Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Angleterre Brexit + Covid = forte hausse des impôts annoncés pour 2023 (DM)

Var sous surveillance renforcée. Fermeture de sites et centres commerciaux (Préfet)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouverts fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Interdiction de sortie des résidents Ehpad suspendue par le Conseil d'Etat (FI)

La région Paca s'oppose à un nouveau confinement ou restrictions (Sud)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

Cannabis. L'usage récréatif pourrait être rapidement légalisé en France (HP)

Ecoutes. les prévenus écopent : prison ferme, sursis, interdiction de barreau (PNF)

Marc Giraud  jugé pour détournement de fonds ne sera pas éligible en juin au CD83 (LR)

Faute de tourisme : drogue et blanchiment soutiennent l'économie varoise (HP)

Var saison 2021 en net recul selon les professionnels du tourisme (Umih)

Var mairies et hôpitaux désormais rançonnés par les cyberattaques (FB)

Cybercriminalité 500.000 données médicales de 30 labos diffusées sur internet (DGS)

L'Etat renonce à l'éducation des usagers et taxe les cigarettiers 2€/an par habitant (HP)

Ski. Les stations perdent 8 milliards € et 60% de leurs clients cette saison (DSF)

Lavandou l'analyse des eaux usées prouve que le virus circule + activement (Mairie)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

Rover Persévérance se pose sur Mars après 7 mois de voyage (Nasa)

SNCF perte record de 3 milliards € depuis la pandémie (FI)

Renault 8 milliards € et 30% de ses ventes perdus en 12 mois (AFP)

Air France 7 milliards € et 70% des clients perdus en 12 mois (AFP)

L'ex maire de Marseille et 3 élus poursuivis pour détournement de fonds publics (PNF)

QR Code envisagé sur smartphones pour entrer dans magasins et lieux publics (FI)

Un impôt européen étudié pour rembourser la dette Covid à la BCE (FI)

Le passeport vaccinal pourrait devenir une autorisation de voyager à l'étranger (FI)

Le virage sécuritaire du gouvernement inquiète l'opinion mais comble le RN (FB)

Les députés votent une augmentation de + 15% de leurs frais de fonctionnement (AN)

Bercy veut faire sortir des banques 100 milliards d'épargne vers la relance (LT) 

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

300.000 français en abandon social absolu et 3,6 millions de SDF (PFDP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

France la pauvreté progresse de +37% avec 10 millions de pauvres en France (WK)

17 janvier 2019 4 17 /01 /janvier /2019 00:12

Le débat national vient de s’ouvrir à l’écoute des citoyens.
A quelques mois d’une échéance municipale, Lavandou Tribune lance une réflexion locale autour de 14 interrogations* sur la vie locale. Bien au-delà des confidentielles et ambiguës commissions extra-municipales du Lavandou jamais publiées, l’avenir de notre commune concerne chacun des 5592 habitants.

Les deux premières interrogations concernent la démocratie locale confisquée par 25 ans de représentation unique au Lavandou.

 


Ainsi, sur le problème récurrent: du cumul des mandats et l’absence d'alternance des élus, il est singulier qu'un même groupe s'approprie le pouvoir durant 4 mandats successifs, privant la commune du Lavandou de toute respiration et expression démocratique.
Cette proposition a été ajoutée au Grand Débat National
1/ Limitation des fonctions électives du maire et des conseillers municipaux à deux mandats successifs

Il est tout aussi anormal que la fonction honorifique de maire dérive en emploi permanent et lucratif au préjudice de la collectivité.
Cette proposition a été ajoutée au Grand Débat National
2/ Suppression des indemnités de représentation du maire et des conseillers municipaux 

Si vous soutenez ces deux propositions ajoutez les en ligne au Grand Débat National ou déposez votre commentaire sur ce blog. Lavandourains, lavandouraines, la parole est à vous et c’est la démocratie qui s’exprime !

*2 autres propositions seront ajoutées prochainement. Chacun est libre dans les reprendre à son compte. L'essentiel est faire avancer la démocratie au Lavandou en 2020.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Marc Lamazière 25/01/2019 10:29

Je suis assez d'accord sur la limitation des mandats de maire avec un maximum de trois, pour éviter surtout le clientélisme et l'abus de pouvoir qui nuisent à l'égalité des citoyens faces aux pouvoirs publiques. Pour ce qui concerne la représentativité des élus de l'opposition, le système en place depuis plus de 30 ans n'a rien de démocratique. Cette situation générale à tous les nivaux en partant de l'Etat jusqu'aux communes ne pourra perdurer plus longtemps, à la vue des revendications citoyennes de notre pays. Pour une ville qui est dotée de 29 élus maximum comme Le Lavandou, qui pour une liste majoritaire à 55% obtient 23 élus (es) et pour l'opposition à 45% obtient 6 élus (es), ça semble peu démocratique pour la représentativité citoyenne et mal sain pour les décisions qui engagent l'ensemble de la population. La majorité électorale doit permettre d'exercer le pouvoir et de faire appliquer les programmes annoncés, mais, ne doit pas réduire à néant, l'opposition dans son expression représentative.

Thierry Saussez 24/01/2019 11:26

Je pense en effet raisonnable de limiter le nombre de mandats. Pour ne pas que la fonction devienne un métier. À 2 ou 3. Et avec un seuil par exemple 2000 habitants. Sinon vous ne trouverez plus de candidats dans les villages. Il faut maintenir les indemnités en particulier vis à vis des jeunes et les répartir plus harmonieusement. Il faut enfin donner des moyens à l’opposition.

citoyen 22/01/2019 11:32

Deux mandats semble un bon compromis pour mettre en œuvre un projet municipal, cela représente tout de même 12 ans pour diriger une ville.
Pour les indemnités, elles sont nécessaires car un élu en responsabilité ne peut pas continuer à travailler à 35 heures (ou plus) dans son métier d'alors. C'est un vrai statut de l'élu municipal qu'il faut avec un équilibre financier pour à la fois compensé une perte de revenu du ''travail'' et le temps mis au service de sa ville.

@citoyen 22/01/2019 15:33

D'accord avec vous mais si le maire ne travaille pas comme c'est le cas au lavandou - qui ne fait qu'élu depuis 35 ou 40 ans -où est la perte de revenus ? il s'agirait bien d'un emploi de substitution ou d'un emploi fictif. Où est l'équité et l'expérience de la vie par rapport à un élu en activité professionnelle ? Dans le même ordre d'idée faut-il accepter qu'un fonctionnaire puisse briguer un mandat électif en restant protégé par l'administration ?

Stephanie – Bellefontaine 19/01/2019 22:56

Plafonnement des indemnités pour les gens élus, afin que seuls ceux qui ont des convictions se présentent. Politicien ne doit pas être un métier mais un engagement morale. Et bien sûr pas de régimes de retraite particuliers pour eux.

Léon Trottebas 18/01/2019 22:32

interdiction aux détenteurs d'un casier judiciaire ou sous contrôle judiciaire d'effectuer un mandat électoral. La justice est trop lente et complaisante à l'égard des délinquants politiques qui courent de mandat en mandat après l'immunité de la fonction. Le Var est rempli d'exemples cocasses de dossiers abandonnés, blanchis, perdus ou "entre-parenthèses"...

Élisabeth Brachet 18/01/2019 22:10

il faut que les maires arrêtent de considérer la ville dont ils sont les élus comme leur propriété. Les municipalités n'appartiennent pas aux maires !

Anonyme 18/01/2019 08:55

Je ne suis pas vraiment d'accord avec ces deux propositions.
D'une part, en ce qui concerne les indemnités de fonction, il me semble difficile de demander à des élus de s'investir sans contrepartie. Même si visiblement, nous sommes nombreux à faire certains reproches à l'actuelle municipalité, du travail est fourni - peu importe bien ou mauvais - et je ne connais pas grand monde qui pourrait être élu, s'investir autant dans une tâche sans indemnités.
En ce qui concerne les indemnités de représentation, il est faut forcément un contrôle obligatoire par un organisme indépendant. Cela permettrait d'éradiquer les abus. Mais là aussi, certains frais sont inévitables.
D'autre part, pourquoi limiter à deux mandats ? Parce que nous ne sommes pas satisfaits de notre municipalité qui en a fait quatre ? Et alors ? Le problème vient d'ailleurs. C'est un peu comme l'actuelle limitation à 80km/h qui fait débat. Ce n'est pas parce qu'il y a des accidents qu'il faut limiter toutes les routes à 80. Le Maire a été élu avec des score énormes. Les lavandourains ne peuvent que s'en vouloir s'ils ne sont pas satisfaits.
Limiter à deux mandats seraient un gros problème, à la fois pour ceux qui sont satisfaits de leur Maire et à la fois pour les petits villages où il n'y aurait pas d'autres candidats (ou par défaut quelqu'un de moins bon).
Le problème n'est donc pas de limiter à deux mandats mais bel et bien de motiver les gens pour qu'ils votent pour d'autres listes. Au Lavandou, il y aura vraisemblablement M. GIORGI, M. FELIZIA, M. SAUSSEZ, Energies lavandouraines et l'actuel Maire. Aux électeurs de faire le choix et aux lavandourains de se rapprocher des futurs candidats pour voir ce qu'ils proposent et se mettre dans des listes....

Zineb Lebik 18/01/2019 09:48

Il faut rappeler que les fonctions électives sont gratuites en France. C'est une tradition héritée de la pratique romaine, reprise dans les lois municipales de 1831, 1855 et 1884. Ce principe est confirmé par la loi du 3 février 1992 relative aux conditions d'exercice des mandats, qui crée un "statut" juridique de l'élu local. Cette loi consacre leur droit de prétendre, sous certaines conditions, au versement d'indemnités de fonction et au remboursement de certains frais. Mais ces indemnités ne constituent ni un salaire, ni un traitement, ni une rémunération. Elles sont une contrepartie forfaitaire de la réduction de leur activité professionnelle, et doivent permettre l'accès de tous les citoyens à la fonction d'élu, quelle que soit leur origine sociale.

NON AU QUATRIÈME MANDAT 17/01/2019 21:51

SALUT AVEC MON PSEUDO JE DATE. JE DEVRAI DIRE STOP AU CINQUIÈME MANDAT ! JE SOUTIENS A 100 % VOTRE INITIATIVE. IL EST TEMPS QUE TOUT CHANGE AU LAVANDOU. LE CONTEXTE DE LA COMMUNE EST DÉSASTREUX. LE MAIRE A COULE LE VILLAGE ET VENDU SON ÂME A LA PROMOTION IMMOBILIÈRE. LIBÉRONS LE LAVANDOU DE CETTE CLIQUE NÉFASTE.

Guy 17/01/2019 17:24

1/ Limitation des fonctions électives du maire et des conseillers municipaux à deux mandats successifs
Tout à fait d'accord avec cette première proposition.
Pas plus de 2 mandats, après les habitudes se prennent. Maire n'est pas un métier ni une profession.
Après 25 ans de règne sur une commune, il est plus que temps qu'une alternance se mette en place.
2/ Suppression des indemnités de représentation du maire et des conseillers municipaux
A ma connaissance seul le maire au Lavandou perçoit des indemnités de représentation d'environ 1.000€/par mois en plus de son indemnité de fonction (salaire), pour ses frais personnels. Les repas avec les élus départementaux sont payés sur le budget de la ville.
Les autres conseillers groupe Regain se font rembourser leurs frais, voyages, missions sur facture, Paris salon des Maires, Miami en Floride salon des croisiéristes etc...
En plus du Maire seuls les 8 adjoints perçoivent une indemnité de fonction mensuelle, ainsi que quelques rares conseillers avec délégations.
Pour les groupes minoritaires, aucune indemnité, aucun frais ....
En démocratie, s’exprimer est un droit mais respecter est un devoir.

René Bakri 17/01/2019 14:33

Au lavandou les contribuables sont bien gentils d'avoir donné un emploi au sieur Bernardi. Il a échappé a tous contrôles et s'autoproclame désormais roi du Lavandou. Vive la République de nous proposer des élus aussi prétentieux. Bernardi peut préparer sa valise en 2020.

vent d'espoir 18/01/2019 20:35

la majorité en France n'est pas favorable aux cumuls des mandats...sauf bien entendu les élus, qui trouvent là, un moyen avec ces cumuls d'avpir des revenus supérieurs à un cadre dans une entreprise...sans avoir d'ailleurs aucune obligation de resultats !... La seule façon de regler ce problême sera le réferendum promis par Macron. Le resultat final ne fait aucun doute.
L'indemnité de fonction pour les maires est prévu par la loi en fonction du nombre d'habitants de la ville et de son budget. Ce qui l'est moins, c'est le vote du conseil municipal , des frais de representation pour le maire...car à quoi correspondent ces frais de representation, sinon au repas (pris entre collegues !...) au frais de deplacement en voiture, T G V ou avion, etc... réglés par le trésor public local, visés par la trésoriere du Lavandou, à partir des bons signés...par le maire. Un peu gros tout ça.
A cela il faut ajouter les presidences ou vice presidences de multiples syndicas i
intercommunaux (Sipi, Méditerrannée Porte des Maures, Syndicat du Littoral Varois,etc...)pour lesquels notre maire touche encore des indemnités de fonction et des indemnites de representation de présence (jetons).
Ajouter le tout, vous comprendrez pour quelle raison Bernardi ne veut et peut pas abandonner son poste... Calculer en fait ce qu'il a couté à la commune depuis 25 ans.
Personne pour le remplacer ?
les cimetières sont pleins de personnes irremplaçables .
Même le Gal de Gaulle a été remplacé (plus ou moins bien il est vrai...)...alors Bernardi

claude 17/01/2019 11:59

d'accord pour limiter à 2 le nombre de mandature du maire
d'accord pour réduire le montant des rémunérations de tous les élus ,des ministres et haut-fonctionnaires,
supprimer le SENAT inutile et scandaleusement couteux
réduire le nombre des députés à 1 par département ( travaillant en binome avec le président du conseil général du département ).

lucide83 18/01/2019 18:51

heureusement que le Sénat est là et bien là !! car sinon le sieur Bennala, serait passé à la trappe de l'Elysée, merci mesdames et messieurs de faire vivre notre démocratie

verdeau 17/01/2019 11:31

Belle idée car la mairie fait le service minimum et ne va pas se tirer une balle dans le pied. Sur la deuxième proposition je remplacerai la suppression par un plafond (qui est déjà fixé par le code des collectivités) par le contrôle strict des remboursements et non pas une simple délibération municipale où la majorité protège le maire de toutes curiosités. L'indemnité de représentation est une invention républicaine qui attire les prédateurs sans emploi.

Volponi Adrien 17/01/2019 09:44

Deux mandats sont amplement suffisants en ce qui concerne l’équipe de bras cassés de la mairie. Sauf que les lavandourains lui ont permis de refaire un tour de piste faute de n’avoir pas compris son incompétence notoire. Elle nous prépare une ième campagne de baratins sur un boulevard. Où sont les candidats ??? Râler est une chose, proposer une autre. Mrs Félizia, Saussez, Giorgi c’est quand l’union sacrée ? A moins que vous préfériez laisser la mairie au pompier de service ?!?

commerces à vendre 17/01/2019 09:25

Croyez-vous que les commerces fermés au Lavandou ont succombé aux gilets jaunes ? Non ils ont juste traversé quatre mandats de Gil Bernardi