Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le pillage "légal" des fonds publics Covid auraient enrichi la mafia en col blanc (FB)

Réouverture en France de tous les établissements prévue dès le 15 mai (BFM)

Covid France le cap des 100.000 morts est annoncé malgré 3 confinements (FI)

Le Parlement adopte la loi sur le sécurité globale contre l'opinion (AN)

Covid. France-Brésil vols suspendus ce qui n'empêche pas de passer par ailleurs (TW)

Confinement. Le gouvernement cherche d'urgence une sortie au chaos économique (HP)

Régionales. Le gouvernement se soumet au Sénat et l'AMF pour élections fin juin (AFP)

L'immunité collective par les vaccins ne serait pas la bonne stratégie à terme (OMS)

Vaccins. Efficace contre la souche éradiquée mais pas contre les variants (CNN)

Banques leurs bilans en forte hausse par les prêts garantis par l'Etat (LT)

USA. Création de 960.000 emplois en mars sous l'effet Biden (CNN)

France. Chômage à 10,4% et 860.000 emplois détruits en 2021 (BdF)

Le tourisme mondial a déjà perdu 1.300 milliards $ la France 80 milliards $ (OMT)

Angleterre. Réouverture de tous les établissement fermés par la pandémie (Daily)

Municipaux. Temps de travail fixé à 1607 h/an + limitation des heures supp (SPF)

Sanary. Le maire condamné poursuit en justice ses administrés pour diffamation (FB)

l'ENA change de nom par Institut du service public (ISP) en 2022 (Elysée)

Lavandou vandalismes, détériorations en forte hausse consternent les habitants (FB)

Deux-roues: bruits, rodéos, non conformités = destruction par la police à Marseille (Mairie)

Faillite militaire de la France au Mali, Rwanda, Algérie... dénoncée à l'international (ONU)

Vaste trafic de fausses montres de luxe démantelé dans le Var (VM)

Le 3ème confinement coute 1,2 milliards € par mois à l'Etat en aides économiques (BLM)

Inceste, viol, devoir conjugal, euthanasie, cannabis ... la France en retard moral (HP)

Un grand emprunt national va purger les 200 milliards € stockés dans les banques (HP)

La droite cumule le record des bracelets électroniques imposés par la justice (FB)

Pétition nationale pour l'interdiction des candidats inquiétés par la justice (FB)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

Faute de tourisme : drogue et blanchiment soutiennent l'économie varoise (HP)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

300.000 français en abandon social absolu et 3,6 millions de SDF (PFDP)

Plainte au pénal "pour mise en danger d'autrui" contre 400.000 "dos d'âne" illégaux (LF)

8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 20:18

Trop de maires se défaussent sur le PPRI (Plan de Prévention des Risques Inondations) pour signer des permis de construire alors que la loi les obligent à les refuser au motif que le terrain est exposé à un risque d’inondation grave, même si le PPRI ne l’identifie pas. Le maire ne peut ignorer l’histoire de sa commune prétextant un risque trop ancien comme vérité. Dans le Var, trop de permis sont délivrés pour des raisons cupides, de course aux subventions publiques et petites combines locales.

Les dernières inondations sur la Côte d’Azur ont encore fait de nombreux morts. Alors, il est temps de s’interroger sur les permis de construire accordés en zones à risque qui laissent penser que la sécurité est garantie, alors que l’administration masque le risque réel. Des dégâts importants se répètent en 2010, 2014, 2019... dramatiques en Vendée, Charente et le Var avec plus de 55 morts. Ces dommages ont frappé non pas une urbanisation sauvage mais des habitations dûment autorisées.

L’élaboration de Plans d’Exposition aux Risques (PER) est devenue depuis Plans d’Exposition aux Risques naturels prévisibles dont les inondations (PPRI)… Dans la réalité de la tempête Xynthia, toutes les constructions avaient fait l’objet d’un permis de construire délivré en bonne et due forme conformément à un document d’urbanisme approuvé par le Préfet. Les propriétaires ont donc pensé, à juste titre, que leur sécurité était de ce fait garantie. D’où leur colère légitime contre une décision visant à tout raser, y compris certaines habitations non touchées par la tempête.

On peut même ajouter que l’autorisation administrative exonérait de toute responsabilité le vendeur du terrain, le promoteur et le propriétaire. En l’absence d’assurance et d’autorisation, il est probable que peu de personnes auraient pris le risque de construire dans ces zones inondables.
L’assurance crée le risque… et la réglementation exonère les coupables. Condamné au pénal à deux ans de prison avec sursis, l’ancien maire de la Faute s/Mer et ses adjoints, ont été relaxé au civil après 8 ans de procédures complexes et n’auront pas à payer les dommages et intérêts prévus aux 25 morts de la tempête de 2010.

L’assurance a d’ailleurs soutenu les permis de construire dans ces zones limites, notamment, les bords de mer ou le lit des rivières, d’autant plus qu’en cas de problèmes (inondations, tempêtes…) elle indemnise grâce à la solidarité nationale.

En effet, la prime n’étant pas modulée en fonction de la situation (dès lors que le permis de construire a été accordé) les propriétaires sont entièrement déresponsabilisés. À une exception près cependant : aucune assurance ne permet de ressusciter les morts !

Les terrains sont devenus un vaste Monopoly via les POS puis les PLU difficiles à réviser. Les pressions visent à retarder le plus longtemps possible des plans restrictifs et de contester la validité des données techniques.

La législation doit donc évoluer en imposant la caution sur leurs biens personnels des signataires en zones à risques et la modification des contrats d’assurance. Aux Etats Unis « The National Flood Insurance Program » empêche de couvrir le risque de constructions sur un littoral régulièrement balayé par les tempêtes, inondations, ouragans ou cyclones. Dans le cas où vous construisez dans une zone que la carte indique comme dangereuse vous ne serez pas assurés ou vous aurez à payer le double ou le triple de la prime. A vous de décider !.

Cette solution, radicale, donnerait aux assureurs un poids considérable dans l’urbanisation des zones potentiellement à risques dans notre région rongée par le clientélisme irresponsable.
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

LOL 10/12/2019 14:32

Les maires ne ne sont pas de petits saints. Ils sont courtisés par de grands méchants loups qui leur promettent une réélection a perpète et font miroiter des valises. Voilà la réalité des élus. Les cons sont les acheteurs qui pourrissent le système.

laisse béton 09/12/2019 12:01

Et qui s’inquiète de la verrue d'Aiguebelle hideux sémaphore planté en zone littoral ? Qui est cette richissime propriétaire qui achète l'Hotel des Roches pour le démolir et nous afflige d'un moche chantier stoppé par la nature depuis des mois puis finalement achète le 83 Hotel pour se loger ? peuchère ! Bernardi sait emmerder les petites gens pas les puissants !

Henri Tordman 09/12/2019 10:40

Votre article arrive bien trop tard. Le ver est dans le fruit et les promoteurs sont dotés d’un sens aigu de la corruption. Les élus en profitent largement avec de multiples petits services (terrain de foot, rénovation de biens communaux, tennis, piscine, soutien électoral ou « chocolats »…). La loi corrompt par destination et par détournement de textes (les avocats sont là pour cela). A part Balkany qui s’est fait prendre, les prisons sont vides d’élus corrompus. Au pire une caution, un bracelet électronique et hop ! dehors vers de nouvelles élections ! Où en sont les dossiers d’élus varois mis en examen ? perdus dans les placards ! Et puis il faut ce méfier de ce monsieur qui est arrivé en vainqueur en 1995 au Lavandou en fustigeant les permis de construire à répétition du sortant. Depuis ce monsieur en a vu les avantages et rattrapé le temps perdu. A qui le tour ?

lucide83 09/12/2019 09:57

merveilleux votre attente, c'est pour quand ? oui QUAND vont ils passer à la caisse, histoire de dédommager les inondés, qui EUX aussi sont responsables, car aucun bon sens là encore, même si un maire "véreux" leur donne le permis, ils auraient du réfléchir au lieu de vie futur de leur famille, des risques qu'ils leur faisaient prendre, non ?? TOUT le monde est responsable, après "ils" pleurent et nous nous payons les notes, nos assurances augmentent, nous qui avons bien choisi notre lieu de vie (sans risque!) à oui, le terrain était plus cher, mais il y avait des raisons !! quant à celui du Lavandou qui a eu le culot de mettre des personnes âgées en danger dans une EHPAD et des enfants de la garderie, en zone inondable celui là, aurait du déjà avoir ses biens saisis.....je précise que les 3 maires de nos communes "amies" Bormes, le Lavandou et la Londe, sont TOUS nés dans leurs communes en connaissent TOUS les lieux inondés chaque hiver régulièrement, et oui il pleut toujours beaucoup en novembre/décembre (voir le barrage de Malpasset qui a craqué après 15j de pluie continue!) 60 ans il y a quelques jours !! ras-le-bol de payer pour la crétinerie, et l'âpreté aux gains des autres! en France il faut taper au porte-monnaie pour avoir des résultats, alors "GO" allons y, nous avons que trop tardé

Guy Cappe 09/12/2019 00:54

Je reprend le debut du texte :"trop de permis sont délivrés pour des raisons cupides, de course aux subventions publiques et petites combines locales."
C'est quoi les petites combines locales ??

@Guy Cappe 09/12/2019 17:41

A combien s'élève le train de vie du sortant y compris sa maison secondaire et sci B ???

Endnw 09/12/2019 10:14

Magouilles , frics sous la table , corruption, copinage , suivez les comptes en banques ou l'augmentation subite du train de vie de certains élus , bref vous l'aurez votre réponse à pourquoi que ce non sens continu

harry23 08/12/2019 22:33

le pognon mène la danse, e puis il sont tout prévu rien ne peut arrive r!!!!!