Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 00:05

Alors que la France se radicalise, traumatisée par le terrorisme, le matraquage médiatique et l’état d’urgence jusqu'en février 2016, la droite nationaliste reprend la main sur l'Elysée avec de grandes déclarations, chant patriotique et esprit de revanche.
L'actif président du parti "Les Républicains" en profite pour enfoncer le gouvernement Hollande qui aurait perdu pied dans son rôle régalien et sécuritaire, ce qui précipiterait les français dans les bras de l’extrême droite.

Mais à bien regarder les idées avancées pour 2017, sa posture fait peur aux français inquiets de la radicalisation de ce parti. Surtout depuis sa visite surprise chez Poutine, dont la police politique lui inspire cette nouvelle proposition musclée: "la création d’un grand ministère de la sécurité intérieure", qui réunirait police et gendarmerie, mais aussi administration pénitentiaire et douanes. Un paquet cadeau joliment ficelé "anti terrorisme", argument largement utilisé par Poutine pour enfermer ses adversaires dans les "colonies pénitentiaires", appellation poétique du Goulag moderne (3 millions de vacanciers à ce jour).

Encore plus fort ! Poutine vient de rétablir la sinistre Division Dzerjinski (ex Tcheka, responsable d’exécutions sommaires pendant la guerre civile (1917-1923) puis utilisée au "maintien de l’ordre" jusqu’en 1994.

Du coup, meurtres politiques, délations citoyennes, nationalisme ostentatoire, pogroms des homosexuels et des journalistes (315 assassinats non élucidés), font partie de la démocratie russe au quotidien.

Selon Amnesty International : « En Russie, la liberté d'expression, le droit de manifester ou de s’associer sont malmenés depuis longtemps. Depuis le retour de Vladimir Poutine à la présidence en mai 2012, ces droits sont si violemment attaqués qu’ils risquent tout simplement de disparaître.

La priorité accordée à la stabilité économique, à la sécurité du pays et à la restauration du sentiment national permet au pouvoir de justifier des entorses à des droits fondamentaux présentés comme secondaires. La propagande que l’État orchestre via son strict contrôle des médias se charge de cultiver cette tendance. Dans ce contexte extrême, rares sont les voix dissidentes qui tentent de faire entendre qu’une autre société est possible »

En France, le parti "Les Républicains" ébauche en silence un programme régalien : 30.000 places supplémentaires de prison, privatisation de la surveillance, armement des polices municipales, bannissement, double peine, perquisition libre, écoute des portables, contrôle des médias, suppression de l’espace Schengen, rétablissement des frontières… L’un des cadres du parti préconise même l'enfermement administratif à titre préventif des 4000 fichés " S ". Exit les juges ! tout sera supervisé par un super ministère policier aux relents d’une époque pas si lointaine...

Qui a envie d'une France où la radicalisation à la mode Poutine, d’inspiration stalinienne, habillée en croisade "anti –Djihadiste" restreint ouvertement les libertés individuelles ? Avec un tel programme, plus engagé que le Front National, le parti "Les Républicains" provoquera-t-il la dislocation de l’extrême droite, indispensable à son retour au pouvoir ?

La réponse est déjà dans les sondages. Pour les primaires présidentielles, 47% des français préfèrent le candidat Alain Juppé qui, dans sa propre famille, atteint le record de 72 %, Il est vrai qu’en politique nul n’est jamais fini et revoilà François Bayrou avec son alternative troisième voie : celle du vrai centre, qui n'est pas l’inaudible UDI mal assise sur le strapontin LR !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascal Docquenies - dans Politique
commenter cet article

commentaires

BERNARDI DEHORS 23/11/2015 21:07

Non Bernardi génère Marine au Lavandou : aucune mesure prises dans les bâtiments publics communaux, la venue d'ex-Seynois dans les logements sociaux du Lavandou sans vérification des identités, Bernardi va bientôt leur faire et servir le couscous pour récupérer leurs voix aux élections !! Il ne fait que nous rapporter de l'inutile et de la me.... dans quelques semaines vous verrez ! BERNARDI DEHORS ! BERNARDI DEHORS !

verdeau 24/11/2015 15:07

GB ne montre aucun empressement à défendre Les Républicains ou lutter contre le FN. Sa façon d'abuser son électorat mérite une exclusion du parti.

courcoulis 23/11/2015 17:43

Mettons les tous dehors avant qu'ils nous mettent la guerre chez nous. Stop !

Watergate 23/11/2015 14:53

Une coalition est en cours mais qui va payer la facture ? Laissons les arabes se débrouiller entre eux. Nachetons plus le pétrole au marché noir turc. La guerre est affaire de riches ou de ceux qui n'ont rien a perdre. Cest pas notre cas.

Marine vite ! 23/11/2015 11:37

Bé !!! à force de fermer les yeux sur les erreurs des politiques UMPS voilà le résultat : désordre, dette, chaumage, pauvreté des vieux, fuite des cerveaux et des capitaux. Je voterai Marion elle est lucide, dynamique et c'est la relève pas encore pourrie par nos mauvaises habitudes. Peut-on encore ignoré la France silencieuse ? lace aux jeunes !!!

@Marine vite 23/11/2015 11:46

Apprenez à écrire sans faute avant de donner votre opinion. MJK lecteur de Tribune

maryse golan 23/11/2015 00:24

Nicolas est le meilleur agent de Marine. Tout ce qu'il dit et fait sert sa cause. A part une union LR-PS au deuxième tour des régionales les résultats sont mauvais dans le Var. Cette union murmurée en haut lieu précipiterait à terme les électeurs chez Marine renvoyant dos à dos Sarkozy-Hollande devenus incrédibles aux français.

@oui aux répub+ caricature 22/11/2015 23:20

Donc vous êtes tous les deux d'accord d'augmenter la fiscalité + la TVA + éventuel impôt spécial en faveur de la sécurité ? L'armée n'a plus que 10 millions € en caisse et l'Etat emprunte depuis le 5 novembre jusqu'à la fin de l'année pour payer son fonctionnement. JLR

OUI AUX REPUBLICAINS 22/11/2015 21:51

Cet article est mal venu dans la mesure ou Hollande a intégralement repris les propositions des Républicains et de Nicolas Sarkozy en vue de faire de la récupération et un coup politique pour les Régionales qui auront lieu maintenant dans 15 jours !! Les médias nous informent que finalement Hollande va "convaincre" le Royaume Uni, les Etats Unis, l'Allemagne et le désormais fréquentable Vladimir Poutine de créer une coalition contre l'Etat islamique ENFIN MAIS QUE DE TEMPS PERDU par notre girouette de Président !! DES MORTS AURAIENT PU ETRE EVITES si Hollande avait écouté les Républicains depuis plusieurs mois maintenant !!
On apprend en plus qu'un hommage national aux victimes aura lieu ce vendredi en présence de Hollande et de Valls mais CHAPEAU LA COM SOCIALISTE !! en plus il paraît que leurs cotes de popularité remontent ben voyons !!
Rendez à César ce qui est à César se sont bien les idées des Républicains qui sont pillées par Hollande carrément mis aux pieds du mur et devant le fait accompli qu'il a tout fait pour ne pas empêcher et dont il a sous estimé la mesure !!
Alors oui à période d'exception, mesures d'exceptions et les Républicains ont bien raison de proposer un tel programme qu'ils devront appliquer sans faille !!

henry le rouge 22/11/2015 18:46

A force de vociférer contre les islamistes nous leur donnons raison d'avoir peur. Une coalition droite et extrême droite en France pourquoi pas ? mais pas avec le tsariste Poutine ! Puis pour faire la guerre où est l'argent ? Hollande a déjà dépensé 1,2 milliard d'euros qu'il n'a pas. En France certains continuent à se voiler la face en chantant la Marseillaise. Pathétique !!!

droite-droite 22/11/2015 18:23

A ce jour. Marine Le Pen serait assurée de se qualifier pour le second tour de la présidentielle. La présidente du FN recueillerait 28 à 29% des intentions de vote, selon le nom du candidat de la droite.
Si c'est Alain Juppé qui représente le parti Les Républicains, il serait lui aussi assuré de se qualifier pour le second tour. Le maire de Bordeaux est crédité de 31,5% des voix en l'absence de candidature de François Bayrou. Et même si Bayrou se présentait, Alain Juppé peut encore compter sur un score confortable, avec 27% des intentions de vote. Dans les deux cas, exit François Hollande.
Mais si c'est Nicolas Sarkozy qui remporte la primaire à droite, son score s'annonce nettement moins élevé : 23%. François Bayrou en profiterait, avec 12% des voix. Car le leader du centre n'a pas caché son intention de concourir contre Nicolas Sarkozy : "Je prendrai mes responsabilité", a-t-il prévenu .
Crédité de 19 à 21% des voix, François Hollande arrive troisième dans tous les cas de figure. Mais c'est sur Nicolas Sarkozy que son retard est le moins grand : seulement deux petits points, soit moins que la marge d'erreur du sondage. Et l'écart se resserre au fil des mois, constate l'Ifop

Caricature délirante 22/11/2015 10:30

Cet article n'est qu'une caricature qui est tellement éculée que l'on imagine son auteur encore plongé en plein Maccarthysme !! L'ogre rouge, le goulag, le KGB, tout y est ... En attendant, ce n'est sûrement pas à Moscou qu'une communauté de manouches bloqueraient impunément, sans réaction des forces de l'ordre, un péage autoroutier un wek-end de retour de vacances, ou mettraient une ville à sac, pour obtenir la libération d'un des leurs écroué pour assister à un enterrement ! "L'infréquentable Poutine" n'en est pas moins aujourd'hui soudainement regardé - même si c'est à contrecœur par nos chers gouvernants - comme un acteur qui se fait respecter sur l'échiquier international parce qu'il est fidèle à ses engagements et est un des rares à ne pas comprendre que les pays européens aient pu demeurer aussi longtemps passifs devant la menace d'immigration massive qui se profilait. La fierté nationale entretenue par les Russes et leur Président ne réside pas, elle, dans des hommages à répétition jusqu'à plus de larmes ...

@caricature 22/11/2015 17:08

Il est vrai que l’autorité se paie cash et la démocratie à crédit. La fortune de Monsieur Vladimir Poutine est estimée par les américains à 200 milliards de dollars. Selon l'enquête du Figaro du 17 février 2015 il n'aurait pas amassé toute cette fortune de manière parfaitement légale ! et aurait détourné/amassé 200 milliards de dollars sous forme de propriétés, actions, hedge funds et comptes en Suisse. L'homme officiellement le plus riche du monde par son travail est Bill Gates avec 79 milliards de dollars (cherchez l'erreur) Je n'ai aucune confiance en V. Poutine dont l'arrivée au pouvoir a été un formidable coup de bluff contre le président Boris Eltsine qu'il avait contraint à la démission avec des dossiers du FSB - dont il était devenu patron- démontrant des détournements de fonds de sa famille. Des exemples d'escroquerie pullulent sur ce personnage qui a enrichi une poignée d'amis du KGB et mis la main sur Gazprom en envoyant au goulag son propriétaire accusé de dissimulation fiscale (sans oublier de prendre sa place)... Merci et chapeau de votre leçon de morale.

JM83230 22/11/2015 09:38

SANS LA TV, FACEBOOK LES FRANÇAIS NE SERAIENT PAS STRESSES ET LES TERRORISTES RESTERAIENT CHEZ EUX. A CAUSE DES MÉDIAS ABÊTISSANTS LA SURENCHÈRE DANS LES DEUX CAMPS DEVIENT DANGEREUSE A LA DÉMOCRATIE.

DiaCrisis 22/11/2015 09:03

Fini les beaux discours sur l'emploi, envolées les promesses sur le déficit à 3 % du pib, la réduction de la dette faramineuse. Depuis Sarkozy et Hollande nous jetons notre argent dans la guerre de religion. La France a besoin d'une bonne troisième guerre et suit la voie de la nationale socialiste des années trente qui a amené le malheur par les urnes. L'histoire recommence et les petits hommes ont la mémoire courte. Cette fois nous risquons d'aller plus vite dans le mur !

Debout ! 13/11/2015 23:43

A l'heure où Paris est a son tour frappé par les terroristes (djihadistes ?) cet article est mal venu. Oui il faut plus de police, de surveillance, d'Etat. Oui un super ministère de l'Intérieur doit nous protéger. Mais la responsabilité de cette psychose est la conséquence des politiques occidentales bien pensantes qui ont mis le feu en Irak, Syrie, Libye, Egypte, Tunisie, Mali, Soudan, Yémen... contre des dictatures qui avaient au moins le mérite de nous servir de rempart face aux terroristes religieux. Du coup nos problèmes se sont amplifiés avec les migrants politiques, l'aide humanitaire, l’engament militaire , le terrorisme au cœur de la France. Ne me demandez pas de revoter pour des vieux chevaux de retour coupables de nos malheurs. Ils sont disqualifiés à diriger notre pays.