, ça les rassures d'avoir cette force au dessus d'eux capables de décisions intelligentes et dévoués exclusivement à la cause du peuple comme on l'explique si bien à l'école.
Mais la réalité est si différente. vous employés rien que pour votre sécurité sociale vous cotisez à hauteur de 45% de vos revenus réels (hors chômage), vous employeurs vous cotisez à hauteur de 47% de vos revenus, eux politiques cotisent à hauteur de 8%.... quelle sens de l'égalité !!! quel sacrifice de leur part...
la retraite par répartition, la vilaine retraite par répartition décrié par tous les politiques qui vous expliquent que c'est pas bien, que c'est un risque inconsidéré, qu'elle n'a que des inconvénients, eux ne se gênent pas étonnamment pour en bénéficier.
Et tous les moutons formatés d'abord par l'éducation nationale et ensuite par les médias tous sans exception subventionnés suivent gentillement......

Alleluai ! 14/09/2015 16:40

Charité chrétienne ? Notre maire s'est annoncé fidèle chrétien ! Nous sommes sauvés ! Enfin une bonne âme en exemple en politique... J'en rigole encore ...Bon sens économique ? ça c'est une autre paire de manches ... Gabegie et gaspillage sans aucun sens ds responsabilités pour la génération future...

Gorbin 14/09/2015 14:35

Le portefeuille aussi ! 21 ans de bernardi ca vous rince les finances Gorbin

DenisPayre 14/09/2015 10:25

La situation n'est pas si désespérée. Un bon coup de mistral sur les bras cassés et c'est reparti. La population est juste désopilée par les nantis de la vie publique qui bouffent sur son dos