Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

21 décembre 2018 5 21 /12 /décembre /2018 20:10

J’ai présenté, lors du conseil municipal du 20 décembre 2018, au nom également de mes collègues Marie-Jo Bonnier et Guy Cappe, les raisons pour lesquelles nous voterions contre le budget.

J’ai exprimé pour commencer un satisfecit sur l’augmentation de la fiscalité locale limitée à celle des bases. Malheureusement immédiatement corrigé car, dans le même temps, la ville n’équilibre ses comptes qu’avec la vente régulière des bijoux de famille , de précieux terrains dont la ville est propriétaire.
Avec Mr Bernardi, les Lavandourains sont comme dans la situation d’un locataire d’une magnifique propriété, dont les loyers n’augmentent pas et dont les terrains rapetissent à vue d’œil.

À propos des recettes, j’ai fait remarquer, une fois de plus, que faute d’une politique de développement économique même modérée, ces recettes stagnaient. La mairie doit compter, afin de boucler le budget, sur les parkings payants qui ne pourront pas constamment être développés. L’Economie ce sont des emplois dont notre ville manque cruellement et du pouvoir d’achat pour améliorer les revenus.

Les dépenses, de leur côté, sont insuffisamment maîtrisées. Nous le répétons, là aussi, depuis des années. Mr Bernardi ne bricole même plus dans la mutualisation des dépenses avec Bormes puisqu’il annonce l’achat de véhicules en commun... et y renonce aussitôt. Il y a, dans le rapprochement des services techniques, un gisement conséquent de rationalisation et d’économies.

D’une façon plus générale, les dépenses ne sont pas tenues. On a connu l’invraisemblable feuilleton de la facture qui continue à s’allonger pour les travaux de l’école Marc Legouhy faute d’un projet bien ficelé. On aurait pu imaginer, dès l’origine du projet, que la climatisation était nécessaire ! Le plafond de la villa Théo s’écroule, mais c'est anecdotique... Le budget du pôle danse s’envole. On est parti d’une estimation à 1,6 M€ et un cofinancement avec Bormes ( évanoui comme pour les véhicules )  pour passer à 2,4 M€ dans le budget et, en fait, annoncé en commission a 2,5 M€ et sans doute beaucoup plus (ce qui pose la question de la sincérité du budget).

Pour en revenir aux recettes, la vente des bijoux de famille camouflée derrière le vocable « cession d’actifs » continue à un bon rythme : vente de parcelles, emplacements de parking de l’Espace Culturel. J’ai prié le maire d’informer le Conseil du nombre de terrains vendus depuis le début du mandat et surtout du patrimoine qui reste disponible à la vente. Car que se passera t’il quand ces ressources seront épuisées ?

Cela nous a amenés tout naturellement au cinéma, le grand projet des mandats du maire actuel ( promis depuis 15 à 20 ans ). Mr Bernardi a fait couler la 1ère version du projet que nous avions approuvée et qui coûtait peu à la commune. Il prévoit maintenant de financer plein pot la réalisation ( au moins 4 M€ )... encore et toujours par la vente de parcelles. Le projet a pris de nouveau du retard parce que les plans déposés dans le dossier de permis de construire n’étaient pas les bons (sic). Le dossier pourra être repris et finalisé par la prochaine équipe municipale.

Enfin, sur la dette, le maire se glorifie de l’avoir réduite et rappelle avec malice qu’il a hérité, en 1995, d’une dette plus de 2 fois supérieure à ce qu’elle est aujourd’hui.

Mais les Lavandourains ne sont pas amnésiques. Ils savent que ce maire a aussi hérité de la totalité des grands équipements structurants de la commune. Heureusement d’ailleurs car il n’en a construit aucun. C’est pourquoi la réduction de la dette aurait dû être plus importante.

La mairie dans ses présentations budgétaires cherche toujours la comparaison la plus flatteuse avec les strates de communes. Mais pas avec nos voisins immédiats dans la communauté de communes. Et pour cause, notre dette par habitant reste largement supérieure à celle de Bormes et plus encore à celle de la Londe.

Voilà les principales raisons pour la mairie de ne pas céder à l’autosatisfaction et pour nous de préciser concrètement, dans le cadre du grand débat municipal qui va s’ouvrir, comment nous améliorerons la situation.

Thierry Saussez pour Lavandou Cap 2020

Partager cet article
Repost0

commentaires

Julie Romano 23/12/2018 19:47

Cet article exprime une réalité; celle de nous faire mener par le bout du nez par une petite bande de nantis qui aiment les paillettes et les feux d'artifice. Tous ridicules et prétentieux des fonctions qu'ils ne méritent pas. Ils ignorent que la roue tournera bientôt... et qu'on les rendra responsables de l'état des lieux.

Lamaziere Marc 22/12/2018 10:23

Le Maire du Lavandou, lors du dernier conseil municipal du 20 décembre 2018 viens d'accorder avec le soutient de sa première adjointe une subvention annuelle pour 2019 d'un montant de1 000 euro à l'association des Restos du cœur du Lavandou Bormes. Le Maire précise, que c'est suite à une décision prise en collaboration avec la commune de Bormes, dont la première adjointe sans félicite. L'opposition "La ville heureuse" s'en étonne de cette si petite subvention publique dans le contexte national du moment. Il fut aussitôt recadré par le Maire pour ne pas en avoir parlé en pré-conseil. Le Maire n'aime pas ça, l'expression qui fâche devant la presse qui peut éventuellement la transcrire dans les colonnes du Lavandou.
Dans le même conseil municipal, le Maire propose une délibération pour une subvention exceptionnelle de 50% à la SAUR de 63 000 euro pour avoir réhabilité le bâtiment à l'entrée du tunnel du port, qui menaçait la sécurité publique des passants (montant des travaux 126 000 euro) . Il faut savoir que la SAUR est gestionnaire jusqu'en 2028 de l'espace bâti côté carénage et qu'elle doit en assurer l'entretien et la sécurité.
Comment peut on concevoir cette différence inacceptable d'attribution de subventions des finances publiques entre une association humanitaire légitime sur notre territoire et une société privée qui c'est engagée à respecter un contrat de sous concession du domaine public maritime qui l'oblige a entretenir les bâtis qu'elle loue à des particuliers ?
Vous aurez sans doute compris que la valeur financières publiques du Lavandou n'a pas la même importance que l'on soit pauvre ou riche sur ce territoire.

Arnaud Parenty 22/12/2018 23:26

Qu'est devenu Bartimée Logivar, l'association qui recevait les SDF ? Pas de pauvres au Lavandou ! Ça fait désordre ! ... Le maire l' a donc liquidé en récupérant les locaux, aujourd'hui attribués au Restos du cœur !

@Lamaziere 22/12/2018 19:20

La Saur est toujours au milieu des financements des campagnes électorales . La regle est de les enrichir par le maintien ou le renouvellement de leurs contrats. Au lavandou la Saur a été largement récompensée par son poulain en lui offrant en contrepartie une réduction des tarifs "aprement" obtenue et tout le monde a mordu a cette mascarade.

NON AU QUATRIÈME MANDAT 22/12/2018 08:50

QUELLE EST L’ACTIVITÉ EXACTE DE LA SCI B. AU LAVANDOU ?
https://www.societe.com/societe/sci-b-518255138.html
CETTE COÏNCIDENCE NÉCESSITE UNE EXPLICATION AUX CITOYENS

@NON AU QUATRIÈME MANDAT 22/12/2018 09:09

Sacrebleu ! non c'est bien sûr de l'immobilier !

CEC83 21/12/2018 22:47

De deux choses l'une ou bien Bernardi sait très bien compter ou il est nul en comptabilité publique. La première hypothèse serait qu'il soit nul en communication, la seconde qu'il serait très habile à tromper tout le monde. Les chiffres sont comme les sondages: le verre à moitié vide contre le verre à moitié plein.