Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Abstention record attendue aux élections des 20 et 27 juin (AFP)

Le port du masque ne sera plus obligatoire au 1er juillet (BFM)

20 juin. Fête de la musique NON ; bureaux de vote OUI (FB)

"Dieselgate" PSA mis en examen après Renault et Volkswagen pour fraude (FI)

Pass sanitaire nouvelle norme de liberté en France et en Europe (CEE)

AstraZenecca. Des millions de doses inutilisées en stock faute de clients (RTL)

Pollution. Une algue "asiatique" invasive colonise le littoral depuis 2019 (MSLC)

La droite lance un sondage sur 15.000 personnes pour trouver son candidat 2022 (LR)

Le premier ministre à nouveau "cas-contact" contraint à l'isolement  (AFP) 

Vrai-faux QR code en vente sur internet pour les réfractaires (FB)

16 pays cassent le cryptage AN0M et arrêtent 800 mafieux internationaux (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

Bercy comment faire sortir légalement les 152 milliards € du livret A vers l'économie (FI)

Enedis envisage de récupérer par surtaxe sur les factures son emprunt Linky (FM)

Le PIB va chuter à - 9,4% en 2021 avec une dette cumulée de 2600 milliards € (BdF)

Régionales. LREM promet des milliards € pour aider LR à gagner la Région Paca (HP)

L'ex président du CD13 condamné à 3 ans de prison pour "marchés truqués" (HP)

Covid. Les anglais placés en quarantaine dès leur arrivée en France (AFP)

Détournement Ryanair. La France interdit son espace aérien aux avions Biélorusses (FI) 

2021 sera la pire année de l'histoire du tourisme en France malgré le déconfinement (OMT)

Tollé international après la capture d'un opposant biélorusse sur un vol Ryanair (Fox)

CD83. 2 candidats à la Crau "mis en examen pour détournement de fonds publics" (HP)

Indemnités/mois 5639 € au président et 2528 € aux conseillers + avantages (CD83)

Pfizer prépare un rappel annuel de son vaccin modifié des variants (CNN)

Rebond Covid. L'OMS prévoit une deuxième année plus mortelle (AFP)

Acculée par une dette colossale la France met fin à l'état d'urgence sanitaire (AN)

La France premier fournisseur d'armes après les USA contourne les embargos (HP)

6 Français sur 10 ne souhaitent pas la candidature d'Emmanuel Macron (Odoxa)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Mairies opposées au retour du tourisme de masse cet été dans le Var (FB)

Georges Tron condamné à 5 ans pour viol gère sa mairie depuis sa cellule (AFP)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

Le pillage "légal" des fonds publics Covid aurait enrichi la mafia en col blanc (FB)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 00:17

Eté 2017, le burkini a mystérieusement disparu des plages du Lavandou. Le maire, dans son flicage vestimentaire (qualifié l’année précédente d’hygiénique), tolère bien mieux les inconvenantes tenues du "tourisme poubelle" qui pollue son centre-ville ou les inquiétantes tuniques intégrales de son votif Romérage.
A Cannes, août 2016, Siam, 34 ans, qui faisait trempette sur la plage vêtue d’un legging, d’une tunique et d’un hijab, est priée de quitter les lieux. Refusant de se dénuder, elle écope d’une amende. Elle racontera avoir entendu "ici, on est catholiques !" et conclura: "La parole raciste s’est totalement libérée."
Imaginé par une styliste australienne, le burkini n’est pas concerné par la loi sur la burqa, puisqu’il laisse apparaître le visage.
Mais, de nombreux maires de droite, en mal de médiatisation (dont celui du Lavandou), pondent à répétition des arrêtés antiburkini tous invalidés par le Conseil d’Etat pour "atteinte grave et manifestement illégale aux libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir, la liberté de conscience et la liberté personnelle" 
Comment expliquer cette vague répressive ? L’historien Christophe Granger y voit une "judiciarisation du fait religieux, aiguillonnée par un bavardage journalistique démesuré qui accompagne les attentats, notamment celui de Nice".
Ces "pratiques d’apparence, contribuent à fabriquer le "problème musulman" et légitiment la peur de l’islamisation qui à son tour légitime l’intervention du droit contre elle".
Seulement, les prohibitionnistes sont souvent les mêmes d’une génération à l’autre. "Il n’y a pas de hasard en réalité… les municipalités prohibitionnistes de 2016 se retrouvent parmi les plus actives de celles qui avaient lutté contre les "barbares" responsables du "désordre des plages" dans les années 30, et plus encore contre les adeptes dépravées du "sein nu" dans les années 60 ".
Ainsi, la mairie du Lavandou,  a pris un arrêté en… 1934 réglementant la tenue de plage; puis prohibé dans les années 1960  la pratique des seins nus et interdit le burkini en 2016...
La règle sociale qui impose de se dévoiler l’été est aussi récente que tacite. Ce qui semble irriter les adversaires du burkini, c’est que la femme musulmane transgresse une règle illusoire - de juin à août, il faudrait procéder à "l’effacement des états et des appartenances ordinaires" - alors qu'elle continue d’afficher qui elle est : une femme musulmane !
Mais que va décider (pour les autres) le maire du Lavandou lorsque la mode du "facekini" venue d'Asie débarquera sur ses plages ?

le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs
le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs
le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs
le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs
le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs
le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs

le "facekini", cagoule qui empêche le visage de bronzer, gagne du terrain sur les plages asiatiques à ne pas confondre avec l'intégrale anti soleil, le burkini ou la tunique intégrale des pénitents blancs

Partager cet article
Repost0

commentaires

radicalement c... 23/01/2018 20:01

Excellente remarque sur la vision étriquée d'un homme dit de droite (pas toujours de droite) épris de pouvoir arbitraire dont il déguise les décisions par des écrans de fumée liberticides, lui même caché dans son château surveillé de webcams (des fois que...).Je suis MDR de pareilles pitreries électoralistes sur fond raciste

Ravignan 03/10/2017 10:14

La mode du facekini ne débarquera jamais sur les plages du Lavandou ni même de France. Cette pratique est interdite en France par la loi du 12 octobre 2010 ("Nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage").

Concernant le burkini, il faut avoir à l'esprit qu'afficher cette tenue n'était pas forcément un libre choix de femmes musulmanes ou une pratique anodine dans l'espace public. Certains se plaisent à le laisser entendre, pas facilité, aveuglement ou malhonnêteté intellectuelle. Rachid Nekkaz, bien connu pour militer pour le port de la burka (et s'engager à payer les amendes de celles qui sont verbalisées pour son port, bref à contourner la loi) s'est fait le promoteur du burkini en France.
Le burkini n'est pas concerné par la loi de 2010 mais y voir un symbole de liberté de la femme musulmane et établir un parallèle avec les "seins nus" relève de l'absurde.
Pour certains, comme Nekkaz (son principal promoteur en France), il s'agit de diffuser une certaine vision politique de l'islam sous couvert de liberté. Ni plus ni moins.
La même vision qui dénonce la loi de 2004 sur le port de signes religieux à l'école (évoquant une loi raciste et stigmatisante) et ne voit aucun problème à ce que des gamines soit voilées dès leur plus jeune âge ou que des femmes soient intégralement voilées dans nos rues (burqas). Au nom de la liberté.
Bref, entre l'objectif politique ou sociétal des défenseurs du burkini et les "seins ou culs nus" , il y a plus qu'un monde.
D'ailleurs, si la vision politique des promoteurs du burkini était au pouvoir, les culs nus auraient tout intérêt à se faire plus que discrets.

michou 28/09/2017 09:39

Voua avez oublié de préciser que le maire du lavandou se pavane souvent déguisé soit en père noël, soit en costard de l'ancien régime, en shérif, en tribun, en cuistot et quelquefois en maire tricolore. Ce don d'ubiquité lui permet d'être partout un peu comme mélenchon et ses apparitions virtuelles. N'est pas clones qui veut avec l'orthographe que vous arrange

NON AU QUATRIEME MANDAT 27/09/2017 19:58

SACHEZ QUE L’ARRÊTE MUNICIPAL ANTI-BURKINI PRIS EN 2016 N'A JAMAIS ÉTÉ ANNULE AU LAVANDOU QUI BAFOUE AINSI LE CONSEIL D'ÉTAT ET LES LOIS DE LA RÉPUBLIQUE. POURTANT LE MAIRE EST ENCORE AU PARTI RÉPUBLICAIN. SANS COMMENTAIRE SUR CE PERSONNAGE CENSÉ NOUS REPRÉSENTER.

Pavlovsky 27/09/2017 11:03

J’ai trouvé la solution, je vais me baigner en pénitent blanc comme cela s’échapperait au futur arrêté municipal qui ne pourra m’interdire mon déguisement

berkani 27/09/2017 09:22

Effectivement défiler dans les rues du lavandou en capuchon et tunique KKK c'est pas fait pour rassurer la population en ces temps troubles. Pensons à nos enfants et personnes fragiles. Ce défilé n'est pas festif comme voudrait le faire croire la mairie qui pousse la population à se déguiser mais bien une expression RELIGIEUSE qui serait interdite de l'autre côté de la méditerranée considérée comme une provocation. Je suis pour l'interdiction de ce type de défilé.