Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 09:53

Une fois de plus le conseil municipal du jeudi 1er octobre 2015 à fait la preuve de l'incapacité du maire à accepter toute critique.

Mon propos n'était pourtant pas nouveau :

  • les dotations de l'Etat et de nos partenaires ne vont pas cesser de baisser
  • on ne pourra pas éternellement finir le mois en vendant des terrains communaux. Pour le seul conseil municipal du jeudi 1er octobre 2015 la mise en vente de terrains porte sur environ 3.500.000 € (à comparer avec 390.000 € en 2013 et 7.000 € en 2014 ! ). On suivra avec intérêt la comparaison fin 2015 entre les achats et les ventes pour vérifier que cette procédure n'est pas seulement un expédient.
  • pour ne pas augmenter les impôts ou la dette il faut maîtriser mieux les charges de fonctionnement donc repenser profondément l'organisation municipale, redéployer les postes, mutualiser avec Bormes des services, augmenter les recettes notamment par le développement de l'économie locale et le tourisme hors saison. Pourquoi donc le Lavandou n'ouvrirait pas une pépinière d'entreprises ? Aujourd'hui on crée des "start-up" dans un garage et le télétravail vous relie au bout du monde ! Il faut également arrêter de sacrifier l'investissement pour entretenir la voierie en piteux état et nos bâtiments autant que pour donner de l'activité aux entreprises locales.

Tout cela mérite sans doute débat...Pas pour Monsieur Bernardi, trop fier de lui, qui n'y voit qu'incompétence, méconnaissance des dossiers et même sottises ce qui m'a conduit à lui demander d'arrêter ses invectives.

Nous prenons date. Les évolutions que je préconise sont inéluctables. L'avenir nous départagera.

Thierry Saussez

Conseil municipal du 01-10-2015 par Var Matin

Conseil municipal du 01-10-2015 par Var Matin

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Saussez - dans Conseil Municipal Finances
commenter cet article

commentaires

bernstein 05/10/2015 12:08

Dérapage incontrôlé à la mairie. Supprimons par référendum le droit d'emprunts, la vente des bijoux de famille et l'engagement de nouvelles dépenses de fonctionnement. L'opposition doit exiger une commission d'enquête sur les dépenses municipales depuis la première mandature Bernardi. Le cas échéant les "anomalies" doivent être remboursées à la collectivité avec l'aide de la Chambre régionale des Comptes.

Sons of liberty 04/10/2015 22:49

quand je lis des propos tel que ceux de Lavande, dixit "
Thierry Saussez vous avez bien raison, ne le lâché pas, ne nous lâché pas, nous avons besoin, au Lavandou, d’un homme comme vous car vous êtes le seul capable d’avoir une vision innovante pour notre commune et êtes aussi capable de la mettre en place. "
ça me fait littéralement frémir, Dieu est parmi nous? l'être providentiel c'est enfin posé dans notre village?
savoir lire un bilan et en faire ressortir les dysfonctionnement ne gage en aucune manière la capacité à y faire face.
Plus de 50% de la population a voté pour un Président Hollande totalement incapable qui a gagné son mandat simplement sur des belles promesses cumulées à une aversion pour le président sortant (ça ne rappelle rien à personne?).
Ça a tellement servit de leçon que l'on s’apprête à faire de même au niveau local, le "tout sauf Bernardi" est une erreur grossière à ne surtout pas faire.
Mr Saussez utilise exactement les mêmes armes que le maire actuel, ou que tout homme du monde politique bien formé aux beau discours, et celà engendrera inévitablement les mêmes conséquences : nous nous retrouverons tous ici en 2021, Mme Lavande en tête, pour critiquer les débuts du nouveau monarque qui étonnamment ne seront pas à la hauteur de toutes les espérances communales tant espérées.
Mais ce sera encore une fois trop tard et pour longtemps, les monarques c'est comme les arapèdes ça s'accroche à tout prix à son rocher : les Lavandourains ont réussis à être majoritairement bernés par les beaux discourts de Mr Bernardi, alors imaginer à sa place un réel pro de la communication tel que Mr Saussez et la majorité votera de même pour lui pour une bonne quantité de mandats quel que soit sont bilan réel.
Confier les clé de la ville à un politicien ou assimilé (conseillé politique particulier, ...) signera la mort de notre commune.
Il faut absolument cesser de confier la gestion de nos vies à des carriéristes politiques, on voit ce que cela à donné jusqu'à présent localement et nationalement.
Nos chers élus ne devrait recevoir que le smic, afin de faire le tri dans tous les pique assiette et laisser la place aux réelles personnes motivées par la seule croissance de leur communes et pas par la promesse d'une retraite dorée sous le soleil méditerranéen.
Il serait temps de laisser le manettes à une génération plus jeune afin de dynamiser durablement la ville, on élit bien des présidents aux USA à 49 ans....

Pelletier 06/10/2015 13:58

@Flamand.
Oui c'est vrai pour l'urbanisme, ça ne date pas d'hier mais rien de nouveau. Erreur de casting. Problème d'ego. Quand à la direction de service, j'ai mon opinion sur le dernier article du blog.

Flamand 06/10/2015 07:11

Élus et services "a l'écoute, abordables, compétents" a Bormes ? Vrai partiellement. Vous ne connaissez peut-être pas l'urba... Rien de ce que vous dites n'y est vrai. Cela contraste avec les autres services et élus je vous l'accorde ...

Pelletier. 05/10/2015 12:08

Bien d'accord. Le culte de la personnalité ne mène jamais à rien de bon.... je reste absolument persuadée que l'avenir de Bormes ET du Lavandou passe par le renouveau des politiques locaux. Et de la compétence, il y en a... mais qui fuit la politique et l'image assez triste qu'elle donne.
Durant ces derniers mois, j'ai quand même observé à Bormes un renouveau positif. De nouveaux élus, abordables et à l'écoute, souvent nouveaux en politique. J'ai eu l'impression en les rencontrant que le maire avait choisi de s'entourer de gens compétents et autonomes à chaque fonction.

Jocelyne Rampal 04/10/2015 19:11

Notre erreur à tous a été de permettre un quatrième mandat à ce monsieur pas sérieux sur un programme bidon et je pèse mes mots :!

Plus d'info ! 04/10/2015 11:43

Vous critiquez le budget mais ni Var Matin ni Lavandou tribune ne nous ont donné les chiffres et leur interprétation pour constater où contester la gestion du maire.

Claude Verdun 04/10/2015 08:58

Ça alors y aurait plus fort que lui ?

Laurence Watts 03/10/2015 23:41

Le visage crispé du maire au pied du mur contraste avec la sérénité de ses opposants. Apres 21 ans de règne sans résistance Gil Bernardi ne s'attendait pas à un mandat dans le doute et la suspicion de ses concitoyens. Pourtant l'évidence d'un échec sanctionnera son quatrième mandat !

Arnaud Parenty / rendre justice 06/10/2015 00:15

Cessez d'affirmer qu'il n'y a pas eu de "résistance" de la part des oppositions respectives lors des premiers mandats du maire. C'est une grande ingratitude vis à vis de ceux qui ont investi leur temps et leur énergie bénévolement pour défendre leur vision d'une gestion communale différente de celle de Regain. Ces opposants ont obtenu bien plus de résultats concrets que vous ne le pensez, qui servent aujourd'hui notre commune et, accessoirement, la nouvelle opposition.... A bon entendeur ... Arnaud Parenty

Lavande 03/10/2015 19:28

Le maire perd ses nerfs.
Incapable d’entendre la moindre critique sur sa gestion, pourtant calamiteuse, le Maire du Lavandou perd ses nerfs. Terminées les séances du conseil municipal où tous les conseillers « Béni-oui-oui » disent « Amen » au grand prédicateur local.
Dès que Thierry Saussez prend la parole, le Maire a une poussée d’adrénaline, le visage du véritable personnage se découvre devant l’assemblée. N’écoutant même pas la question qui lui est posée il se cabre comme un animal furieux, devient agressif, intolérant, limite de la correction. Attitude d’un personnage mal à l’aise, peur d’être pris en faute et on découvre réellement que Thierry Saussez lui fait peur. Pourtant ce dernier ne lui assène que des vérités quand il lui reproche de vendre tous les terrains (les bijoux de famille) de la commune pour boucler son année plutôt que de mener une autre politique en essayant d’augmenter les recettes. (On n’a recours aux invectives que quand on manque de preuves. Entre deux controversistes, il y a cent à parier contre un, que celui qui aura tort se fâchera « Denis Diderot »).
3.500.000€ de terrains vendus pour le seul conseil municipal du 1er octobre ! Lavandourains réveillez-vous, ne vous laissez pas faire, ne le laissons pas vider les caisses de la commune comme cela.
Près d’un électeur sur deux n’a pas souhaité le revoir à la mairie. Ce maire est usé, il n’a plus d’idée, son équipe est complètement corrodée, inféodée, endormie, bref il n’est pas possible qu’ils aillent comme cela et dans cet état jusqu’en 2020.
Malgré toutes ses promesses excessives Lavandourains, regardez votre feuille d’impôts (taxe foncière) et comparez par rapport à l’année précédente et vous comprendrez tout.
Thierry Saussez vous avez bien raison, ne le lâché pas, ne nous lâché pas, nous avons besoin, au Lavandou, d’un homme comme vous car vous êtes le seul capable d’avoir une vision innovante pour notre commune et êtes aussi capable de la mettre en place.
Oui M. le Maire, nous jugerons sur pièce votre politique, dont hélas nous ne doutons pas du désastre au final.
LAVANDE

@les lavandourains savent lire 04/10/2015 23:03

Marc Giraud soutenu par l'écossais cela vous rappelle quelque chose ? Blanc bonnet et bonnet blanc la fiscalité est déraisonnable qu'elle soit communale, départementale, intercommunale... avec superposition et enchevêtrement des compétences et pléthores de fonctionnaires. Les lavandourains croient surtout au père noël ! 3,5 millions € de cession de patrimoine ce mois, afin de payer le train de vie de la commune, 600.000 € d'intérêts de la dette où allons-nous ?

Les Lavandourains savent lire 04/10/2015 19:12

Rassurez-vous, les Lavandourains, contrairement à vous semble-t-il, savent lire, et surtout comprendre leur avertissement d'imposition à la taxe foncière. C'est au Conseil Départemental, et non à la ville du Lavandou, qu'ils doivent le merveilleux cadeau d'une hausse de 19,5 % du taux 2015, alors que le taux communal lui est resté identique. Vous devriez être plus attentif aux articles écrits par Monsieur Sausset ...

Nous citoyens 03/10/2015 19:08

la séparation entre bormes et le lavandou de 1913 a été l'erreur historique de nos aines d'après l'histoire une simple magouille de gros sous et d'égo. Avec l'expérience Il n'est jamais trop tard car les indépendantistes sont tous au cimetière des illusions. Mr Saussez (avec un Z et pas un T comme s'amuse à l'écrire l'un de vos détracteurs) un référendum sera souhaitable là dessus

Pelletier 03/10/2015 18:23

La vente de terrains, si elle permet d'équilibrer le budget, peut être un véritable problème pour la commune qui se sépare de terres qu'elle pourrait utiliser pour créer de l'activité économique, de l'intérêt touristique, du culturel, etc... Bref, en équilibrant le budget par ce biais on impacte l'avenir.
Mutualisation les services, les moyens, et même les élus avec Bormes devrait être une évidence. Dans un même bassin de vie, la compétence devrait primer et nul besoin d'avoir autant d'élus.

Mutualisation, mutualisation ... 04/10/2015 19:58

Oui, bien sûr. Mais c'est bien gentil de prêcher pour la mutualisation, dans laquelle tout le monde - ou presque - semble s'accorder à y voir, dans l'absolu, le moyen de réduire des charges de fonctionnement. Mais qui peut prétendre que nos voisins de Bormes, dans leur grande mansuétude, sont pour autant d'accord pour faire cause commune avec leurs vieux rivaux en délicatesse ? L'apparente complaisance affichée par Monsieur Arrizi à l'égard du Lavandou, si elle demeure une bonne chose, ne signifie pas que lui même et ses élus soient prêts à convoler en justes noces ... Du reste, Bormes a aussi ses propres problèmes à résoudre

Et la modestie dans tout cela ? ... 03/10/2015 14:22

Non, M. Sausset, l'avenir ne vous départagera pas ainsi. Car vous ne vous révélez manifestement que trop identique à celui dont vous voulez la place. A vous lire, n'êtes-vous pas vous-même trop imbu de votre personne, ne voyez-vous pas non plus qu'incompétence, méconnaissance des dossiers et sottise chez l'autre ! Vous ne cherchez qu'à créer un clientélisme, celui que vous dénoncez souvent par ailleurs chez l'actuelle majorité. Le Lavandou, historique village de pêcheurs, n'a jamais eu vocation à devenir "Silicon Valley", et ne deviendra pas plus "Sophia Antipolis". Il faut miser sur le développement de ses atouts naturels en matière de tourisme, quitte à en repenser nécessairement l'exploitation ... Et ce programme s'avère suffisamment ambitieux !

Parc national ?? 04/10/2015 10:35

Quel parc national ? Mais de quoi parlez-vous ? S'il s'agit du "parc naturel régional" auquel vous faites allusion, bien sûr qu'il faut y adhérer. Sauf que le seul élu qui l'a soutenu avec conviction, c'est Félizia !... Une belle occasion manquée par l'opposition de contrer la diabolisation de ce projet qu'en a fait le Maire ... Ceci en dit long

JD-L 03/10/2015 16:09

Le monde change pas vous à ce que je lis. Développer ses atouts naturels commence par l'adhésion au parc national. Bien gérer c'est mutualiser les services dans l'intercommunalité et stopper la fuite en avant des emprunts. Quant au clientélisme nous avons déjà un maître en la matière. Quelle est votre ambition ? mourir tranquillement dans vos pantoufles en regardant la mer ou construire un avenir à nos enfants? G.Bernardi n'est ni dans ce cas ni dans l'autre. Il veut juste marquer de son empreinte la mémoire des lavandourains. Aucun doute nous nous en souviendrons bien après sa disparition en payant les échéances bancaires à rembourser de son époque..

Gabegie 03/10/2015 12:34

Avec la crise immobilière, la commune a perdu aussi sa part des frais de mutation. Qu'a t'il fait de cet argent lorsque l'immobilier avait atteint des sommets ? Les vaches sont devenues maigres et l'avenir plus compliqué pour les paniers percés... Jo

Julie Romano 03/10/2015 11:38

Je suis acheteuse de l'inutile hôtel de ville de la place Reyer. Avec quelques travaux ce serait un bel hôtel de tourisme classé. La mairie réduite peut se recentrer sur Bormes bien mieux gérée

@comparaison... 05/10/2015 18:52

Pouvez-vous jeter un œil sur ce site
http://vigiecitoyenne.nouscitoyens.fr/ville/index/id/83070/le-lavandou
Rcommandations du site sur le lavandou:
-Réduire significativement les impôts
-Augmenter les revenus hors dotation de fonctionnement et impôts
-Réduire les dépenses courantes
-Réduire la dette, notamment en cédant des actifs
Quelle est votre conclusion ?

Comparaison n'est pas raison 05/10/2015 15:27

Au lieu de conseiller a Bormé'1 de changer les piles de sa calculette, c'est plutôt vous qui devriez faire les frais d'une méthode d'analyse financière !!! Car ce n'est pas de l'analyse que vous faites, c'est de la comparaison, un peu comme Maâme Michu quand elle compare son Yorkshire avec le Doberman de son voisin de palier. Les dépenses doivent être regardées non pas pour leur seul niveau en €, mais pour leur représentation en pourcentage des capacités de ressources. Si vous gagnez 1000 € mensuels de plus que votre voisin, personne ne sera outragé que vous dépensiez plus que lui en loisirs ou en remboursement d'emprunt. Pour en revenir à Bormes, premier élément à ne pas oublier, c'est que sa population légale 2014 reste supérieure (7693 h) à celle du Lavandou (5429 h) bien qu'assimilées à la même strate des communes de 5000 à 10000 en terme d'économie statistique. Si Bormes peut certes se réjouir d'un encours de dette de 11,572 M€ au 31 Décembre 2014, contre 15.386 M€ pour le Lavandou, soit respectivement 1504 €/hab contre 2834 €/hab, il est bon de rappeler que l'effort consenti pour le remboursement de cette dette s'apprécie différemment lorsque l'on tient compte du niveau des recettes fiscales de chacune des deux collectivités, soit 1070 €/hab pour Bormes, et 1542 €/hab pour le Lavandou. Et si la fiscalité de Bormes représente 53.17% du produit total de ses recettes, elle ne constitue que 36.99% pour le Lavandou. Enfin, pour ceux qui font une "fixation" sur les charges de personnel du Lavandou - toujours trop élevées - et veulent à tout prix voir dans la mutualisation avec Bormes une opération d’allègement à bon compte, retenons que la masse salariale borméenne 2014 s'est élevée à 8 164 000 € et représentait plus de 52% des charges de fonctionnement, tandis que celle du Lavandou , avec 7 639 000 €, n'en représente que 44%. Sans vouloir aucunement jeter le moindre discrédit sur la gestion de nos voisins, la question reste malgré tout posée de savoir si l'idée de mutualisation miracle n'est pas qu'un merveilleux mirage ... dans lequel chacun attendrait l'autre pour se refaire une santé !

@Bormes 05/10/2015 11:46

Dette officielle par habitant à Bormes: 1.582 euros / au Lavandou : 2.872 euros
Coût de la dette par habitant à Bormes: 142 euros / au Lavandou : 329 euros par an
Encours de la dette à Bormes 12,1 millions d'euros / au Lavandou 15,6 millions d'euros. Effectivement nous n'avons pas la même lecture des chiffres. Changez les piles de votre calculette avant de poster. Slt

Bormé'1 05/10/2015 08:05

"Bormes bien mieux gérée" Houla, vous allez vite en besogne. Je crains que nous n'ayons pas la même lecture des finances Borméennes ou que vous ne décryptiez pas toutes les lignes budgétaires !

NON AU QUATRIEME MANDAT 03/10/2015 11:10

BERNARDI L'AUTISTE A TOUJOURS LE DERNIER MOT ET VOUS FAIT PASSER POUR UN INCULTE JUSQU’AU JOUR OU IL SERA LÂCHE PAR SA CLIQUE EPOUVANTEE PAR LE NAUFRAGE FINANCIER ET MORAL DU LAVANDOU. L'EAU MONTE SUFFIT D'ATTENDRE LA FIN DE RÈGNE DE SA MAJESTÉ QUI PARTIRA AVEC SA PLAQUE DE RUE : IMPASSE BERNARDI !.