Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 09:33

2,6 millions de touristes se sont entassés le week-end du 15 août 2019 sur notre littoral dont 110.000 au Lavandou. C’est trop !
Après un bilan environnemental, social et psychologique détestable, la facture à payer est là : frustration, mal-vivre, exode résidentiel, urbanisation débridée, pollution, rupture de services publics, arnaques, routes saturées, incivilités…
La faute aux maires du littoral qui pratiquent la surenchère estivale afin de remplir les caisses et se faire réélire sur un pseudo discours sécuritaire ou d'expert-comptable, avec son lot de béton et de vidéo surveillance.
Le C.R.T (
Comité Régional de Tourisme)
est bien décidé à maîtriser les 14 millions de vacanciers qui déferlent en juillet-août sur la Provence-Alpes-Côte-D’azur, en rééquilibrant leur flux vers les zones moins fréquentées mais tout aussi attractives. Mettre de la qualité plutôt que la quantité, c’est pérenniser 19 milliards € de recettes annuelles, soit 13% du PIB.
Son lucide président va faire appel à de nouveaux partenaires qui vont tenter d’y mettre de l’ordre dès 2020 :
- Airbnb, leader de la location saisonnière (8,3 millions de clients en France), qui pourrait réguler l’offre des loueurs selon les dates et les lieux
- Waze, assistant de conduite (13 millions d’utilisateurs en France) qui orienterait les parcours sur des dates et horaires différents, privilégiant d’autres sites à proximité en proposant l’alternative des transports en commun
- l’UMIH, syndicat groupant 200.000 entrepreneurs de l'hôtellerie restauration qui voudrait relever le niveau des services, mais aussi résoudre un déficit chronique de 43.000 emplois non pourvus sur le littoral.
C’est dans ce contexte que, jeudi 10 octobre 2019, l’intercommunalité M.P.M (Méditerranée Porte des Maures) sous l'égide du C.R.T, va réunir pour un bilan de saison les différents professionnels et acteurs du tourisme, dont le dissident Lavandou.
Son maire à la fois organisateur, animateur, président et grand argentier de l'EPIC de tourisme a déjà viré, pas moins de 4 directeurs de station, torpillé l’efficace Association Lavandou Tourisme sans en comprendre l'utilité et refusé par bravade républicaine la compétence tourisme de MPM après avoir manœuvré en vain à rejoindre celle de Saint-Tropez. Sa vision archaïque, dissimulée derrière d'invariables annonces de fréquentation à la hausse, démontre son inaptitude au nouveau tourisme.
Si "le tourisme, c’est notre pétrole" il faut aussi le maîtriser pour ne pas le transformer en marée noire, au risque de le faire partir vers d’autres destinations.

Plage du Lavandou 05-08-2019. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Plage du Lavandou 05-08-2019. Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alfred 10/10/2019 16:27

Gil Bernardi pourrait il s’il quittait la mairie envisager une reconversion positive ? La réponse est non, il en est conscient ce qui explique sa volonté inébranlable de se maintenir dans ce qui n’est rien d’autre qu’une sécurité d’emploi.
L’électeur a compris qu’un édile local voit le plus souvent son propre intérêt avant celui de ses concitoyens. Il a intégré que le pouvoir municipal, quasi absolu, est un de ses moteurs.
Comme le disent certains « vivre c’est être utile aux autres ». Un maire est censé servir l’intérêt de ses concitoyens avant de penser à lui ; que ce soit en terme d’image ou en fonction d’avantages personnels. N’oublions jamais qu’Il n’est pas propriétaire de sa fonction.
Pour résumer, notre ami Bernardi n’aurait il d’autre but dans sa vie que sa réélection qui est son gagne pain ?

marion23 11/10/2019 18:19

Pas d'accord sur la proposition d'indemnité de départ. Etre maire est une fonction pas un emploi et en général vous devez avoir un boulot. Trop de détournements de fonction ont dévalué le rôle du maire qui a confondu son pouvoir avec une autorisation de tirer des chèques en blanc endettant ses administrés et s'enrichissant au passage. Certes ce n'est pas la généralité des maires mais quand même il en reste beaucoup sous immunité qui s'accrochent pour ne pas aller en justice se faire condamner.

@Alfred 11/10/2019 09:43

Ne pourrait-on pas dans ce cas lui verser une indemnité de fin de fonction ? Ou lui permettre de s'inscrire a Pôle Emploi ? Bernardi est si près de la retraite que le faite partir cest précariser sa situation et sa famille bien qu'il a dû en mettre de côté.

micheline 10/10/2019 10:33

La réputation du lavandou est surfaite, trop décalée sur la réalité d'une station trop chère mal fréquentée par une populace ordinaire. Moins chère et culturellement intéressante Bormes mérite que l'on s'y attarde. La plus intacte est le Rayol-Canadel qui n'a pas cédée aux sirènes des promoteurs.

lucide83 09/10/2019 16:07

il faut avouer que votre article est jouissif, en ce qui me concerne, en effet j'ai quitté, le Lavandou, ensuite Bormes et pour finir la Londe, et oui j'ai effectué des sauts de puce (qui m'ont coûté cher au niveau fiscal) en espérant échapper à ce tourisme révoltant, envahissant, dégradant ! bref j'ai mis "les voiles" pour d'autre cieux, où le tourisme est de qualité, où les maires ne font pas "copain/copain) avec les promoteurs! je reviens de temps en temps dans mon pays natal, hors saison, inutile de le préciser, et je constate à chaque fois, qu'il y a une nouvel immeuble, des nouveaux projets, des grues de partout ! pour les 3 communes, qui ont la même frénésie de béton !! alors j'attends les prochaines inondations, car en 2014, ma famille a été touchée..... car avec leur folie de tout bétonner "ils" créent des zones inondables qui n'existaient pas !! et ce qui me rend en colère c'est que tous les 3 sont nés dans leurs communes, il ne s'agit pas de "parisien" parachuté, que nenni "ils" sont bien au fait des zones inondables et ont connu tous les 3, vu leur âge, ces communes jolies, verdoyantes où il faisait bon vivre ! Messieurs les destructeurs, un jour il faudra rendre des comptes à la population, qui il faut bien l'avouer n'a pas su défendre son bien le plus précieux !

KOBA 08/10/2019 20:40

OUI INSUPPORTABLE. LES HOMMES ADORENT LE DÉSORDRE CAR CRÉATIF SINON PAS DE GOOGLE APPLE AMAZON UBER TECLA TWITTER FACEBOOK... NOTRE VIEUX PAYS LUTTE CONTRE LA CRÉATIVITÉ DES AUTRES EN SE RÉFUGIANT TROP FACILEMENT DANS LE PASSE. AH ! C’ÉTAIT MIEUX AVANT. JE FÉLICITE DE CANSON DE POSER LES VRAIS PROBLÈMES DU TOURISME EN PACA ET FUSTIGE LES HYPOCRITES QUI RÉCLAMENT DES AIDES SANS SE REMETTRE EN CAUSE EN COUINANT DANS LES MÉDIAS DU PASSE.

@KOBA 09/10/2019 08:33

Les taxes sont l'imbécile réponse de nos médiocres élus en mal d'imagination !

@koba 09/10/2019 07:53

nous préférons racketter la réussite des autres (gafa) ou imposer notre modèle social à tous avec son lot d'entrepreneurs en liquidation..
donc les élus ne se gênent pas à taxer lourdement le tourisme au delà de toute logique : "qui veut taxer loin ménage son bienfaiteur " (sic)

marius orlande 08/10/2019 11:18

le lavandou a fait le choix du tourisme de masse "sac à dos" ce n'est pas le cas de Bormes qui mise à juste titre sur la "silver économie" ce qui permet à la commune de vivre toute l'année.
le var ne peut pas non plus devenir le mouroir de l’Europe.

leroi du lavandou 07/10/2019 17:48

Cet été le Lavandou a frôlé l’overdose avec de graves manquements à la sécurité et fluides la municipalité ne maîtrise pas le tourisme s’empare des recettes et laisse les charges aux privés d’où le ras le bol et un manque généralisé de dynamisme économique y compris dans l’immobilier en chute libre

@leroi du lavandou 08/10/2019 08:59

Une taxe de séjour modulable ou supprimée selon la saison. Une surtaxe en pleine saison destinée à décourager. Un droit à l'entrée des villes trop fréquentées. La fiscalité reste le seul moyen de protéger qui est beau et rare mais cher. L'avantage est de faire le tri de la clientèle sauf que le niveau de certaines villes sont très loin du standard

Jordan83 07/10/2019 12:33

Pourquoi sont-ils si bornés ces élus ???

odoxa 09/10/2019 10:37

GROS BIDES - MÉDAILLES - PRIVILÈGES - INDEMNITÉS SANS CONTRÔLE - EMPLOI A VIE - BÉTONNEURS ... 63% DES FRANÇAIS RAVIS DE LEURS MAIRES EN PLACE ( SONDAGE ODOXA )

@Jordan83 08/10/2019 09:05

Les élus ne sont pas là pour faire gagner de l'argent. Ils fixent et font respecter un cadre d'organisation pour ne pas en perdre. Je reconnais que la fonction est largement détournée vers l'enrichissement personnel pour certains. Disons que la République est de moins en moins adaptée à l'évolution de la société. Elle craque de partout.

echo83 07/10/2019 10:43

n'est pas beau mon disneyland ? en plus tu contestes mes services ! non mais quoi encore ! donne-ton pognon et rentre chez toi sans oublier tes poubelles !

@echo83 08/10/2019 09:09

Disneyland est 100 fois mieux organisé et l'on connait le prix à payer sans surprises sur la qualité. Et puis on n'est pas obligé d'y aller.