Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Actes de terrorisme multiples contre la France et son président à travers le monde (FI)

Plan Vigipirate relevé au niveau "Alerte attentat" après l'attaque de Nice ce matin (AFP)

Reconfinement national à partir de jeudi minuit jusqu'au 1er décembre (AFP)

Boycott des produits et manifestations contre la France dans les pays musulmans (HP)

70 à 90% des pharmacies n'ont plus de stock de vaccins contre la grippe (FI)

L'application "TousAntiCovid" disponible sur smartphone est encore boudée (Ministre)

Incident diplomatique France-Turquie suite aux propos des présidents (F24)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Couvre-feu dans le Var à partir du 24 octobre pour six semaines (Préfet)

Brexit. La France perdra 3,6 milliards € en exportation en cas de no-deal (Euler)

Couvre-feu. 46 millions de français contraints de rester chez eux de 21h à 6h (LP)

Une amende record de 4,3 milliards € contre Google infligée en 2018 par l'UE (FI)

Google poursuivi pour abus de position dominante aux USA (HP)

Vaccins contre la grippe en rupture de stock dans 60% des pharmacies (LM)

Europe la France cotisera 26 milliards € à Bruxelles mais en recevra 40 d'aides (AN)

Facebook interdit toutes publicités ou infos contre la vaccination de la grippe (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Confusion des statistiques par amalgame entre Covid-19 et grippe saisonnière (Twitter)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

Une loi en préparation va obliger les maires à réguler leur surfréquentation touristique (AN) 

Tempête Alex l'urbanisation incontrôlée à l'origine des dégâts exceptionnels (HP)

Création d'un observatoire national des agressions envers les élu(e)s (AMF)

56 % des américains prédisent la réélection de Trump qui "rattrape son retard" (NYT)

Cinéma. Le streaming vide les salles de cinéma désertées par la pandémie (Actu)

440 milliards € dorment à perte sur les comptes courants des français (BdF)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R. tente un accord avec Macron (LFI)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 10:53

Cinq heures de pré-conseil et de conseil municipal le 26-11... il était grand temps à 22 h de rentrer chez soi !

Cinq heures à subir un monologue municipal incapable de tenir une discussion avec ses opposants 

Cinq heures à écouter l'autosatisfaction du Maitre sur tous les sujets. Tout ce qu’il fait est bien, c’est lui le meilleur; il le répète toute la soirée en maniant l’invective avec célérité...
A
lors qu’il est en train de se séparer des biens communaux, parkings de l’Espace Culturel mis à la vente, parcelles foncières sur les hauteurs du Lavandou pour clôturer son budget et faire face à ses investissements, il continue à se féliciter. 

Cinq heures pendant lesquelles il nous explique qu’avec un budget en excédent de 1 million d’euros, il est le roi du monde (même si l’année passée il annonçait le double), ça baisse, mais tout va bien…

Cinq heures où le maire se glorifie d'avoir réduit la dette en rappelant avec malice qu'en 1995, à son arrivée, il héritait d'une dette 2 fois supérieure à ce qu'elle est aujourd'hui... oubliant au passage qu'il avait hérité de la totalité des grands équipements de la commune !

Les Lavandourains ne sont pas idiots et savent que notre dette est plus de 2 fois supérieure à celle de Bormes et 4 fois supérieure à celle de La Londe.

Qui oserait se plaindre de cette baisse de la dette !? 
Car l'explication en est simple. En 2018, l’emprunt souscrit auprès de la CNE en 2002 est arrivé à échéance. Et, chaque année, c’est ainsi que d’autres prêts arriveront à leur tour à échéance... En effet, la contrainte d'un prêt c’est qu’il faut le rembourser et que dans l’hypothèse ou ne faisons plus jamais de prêts, un jour nous aurons remboursé 100% de nos emprunts (bel exploit...) C’est d'une logique implacable !!!

Le dernier prêt souscrit étant de 1.900.000 euros pour une durée de 18 ans; alors, pour 2020, nous aurons encore une dette sur la commune de + de 7 millions d'euros à rembourser (et 11 prêts différents resteront à rembourse*r).
Grace aux subventions diverses, notamment celles du département, les comptes sont équilibrés, sinon nous sommes en dehors des clous.

Alors, sans vouloir se répéter... nous voterons contre ce projet, car encore cette année les recettes stagnent. Faute d'une politique de développement économique modérée et soucieuse de notre environnement, aucune création de recettes.

De fait, il faut compter sur les parkings payants et comme nous l'évoquions précédemment sur les ventes des terrains...

Pourrions nous un jour connaitre le patrimoine foncier encore disponible ? et que faire lorsqu'il n'y aura plus de terrains à vendre ?

Nous considérons que les dépenses de fonctionnement sont mal maitrisées. La mutualisation des dépenses avec Bormes est anecdotique !!!

Pour parler des autres points: 
- Résiliation de la DSP du Petit Train, erreur de casting !!!

- Acquisition de 20 aquarelles pour 8.000€ !!! Pourquoi pas ? la culture c'est important !!!

- Annulation du voyage Espace Jeunes à New-York : trop cher ! Le voyagiste aurait déposé son bilan (mauvais choix). Manque encore de réflexion, alors que tous les jeunes du Lavandou s’en réjouissaient !
- Les recettes de parkings sur le centre et St Clair sont cette année de 430.000€, dont la moitié sur Juillet/Aout.
- On ajoutera donc, pour 2019, 75 nouveaux horodateurs Av. Vincent Auriol + 19 rue Calendal et une partie de l’Avenue du Général Bouvet; mais... la place du Marché redevient gratuite.

- En revanche, la durée du stationnement payant passe d'avril à fin septembre au lieu d'octobre !!!

- Les travaux d‘agrandissement du pont Av. Vincent Auriol sont confirmés pour début 2019, ainsi que le début du désamiantage des locaux EDF au rond point de la Baou pour le projet cinéma dont la réalisation (!) n'est évidemment pas électoraliste !!! (affirme-t'il...)

Cinq heures au cours desquelles nous avons vu apparaître trois gilets jaunes en séance du conseil municipal sous le regard inquiet du maire. Ces derniers ne sont restés qu’une heure devant le niveau si peu enrichissant et le ton minable. En quittant la salle ils ont fait une révérence au 1er Magistrat de la commune en l'applaudissant (ironique bien sûr, mais cela a provoqué un peu d’animation)

Cinq heures où le maire n’a même pas été capable de tenir ses adjoints, dont celui aux sports qui réplique à l’écologiste de l’opposition - évoquant les crapauds dans le Batailler et son inquiétude quant à leur disparition - : « la seule espèce qui devrait disparaître, c’est vous ! ». Ambiance... ambiance … quelle intelligence !!! 

Cinq heures où le maire nous interdit d'évoquer des courriers qui lui sont adressés et dont nous sommes en copie d'une association de Cavalière qui se plaint de la gestion de ses parkings et proposent des solutions. Le maire estime qu'il ne peut répondre à toutes les demandes... C’est lui et lui seul qui décide, « circulez y a rien à voir » comme aurait dit Coluche.

Cinq heures ou malgré une présence importante du public à ce Conseil, les auditeurs sont partis au fur et à mesure de l'heure devant le niveau de ce Conseil Municipal. 
 

Thierry Saussez, Marie Jo Bonnier, Guy Cappe


* Détail des prêts à rembourser par le Lavandou pendant encore 18 ans en durée résiduelle. En fonction du taux nominal, du capital et de la durée 
de chaque prêt, l’endettement communal, à ce jour, est d'environ 11,8 millions €.

cliquez sur l'image pour l'agrandir

cliquez sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article

Repost0

commentaires

Babinot 15/03/2019 11:05

Il va se représenter faut pas rever quand on voit qu il n accepte pas un candidat dont le cv avait pourtant atterit sur son bureau apres une sélection rigoureuse et que cette personne a été recalé car ça faisait qu un an qu elle avait choisi d habiter le lavandou et penser aux élections a venir alors au lavandou il vaut mieux être vieux et riche devenir propriétaire vous êtes de suite acceptés que jeune et de vouloir bosser et y vivre

Babinot 15/03/2019 10:55

Augmenter les plagistes de 300 % en 3 ans une première un appel d offre pour la plage en face la rotonde cette année et oui ce plagiste qui ne propose que des matelas et des raffraichissements ne peut payer un loyer qui ne sera même pas amorti par ses ventes

Gilet jaune 06/12/2018 12:23

Vous signez à trois ce texte mais vous n'étiez pas autant lors du conseil municipal, c'était qui l'absent ? Toujours le même ?

amiante 05/12/2018 19:10

AH !!! de l'amiante dans le bâtiment municipal destiné à la revente ? C'est Mac Do qui va être content. Qu'avons-nous fait lorsqu’il a été acheté par la mairie ?

noémie g. 02/12/2018 23:52

Le Lavandou n'est jamais sorti de son mono produit tourisme et n'a jamais cherché à favoriser l’implantation des entreprises bien au contraire le Lavandou préfère leur fait concurrence ou fortement taxer leur travail en mettant la barre trop haute. Le Lavandou a fait fuir de nombreux talents qui se sont mis au service des autres communes. Voilà le résultat raté d'un manque d'ouverture, de curiosité et de partage. C'est signé Bernardi !

Quelques chiffres 01/12/2018 10:37

Vous avez oubliez dans votre article de préciser qu'en 1995 à l'arrivée de l'équipe Regain, le Maire avait augmenté les impôts locaux de +42% pour les baisser de - 9% en 1996 qui a fait tout de même une hausse de +34% . Ce qui a modifié la recette fiscale locale de 4,4 ML d'euro en 1994 pour passer à 6,3 ML d'euro en 1996.
En fin d'année 2017 cette même recette fiscale s'élève à près de 13 ML d'euro par an. Elle a doublé en vingt ans. Pour quelle réalisation structurelle ?
Concernant la dette, souvenez vous en 2007 elle était encore de 20 ML d'euro, soit une baisse de 3 ML d'euro en dix ans. Fin 2018, elle devrait être de 10,4 ML d'euro, donc une baisse de près de 10 ML d'euro en neuf ans. Par quel biais ?
Les dépenses d'équipements publics sont passées de près de 5 ML à 3 ML d'euro par an en moyenne, donc l'appauvrissement et le désintéressement des infrastructures publiques.
Résumons un peu. Si la majorité en place avait souhaité baisser la dette de façon constante et raisonnable, elle aurait procédé depuis l'année 2000 à une réduction de 1ML par an de son remboursement. C'est çà la gestion en bon père de famille, lisser les efforts,, et non pas une gestion organisée pour des réélections calculées.

Gil est jaune 30/11/2018 20:54

Ne rien lâcher face à cet agent de l’état payé par nous qui se croit protégé par la fonction. Il a fait son temps dans l’ancien temps. 2020 c’est regarder devant, imaginer l’avenir d’un lavandou meilleur partagé par tous et non entre quelques nantis qui se répartissent les richesses !

Robert Frangulia 30/11/2018 18:25

Difficile de discuter avec un pervers narcissique je vous l’accorde. Celui là vous l’avez pour longtemps si vous ne frappez pas un grand coup. Ne perdez pas courage et unissez vos efforts en 2020. Alleluia !!!

Lamazière Marc 30/11/2018 14:04

Après quatre années de parkings payants sur la commune du Lavandou, vous (majorité et oppositions) commencez à vous apercevoir que le parking du marché est toujours vide, il serait tant de regarder la vérité et la réalité de vos actions dans le domaine du stationnement payant. Vous n'avez pas encore compris que la population sédentaires et touristique s'organise quand il s'agit de refuser de payer des nouvelles taxes. Ils vont faire leurs courses ailleurs et stationnent sur les parkings des grandes surfaces ou du Cosec toujours complet parce que gratuit. Je ne comprends pas pourquoi les oppositions avec quelques majoritaires au dernier conseil municipal n'ont pas demandé la gratuité du parking de la police municipale qui est toujours vide lui aussi ? Le Maire va forcément proposer la gratuité de ce parking pour 2020 l'année des élections pour faire plaisir aux habitants du quartier. Il décide de tout, tout seul c'est bien connu, quand ça l'arrange politiquement. Enfin, nos élus (es) ont tous compris qu'il ne fallait plus faire payer les parkings en octobre (petite recette) et que c'était le désert au Lavandou à cette période !!!
Quand on regarde de plus près la recette annoncée des parkings payants (430 000 euro). Pourquoi la commune continue de s'entêter à fixer les dates d'avril à septembre, alors que la recette annuelle ce réalise en grande partie sur trois mois (15 juin au 15 septembre) et pénalise l'économie locale début et fin de saison ?
Cette stratégie des parkings payants sur l'ensemble de la commune du Lavandou est une grave erreur sur le plan économique local. Tout le monde s'insurge contre cette nouvelle taxation, alors que l'on cherche par tout les moyens à développer et dynamiser le centre ville. Le Maire est satisfait des 7% de la hausse de la taxe de séjour. Mais ne se pose pas la question de savoir si cette hausse de fréquentation profite au tissu économique local. Les boutiques vides en plein centre du ville ce n'est pas son problème ni ses intérêts.