Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

7 août 2017 1 07 /08 /août /2017 00:11

Où est le plaisir des vacances quand l’organisation collective est défaillante sur la côte varoise ?
Cette question revient chaque année à l’ordre du jour lorsque les communes sous dimensionnée voient leur population multipliée l’été par 10 voire 12.
L’inéluctable se produit alors : restrictions d’eau, coupures électriques, pollutions marines, réseau téléphonique déficient, malbouffe, embouteillages, incivilités, environnement sacrifié, racket fiscal, arnaques en tous genres, drogues ; et, cette année - cerise sur le gâteau - incendies gigantesques et dortoirs publics… 
Comment excuser ce chaos qui perdure depuis des décennies sans solution sur la côte varoise ?
La faute à qui ? L’atavisme, le laisser-aller général, l’individualisme, malgré les efforts des communes à multiplier le personnel et les plans "B" pour tenter de contenir cette manne estivale.
Pourtant, d’autres destinations plus séduisantes existent en France, dans une ambiance plus sereine. Mais, les "sacs à dos", français et étrangers, adorent le désordre, les saucisses frites, les courses en sac, le bruit, les kermesses... Ils ne veulent pas s’ennuyer pendant leurs courtes vacances (7,3 jours) se jetant, dès le coup de sifflet, sur les autoroutes saturées qui vident leur porte-monnaie, les trains bondés jamais à l’heure, les avions low-cost qui perdent les bagages, les bus impraticables...
Sous la magie du soleil et des plages, les touristes acceptent chez nous ce qu’ils refusent chez eux : l’approximation, les interdits, les tarifs prohibitifs, les locations malsaines, la violence latente, le racisme à peine voilé…
C’est que ces migrants de passage dépensent sans compter en très peu de temps et en redemandent davantage. C’est bien là le problème d’un trop-plein saisonnier incontrôlable, à coup de festivals, sardinades, foires du Trône, marchés forains, grandes roues, feux d’artifices et surenchères municipales.  
Une pêche miraculeuse, de plus en plus problématique, attirant les gogos et les petits bandits qui font la mauvaise image du Var en recul depuis 2012 !

Ah ! mes jolies vacances… You kaïdi aïdi aïda !
Partager cet article
Repost0

commentaires

Geronimo83 13/08/2017 13:52

Fo dire ka part les tampax floter ds la mer ou les mégot ds le sable y a rien a voir.

anonyme83 12/08/2017 10:14

bon vent à alexandrine, en espérant qu'ailleurs elles attrapent des neurones ! car contre le mistral et les feux mis trop souvent par des touristes, les locaux subissent plus qu'elle, car ils ont tous leurs biens sur place, et leurs vies ne lui en déplaisent à défendre, la mer froide c'est bon pour la santé, le portable c'est mauvais pour la santé, et lorsque on a la chance d'être en vacances on s'en passe, donc, qu'elle parte, cela fera plus de place pour mes pauvres amis locaux qui n'en peuvent plus de ce tourisme bas de gamme !

Alexandrine 12/08/2017 20:02

Restez entre vous. Je demande à tous mes followers de ne pas venir au lavandou village sectaire et raciste peuplés de bac -10 !!!!!!!!!!!!!!

alexandrine 11/08/2017 23:45

massifs forestiers fermés mer polaire portable inutilisable
je me casse ailleurs merci les vacances au lavandou !!!!!!!!!!

OG 09/08/2017 12:38

le tourisme est la seule source d'argent du coin car artisanat zéro, produits locaux zéro, artistes zéro, gastronomie zéro... et ainsi de suite... un concentré de médiocrité qui se remarque jusqu'au maire. OG

mroyannés 09/08/2017 10:02

Le mauvais exemple vient d'en haut. Combines, petits arrangements, passe-droits, coups de pouce s'appellent clientélisme ! Le Lavandou est gangrené par l'affairisme en col blanc. Vingt deux ans de pouvoir ça laisse des traces. Dommage d'être chaque semaine dans les faits divers !

famille H 09/08/2017 08:04

nous aussi sommes partis du lavandou après dix ans de centre ville intenable, l'hiver c'est mortel, l'été c'est du n'importe quoi, n'achetez surtout pas au lavandou c'est surpayé et taxé les résidents sont traités comme les touristes par la mairie : cochons de payants.

Boxthai 08/08/2017 18:38

A moi les jolies pépètes qui tombent du ciel sans trop travailler. Partez ailleurs je ne vous en voudrais pas. Moi j'accumule le magot de mes quatre mois de vacances en Thaïlande bien plus sexy qu'ici. Que voulez-vous c'est la vie. !!!

anonyme83 08/08/2017 10:22

lire votre article, et prendre connaissance des témoignages.....cela me ravie, car si vous reprenez mes écrits antérieurs, je me plaignais de ces mêmes nuisances...mais à l'époque aucun écho, le silence total, j'en était arrivée à croire que j'étais la seule (avec les miens) à ne plus supporter de vivre dans ce barnum de chaque été! d'où notre décision de vendre et de partir......et ouffffffffff quel bonheur de ne plus êtres les "vaches à lait" de ce système en perdition qu'est le Lavandou...qui est programmé par son "cher" maire et tous ceux qui se sont tus si longtemps, ont tout accepté... à une mort certaine.....le petit village de pécheur où je suis née, et devenue ideux, horrible, impossible à y vivre, même en hiver, car là, les locaux sont tout bonnement oubliés ! bon courage à vous tous, mais il fallait se réveiller avant !

Tabarly 07/08/2017 23:58

Monsieur le maire, pensez un peu aussi aux locaux.
Vous savez, ceux qui habitent à l'année au Lavandou et y paient lers impôts.
Pensez un peu a ce qu'ils subissent comme désagréments en juillet Août les parcmètres, les commerçants qui se lâchent sur les prix. Le bruit la circulation.....
Pouvons nous faire une pause !!!

democrasse 08/08/2017 10:16

Tu perds ton temps t'as plus vite fait de changer de maire !

NON AU QUATRIEME MANDAT 08/08/2017 09:26

IL EST COMME LES AUTRES SANS IMAGINATION A PART RIPOLINER LE CENTRE-VILLE ET PROTÉGER SON FAUTEUIL BANCAL.

Émilie Dafert 07/08/2017 13:28

Au début du siècle venir au lavandou c'était la classe aujourd'hui ça craint le beauf et le ringard.

dominique 07/08/2017 11:19

OUI STOPI faudrait réguler ce naufrage où tout le monde y perd: les touristes, les locaux, les élus

Bernadette S. 07/08/2017 09:33

Barcelone a supprimé les nouvelles autorisations d'hôtels, taxé les locations en direct des particuliers et fait la chasse aux locations illégales. Au lavandou c'est l'inverse le maire veut construire un hôtel à la Baou et fait la promotion sur son site de tourisme de petits loueurs illégaux.