Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 08:44

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Tribune - dans Politique
commenter cet article

commentaires

TOLÉRANCE ? 27/11/2015 18:10

Il serait sans doute opportun, au passage, de se rafraîchir la mémoire sur la manière dont ont pu se répandre les idéologies et les religions à travers le monde et l'histoire. Cela nous permettrait d'ouvrir la réflexion sur ce qui est transposable pour le proche avenir, d'une situation historique où la démographie et les moyens techniques initiaux étaient sans comparaison possible avec la situation présente.
Pour rester dans un exemple simple ( il y en a tant d'autres ) comment répandait-on en d'autres temps, un message que l'on voulait universel ? La plupart du temps PAR LA FORCE, comme le font de nos jours encore les intégristes de tout poil, religieux ou politiques comme le marxisme léninisme le fit, dont on oublie trop vite les goulags !
Qu'aurait été le catholicisme sans la collusion de l'église romaine et des états, chacun trouvant son intérêt dans cette alliance contre nature. Qu'on se souvienne de Constantin ("Il hoc signo, vinces"), de Théodose, qui décréta le catholicisme religion d'Etat de l'Empire, puis de Clovis en France et son baptème opportuniste à Reims. Le sabre politique s'est imposé avec l'aide du goupillon religieux, et réciproquement !
La théorisation de la Charia, ailleurs et plus récemment, mêla de la même façon la loi religieuse et la loi politique dont on voit tous les jours les conséquences aujourd'hui dans la violence intégriste musulmane.
L'actualité française, à l'occasion nous donne le même spectacle de tentative de passage en force pour des convictions fondées uniquement sur les religions au mépris de la loi, qui elle, doit prendre en compte la liberté de tous. Je pense aux manifestations de rue contre le "mariage pour tous", ou contre l'ouverture des lois sur la parentalité, ou même les lois sur les fins de vie . L'Eglise -- cachée, mais manipulant le groupe activiste intégriste CIVITAS -- a tenté ces dernières années de faire annuler des lois de la République, adoptées pourtant dans toutes les règles constitutionnelles, en créant le désordre public. Ces événements rappellent le temps des conversions forcées, dans l'Espagne d'Isabelle la Catholique, ou en Amérique par les religieux amenés à cette fin dans les soutes de Cortès ou de Pizarro. Ailleurs encore
Mais la DIFFUSION PACIFIQUE DES IDEES existe aussi ! Elle a eu, il est vrai, des résultats moins efficaces, mais elle a voulu démontrer qu'elle était possible, dans un esprit de liberté et de partage, sans idée de hiérarchie ou de suprématie.
La "mission" que nous pouvons nous fixer d'apporter leurs valeurs libératrices à la terre entière provient à l'origine du conditionnement messianique qui hante les esprits de toutes les religions bibliques ou coraniques alors monopolistiques en occident. Ecoutez donc ces textes familiers :
"Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du père du fils et du saint esprit, et leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit", vocifère Mathieu.
"Allez par le monde entier proclamer la bonne nouvelle. Celui qui croira sera sauvé, celui qui ne croira pas sera condamné assène Marc ! On se croirait chez Boko Haram !
On sait les dégâts qu'ont provoqués dans le monde les missions messianiques que se sont arrogées en particulier les Croisés et leurs Djihads au Moyen Age, puis l'Inquisition, de sinistre mémoire. Sans oublier plus récemment les religieux associés de fait aux conquérants coloniaux par exemple : intolérance monstrueuse et destruction par la pression ou par la force des croyances ou des cultures locales différentes.
La question centrale est donc : doit on à tout prix apporter notre philosophie au monde entier, à l'humanité toute entière, comme ils l'ont écrit par mimétisme biblique ou évangélique, dans leurs Constitutions ? Doivent-ils plutôt être des contributeurs comme les autres, qui savent de nos jours qu’ils ne pourront apporter à eux seuls, que leur pierre à l'ensemble mondial, et non plus contrôler cet ensemble comme le prétendent les religieux ?
Il faut d'abord être bien vaniteux pour penser que l'on a découvert la vérité, qu'on la détient, et qu'il faut en faire une diffusion messianique à tous. Je n'ose pas dire "qu'il faut l'imposer à tous", tellement ce glissement s'est produit à partir de bonnes intentions, dans toutes les démarches analogues.
Il ne me paraît pas concevable, de nos jours, d'exporter une doctrine philosophique ou religieuse comme le firent les missionnaires qui suivaient les militaires dans toutes les conquêtes coloniales. Les chrétiens le firent. Les musulmans aussi, avec plus de radicalité encore, et leurs intégristes démontrent en Afrique ou au Moyen Orient en ce moment, qu'ils n'ont pas renoncé à la méthode.
Les temps changent peu à peu, trop lentement sans doute. Ces rapports de force sont inconcevables pour nous aujourd'hui au nom de l'Humanisme et de la Liberté de Conscience. Il ne manquerait plus que nous utilisions nous aussi des moyens de pressions, ne fussent-ils qu' intellectuels ou philosophiques, ou ne concerneraient-ils que la méthode : nous aurions bonne mine pour condamner les intégristes de tout poil !
Mais ne faisons surtout pas d'angélisme : nous avons tous un intégriste qui dort en nous. Creusons bien notre moi profond: à une occasion ou à une autre, nous le verrons bien dresser l'oreille et ouvrir l'oeil... La lucidité est comme l'érection. Elle ne parvient jamais à être permanente, mais ça se soigne très bien
L'échange est une chose, la synthèse avec nos valeurs en est une autre. Est-il possible d'envisager une certaine intégration de ces découvertes partagées dans nos tissus initiatiques réciproques ? Vaste ambition sans doute. Pourtant, la méthode et les structures humanistes vraies et ouvertes, acceptant le maintien de certaines différences dans le respect, et excluant toute idée de suprématie, de pression, de dogme, cela existe et n'est pas à inventer
--, prêts à répandre dans le monde, parmi d'autres messages importants, celui de la non violence et de l'amour susceptibles de sortir enfin l'humanité de ses affrontements toujours stériles
Pourtant, nous serions sans doute moins fiers de notre trésor si nous arrivions à prendre la peine de nous imprégner des trésors accumulés par les autres : Aurions nous peur inconsciemment que le nôtre en pâlisse ou en pâtisse ? C'est pourtant l'ensemble qui doit compter. Pas les détails. L'universalité n'est pas facile, mais pour autant, pas impossible. La lucidité ne doit jamais être assimilée au pessimisme !

@Dia Crisis 28/11/2015 10:27

Oui, joli verbiage prétentieux maçonnique ... en mal d'érection sans doute

DiaCrisis 27/11/2015 18:43

commentaire très pertinent. Merci à l'auteur et à Lavandou Tribune de permettre cet échange constructif et contradictoire.