Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 00:03

Nous n'avons pas approuvé, au-delà de nos points d'accord, le Plan Local d'Urbanisme pour 3 raisons majeures.

  • La 1ère porte sur la concertation. La mairie fait le service minimum. Mieux travailler en amont limiterait l'instabilité juridique et la fâcheuse réputation du Lavandou comme ville record des contentieux.
  • La 2ème concerne la cohérence. Le maire affiche sans vergogne qu'il traite le PLU en appréciant lui-même, prétendument en fonction des risques éventuels de contentieux, le zonage de certains secteurs. C'est une approche à la parcelle, au coup par coup, un travail de dentelle avec tous les risques d'arbitraire que cela peut engendrer, à l'opposé de règles claires, loyales et transparentes.
  • La 3ème réserve, capitale, est que nous n'avons pas la même vision de l'avenir du Lavandou illustrée par le PLU. Le maire a une vision conservatrice de l'environnement. Il rapetisse notre commune à son statut de station balnéaire. Il gère convenablement la nature mais pas la vie des actifs. Il privilégie la notion de sanctuaire. Il en faut mais cela peut être aussi la paix des tombeaux. Il aménage des terrasses à St Clair. Bravo ! Mais pas de projets à vocation économique et nous ne parlons bien sûr pas d'industrie. Partout en France, des communes plus petites que la nôtre réfléchissent au haut débit, au télétravail, à des pépinières ou incubateurs de jeunes pousses entrepreneuriales, au parrainage de projets de jeunes ( comme nous le lui avons proposé avec quelques grands patrons résidant chez nous ). Ici, rien....

On ignore tout ce qui développe des activités complémentaires, même si le tourisme est central, de la vie, tout ce qui est l'avenir des jeunes et tout ce qui créerait des recettes que le maire est incapable d'augmenter. Le comble est d'entendre affirmer, sans rire ni pleurer, qu'il faut freiner le développement de notre commune ( avec une population qui a déclinée ces dernières années et des prévisions bien modestes d'augmentation de 500 personnes en 2030 ! ). Le comble du comble est que le maire se vanterait presque d'avoir fermé 9 classes. Plutôt que sur le frein, on devrait appuyer légèrement sur l'accélérateur. Notre commune doit arrêter d'hiberner de plus en plus longtemps l'hiver pour être débordée ensuite l'été, passer de ville morte à ville saturée. Activités économiques, tourisme d'affaires, animations d'avant et d'après saison : nous devons trouver un meilleur équilibre respectueux de notre identité. Faute de quoi, avec des recettes stagnantes, le réveil sera douloureux.


Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Saussez - dans Lavandou Cap 2020
commenter cet article

commentaires

Nouvelle République 21/02/2016 19:32

Les plus d'un PLU est d’enrichir son auteur... à bon entendeur salut !

Julie Romano 20/02/2016 19:45

Ça n'intéresse personne car personne n'y capte rien. Mr Saussez faites une cartographie.

lavandor 22/02/2016 15:54

Madame, déplacez vous à la mairie et vous aurez tous les renseignements possibles...encore faut il comprendre car c'est très complexe...

stop ! 20/02/2016 10:07

je partage totalement cet article ce maire n'aura servi à rien au lavandou sinon freiner le développement et permettre l'arrivée du FN ses anciens amis.

Nous citoyens 20/02/2016 12:40

Simplement sans aucune initiative personnelle sauf celle de se faire passer pour un héros dans la presse. Catégorie sommeil de ceux qui ne bougent jamais de peur de se faire déboulonner. La vedette joue la montre jusqu'à la retraite en faisant semblant. Regardez Vatinet pas mécontent et narquois envers le nouveau maire bien mieux que lui !

DiaCrisis 20/02/2016 09:03

Les tripatouillages du PLU ne sont pas à l'avantage du maire qui règle indirectement ses comptes. A quoi riment ses contorsions dans un village qui recule économiquement chaque jour ? Où est l'avenir du Lavandou après 2020 ?