Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 10:50

Les maires du littoral varois – dont celui de Sainte Maxime hier ou ses compères du Lavandou et de la Londe avant-hier - se disculpent des inondations avec l’excuse : "pluies centennales". Mais ce phénomène n’est pas nouveau dans le Var - sous influence méditerranéenne et du réchauffement – qui subira des précipitations de plus en plus en fortes d'ici la fin du XXIe siècle.
Ce sont les facteurs humains qui ont conduit à une catastrophe qui est tout sauf naturelle.
Selon l’AFES*, ce sont bien l'artificialisation et l'imperméabilisation des sols qui ont contribué à ce qui se passe dans le Var.
Elle prend pour exemple deux photographies de l'Institut Géographique National. sur le delta de la Brague, zone proche de Marineland à Antibes, en 1961 et de nos jours.

Sur la photo de 1961, cette zone est composée de petites parcelles agricoles et la rivière était freinée par ses méandres et une forêt sur le long de la rive. Ce fleuve était amené à déborder régulièrement de son lit. L'occupation humaine était faible et les habitations en étage permettaient de protéger les populations.
 

Puis, les parcelles sont devenues des lotissements avec des maisons à la provençale, donc sans étage. Les murets ont remplacé les haies, la terre s'est recouverte de bitume et de béton. La rivière a été endiguée.
De fait, tout ce qui aurait pu absorber l'eau, retenir l'écoulement et éviter les torrents de boue - totalement prévisibles - a disparu en moins d'un demi-siècle.
Selon un rapport du Sénat, c'est l'amnésie et la cupidité des hommes qui ont construit en zone inondable : "dans le Var, l'urbanisation a augmenté de +43% en 30 ans sans jamais tenir compte des risques d'inondations".
Appétit des promoteurs, clientélisme, éradication des gaves et ruisseaux, bétonisation, PLU sur mesure… la nature aura-t-elle le dernier mot contre les ignorants locaux qui nous dirigent ?

 

*Association Française pour l’Étude du Sol

Partager cet article
Repost0

commentaires

papa noel 30/10/2018 17:03

hep ! les lavandourains vous y avez encore cru ? alors vous n'êtes toujours pas vacciné contre la "bernardite aiguë " sorte de maladie qui vous vide les poches en douceur en se propageant sur les terrains inondables !

verdeau 17/10/2018 08:29

Personne ne parle de la pollution actuelle de nos plages par la marée noire ? la loi du silence Mr Félizia ?

àArnaud Parenty 17/10/2018 16:06

le syndicat dont vous parlez n'a jamais vraiment existé
c juste une carte de visite "petits fours" du fifre qui nous sert d'élu place reyer
lui compte les baleines pas les boulettes de fuel
y en a moins c'est moins fatiguant lol !

Arnaud Parenty 17/10/2018 09:57

Aucune réaction du Syndicat des Communes du Littoral Varois, dont notre maire est président ! ... et peu de réactions des citoyens sur les réseaux sociaux... Indifférence, fatalisme et abandon des illusions ? ...

Ironie 17/10/2018 09:54

C'est malheureux qu'on ne s'attend à strictement rien comme réactions environnementales des autres lorgneurs de la municipalité. Comme quoi il y en bien un qui de facto incarne quelque chose dans ce sens. Bien heureusement pour le Lavandou d'ailleurs.

Aude 16/10/2018 18:29

13 morts dans l'Aude rebelote
Crue sans précédent depuis 1891, dans le département. Ce phénomène serait la conséquence, d’une urbanisation massive. Plus les habitants s’installent sur le littoral, plus l’espace pour les cours d’eau est limité. donc le risque de débordement est plus élevé. Problème : ces dernières années, les constructions en zone inondable ont été multipliées. Les maires doivent payer leurs erreurs ou jetés en prison !

Arnaud Parenty 16/10/2018 07:55

Un bétonnage irresponsable et la politique de l'autruche... Le réchauffement climatique a bon dos ! Le classement en catastrophe naturelle aura des conséquences sur les tarifs des assureurs... La facture sera bien évidemment pour le citoyen obligé d'assumer en plus de nouvelles taxes (Gemapi ) . Tout ça dans l'impunité des vrais responsables ( Promoteurs, maires, etc ... )

@Arnaud Parenty 16/10/2018 18:09

Tout à fait OK avec votre commentaire. Pourquoi ne pas organiser une "classe affairs" citoyenne aux côtés des assureurs afin de récupérer les biens mal acquis des maires corrompus, promoteurs corrupteurs et dédommager la collectivité ?

lucide83 15/10/2018 19:26

au vu de ce qui se passe dans l'Aude,dans d'autres départements ......en ce moment au Lavandou, il pleut non ? si nous avions un gouvernement responsable et digne de ce nom, il prononcerait immédiatement de geler toutes les futures constructions prévues, sur Bormes, la Londe le Lavandou et ailleurs ou le bétonnage et le manque d'entretien des ruisseaux (avant c'était fait !!) par les cantonniers en septembre...bien moins nombreux qu'actuellement d'ailleurs..et de faire plancher tous ceux qui sont dans les bureaux de l'urbanisme, ainsi que "les spécialistes" que l'ont voit chaque fois sur tous les plateaux TV à chaque inondation (très bien rémunérés en plus !!) , récupérer les paroles des anciens, des photos avant le bétonnage bref ....faire des enquêtes, ENFIN avant de donner, de distribuer comme des friandises les permis de construire ! si il n'y a plus de plaine pour absorber l'eau de pluie, qui tombe de plus en plus souvent et de plus en plus méchamment (n'en déplaise au sieur Bernardi!) à cause de leurs logements, futurs magasins, dallés, pour faire propre et joli...... de leurs grands centre commerciaux (projet à la Londe) ils ont déjà décapité des collines entières, style Valcros, donc plus d'arbres pour retenir les eaux pluviales, c'est la même chose qu'il s'est passé aux Issambres, alors quand ? des responsables vont ils ENFIN penser à notre sécurité et à celles de nos enfants, futurs adultes ?

citoyen 15/10/2018 15:07

Ces "crues centennales" (comme ils disent) qui arrivent tous les 2 à 4 ans, finissent de ridiculiser tous ces maires bétonneurs, qui provoquent l'hyper-urbanisation de nos villes et la montée des eaux. Quand ils n'ont pas eux-mêmes donner des permis de construire en zone inondable.

CERCLE DES AMIS DU VILLAGE 15/10/2018 10:11

Alors que le Maire du Lavandou rêve de s'endetter pour un Cinéma plutôt que d'investir dans la sécurité contre les inondations ou de lutter contre l'érosion du bord de mer, que celui de Bormes est de bétonner la plaine; ne pas faire le lien entre Urbanisation et imperméabilisation des sols relève de l'inconscience ...
Le bassin versant qui est de +/- 25 km2 a beaucoup changé depuis le PPRI de 1996 ....plusieurs dizaines d'hectares ont été urbanisés sans que le plan de prévention des inondations ne soit modifié. Ce n'est pas le futur PLU Borméen qui consacre encore un peu plus le règne de l'imperméabilisation des sols dans la plaine qui diminuera le danger d'inondation.
Le PPRi est désuet et inadapté mais qu'importe pour nos élus, la compétence des inondations a été transférée à super François de Canson.
Ne pas en tenir compte de l'imperméabilisation et la surdensification des sols vous conduira un jour ou l'autre à des situations que connait ce matin la bonne ville de Giens !

Marc Lamazière 14/10/2018 10:26

L'intercommunalité MPM prend ses responsabilités.
L'ex-SIPI et son ex-Président n'ont jamais souhaités réaliser la construction du pont du Batailler avenue Vincent Auriol depuis plus de vingt ans. Les communes savent encaisser les impôts fonciers des constructions situées en zone inondable, mais ignorent ces mêmes zones quant-il s'agit de réaliser des infrastructures pour la sécurité des biens et des personnes.
L'intercommunalité MPM avec le dynamisme de son Président, Maire de La Londe, dans le cadre du dossier GEMAPI, a fait preuve d'efficacité et détermination pour protéger les populations situées dans ces zones à risque. La taxe GEMAPI est versée depuis 2018 dans le budget de MPM pour réaliser les infrastructures nécessaires pour les risques et préventions d'inondation de la communauté de communes. Cette taxe représente 0,407% sur la base de la taxe foncière et 0,392% sur la base de la taxe d'habitation, ce qui semble raisonnable. Quand on voit le montant de 25 ML d'euro d'investissements sur cinq ans pour sécuriser les populations des zones dites inondables des trois communes du littoral de MPM, avec les aides des services de l'Etat. C'est une bonne chose que se soit la communauté de communes MPM qui en assume la compétence. Les communes individuellement n'auraient jamais pu engager tous ces travaux de sécurisation des biens et des personnes. Ce n'est pas faire polémique avec les communes que de reconnaitre l'efficacité de MPM dans ce dossier.
Le Président du Conseil Départemental, mais aussi conseiller de notre canton depuis 2015, ne pouvait qu'approuver et financer en partie les deux ponts réalisés ces dernières années avec les taxes départementales versées par le contribuable.
Voir le site ci-dessous pour apporter son soutien à cette enquête publique. http://www.var.gouv.fr/lavandou-bormes-les-mimosas-amenagement-de-la-a7290.html

Rebecca-Dirham 13/10/2018 19:56

Les varois peuvent-ils encore sauver leur littoral ? j'ai le doute à part quelques associations de défense la majorité ne pense qu'à s’enrichir sans travailler d'où l'immobilier frénétique. Il reste quelques zones intactes comme le massif des maures mais pour combien de temps ? le littoral est une longue bande de béton de Toulon à Fréjus. Je ne suis guère optimiste.

laronde 13/10/2018 08:53

Vous pourrez m'expliquer longtemps le pourquoi d'une construction voire bétonnage à Gogo et cela continue...je ne comprendrais pas....que veut-on faire du Lavandou ? une cité fantôme ou la plupart des appartements sont fermés 9 mois sur douze et l'Eté une foule venant envahir notre belle cité balnéaire......!!
Quel est l'intérêt ...? taxe habitation, Taxe Foncière...?

vertderage 13/10/2018 08:22

tous ces maires sont à remplacer par des écologistes responsables.
au lavandou, la londe, la crau, st tropez, ste maxime... les conseillers municipaux doivent répondre devant la justice des permis de construire accordés et des dommages causés à la nature sous leur magistrature.

marite 12/10/2018 19:44

Vincent Morisse maire de Ste Maxime depuis 10 ans, président de la communauté de communes du golfe de Saint-Tropez et conseiller régional PACA a déclaré ce jour sur France Bleu "ne rien pouvoir faire face à cette catastrophe de pluie centennale". Alors qu'il en appelle à la solidarité nationale il serait bien inspiré de démissionner de ses mandats en laissant la place à des plus compétents que lui et ne pas prendre la stratégie du maire du Lavandou qui rejette la responsabilité de son incompétence sur le dos des autres..

lucide83 12/10/2018 14:39

c'est la même ânerie, voire stupidité pure, que nous a "sorti" le maire du Lavandou lorsque l'EHPAD a été inondée en 2014...cela a été une .."pluie centennale" devant toutes les familles, il était fier de lui (comme d'habitude !!) il a eu le culot de nous dire, à nous les "familles" c'est propre non, "ils" ont fait vite.....ah c'est sur "ils" sont arrivés en nombre de Paris et lui a mis TOUTE sa brigade d'employés municipaux sur le coup !! il devait commencer à avoir des sueurs froides !!!! et je l'ai apostrophé ce jour là en lui disant, qu'une pluie "centennale" peut recommencer à tout moment , alors le mot centennale, qu'il veuille bien le ravaler!! cette EHPAD est une honte, construite en dessous du niveau du parking, le groupe électrogène était au rez-de-chaussé, et surtout elle a été édifiée , là ou enfant je ne pouvais pas passer à pieds pour aller au lavandou, , au milieu des "caniers" ! car tout ce quartier était inondé chaque année, à la saison des pluies ...mais cela ne lui a pas servi de leçons, car il continue encore et encore de construire ...ah si il a enlevé la maternelle, car si ce jour là, était un lundi des gamins seraient morts, sa chance a été que ce soit un dimanche ! mais les pauvres vieux, sont restée eux en zone inondable...mais je ne me sens plus concernée, car j'ai retiré mon parent ce ce piège, depuis longtemps !

verdeau 12/10/2018 12:26

Pluie centennale ? c'est une pure expression politique qui n'existe pas chez les climatologues mais bien dans la bouche des ignares. On peut évoquer crues centennales, décennales, millénales, épisode cévenol.... De plus les pluies évoquées sont courantes (annuelles, biennales, triennales...),de mémoire des anciens varois (les vrais). Donc aucune excuse à décharge de ceux qui bétonnent honteusement notre littoral.