Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Actes de terrorisme multiples contre la France et son président à travers le monde (FI)

Plan Vigipirate relevé au niveau "Alerte attentat" après l'attaque de Nice ce matin (AFP)

Reconfinement national à partir de jeudi minuit jusqu'au 1er décembre (AFP)

Boycott des produits et manifestations contre la France dans les pays musulmans (HP)

70 à 90% des pharmacies n'ont plus de stock de vaccins contre la grippe (FI)

L'application "TousAntiCovid" disponible sur smartphone est encore boudée (Ministre)

Incident diplomatique France-Turquie suite aux propos des présidents (F24)

Les communes annulent repas et colis de Noël par peur de propager la Covid-19 (FB)

L'Assemblé Nationale vote l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 16-02-2021 (AFP)

Couvre-feu dans le Var à partir du 24 octobre pour six semaines (Préfet)

Brexit. La France perdra 3,6 milliards € en exportation en cas de no-deal (Euler)

Couvre-feu. 46 millions de français contraints de rester chez eux de 21h à 6h (LP)

Une amende record de 4,3 milliards € contre Google infligée en 2018 par l'UE (FI)

Google poursuivi pour abus de position dominante aux USA (HP)

Vaccins contre la grippe en rupture de stock dans 60% des pharmacies (LM)

Europe la France cotisera 26 milliards € à Bruxelles mais en recevra 40 d'aides (AN)

Facebook interdit toutes publicités ou infos contre la vaccination de la grippe (AFP)

Sécurité Sociale le déficit serait de 44,7 milliards en 2020 contre 5,4 en 2019 (Bercy)

Le virus Covid-19 a déjà muté plus de 1000 fois depuis son apparition (HP)

Confusion des statistiques par amalgame entre Covid-19 et grippe saisonnière (Twitter)

Le président de la Région Sud et son bureau épinglés pour leurs salaires exorbitants (CRC)

Une loi en préparation va obliger les maires à réguler leur surfréquentation touristique (AN) 

Tempête Alex l'urbanisation incontrôlée à l'origine des dégâts exceptionnels (HP)

Création d'un observatoire national des agressions envers les élu(e)s (AMF)

56 % des américains prédisent la réélection de Trump qui "rattrape son retard" (NYT)

Cinéma. Le streaming vide les salles de cinéma désertées par la pandémie (Actu)

440 milliards € dorment à perte sur les comptes courants des français (BdF)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R. tente un accord avec Macron (LFI)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

17 juin 2020 3 17 /06 /juin /2020 05:30

Qui n’a pas son écoquartier ? Fierté du maire sortant en mal de reconnaissance cette "appellation" cache la réalité d’une bétonisation folle qui fait exploser socialement et financièrement la ville, transformant les habitants en cobayes.
Des acquéreurs racontent les gros défauts d’isolation, de bruits, de promiscuité et d’inconfort des bâtiments. Pourtant, l'élu annonçait partout - pour faire passer la pilule de la bétonisation à outrance - que la consommation de chauffage, la circulation automobile, le coût de fonctionnement devaient y être divisée par deux. Simple argument électoral, doublé d’une pointe de clientélisme par le jeu des financements et des attributions.
En définitive, réduire l'empreinte écologique n’est pas compatible avec l’empreinte architecturale. Trop éloigné des promesses d’un espace intelligent - où d'ailleurs aucun élu n’y habite - avec transports en commun, circulation douce, réduction des déchets, retour de la nature en ville, maîtrise thermique des immeubles...
Nouveau ghetto social, avec horizon imprenable sur le béton, l'écoquartier illustre les limites des bonnes intentions en termes de lutte contre l’étalement urbain, de mode de vie écologique et de vivre ensemble visant à forger "un homme nouveau"
D’ailleurs, ces vertus prêtées à l’écoquartier ne sont-elles pas en train de nous conduire aux mêmes impasses que les belles espérances des villes nouvelles et des grands ensembles ? Le gouvernement va abandonner ce label.
Au Lavandou, plus beau village de France, on peut y admirer la forme urbaine et architecturale similaire à celle développée dans les grands ensembles "à prix sociaux" et… "proche" (à 500 m) de la plage ou du centre-ville. Avec un peu de chance pas besoin de voir la mer pour avoir les pieds dans l'eau sur cette zone réputée inondable. Tellement attractif que l’on s’étonne encore des publicités désespérées de logements vacants depuis 2013 !
Comment peut-on tenir des discours aussi éloignés de la réalité au Lavandou ?
Ce "Sarcelles Plage" est une vraie honte du maire sortant et un pied de nez à l’exposition de 2018 : "un siècle d’architecture au Lavandou" !

Lavandou Rassemblement : STOP au clientélisme social ! intégrons le bâti au paysage !

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent
Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent

Partager cet article

Repost0

commentaires

Thomas Quentin Hinderyckx 17/06/2020 17:07

Le Lavandou aurait tout à perdre en conservant un chef d' orchestre qui joue faux depuis 20 ans !.
L'élégance serait que le Maire sortant tire sa révérence discrètement sans que la population ne soit obligée de lui botter les fesses.
Si au contraire il insiste, il pourra sans dignité nier la réalité et continuer son spectacle de mauvais comique.
Le peuple le chassera demain ou ... après demain non pas à cause de son âge mais pour l'ensemble de son oeuvre destructrice.

En 25 ans il aura gaspiller le patrimoine culturel, social et écologique de ce qui était une des perles de la côte varoise.
Certes, Gil Bernardi conserve quelques amis dont il a fait la fortune et si il est encore salué par les familles locales lors des enterrements c'est par politesse car les sourires ont un goût de reproche celui de la trahison d'avoir vendu la ville aux promoteurs ..

KOBA 17/06/2020 16:55

HIDEUX ! QUI A DONNÉ L'AUTORISATION DE CES MOCHES IMMEUBLES ?

Lamanon 17/06/2020 12:27

tout a été dit sur l'erreur conceptuelle de ce quartier !
malheureusement on ne peu plus le démolir saur arrêter de nouveaux projets dans les cartons municipaux !

LOL 05/11/2018 19:48

Les photos sont très éloquentes entre les promesses et réalisations. Rassurez-vous notre maire n'habite pas ce coin pourri. LOL

Marc Lamazière 05/11/2018 09:35

@Lucide83. Je ne peux pas rester insensible à votre commentaire presque agressif qui m'a beaucoup heurté par vos propos anti solidarité, suivi d'une mauvaise comparaison de l'éco-quartier du Lavandou avec la cité Berthe de La Seyne sur mer. La vie n'offre pas toujours les mêmes chances à tous, il faut savoir accepter les différences et les difficultés de certains pour mieux les reconnaitre et les aider dans cette société du chacun pour soi. Vous avez beaucoup travaillé dans votre vie, moi aussi. Nous avons vécu dans une période de développement économique favorable, c'est moins le cas maintenant. Le chômage n'existait pas à l'époque, où très peu. Je pense que nous n'avons pas les mêmes façons de concevoir l'avenir de notre société et particulièrement l'avenir de la jeunesse dans notre bassin de vie. Je préfère une société organisée avec l'intégration de 20% de constructions sociales obligatoires qui profite aux plus défavorisés, plutôt que de voir des ghettos comme la cité Berthe construite le siècle dernier. L'éco-quartier peut vous déplaire par son architecture, mais ça reste une excellente forme du vivre ensemble sur notre commune qui doit savoir accueillir le tourisme et accompagner les sédentaires en difficulté. Vivre au Lavandou, c'est le rêve de tous, mais dans de bonnes conditions.
Je remarque ce matin le changement de la grande photo suite à la réflexion que j'avais mentionné dans mon précédent commentaire. C'est plus réel maintenant.

manudulav 04/11/2018 21:13

TIENS !!! MAIS OU EST DONC PASSÉE LA MER ???

lucide83 05/11/2018 19:03

@Lamazière ........peu de chômage à l'époque ou mon époux et moi-même travaillons, exact, car le chômeur professionnel n'avait pas encore été inventé, quelques personnes que je connaissais, venaient en cachette pointer à la mairie, car ils avaient HONTE d'avoir perdu leur travail...heureux temps! non la solidarité sur ce point là, je dis NON, NOUS AVONS TOUS les mêmes chances, du moment que nous sommes jeunes et en bonne santé, tout pour TRAVAILLER et non être ASSISTES, car c'est cela qui génère ces situations, cette volonté de regrouper tout le monde, au nom de la solidarité, laissez moi en sourire !! il y a encore beaucoup de travail en France, mais le français est devenu depuis longtemps fainéant, la maçonnerie, la restauration, ah non !! trop fatiguant....et puis il faut se lever de bonne heure! c'est ce genre de concepts qui est en train de marginaliser les gens, qui ne pensent plus qu'aux loisirs, aux vacances, les "médias" sont là pour le leur rappeler en permanence, mais qui veulent malgré tout, TOUT avoir, comme ceux qui ont travaillé ou qui travaillent, car il y en a encore des jeunes courageux, qui désirent toujours avoir LEURS MAISONS INDIVIDUELLES........mais il est sûr que nos maires et les promoteurs gagneraient moins d'argent, en verticalité cela rapporte beaucoup plus car ces immeubles "hideux" je persiste !! participent aussi à des futures inondations, car des maisons individuelles,elles ont un petit jardin, non ?? AVEC vos "éco-quartiers" vous créez des ghetto, mais là aussi je persiste c'est voulu en haut lieu !

Bertone 03/11/2018 19:39

PAE ou pas le résultat est assez moche c'est encore et toujours du béton et des espaces naturels dévorés par la promotion sans âme ni pitié sur l'héritage de nos anciens. La question est de savoir ce qui pousse les maires successifs à détruire l'environnement. La gloire ? l'argent ? l'impression d'exister ? Si la collectivité était plus vigilante et non à la merci d'un homme nous ne nous poserions pas ce genre de question. Salut les bétonneux ! bonne chance !

Marc Lamazière 03/11/2018 14:54

La grande photo que vous exposez ne reflète pas la réalité des constructions du PAE village écoquartier, 50% des constructions ont été réalisés depuis plus de 40 ans, au siècle dernier. Vous devriez comparer les différences d'isolation thermique entre ces deux périodes et surtout l'architecture qui semble plus respectable aujourd'hui que hier. C'est facile de toujours critiquer après coup, sans apporter de réelles solutions pour permettre aux jeunes sédentaires de vivre au pays avec des loyers modérés ou des accessions à la propriété. Tous n'est pas parfait, mais ça mérite d'avoir été réalisé avec un esprit d'intégration et de mixité sociale. La critique vient souvent de personnes qui vivent dans des habitats cossus en toute propriété.

lucide83 04/11/2018 10:06

"habitats cossus en toute propriété" je reprends vos écrits....n'avez pas songé que ces personnes que vous stigmatisés, en quelque sorte, ce soit donné ce confort, après de dures années de labeur (je ne parle pas bien sûr des 35h!!) sans vacances, n'ayant pour seul but,que d'habiter une maison '"en toute propriété" avec un jardin et sans AUCUNE promiscuité.....n'est ce pas là le rêve de la majorité des français, mais pour cela il fallait (et oui je parle au conditionnel) du courage, de l'abnégation et faire passer cette priorité avant tout autre chose dont on pouvait se passer..........à présent ces "éco-quartiers" représentent à eux seuls, tout ce qui est détestable, promiscuité, mélange des personnes (la cité Berthe doit être diluée sur toute la côte!!) les agences immobilières se gardent bien d'annoncer ces bonnes nouvelles aux acheteurs potentiels, qui ne sont pas du coin !! bref, comme on le désire en haut-lieu, il faut grouper les gens (histoire de pouvoir mieux les surveiller !) et surtout l'état déteste les petits propriétaires "cossus" nous le constatons tous les jours avec des taxes diverses et variées dont il a le secret, et dont ils sont les victimes. Rien ne justifiait d'anéantir de si jolis coins, avec des immeubles aussi hideux, car je tordrais bien le cou à ces soit-disant architectes, qui auraient du, aller en Italie du Nord, je précise, voir de quoi sont capables les italiens pour construire de beaux immeubles, et cela depuis plus de 50 ans...et eux le font avec les matériaux du pays, où sont les pierres de Bormes, où ???

NON AU QUATRIÈME MANDAT 03/11/2018 10:53

HIDEUX ! BERNARDI DÉMISSION !

@NON AU QUATRIÈME MANDAT 03/11/2018 13:25

Patience... ce n'est pas la bonne méthode de tirer sur l'ambulance. Seule l'union des opposants sera efficace. Cette idée avance lentement mais surement...

hans froggen 03/11/2018 10:24

un peu domage je comprends pas pourquoi vous laissé faire ca dans votre vilage chez moi dans la suisse c'est la prison à l'auteur. Hans

marion 03/11/2018 09:30

je ne reconnais pas le Lavandou. Etes-vous sûr de vos photos ? si oui c'est effrayant d'être descendu aussi bas !!!

KOBA 02/11/2018 20:14

S'IL RESTE AUTANT DE LOGEMENTS SUR LE CARREAU C'EST QUE L'ECO-QUARTIER DU SIEUR BERNARDI ET DE SES ACOLYTES PROMOTEURS EST COMPLÈTEMENT RATE EN TERMES DE CONCEPTION ET DE PRIX DE VENTE. BERNARDI N'EST PAS DUPE DE SON ÉCHEC QUI A SACRIFIE DES HECTARES DE BONNE TERRE, ENTASSE DES M3 DE BÉTON EN DÉSORDRE ET N'A PAS ATTIRE LES JEUNES COUPLES. ME SIEUR BERNARDI A FAIT FERME DES ECOLES PAR SON MANQUE DE RÉFLEXION ET SA CUPIDITÉ. IL A MIS SON POUVOIR AU SERVICE DE L'ARGENT ET DES PROMOTEURS.

@koba 02/11/2018 21:33

Le surcoût initial d'une construction écoquartier est estimé entre +15 % et +20 %. La question de la mixité sociale et des risques de “sécession urbaine” est dès lors engagée dans des quartiers qui ne risquent d’être vertueux que sur le plan des strictes normes technico-environnementales.Le maire du Lavandou a commis une erreur stratégique sur les acheteurs ou loueurs potentiels dans un marché immobilier déjà saturé. Erreur comptable mais aussi architecturale inadaptée à l'environnement local. V.B

bardouin 02/11/2018 19:54

L'hypocrisie est une spécialité locale. Ici c'est le pognon qui compte et l'exemple vient de haut.

Changer de maire 02/11/2018 12:37

Je travaille au Lavandou mais je n'ai pas trouvé de quoi me loger. Tout est cher ou petit, comment vivre dans une ville qui ne propose pas de logements, appartements ou maisons pour des actifs, des familles ? Faites un tour dans les différents quartiers, vous verrez tout fermé, volets, stores baissés....en attendant d'être loué l'été pour les TOURISTES !

Julie Romano 02/11/2018 11:04

un ANCIEN petit village de pêcheurs qu'il disait ! tout fou le camp même les poissons mais les cons sont toujours la truelle à la main, la main sur le cœur et qui veut habiter dans ce quartier de merde ? certes pas celui qui ricane au super lavandou avec vue sur son désastre !

@Julie Romano 02/11/2018 11:37

Ben vous avez raison c'est une honte d'avoir fait cela à ce village
Doit y avoir des intérêts financiers électoraux