Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 00:11

Lors du conseil municipal du 9 février 2016 la discussion budgétaire nous a permis d'entendre, comme d'habitude, le mélange d'autosatisfaction et de mépris qui caractérise l'expression de M. Bernardi.

Citons le compte rendu officiel : " l'évolution de la dette clouera le bec aux persifleurs qui s'évertuent à vouloir démontrer que la dette lavandouraine est insupportable. Il est vrai que les chiffres ne sont pas leur fort ". Et le Maire d'affirmer qu'il n'y aurait aucun recours à l'emprunt !

À peine quelques mois plus tard M. Bernardi vient de faire voter, sauf par nous, Cap 2020, un prêt relais sur 20 ans de 1.900.000 € à rajouter à la dette de 13,260 millions € déjà comptabilisée par le Ministère des finances.

Alors OUI pan sur le bec M. Le Maire !!!

1) vous êtes incapable de tenir vos engagements

2) vos budgets ne sont pas sincères

3) votre gestion c'est du bricolage à la petite semaine, vendant, pour finir le mois, un terrain par ci par là ou utilisant le fusil à 1 ou 2 coups de l'augmentation du parking payant

4) on se demande comment vous faites, sans construire aucun équipement structurant, pour avoir une dette 3 fois supérieure à celle de la Londe qui, elle, est dans la moyenne des villes comparables. Et bien au-dessus de celle de Bormes.

Il est vrai que vous avez trouvé, en arrivant en... 1995, une dette déjà élevée. Mais elle avait financée de nombreux équipements ou réalisations dont nous bénéficions 20 ans plus tard. C'était de la bonne dette pour faire des investissements. Vous, les investissements cela n'est pas votre fort.

La raison de cette situation financière délicate est limpide : vous n'êtes pas capable d'augmenter les recettes de la commune. Elles stagnent. Vous nous placez en situation de vulnérabilité face à la baisse des dotations de l'Etat ou à tout autre imprévu.

Les persiffleurs vous saluent bien cher ( c'est le cas de le dire ) M. Le Maire malgré le fait qu'ils viennent,  grâce à vous - comme  chaque habitant du Lavandou - de s'endetter de +370 € par habitant qui s’ajoutent au 2.541 € déjà inscrits dans le budget 2016

 

Thierry Saussez, Marie Jo Bonnier, Guy Cappe pour Lavandou Cap 2020

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Cap 2020 - dans Finances Lavandou Cap 2020
commenter cet article

commentaires

Hausse des impots 06/12/2016 18:03

En 95 il faut se souvenir à son arrivée il a augmenté les impôts de 45%.

tactilo 23/11/2016 19:44

Le théoricien Fillon n'est pas le brillant acteur Sarkozy. Son programme à partir de 2017 est du "sang et des larmes" mais les français ont trouvé leur héros face à Marine. Au fait où est leur différence ?

Chassignole JB 23/11/2016 17:04

Un conte de Noël
Histoire d’une élection dans un village imaginaire

Un homme avide de pouvoir
vit un jour un village
Dont le Maire était le notable
Las et usé par un certain pouvoir.

Celui qui n’était rien et au QI médiocre
A Ras mottes devait son surnom.
Roquet insignifiant, caractériel avide
Etait envieux de tout, de tout ce qui rutile
Et que certains quidams appellent le pouvoir

Il s’étend, promet tout, s’enfle et s’encanaille
Son but : se statufier ;
Disant regardez moi, car je suis le plus beau
Intelligent, cultivé, orateur et racé

Tout était bon pour nuire et pour se faire aimer
Les ragots inventés, le fiel partout versé…
Ayant très peu d’amis, il promit et flatta
Se servit de la crainte et du mépris de l’autre

Il gagna.
Puis tout fier, alors se pavana
M’y voici, m’y voilà.

Le décor fut planté, restait l’enraciner.
Courtisans et flatteurs sont un fond de commerce
Tous les barbons locaux admirent sa faconde
Ignorant son mépris pour les têtes chenues
Paraître au lieu d’agir telle fut sa devise
Les agapes données flattèrent son ego.

L’illusion est passée
Mytho et mégalo mais faible dans sa tête
Ras mottes, du paon n’a plus que le croupion

S’il est encore ici, son règne est en déclin
L’illusion professée s’efface avec le temps
La grogne qui s’étend couve sous le volcan

L’illusion est passée. Cortiqué faiblement,
Mytho et mégalo, nabot est démasqué.

Il est assez de sots, prétentieux comme lui
Qui se parent souvent des dépouilles d’autrui
Et que l’on nomme plagiaires.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages
Tout gredin veut passer pour un ambassadeur
Ressembler au géant, tout nabot veut prétendre.

Mais je me tais enfin, car tout est ici leurre:
Encenseurs d’aujourd’hui seront censeurs demain !!!

A la manière d’Alexandre Dumas ou 20 ans après…

Cassandre 21/11/2016 20:29

Le pire c'est que cet emprunt ne sert qu'à payer les salaires des plus de 220 employés municipaux alors que Le Lavandou ne devrait en avoir qu'une quarantaine soit 5 à 6 fois moins....Mais ces employés sont ses électeurs alors que voulez-vous....Pour lui c'est un investissement pour la prochaine élection car n'en doutez pas, malgré la félonie il sera là...Une honte de laisser autant de dettes au générations futures....

Odette 19/11/2016 09:42

La stratégie du chasse-neige consiste à repousser les problèmes devant soi. A un moment la machine s'arrête devant la masse à pousser. En quatre mandats M.. Bernardi a bloqué l'évolution du Lavandou en s'attachant à la cosmétique. La commune ressemble aux stations de la Costa Brava sur-bondées l'été, abandonnées l'hiver... le médiocre tourisme de masse pour congés payés. Où est passé le Lavandou des belles parisiennes ? où sont les artistes et peintres dont il se gausse ? Je crois qu'il n'a rien compris à l'animation d'une ville. Odette

Waterloo 18/11/2016 12:00

Hypocrisie et égoïsme sont les moteurs de ce maire insignifiant .

henry le rouge 18/11/2016 09:00

Gil Bernardi manque de clairvoyance en "bobardant" stupidement ses administrés sur la vraie situation financière de la commune

sagesse 17/11/2016 18:54

Notre village a déjà largement payé son tribut aux banquiers. Malgré ce le capital n'est pas remboursé, loin de là. Visiblement notre maire ne sait pas gérer les comptes ce qui est déjà dénoncé par deux fois par la Cour des Comptes (vous savez ces fonctionnaires d'Etat qui ne comprennent rien à la gestion publique dixit Bernardi). Nous sommes réduits à faire la manche auprès du département, de la région, de l'interco au moindre besoin d'investissement, incapables de nous assumer. Nous engageons le budget de l'année suivante sans le voter. Dans ces conditions la sortie de Bernardi nécessitera un audit comptable et le cas échéant des sanctions devant les tribunaux.

@sagesse 18/11/2016 01:02

Sauf qu'il faut attendre encore plus e 2 ans... alors manifestez vous déjà ,mais pas seulement par des mots mais par des actions... montrez vous et faites en sorte de créer une vrais opposition car à 3, car les autres n'existent pas, car ils sont en désaccord entre eux, c'est pas facile... et le maire malgré son incompétence notoire a le talent de manipuler et surtout il a une équipe de "beni oui oui" qui n'a jamais manifesté aucune contradiction car ils sont tous tenus par le Chef....

destitution SVP 17/11/2016 17:18

Pourquoi les maires ne sont pas destitués d'office par le ministère des finances qui voit bien l'énormité des emprunts ?

artificier 17/11/2016 15:45

Après les feux d'artifice, les artifices comptables pour encore embrouiller la population sur l'endettement du village... Mais que fait la cour des comptes ? Tout ça est ce légal ?

Dehors 17/11/2016 13:31

Ne mérite pas un pan sur le bec. Plutôt un grand coup de pied dans le c.... et au revoir . Vous etes trop cool avec lui. Un citoyen ordinaire

@dehors 18/11/2016 00:54

N e vous gênez pas...rassemblez et virer le...c'est facile de dire moins de faire...alors rassemblez, c'est la mode et faites....trop cool certes, mais venez un peu voir ce qui se passe...et vous pourrez mieux vous exprimer.;.

NON AU QUATRIEME MANDAT 17/11/2016 11:54

Trop de pouvoir trop longtemps serait temps de le remplacer

@nonauquatriememandat 18/11/2016 09:10

Rejoindre l'opposition certes mais sur quel projet ??? si c'est juste gueuler contre la mairie ça ne sert à rien. L'opposition doit aussi construire ou reconstruire et prouver qu'elle y arrivera mieux que les actuels bras cassés. PT

@non au quatrième mandat 18/11/2016 00:56

Allez y, foncez ne vous gênez pas...les mots c'est bien les actes c'est mieux...rejoignez l'opposition actuelle, la vraie..pas la "fausse"...

noemie 17/11/2016 09:58

persifleurs, incultes ou petites b....s le vocabulaire de Mr Bricolage est finalement assez limité pas comme son égo demesuré