Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan font entendre leur opposition dans cette tribune. Ensemble, combattons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995. En 2020-2026 rassemblons le Lavandou de demain !

*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Anticor saisit la justice contre StopCovid qui coûte 300.000 €/mois aux contribuables (AC)

Cyberattaques russes chinoises et iraniennes dans la présidentielle américaine (MS)

Alexeï Navalny du poison retrouvé sur une “bouteille d’eau en plastique ordinaire” (RFA)

Le "medicane" Ianos, cyclone méditerranéen va frapper la Grèce (HP)

Préparer "la fin des concessions" d’autoroutes  à l'échéance car trop rentables (Sénat)

Non-respect du port du masque : 45 000 verbalisations depuis le mois de mai (FI)

Législation. Il n'est plus nécessaire de payer l'amende stationnement pour la contester (CC)

Abus de confiance l'ex-trésorier du CE détourne 40.000 € d'une filiale Pizzorno (FB)

Drogue Coup de filet dans le grand banditisme varois et italien. 30 arrestations (HP)

Canicule  record historique du réchauffement climatique dans le monde (AFP)

Les salles de cinéma ferment désertées à 70% depuis mars en France malgré les aides (Actu)

Ecologie. Fin des sapins de Noel dans différentes villes dont Bordeaux (LCI)

Covid-19 désormais considéré comme une maladie professionnelle (AFP)

Covid-19. La quarantaine réduite à 7 jours sous surveillance médicale (ministre)

Brexit. Londres déchire son accord avec l'UE et s'achemine vers un "no deal" (FI)

9,3 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté (Insee)

Lavandou. Nouvel incendie inexpliqué en centre-ville en pleine nuit (FB) 

Le moral des français au plus bas, l'épargne de précaution au plus haut (Insee)

Sanary. Le maire condamné pour prise illégale d'intérêts, favoritisme... reste maire (HP) 

Amende forfaitaire de 200 € pour les consommateurs de stupéfiants (AFP) 

8 français sur 10 inquiets sur l'avenir économique et leur sécurité (odoxa)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R.tente un accord avec Macron (LFI)

Net regain des braquages avec masque dans les commerces et sur la voie publique (LP)

Evence Richard est le nouveau préfet du Var en provenance de la Loire (PA)

Covid-19. En terme de mortalité, cette maladie n'est "pas pire que la grippe" (DR)

Hygiène : seuls trois Français sur quatre se lavent tous les jours (lePoint)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Qui incarne mieux l’opposition ? 31% RN - 25% LFI - 19% LR - 15% EELV -10% PS (Ifop)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Le plan "zéro plastique" anéanti par l'usage intensif du plastique contre le Covid-19 (PT)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

5 mai 2019 7 05 /05 /mai /2019 18:13
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Comme on le voit dans le tableau ci-dessus le cinéma au Lavandou est un serpent de mer. Annoncé en 2007 sur les terrains de la Baou, il ne verrait le jour qu’en 2020 ! 13 ans pour réaliser un équipement public : le maire du Lavandou bat tous les records de lenteur.
Il bat aussi les records de l’incohérence, du bricolage et du gaspillage des fonds publics.
Incohérence avec, à l’origine, un projet plutôt bien ficelé, confié à un opérateur, ne coûtant rien à la collectivité, approuvé à l’unanimité du conseil municipal ( le cinéma est un outil de l’animation du Lavandou toute l’année et pour accueillir des séminaires ). Ce qui partait bien finit mal : en 2017 le maire décide de refuser le permis de construire au promoteur qu’il avait choisi.
Bricolage ! car ensuite le maire annonce que la mairie va construire elle-même les 3 salles de cinéma pour un coût de 4 à 5 millions €. Sur la base d’une étude de marché aléatoire. En cherchant un opérateur pour le fonctionnement auquel elle en confierait l'exploitation... en lui laissant toutes les recettes.
Investir des millions € dans un projet et n’en tirer aucun revenu municipal est signe d’irresponsabilité ou de non croyance en son propre projet.
Gaspillage enfin ! Les élections approchent. Le maire qui n’a quasiment construit aucun équipement public en 24 ans brise la tirelire. Pôle de danse et de musique pour 2,6 M€, cinéma annoncé pour l’heure à 4,6 M€. Il dépense sans compter... de l’argent qu’il n’a pas.
LES LAVANDOURAINS DOIVENT LE SAVOIR : LE MAIRE NE POURRA FINANCER CE CINÉMA QU’EN AUGMENTANT LES IMPÔTS OU EN ENDETTANT LA COMMUNE.
NOUS SOMMES FAVORABLES AU CINÉMA. MAIS PAS AUX FRAIS EXCLUSIFS DES CONTRIBUABLES !
Nous reprendrons donc ce projet pour trouver un opérateur sérieux, diminuer l’investissement, intéresser la commune aux recettes du cinéma et compléter ces recettes par d’autres équipements.

Thierry Saussez, Marie-Jo Bonnier, Guy Cappe 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain Rubissen 09/05/2019 13:18

un maire qui compte en millions € qu'il n'a pas c'est suspect et mériterait un audit des permis de construire et passation des marchés sur ses quatre mandats d'autant qu'il n'a aucun revenu d'activité autre que ses indemnités de représentation
je me pose la question de savoir comment il peut tenir son train de vie ?
Alain Rubissen

BERNARDI DEHORS !!! 09/05/2019 07:49

CE CINÉMA EST ÉCONOMIQUEMENT INCRÉDIBLE. STOP LES DÉPENSES !!!

Marc Lamazière 08/05/2019 14:35

Ce projet de cinéma engagé par la commune en 2018 va dans le bon sens, mais doit être revu dans sa dimension et son architecture. La majorité en place a cru bon reprendre l'ex-projet grandiose de 2012 du promoteur avec ses trois salles de cinéma, sens les infrastructures hôtelières gigantesques, ce qui n'est pas forcément la solution adaptée aux besoins de notre bassin de vie Lavandou Bormes. L'étude de faisabilité et de rentabilité de 2013 précisait une fréquentation de près de 95 000 visiteurs par an, basée sur un bassin de vie allant de La Londe à Cavalaire, a-t-elle été la bonne réflexion du fait que La Londe et Cavalaire disposent elles aussi d'un cinéma local ?
Une nouvelle étude devra être menée après les élections avec un sondage réel de la population sédentaire à l'année, mais aussi avec la fréquentation longue durée de l'hiver et le passage touristique en période estivale.
Pour le financement communal des infrastructures, ça reste une solution crédible dans la mesure où le projet correspond aux besoins réels pour la population, sans rechercher l'extravagance démesurée de trois salles qui endettera encore la commune pour plusieurs années.
Concernant son exploitation, la solution de délégation de service publique mérite d'avoir un avantage de professionnalisation dans la dynamique commerciale et d'une garantie financière équilibrée, sans subvention publique.
Reste tout de même une réelle question: pourquoi ne pas réaliser cette infrastructure cinématographique qui concerne tout le bassin de vie Lavandou Bormes, avec la commune voisine dans le cadre d'un projet de développement économique soutenu par la communauté de commune ?

@Marc Lamazière 08/05/2019 22:54

C'est la bonne question mais tant que Bernardi sera là la réponse sera chacun chez soi ou plutôt chacun pour soi. Une piscine, une salle couverte, une maison médicale, une maison des services sont plus utiles à la commune qu'un cinéma qui ne marchera pas faute de fréquentation.. N'est pas maire qui veut, celui là a ruiné nos espoirs de regain économique faute d'analyse et d'intelligence municipale.

Cessation d'activité 07/05/2019 12:38

finalement le sieur élu n'aura rien fait durant ses vingt cinq années de règne... à part s'enrichir sur le dos de la commune. Maire devient un super job en OR où tu vois les vrais patrons qu'une fois tous les six ans. Fin de son CDD en 2020 !?

arrête ton cinoche 06/05/2019 15:06

ce maire fait tout ce qui lui passe par la tête sans opposition
les habitants en ont leur claque marre de payer ses frasques et fantasmes
changer la mairie c'est changer de dimension quitter la médiocrité
votons pour le candidat le moins con le plus à l'écoute moins fanfaron... celui là est usé personne n'en veut à part la maison de retraite

@@@ 07/05/2019 14:36

fo rajouter que le monde du cinéma est en pleine crise de fréquentation dans les salles petites ou moyennes. Ce sont les grandes affiches et cinemax qui résistent le meiux.

Truman 06/05/2019 11:18

Une grossière erreur économique ce cinéma. Ça n'intéresse personne et surtout pas un exploitant qui construit des méga structures dans un contexte peu favorable.