Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Var saison 2021 très mal partie selon les professionnels du tourisme en net recul (Umih)

Var mairies et hôpitaux désormais rançonnés par les cyberattaques (FB)

Cybercriminalité 500.000 données médicales de 30 labos diffusées sur internet (DGS)

L'Etat renonce à l'éducation des usagers et taxe les cigarettiers 2€/an par habitant (HP)

Le président du CD83 mis en examen pour détournement de fonds publics (PNF)

Le confinement le week-end du littoral 06 pourrait entrainer le littoral varois (Sud)

CDiscount amende d'1 million € pour tromperie commerciale répétée (DDPP)

Ski. Les stations perdent 8 milliards € et 60% de leurs clients cette saison (DSF)

Lavandou l'analyse des eaux usées prouve que le virus circule + activement (Mairie)

Loana en séjour au Lavandou hospitalisée à Hyères pour overdose au GHB (RTL)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

Rover Persévérance se pose sur Mars après 7 mois de voyage (Nasa)

Renault perd 8 milliards € et 30% de ses ventes en 12 mois (AFP)

Air France perd 7 milliards € et 70% de ses clients en 12 mois (AFP)

L'ex maire de Marseille et élus poursuivis pour détournement de fonds publics (PNF)

Violences sexuelles par subordination: enquêtes préliminaires dans les mairies (FB) 

QR Code envisagé sur smartphones pour entrer dans magasins et lieux publics (FI)

Incestes et viols pratiques trop répandues en France vont faire changer la loi (AN)

L'acquittement de Trump sème le trouble au parti Républicain en déconfiture (Fox)

L'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 1er juin par le Parlement (AN)

5000 français possèdent des sociétés au Luxembourg échappant au fisc (OL)

Un impôt européen envisagé pour rembourser la dette Covid à la BCE ? (FI)

Le passeport vaccinal pourrait devenir une autorisation de voyager à l'étranger (FI)

Le virage sécuritaire du gouvernement inquiète l'opinion mais comble le RN (FB)

Drones. L'autorité de contrôle et Conseil d'Etat vont limiter l'utilisation par la police (CNIL)

Expulsions la trêve hivernale est prolongée jusqu'au 1er juin (Ministre)

Les députés votent une augmentation de + 15% de leurs frais de fonctionnement (AN)

Bercy veut faire sortir des banques 100 milliards d'épargne vers la relance (LT) 

Biden atteint 54% de popularité en 1 semaine contre 49% pour Trump en 4 ans (Fox)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

Les 2 roues n'ont plus le droit de circuler entre les files de voitures (PR)

Cinémas les salles fermes fragilisées par la diffusion en streaming (CNC)

Eurostar filiale à 55% de la SNCF pourrait déposer le bilan après -82% de son CA (ES)

Urgence faillites un numéro Vert 0.800.94.25.64 mis en place par Bercy (TC)

300.000 français en abandon social absolu et 3,6 millions de SDF (PFDP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

28 avril 2016 4 28 /04 /avril /2016 14:47

Anticor dépose un recours contre les privilèges accordés aux anciens présidents de la République

Les anciens présidents de la République perçoivent une dotation correspondant à 6 000 € bruts par mois, depuis la loi n° 55-366 du 3 avril 1955.

Ceux qui siègent au conseil constitutionnel, en qualité de membres de droit, perçoivent, en plus, une indemnité de 12 000 € bruts par mois, en application de l’ordonnance n° 58-1067 du 7 novembre 1958.

Enfin, ils bénéficient d’un « statut » qui leur confère de nombreux avantages : treize personnes à leur service, une voiture de fonction (et son entretien), un logement de fonction meublé et équipé (et ses charges), la protection de leur domicile et résidences, la gratuité de leurs déplacements… Au final, chaque ancien président coûte entre 2,4 et 3,9 millions d’euros, par an, aux contribuables !

Anticor estime que les moyens humains et matériels qui découlent de ce statut sont exorbitants. Dans sa pétition « Pour une nouvelle abolition des privilèges ! », lancée le 4 août 2015, elle demande la suppression de ces privilèges parfaitement anachroniques.

Outre leur coût, ces moyens mis actuellement à la disposition d’un futur candidat à l’élection présidentielle de 2017 engendrent également une rupture d’égalité entre les candidats.

Surtout, ce statut n’a aucune base juridique, comme le relève le député René Dosière. Son origine découle d’une lettre, en date du 8 janvier 1985, envoyée par Laurent Fabius, alors premier ministre, à Valéry Giscard d’Estaing, en sa qualité d’ancien président de la République.

Ainsi, l’État dépense près de 10 millions d’euros, par an, sur la base d’un simple courrier !

Pour mettre fin à cette situation, Anticor a déposé, le 26 avril 2016, devant le Conseil d’État, un recours en déclaration d’inexistence contre la décision du 8 janvier 1985 fixant un statut pour les anciens présidents de la République. Un tel recours a pour objet de faire juger qu’en raison des irrégularités graves et évidentes entachant l’acte attaqué, celui-ci est nul et sans effet.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alerte rouge 29/04/2016 10:31

S’il n’y avait que les présidents … tout le monde se sert du bas en haut de l’échelle en toute impunité. Surveillons notre commune. Permis de construire, voirie, projets fumeux, palmiers, banquiers sans morale, restaurants tous les jours, subventions discrètes, petits cadeaux qui entretiennent l’amitié... n’existeraient pas au Lavandou ? N’y pensez pas ! le clan des écossais est bien plus malin dans le Var… cherchez vous trouverez … enfin si vous avez pas peur des conséquences. La vie municipale est manipulée par une poignée d’affairistes en col blanc. 2020… du BALAI !

Dia Crisis 28/04/2016 23:10

La république bananière doit mettre fin aux privilèges combattus par la Révolution française. A quand les maires et les conseillers municipaux sans indemnités, voiture de fonction et notes de frais somptuaires ? L'argent jeté par les fenêtres doit être remboursé par leurs auteurs !

Nous citoyens 28/04/2016 15:51

Course à l"échalote ? Je comprends mieux le nombre important de candidats aux présidentielles