Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 20:03

Dans cette citation de Platon, le "politiquement correct" nous impose, particulièrement par le biais des médias, un nouveau vocabulaire se traduisant par des euphémismes pour désigner de manière non injurieuse, ni condescendante des personnes appartenant à des minorités afin de ne pas les stigmatiser. il en est de même pour évoquer certains événements. Ainsi certains mots sont devenus obsolètes et je vous propose quelques exemples, l'ancien mot se trouvant à gauche et le nouveau à droite. On ne dit plus:

  • balayeur mais technicien de surface
  • femme de ménage : technicienne des sols, employée de maison
  • facteur : préposé
  • chômeur : demandeur d'emploi
  • clochard : SDF
  • cancre : élève en difficulté, élève en situation d'échec scolaire
  • caïd : grand frère
  • délinquant : jeune
  • criminel : victime de la société
  • aveugle : non-voyant
  • sourd : malentendant
  • infirme : handicapé ou mieux : personne à mobilité réduite
  • nain : personne de petite taille
  • nomades : gens du voyage et depuis peu migrants
  • vieux : senior
  • noir, jaune, beur : personne de couleur
  • cancer : longue maladie
  • mort : départ
  • métissage : diversité
  • mariage forcé : tradition
  • torche-vieux : auxiliaire de vie
  • insulte: incivilité
  • criminalité : insécurité
  • bordel : salon de massage
  • guerre : intervention, ingérence ou assistance selon le ministre
  • dégâts collatéraux : victimes civiles, innocents
  • bombardements : frappes chirurgicales
  • hypocrisie : politiquement correct, langue de bois
  • Incultes : administrés ou "con-citoyens" selon le lieu
  • opposants : rebelles
  • pédérastes : couple homoparental
  • petit rapporteur : correspondant local
  • inculpé : mis en examen
  • ​Charlie : Charly selon l'écrivassier

et je termine par celui qui résume le tout :

  • mensonge : ce n’est pas de ma faute !

Si vous en avez d’autres envoyez-nous un courriel... heu ! pardon : un e-mail

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

albert vendroux 21/01/2016 10:51

Aime bien la fin de l'article. Toute ressemblance... d'autant moins excusable su'en matière de plume la manipulation des mots n'a pas de secret pour Charly.

bulleforum.net 20/01/2016 19:17

n'oubliez pas les inversions de sens dans l'art du discours politicien
« La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde », au lieu de « Le monde entier ne peut pas consommer autant que le français moyen ».
« Les jeunes délinquants sont de plus en plus violents », au lieu de « La société rend les jeunes délinquants de plus en plus violents ».
« La vidéo-sécurité » au lieu de « La vidéo surveillance ».

David Mariet 20/01/2016 16:50

"Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté" - Confucius
Cette phrase est très significative de notre époque. La "novlangue" (admirablement décrite par Orwell dans 1"984") a pris le pouvoir. Les politiques sont devenus des communicants, ils n'ont plus la main pour décider alors ils usent et abusent de tous ces stratagèmes de mots, d'évènements pour manipuler l'opinion publique et se maintenir-accéder au pouvoir. Dans Propaganda, Edward Bernays décrit ces mécanismes, ce n'est pas pour rien qu'il est le père spirituel des grands publicitaires.

noemie 21/01/2016 17:54

Réflexion intéressante. Hier la politique était réservée aux notables, médecins, instituteurs, banquiers, hauts gradés militaires. Aujourd'hui ce sont des avocats, énarques, hauts fonctionnaires, milieux de la com car le verbe et tirer les ficelles sont leur force. Quelques jouenalistes se sont aussi égarés sur cette voie.

Pierre Dac 21/01/2016 12:16

les politiques sont devenus des communicants ... et réciproquement

maryse golan 20/01/2016 16:17

vol d'argent public = délit d'initié dans la politique, braqueur dans le civil
inondations à répétition = pluies centennales (tous les 2 ou 3 ans selon le lavandou)

désinformation 20/01/2016 11:53

Plus court et simple - Désinformation : Var Matin

ZoeZoa 20/01/2016 10:01

Mouroir, hospice : maison de retraite ou EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Julie Romano 20/01/2016 09:26

clientélisme = subventions pédagogiques, colis de Noël ou aides exceptionnelles

@romano 20/01/2016 19:39

la Chambre régionale des comptes dans son dernier rapport définitif sur la gestion publique du lavandou en date du 22 juin 2012, sur les faits suivants :
"La perte de recettes engendrées pour le port par les nombreux avantages consentis à l’association La Girelle » dont le versement d’une subvention annuelle de 83.000 Euros versée à partir du budget de la Régie du port «en plus d’une subvention versée par la Commune pour la participation de l’association au Corso fleuri annuel"
"La non recevabilité des contre arguments avancés par Gil Bernardi pour justifier ces avantages à savoir la contrepartie de participations à des activités locales qui ne sont pas chiffrées "

Du grand art ! 20/01/2016 09:21

Il y a aussi Manipulation comptable :Jeu d'écriture et provision fictive sur le budget prévisionnel d'une somme d'un million d'euro que l'on sait pertinemment ne pas dépenser dans l'année, pour claironner des économies. Jo

DiaCrisis 21/01/2016 11:08

J'attends tranquillement le budget 2016. La remarque d'une réduction soudaine du fonctionnement et du surprenant remboursement d'une fraction de l'emprunt en 2015 pose une question de fonds. Comment notre comptabilité publique dans le rouge depuis des lustres peut ressortir positive sur cet exercice en plein marasme des dotations d'Etat ? Le maire joue t-il au Loto comptable ? et pourquoi maintenant et pas avant ? L'explication technique du Trésor public est certes légale mais pas politique. Si c'est la vérité alors je souhaite garder notre maire le plus longtemps possible mais s'il a menti à la population le destituer avant la fin de son mandat !

Trésor Public 20/01/2016 18:34

Vous semblez ignorer que la constitution d'une provision est un acte budgétaire réglementé, et ne saurait, comme vous l'affirmez, être "fictive", puisqu'elle doit obéir à des règles précises, tant lors de sa création que pour être ensuite utilisée. On constitue notamment une provision dans des circonstances telles que la perspective connue de grosses réparations inéluctables, ou face à un risque juridique, comme par exemple lorsqu'un contentieux est susceptible de déboucher sur un jugement faisant obligation à la collectivité de payer des dommages ... Une fois constituée, la provision demeure donc "bloquée" sans possibilité d'être utilisée à d'autres fins que celles prévues. Il ne s'agit ni d'un prétendu jeu d'écritures, et encore moins d'un quelconque artifice. Une délibération motivée doit être prise par le Conseil pour pouvoir autoriser toute "reprise" sur ces crédits, ou, le cas échéant, pour l'annuler si l'objet initial de sa constitution est devenu depuis obsolète. Cela n'a par conséquent rien à voir, comme vous l'insinuez, avec la génération classique d'un excédent comptable issu de la différence entre le montant des recettes et celui des dépenses réalisées au cours d'un exercice budgétaire, excédent lui "disponible" et qui se trouve "réaffecté" dès l'approbation de son constat dans le compte de gestion du Trésorier Municipal. Peut-on sérieusement soutenir qu'il soit intentionnellement malsain de ne pas dépenser jusqu'au dernier centime d'un budget voté, alors que le principe fondamental de l'équilibre budgétaire prévisionnel prévaut que le niveau des dépenses autorisées soit impérativement dicté par celui des recettes estimées ?

@tresor public 20/01/2016 15:54

Meme pas mal ! un peu facile comme raccourci ... que savez vous de mes compétences comptables ? Maupeu et Bernardi sont au parfum ! Ils pratiquent depuis bien trop longtemps...et je connais le petit manège ... Jo

Trésor Public 20/01/2016 14:18

Il y a aussi langue de pu..e : affirmer de fausses définitions techniques quand on ne connait rien en comptabilité.