Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Port du masque obligatoire. La mesure n'est pas respectée dans le Var (FB)

Pesticides. Malgré la loi les ventes bondissent de +23% en France (HP)

Angleterre rouvre sa frontière aux européens sauf aux français "peu vaccinés" (DM)

L'extension du "pass sanitaire" validée et appliquée dès le 9 août en France (AN)

Amazon amende record de 740 millions € par Bruxelles pour irrégularité du RGPD (FI)

Taux d'incidence Covid faussé par la migration touristique dans le 83 et le 06 (VM)

Le président Macron s'installe au Fort de Bregançon pour les vacances (AFP)

Méditerranée boudée au profit de la côte Atlantique et la montagne (TM)

L'état d'urgence sanitaire reconduit jusqu'au 15/11 en France (Elysée)

Marseille. L'accès aux calanques sera soumis à réservation internet en 2022 (PNC)

L'accès à Porquerolles est limité à 6.000 pers/jour au lieu de 12.000 (TPM)

Ollioules L'adjoint à la sécurité entendu par la police pour propos raciste (FB)

Appel à l'aide d'urgence des salles de cinéma en chute de fréquentation de -70%  (FNCF)

Une majorité de français ne souhaite pas la candidature E. Macron en 2022 (LT)

Manifestations de l'opinion contre la multiplication des privations de liberté (HP)

Air France introduit la reconnaissance faciale à l'embarquement des passagers (AF)

Muselier veut contourner la loi pour remercier les écologistes de leur retrait électoral (FB)

Saint Tropez fermeture de plusieurs établissements contaminés par la Covid (Préfet)

Le port du masque redevient obligatoire au Lavandou et 58 communes (ARS)

Sécheresse Var. 46 communes placées en restriction d'eau (Préfet)

Les JO2021 ouvrent dans l'indifférence mondiale et l'hostilité des japonais (AR)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Faux certificat de vaccination Covid en vente sur internet. 6 arrestations à Lyon (HP)

Pôle emploi Var. 93.600 inscrits. 53.400 offres sans aucun candidat (PE)

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Tourisme international perte estimée à 4000 milliards $ en 2020-2021 (VM)

47 communes varoises ont hissé le RN en tête des élections régionales (VM)

12% des français fument quotidiennement du cannabis malgré la répression (F24)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

Enedis envisage de récupérer par surtaxe sur les factures son emprunt Linky (FM)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 14:47

Anticor dépose un recours contre les privilèges accordés aux anciens présidents de la République

Les anciens présidents de la République perçoivent une dotation correspondant à 6 000 € bruts par mois, depuis la loi n° 55-366 du 3 avril 1955.

Ceux qui siègent au conseil constitutionnel, en qualité de membres de droit, perçoivent, en plus, une indemnité de 12 000 € bruts par mois, en application de l’ordonnance n° 58-1067 du 7 novembre 1958.

Enfin, ils bénéficient d’un « statut » qui leur confère de nombreux avantages : treize personnes à leur service, une voiture de fonction (et son entretien), un logement de fonction meublé et équipé (et ses charges), la protection de leur domicile et résidences, la gratuité de leurs déplacements… Au final, chaque ancien président coûte entre 2,4 et 3,9 millions d’euros, par an, aux contribuables !

Anticor estime que les moyens humains et matériels qui découlent de ce statut sont exorbitants. Dans sa pétition « Pour une nouvelle abolition des privilèges ! », lancée le 4 août 2015, elle demande la suppression de ces privilèges parfaitement anachroniques.

Outre leur coût, ces moyens mis actuellement à la disposition d’un futur candidat à l’élection présidentielle de 2017 engendrent également une rupture d’égalité entre les candidats.

Surtout, ce statut n’a aucune base juridique, comme le relève le député René Dosière. Son origine découle d’une lettre, en date du 8 janvier 1985, envoyée par Laurent Fabius, alors premier ministre, à Valéry Giscard d’Estaing, en sa qualité d’ancien président de la République.

Ainsi, l’État dépense près de 10 millions d’euros, par an, sur la base d’un simple courrier !

Pour mettre fin à cette situation, Anticor a déposé, le 26 avril 2016, devant le Conseil d’État, un recours en déclaration d’inexistence contre la décision du 8 janvier 1985 fixant un statut pour les anciens présidents de la République. Un tel recours a pour objet de faire juger qu’en raison des irrégularités graves et évidentes entachant l’acte attaqué, celui-ci est nul et sans effet.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alerte rouge 29/04/2016 10:31

S’il n’y avait que les présidents … tout le monde se sert du bas en haut de l’échelle en toute impunité. Surveillons notre commune. Permis de construire, voirie, projets fumeux, palmiers, banquiers sans morale, restaurants tous les jours, subventions discrètes, petits cadeaux qui entretiennent l’amitié... n’existeraient pas au Lavandou ? N’y pensez pas ! le clan des écossais est bien plus malin dans le Var… cherchez vous trouverez … enfin si vous avez pas peur des conséquences. La vie municipale est manipulée par une poignée d’affairistes en col blanc. 2020… du BALAI !

Dia Crisis 28/04/2016 23:10

La république bananière doit mettre fin aux privilèges combattus par la Révolution française. A quand les maires et les conseillers municipaux sans indemnités, voiture de fonction et notes de frais somptuaires ? L'argent jeté par les fenêtres doit être remboursé par leurs auteurs !

Nous citoyens 28/04/2016 15:51

Course à l"échalote ? Je comprends mieux le nombre important de candidats aux présidentielles