Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

4 décembre 2016 7 04 /12 /décembre /2016 00:34

Les français sont tellement habitués aux cumuls des mandats qu’ils trouvent anormal le retrait de la candidature de François Hollande au bout de 5 ans. C’est oublier un peu vite qu’un Président, depuis 2002, conduit un quinquennat. Peu importe son bilan, il n’a pas été élu pour 10 ans ou plus !
A chaque élection, les français se tortillent dans tous les sens pour refuser la réalité du pays et se vendent aux inévitables flatteurs dans une débauche de solutions à leur mal-vivre. Sans cesse à la recherche d'un miracle, les électeurs rebattent les cartes, passant d’un messie à l’autre, au fil des promesses démagogiques qui les dispensent de tout réalisme.
Pourtant la France doit s’attendre à des échéances difficiles, car la base de tous progrès est fondée sur le travail et la bonne gestion des vicissitudes et non pas sur le repli sur soi et l’exclusion des autres.
Or, notre situation est précaire, le travail absent, l'imagination en panne. Il nous faut donc résolument ouvrir les yeux et admettre que les bonimenteurs de la République - de l'Etat aux villages - n’ont plus leur place dans le vote populaire.

De 2017 à 2022, quel que soit l’élu présidentiel, les collectivités locales seront les premières victimes de cette rupture électorale. Réticentes au regroupement, endettées jusqu’au cou, pléthoriques dans les effectifs… les contribuables vont y mettre de l’ordre en chassant les illuminés et autres mégalos. En modifiant aussi les règles du cumul et de succession de mandats propices aux dynasties d’élus, de père en fils et petit-fils. Celles qui s’auto amnistient derrière des partis qui protègent leurs incompétences.

Partager cet article

Repost 0
Published by pAULETTE tOUITOU - dans Politique
commenter cet article

commentaires

johannis 06/12/2016 10:20

très bien écrit merci de nous défendre dans notre village qui meurt en silence

realisme 05/12/2016 22:49

la France voudrait boire cette liqueur de félicité amère qu'on appelle ciguë - L'Autriche qui a semée trois guerres mondiales a brisé le verre du national populisme en préférant la voie de l'écologie. en 2017 refusons les sirènes des extrêmes, celles de la discorde et de la guerre !!!

HoHisse 04/12/2016 19:26

Nos élus ont les solutions : augmenter les taxes, impôts, TVA, parcmètres, plages... à part cela ils sont particulièrement impotents sauf la suppression de leurs émoluments. Le sieur Bernardi ne veut pas augmenter les impôts locaux sur les trop riches propriétaires mais emmerde les touristes en vidant leurs poches. Pourquoi viendraient-ils se faire chier et racketter au Lavandou par rapport à d'autres communes moins ringardes !

Julie Romano 04/12/2016 18:29

Exactement ce qui se passe chez nous au lavandou. Le paroxysme du néo-conservatisme qui fait fuir les jeunes et entasse les retraités dans une prison dorée.