Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 00:12
Au Lavandou, un pont peut en cacher un autre !

Un pont neuf va relier Bormes et le Lavandou. Symboliquement le pont du Batailler, route de Bénat, s’est partiellement effondré le 27 novembre…2014, au "grand étonnement" du président du SIPI (Syndicat intercommunal de Prévention des Inondations), maire du Lavandou, pourtant bien au courant des risques depuis  juillet 2003 !
Après les inondations "centennales" du 19 janvier 2014, tout le monde s’était refilé la patate chaude entre l’Etat, le département et les deux communes, contestant le rapport de la SOGREAH de l’époque.
Après des "travaux d’urgence" surmédiatisés, les inondés excédés s’organiseront en association de défense (AILB) pour obliger les élus à s’engager dans une solution définitive, évaluée - pour l’instant - à 10 millions €.

Au Lavandou, un pont peut en cacher un autre !

Mais, la question qui se pose aujourd’hui est l’élargissement du pont de la RD 98 en direction de La Favière à l’embouchure du Batailler, qui est insuffisant du fait d’un passage d’eau réduit à 12 m2, soit 36 m3/s. Alors que le nouveau pont de Bénat va permettre un passage d’eau pluviale de près de 100 m3/s.

Conséquences : l’inondation probable des quartiers entre la Vielle et la mer (La Salamandre, le PAE Village, l’ancien Collège et toute la zone des stages).

Donc, pourquoi  ne pas commencer par l’aval du Batailler ? dont l'embouchure pose problème depuis plus de vingt ans. Constat confirmé par toutes les études - commandées par le SIPI - qui préconisaient un élargissement du pont de la RD 98 de 20 m de long.
Ce serpent d’eau est l’occasion de multiples manifestations,  réunions, expertises, déclarations, brouilles…  pour aboutir le 20/09/2016 à un lancement en grande pompe des travaux financés en partie par le Conseil départemental  (en sursis électoral). Une spécialité locale où l’on sort le rosé et la fanfare à toute occasion de faire de l’électoralisme.
Bien des questions posées dès février 2014 par l’opposition sont toujours sans réponse
Rappelons que ces travaux devaient initialement commencer le 15 janvier 2016. Entre SIPI, PAPI, Communauté de communes, Conseil Départemental, Préfecture… impossible d’en connaitre la durée ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Eskenazy - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

NON AU QUATRIEME MANDAT 25/09/2016 20:51

Pour rappel sur le SIPI présidée par Mr Bernardi qui financé 700.000 euros en 2013 pour immerger une digue de sable de 200 mètres à Cavalière alors que l'urgence était ailleurs au Batailler. Les lavandourains ne sont pas curieux de savoir comment cette somme dénoncée sur ce blog a été financée ? Un comble alors que vous recevez la taxe foncière et la taxe d'habitation. Y a pas de miracle avec la planche à billets.

NON AU QUATRIEME MANDAT 19/09/2016 23:47

parait que les ponts - symbole européen sur notre monnaie - servent à relier les hommes ça n'a pas été le cas entre Vatinet ex-maire de Bormes et Bernardi maire en sursis du Lavandou entre 1995 et 2014. Un pont qui s'écroule c'est un mauvais présage venu d'en haut... à suivre !.

pontifes 19/09/2016 11:00

Deux invitations circulent. Celle du département pour le pont du Batailler, celle de la mairie pour le pont Bénat. Y aurait donc deux ponts concernés ??? ce sont des imbéciles qui nous dirigent !!!

blingbling 18/09/2016 22:05

Question pourquoi faire en grande pompe un début de chantier ? d’habitude c'est à la fin sauf s'il se termine à la saint glin-glin

anonyme83 18/09/2016 21:26

je viens de me repasser pour le plaisir, la vidéo (mise en ligne par vos soins !)par des journalistes de la TV faite sur les inondations du 19/01/2014, c'est tout de même un acte d'anthologie, que la mauvaise foi à ce point là c'est impensable, sachant que tous ses retraités ont risqué leurs vies tout simplement, et sans l'aide des forains, il y aurait eu des morts, nous ne devons jamais oublier cela, et les travaux promis, remis, sont autant de camouflet aux riverains. Mais le Lavandou, comme la Londe ayant profiter un maximum de la manne des constructions, hideuses et faites en zone inondables, ont réussi le tour le tour de force de dévaloriser le patrimoine foncier des habitants de ces communes! les prochaines inondations seront là pour en témoigner à nouveau, car cela recommencera, n'en déplaise à Mr le maire du Lavandou, qui doit comprendre enfin, que des pluies centennales, cela n'arrive pas tous les 100 ans, comme il nous l'a dit,aux familles des résidents, lors de la réunion de "tout và bien, Mme la Marquise" à l'EHPAD 2/3 J après l'inondation, non cela peut arriver tours les jours, c'est seulement une étude faite sur 100 ans de pluie intense, il a la "comprenure dure" les enfants de la crèche ont été déplacés, mais pas nos vieux ! cherchons l'erreur, les personnes âgées sont moins importantes que les enfants, au Lavandou,! alors pont élargi ou pas, rien ne changera. lors d'une réunion une personne de l'opposition m'avait expliqué que sous Napoléon 1er, le batailler faisait 40m de large ?, de mémoire je ne pense pas me tromper, sur le chiffre, il appuyait des dires avec des cartes géographiques,? à part les quelques maisons que cet empereur avait fait construire dans la plaine pour remercier ses grognards de l'avoir tant épaulé lors de ses campagnes, il n'y avait à l'époque que des champs, plus de 200 ans plus tard, il n'y a que du béton, et le batailler fait combien de large ? je dirais à vu de nez 8/10 m et encore pas de partout ! ni y a t-il pas là quelque chose de complètement illogique? moi j'y vois l'oubli total de sécurité pour les riverains. j'ai toujours la même colère, constante, car je n'oublierais jamais cette journée d'angoisse à essayer de savoir où était mon père, et s'il était vivant !!