Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Covid début des vaccinations prioritaires début janvier sans obligation (AFP)

Messes à 30 personnes maximum et couvre-feu de 21h à 7 h jusqu'au 20/01(FB) 

Réouverture des commerces le 28/11, bars et restaurants le 20/01 sous conditions (FI)

Probable alliance LR + LRM sans EELV contre le RN aux présidentielles 2022 (LM)

L'incertitude médicale et l'anxiété sécuritaire plombent l'économie française (WK)

Les militants RN applaudissent après le virage sécuritaire du gouvernement (FB)

Loi "sécurité globale" la CEE critique ce projet incompatible avec le droit européen (HP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

Brexit. A un mois de l'échéance les négociations avec l'UE ne progressent pas (LE)

En 3 mois 2 millions d'actes médicaux  annulés ou repoussés en France (FHF)

Mal-vivre, suicides, précarité, violences, repli, font plus de dégâts que la Covid-19 (LM)

Taxe de séjour en chute de 40% dans le Var compensée par l'Etat providence (CF)

Lieux de cultes. Les catholiques obligés de prier dans les rues sont verbalisés (AFP)

Confinement. Bars et restaurants resteront fermés jusqu'au 15 janvier (BFM)

Les commerces en survie préfèrent payer 135 € que de fermer définitivement (PME)

France 2020. La dette publique atteindra 120 % du PIB. Qui va payer et quand ? (FI)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

De mars à juin 2020 l'économie touristique a reculé de 65% dans le Var (insee)

La grande roue démontée et son exploitant ne veut plus revenir au Lavandou (FB)

Amazon progresse de +37% et crée 400.000 emplois dans le monde depuis la pandémie (FI)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

1 janvier 2018 1 01 /01 /janvier /2018 01:53

Je viens vous souhaiter très sincèrement, fidèles participants à ce blog indispensable, une année 2018 belle et lumineuse.

Depuis 40 ans que je viens au Lavandou et 10 ans que j’y habite j’ai appris à aimer plus profondément notre commune, à apprécier ses atouts incomparables, à mesurer les lacunes de sa gestion.

Trop de touristes l’été qui ne dépensent pas assez mais fréquentent abondamment, il est vrai, des animations de patronage et une ville morte hors saison tant elle est incapable de mobiliser les 8000 résidents secondaires pour qu’ils viennent ou reviennent en dehors de l’été.

Une gestion prétendument sérieuse de la fiscalité et de la dette (quand même beaucoup plus importante que celle de Bormes et de la Londe) mais qui ne crée rien, n’invente rien, ne construit rien ou presque. Cette incapacité à ne réaliser en 20 ans aucun équipement public est la marque de fabrique de cette équipe. Unique en son genre dans le Var. Et même financé par le privé le projet du cinéma vient de perdre 2 ans ; le prestataire retenu par la ville se voyant refuser le permis de construire et attaquant cette dernière en justice. On marche sur la tête.

Une absence totale de politique économique, d’attractivité du territoire, de création d’emplois comme si il était impensable de donner un espoir à la jeunesse en réalisant un incubateur de petites entreprises, en développant l’artisanat, en encourageant la création d’activités agricoles ou viticoles notamment dans les zones pare-feux.

Échec d’une politique du logement qui défigure le village sans compenser la diminution de la population alors qu’elle prétendait dynamiser le territoire et renouveler la population. Mystère : pas plus d’enfants inscrits dans nos écoles.

Je m’arrête là tant la liste pourrait se rallonger...

Autant de lacunes que nous avions déjà, avec notre programme électoral, proposer de traiter et qui seront au cœur des prochaines élections municipales.

En attendant, avec mes collègues Marie-Jo Bonnier et Guy Cappe nous sommes la seule opposition au maire. La seule à ne pas voter le budget qui est la marque d’appartenance à une majorité.

Enfin,  je veux rassurer le maire (et certains d’entre vous ) sur mon implication constante même quand je ne suis pas présent au conseil municipal. La présence physique n’est pas forcément synonyme de travail. Nous sommes une équipe. Nous préparons chaque conseil ou commission. Nous discutons des positions à prendre et votons en cohérence.

Et pour vous faire une confidence, je ne pense pas qu’être maire soit un métier. Je considère qu’il est infiniment préférable d’avoir une activité professionnelle et même - je mesure mon audace - de se déplacer partout en France pour des conférences ou d’aller régulièrement à Paris. Cela ouvre l’esprit, développe l’expérience, nourrit les contacts.

Très cordialement à vous toutes et vous tous.

Thierry Saussez

Partager cet article

Repost0

commentaires

Franck Giorgi 03/01/2018 22:26

Monsieur Saussez,
Et en réponse au commentaire précédent (un pseudo en signature pourrait être utile),
Vous me prêtez des intentions qui ne sont en aucun cas les miennes, expliquez moi en quoi je veux mettre quiconque de coté en écrivant : « que vous apportiez plutôt vos connaissances et compétences à un(e) autre membre de votre liste », un passage de relais n’est pas une exclusion.
Vos propos rejoignent finalement les miens : vouloir « allier le dynamisme des jeunes actifs du Lavandou et l’expérience des autres générations », à condition que les « jeunes actifs » puissent avoir aussi la possibilité d’accéder à l’exécutif généralement trustée par des habitués de longue date, ses derniers maîtrisant tous les rouages de la Machine.
Je vous rassure, plusieurs personnes qui me soutiennent et très compétents en gestion locale ont dépassé l’âge légal de la retraite, leur aide est précieuse et primordiale et ils ne se sentent vraiment pas exclus.
je m’abstiendrai la prochaine fois de vous interpeller sur Lavandou tribune, je me rends compte que vous pouviez mal interpréter sur le fond et/ou la forme ce commentaire, je viendrai directement m’entretenir avec vous la prochaine fois cela éliminera toute ambiguïté.

Saussez 03/01/2018 17:12

Cher Monsieur Giorgi, votre commentaire est aussi téléguidé par vos ambitions personnelles que les rengaines sur la jeunesse que l’on peut encore avoir a 70 ans. Il me semble d’abord qu’il faut une vraie expérience d’elu Local pour bien apprécier la situation exacte de la commune et les solutions à apporter. On ne s’improvise pas maire du Lavandou sous prétexte même d’etre Jeune ou chef d’entreprise. Il faudra allier le dynamisme des jeunes actifs du Lavandou et l’experience des autres générations. Rassembler. N’exclure personne. Ne pas jouer à «  ôte toi de la que je m’y mette ».gagner la confiance des électeurs est une longue patience. Enfin je vous rassure. Mes vœux n’etait Pas une déclaration de candidature mais une affirmation de mon implication. Je ne serai pas inerte en évaluant la situation au préalable et les forces en présence. Avec la volonté de faire respecter le travail de mon équipe, de l’experience acquise, d’elus qui se consacrent au quotidien à faire vivre cet espoir de renouveau que vous semblez attaché à promouvoir.

@Franck Giorgi 03/01/2018 13:00

Curieux votre analyse..;d'un coté vous reprochez à M; Saussez son âge et de l'autre vous terminez en disant qu'il ne faut surtout pas évoquer l'âge si ce dernier vous répond...
Monsieur, je vous dirai simplement que l'âge c'est juste un chiffre... pour certains ce peut être un handicap, pour d'autres au contraire, c'est le fruit de l'expérience, de la connaissance...certes nous avons aujourd'hui un très jeune président..mais pour autant ne s'est il pas entouré de femmes et d'hommes dont l'âge est très souvent largement supérieur au sien... Car lui il a compris que s'entourer uniquement de très jeunes peut le desservir...
Donc en effet 70 ans ça n'est plus un âge canonique sauf pour vous qui êtes très jeune... donc avec une expérience assez modeste et de la politique et des arcanes municipales, départementales, etc...si seul l'âge vous semble une raison de ne pas aspirer à un mandat est un peu léger...et dans ce cas dites le..."les vieux dehors"....puisque MOI je sais...

@@bernstein 03/01/2018 10:53

Cher @bernstein (si je peux vous appeler ainsi…)
Je m'inscris en faux sur le positionnement soit disant « vert » de la liste « La Ville Heureuse » en 2014. Certes, M. Félizia ne s'est jamais caché de son appartenance au parti EELV, de ses convictions et de son militantisme écologique, mais ses colistiers étaient tous issus de partis politiques différents (pour les encartés) et de bords politiques différents pour les autres (avec une majorité de sympathisants de la droite classique). Il suffit pour s'en convaincre de reprendre le trombinoscope de l'époque. Ce n'est que le « zèle » d'employés administratifs ou de collaborateurs de Var Matin qui auraient pu tromper tout un chacun. Et ça continue en compte-rendu de conseil municipal dans la presse, en le présentant comme l'écolo de service.
Personnellement, je préfère soutenir quelqu'un qui a des convictions pour sa ville et son environnement que quelqu'un qui milite pour sa propre chapelle en ayant demandé le soutien de l'UMP sarkozyste en 2014 et qui penche de plus en plus vers le parti LREM macronien. Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent ! (Edgar Faure).
Qui sont donc ces partenaires dont vous parlez et auxquels, soit disant, il ne donne pas signe de vie ? Celui qui s'est séparé du groupe au conseil municipal et qui a quasiment rejoint de fait l'autre groupe d'opposition? Pour information, sachez que le groupe La Ville Heureuse, avec M. Félizia à sa tête, existe toujours, il se réunit régulièrement et prépare un programme pour 2020. Si vous voulez travailler avec La Ville Heureuse, que vous soyez de quelque bord politique que ce soit, pour Le Lavandou, vous pouvez le rejoindre.
Pour terminer, je voudrais dire que je trouve dommage que Lavandou Tribune, qui est un média d'utilité publique pour la ville, n'accorde pas la possibilité à l'opposition Ville Heureuse de poster des articles qui expliqueraient à tous les lavandourains son action d'opposition constructive. Il n'a le droit que de répondre à des articles en nom propre ou sous pseudonymes de membres ou de sympathisants de l'autre opposition à la majorité municipale.

Jyl Féru

NB : Rappel : je ne suis pas JL Félizia… et j'écris en toute indépendance sans relecture de quiconque...

Marion 03/01/2018 10:27

Bravo Monsieur Saussez, votre message est très clair sur vos intentions de vous présenter aux prochaines municipales de 2020*
Le Lavandou après 4 mandats a besoin non plus d’un « Regain » mais d’un « Renouveau »
Les magouilles, les copinages, les mensonges, les coups bas, les dépenses somptueuses, l’appauvrissement de la commune … Tout cela n’a que trop durée, il va falloir remettre le Lavandou sur ses deux pieds.
Mais attention nous avons besoin d’une présence, il vous faudra être beaucoup plus souvent, que vous ne l’êtes aujourd’hui, au Lavandou. Nous souhaitons vous voir dans les quartiers, dans les commerces, dans la ville, avec le monde associatif etc. .. Si vous ne le faites pas, vous ne serez pas élu et resterez avec l’image médiatique du « Parisien » , à vous de savoir !
(*) Le calendrier électoral reste inchangé :
Contrairement à un scénario évoqué dans la presse notamment, le gouvernement ne compte pas modifier le calendrier électoral pour regrouper les élections municipales, prévues en 2020, avec les départementales et régionales de 2021. Ce scénario, qui permettrait à l’exécutif d’avoir en 2020 une année électorale blanche en reportant à 2021 les municipales, est jugé trop risqué d’un point de vue constitutionnel. De plus, si les municipales étaient reportées en 2021 – ce qui allongerait le mandat des maires de six à sept ans -, les élections suivantes pour désigner les maires auraient lieu en 2027, année présidentielle. Comme en 1995 et 2007, il faudrait alors les décaler là aussi pour ne pas créer de télescopage entre municipales et la présidentielle de 2027. (JDM)

Franck Giorgi 02/01/2018 23:38

Monsieur Saussez ,
Tout d’abord mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2018.
Je partage votre constat (qui ne le partagerai pas ?) et une partie des solutions à engager expressément (on pourrait presque pu co-écrire nos programmes) afin de faire évoluer notre commune avant l’engourdissement total.
Cependant je me pose une question qui reste pour moi à ce jour sans réponse, incohérence qui m’a guidé vers la création d’une liste propre plutôt que d’essayer de rejoindre la votre :
Pourquoi ce choix ? Pourquoi choisir de vous présenter à cette élection ?
Excusez moi, je vais très probablement vous heurter, cela m’attirera certainement les foudres des lecteurs/électeurs fans du politiquement correct, mais est ce bien raisonnable de se présenter encore à une élection municipale à 70 ans (c’est valable aussi pour Mr Bernardi) afin de porter les projets nécessaires de rajeunissement et re-dynamisation du Lavandou dans l’intérêt exclusif de la ville.
N’aurait il pas été plus logique, et preuve de sagesse de votre part, que vous pensiez à passer le relais à la nouvelle génération politique et que vous apportiez plutôt vos connaissances et compétences à un(e) autre membre de votre liste ou au sein d’une autre liste plus globale ?
Comme cela vous tiens à cœur vous aurez ainsi tout loisir d’être le VRP du Lavandou quand bon vous semblera, la gestion d’une commune ne pouvant, de mon point de vue, se faire efficacement à temps partiel et trop régulièrement à distance.
On vous a beaucoup reproché votre volte-face aux élections précédentes, n’avez-vous pas peur si vous échouez à cette prochaine échéance que l’on vous reproche de ne pas l’avoir fait cette fois ci par amour du Lavandou? De priver ce village de la « pierre » utile que vous auriez pu apporter dans son histoire de part les réseaux que vous entretenez.
Si vous répondez personnellement à ce message, de grâce, évitez les usuelles répliques sur la jeunesse et la vieillesse de l’esprit, ce n’est pas le sujet quand on parle d’une génération complète.
Franck Giorgi
Le Lavandou Renaissance

@bernstein 02/01/2018 18:59

Cher Bernstein...dans votre vie pouvez vous affirmer n'avoir jamais fait d'erreurs ou et surtout ne vous êtes jamais fait avoir par ceux que vous pensiez vos amis...
Alors oui, M; Saussez a fait ce que vous appelez une pirouette mais il est vite revenu et a pu monter une liste très rapidement et faire une campagne courte avec des résultats plus que corrects...
Quand à s'entendre avec M.Felizia cela parait difficile car ce Monsieur dès le début a menti à ses colistiers, disant d'une part que sa liste était apolitique alors qu'à la Préfecture il l'a positionnée "vert", et depuis son élection jamais il ne donne signe de vie à ses partenaires avec lesquels il ne se sent pas trop à l'aise compte tenu de ses "confidences" avec M Bernardi...
Alors vous devez savoir que tout cela n'est pas simple et qu'en effet même dans un petit village comme le Lavandou les intérêts de certains dépassent largement les intérêts de ce village....

bernstein 02/01/2018 12:21

Dommage que SAUSSEZ et FELIZIA soient incapables de s'entendre dans un programme commun c'est ce paradoxe qui fait la longévité du sieur BERNARDI sans compter la pirouette SAUSSEZ des dernières élections. L'avenir municipal n'est ni de droite ni de gauche il est tout simplement LAVANDOU.

NON AU QUATRIEME MANDAT 02/01/2018 11:05

moi aussi je soutien Mr Saussez. Bernardi ça suffit trop de dégâts dans la commune. Une gestion communale est faite de partage pas d'autocratie et de petit chef qui fait selon son humeur ses intérêts personnels ou ses affidés. Cette méthode est dépassée et puis 25 ans c'est trop long selon l'évolution de notre société. Bernardi n'aura qu'à écrire ses mémoires sur l'échec de son passage aux affaires.

@noemie 01/01/2018 20:11

Merci pour ce message cher(e) Noemie pour votre clairvoyance et soutien à Monsieur Saussez.
Sans doute aura t'il tellement de réactions négatives que votre 1er message positif ne peut que conforter l'actuelle opposition dans son désir de continuer à "se battre" pour faire comprendre à l'ensemble des Lavandouraines et Lavandourains, qu'une époque se termine et qu'il faut passer à autre chose de plus dynamique, tenant compte de sa jeunesse, moteur du développement futur de toute société...Ce Lavandou qui doit cesser d'être une maison de retraite tout en respectant ses ainées, pour que la vie et la joie reviennent dans cette jolie ville...

noemie 01/01/2018 08:48

je suis la première à féliciter Th. Saussez sur son engagement et sa clairvoyance. Bien sûr nous allons dans le mur avec des élus totalement décalés de la réalité accrochés au passé. Je ne crois pas que l'avenir du Lavandou se décide avec ceux là mais ils n'ont pas envie de partir alors ils s'accrochent mentent ou se taisent. Le Lavandou est économiquement et psychologiquement dans un état VÉGÉTATIF, une maison de retraite à ciel ouvert ou plus personne ne prend l'initiative. Dans mon esprit ce n'est l'âge que je condamne mais l'absence d'esprit d'ouverture, de curiosité, de conquête. L'ère de la charrue et des tableaux accrochés aux murs est terminée. Mr le maire tournez la page, votre heure de gloire est finie Vous devez partir afin de laisser une chance au Lavandou de rebondir !