Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

29 octobre 2020 4 29 /10 /octobre /2020 09:08

"Nous sommes submergés par l'accélération soudaine de l'épidémie".
Par ces mots le pouvoir jacobin reconnait l’échec du premier confinement qui a poussé les élus à commettre l’erreur de l’été : le déconfinement.
Sollicités par les élus locaux et les syndicats professionnels, soucieux de leur tiroir-caisse estival, les patriotes sont massivement partis en vacances « made in France » sous la pression des médias. A l’exemple du Syndicat des Communes du Littoral Varois dont le président - en campagne municipale - qui a fait le siège du préfet pour arracher l’ouverture de ses plages avec des promesses jamais tenues. Cette décision fatale a diffusé le virus par un brassage touristique incontrôlé, sanctionné tardivement la semaine dernière d’un couvre-feu en Paca.
Ce choix cornélien ajouté à l’obligation, exigée du Sénat, de voter aux municipales le 15 mars, veille du premier confinement ; puis le 28 juin, veille de la transhumance, décrédibilise les gouvernants au fil de la pandémie.
L’exposé présidentiel justifiant l’ouverture des écoles et des Ehpad, mais la fermeture des établissements non essentiels avec pléthore de dérogations*; ou la date d’un confinement "au moins" jusqu’au 1er décembre, mais révisable dans 15 jours; assorti d’un hypothétique vaccin autour de l’été 2021... fait craindre une nouvelle péripétie "économique" autour de Noël, avant un autre reconfinement en 2021.  
Une cacophonie de décisions sur fond de prédication d'une vague encore plus dévastatrice que la première (400.000 morts ?)
La transparence revendiquée de l’information officielle surcharge inutilement l’anxiété des français déjà largement saturée par les médias.

 

Téléchargez l'attestation de déplacement dérogatoire

(Mise à jour 03-11-2020)

Commerces autorisés pendant le confinement 

  • Entretien, réparation et contrôle technique de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • Commerce d'équipements automobiles
  • Commerce et réparation de motocycles et cycles
  • Fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • Commerce de détail de produits surgelés
  • Commerce d'alimentation générale
  • Supérettes (sauf non essentiels)
  • Supermarchés (sauf non essentiels)
  • Magasins multi-commerces (sauf non essentiels)
  • Hypermarchés (sauf non essentiels)
  • Commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de boissons en magasin spécialisé


Autres commerces alimentaires en magasin spécialisé

  • Commerce de détail de carburants et combustibles en magasin spécialisé, boutiques associées à ces commerces pour la vente de denrées alimentaires à emporter, hors produits alcoolisés, et équipements sanitaires ouverts aux usagers de la route
  • Commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de textiles en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • Commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé
  • Commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
  • Commerces de détail d'optique
  • Commerces de graines, engrais, animaux de compagnie et aliments pour ces animaux en magasin spécialisé
  • Commerce de détail alimentaire sur éventaires sous réserve, lorsqu'ils sont installés sur un marché, des dispositions de l'article 38
  • Commerce de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage en magasin spécialisé
  • Location et location-bail de véhicules automobiles
  • Location et location-bail d'autres machines, équipements et biens
  • Location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • Location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • Réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication
  • Réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques
  • Réparation d'équipements de communication
  • Blanchisserie-teinturerie
  • Blanchisserie-teinturerie de gros
  • Blanchisserie-teinturerie de détail
  • Activités financières et d'assurance
  • Commerces de gros


Autres catégories autorisées

  • Les services publics, sous réserve des interdictions prévues par le présent décret
  • L'accueil des populations vulnérables et la distribution de produits de première nécessité pour des publics en situation de précarité
  • La vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n. c. a.
  • Les activités des agences de placement de main-d'œuvre
  • Les activités des agences de travail temporaire
  • Les services funéraires
  • Les cliniques vétérinaires et cliniques des écoles vétérinaires
  • Les laboratoires d'analyse
  • Les refuges et fourrières
  • Les services de transports
  • L'organisation d'épreuves de concours ou d'examens
  • L'accueil d'enfants scolarisés 
  • L'activité des services de rencontre prévus à l'article D. 216-1 du code de l'action sociale et des familles ainsi que des services de médiation familiale
  • L'organisation d'activités de soutien à la parentalité relevant notamment des dispositifs suivants : lieux d'accueil enfants parents, contrats locaux d'accompagnement scolaire et réseaux d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents
  • L'activité des établissements d'information, de consultation et de conseil conjugal 
  • Les salles d'audience des juridictions
  • Les crématoriums et les chambres funéraires
  • Les salles liées à l'activité des artistes professionnels
  • Les établissements sportifs de plein air pour certaines activités seulement
  • Les hippodromes mais uniquement les personnes nécessaires à l'organisation de courses de chevaux et non du public.
  • Les parcs jardins et plages 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

soso83 31/10/2020 07:23

Bon ben voila le nouveau confinement est tombe...Mais malheureusement pour nous habitants d une station balneaire une horde de residents secondaires ont debarque !!! L egoisme Francais a encore frappe...Ils ont debarque avec leurs eventuels microbes, car venant pour la plupart des grandes villes ou de par le fait des transports en commun etc le virus se propage allegrement....Ils vont aller dans NOS commerces, nous avons du les subir tt l ete, aux vacances de la Toussaint...Ca suffit !!! C etait bien clair pourtant ; INTERDIT de partir a plus d 1 km de son domicile...Nous sommes encore les dindons de la farce, je travaille dans un commerce et je vais devoir aller travailler avec la peur d attraper ce virus et de le transmetre aux miens...Je ne vais plus voir mon aine ni aucun autre membre de ma famille ni amis !!! Aucune vie sociale comme lors du 1er confinement car nous petits villageois nous respectons le confinement, par respect pour les autres et pour nos soignants. Nous n avons helas que des petites structutes hospitalieres, concues pour NOUS residents a l annee !!! Merci a notre cher batisseur de l extreme qui a voulu ses immeubles champignons dortoirs que seuls les gens assez fortunes peuvent se payer mais pas NOUS gens du pays depuis des generations !!! Un gros ras le bol

La Tribune 29/10/2020 19:08

L'annonce d'un reconfinement pour quatre semaines par le président de la République risque d'aggraver l'impact de la pandémie sur la croissance tricolore et de repousser une nouvelle fois la reprise. A long terme, la stratégie du "stop and go" s'avère néfaste. "C'est le plus souvent la marque d'une erreur de jugement, d'anticipation ou de décision, ou les trois à la fois", estime l'économiste Bruno Cavalier.

KOBA 29/10/2020 16:55

PAN SUR LA TÊTE !!! A FORCE DE FAIRE LES MARIOLES DANS LE VAR... N'EST-CE PAS MONSIEUR LE MAIRE DU LAVANDOU ???

Elisa 29/10/2020 13:25

pour faire court nous marchons sur la tête car tout ce qui est écrit est vrai et inutile de calculer le score du RN qui est au TOP sans faire de bruit par la sagacité de son agence de publicité LREM

lucide83 29/10/2020 12:49

si vous reprenez mes écrits depuis mars, vous constaterez, que j'ai écris sans arrêt qu'il ne fallait pas faire venir dette masse de touristes chez nous ! mais nos "chers" maires les ont réclamé très fort, sous la pression des pleureurs restaurateurs et des vendeurs de bibine ! voilà le résultat !! nous étions un département préservé pendant la 1ère vague et à cause d'EUX nous voilà TOUS en danger, ah le tiroir caisse a été rempli, mais c'est à souhaiter que les premiers malades se seront EUX les irresponsables ! les plaisir de la plage, des soirées, sont passés avant tout bon sens ! que ce soit au niveau de Paris où de nos communes du Lavandou, Bormes et la Londe, il fallait dépenser,...... le Macron a montré l'exemple en venant 3 semaines (c'est long) à Brégançon, il s'est baladé de partout, a mangé des pizzas à Bormes (oh super !!) en clair, cela voulait dire, suivez moi, faites comme moi !! et nos maires ont suivi, ravi, le sourire aux lèvres......mais PERSONNE n'a pensé que toute cette masse, apportait avec elle le virus, PERSONNE !! donc j'en déduis qu'à TOUS les niveaux nous avons des élus qui n'ont pas été capables de nous défendre en prenant les bonnes décisions, ils ont mis nos vies ne danger....il été facile d'exiger que les français ne partent pas en vacances et restent chez eux (histoire de découvrir leur environnement la France est belle de partout !!) et idem pour la Toussaint, incohérence totale, il dit "partez en vacances, dépensez"..;très très important de dépenser pour le Macron....et il met le couvre-feux !!!!! mais on vit sur quelle planète ? alors merci aux élus, mais dans 6 ans nous aurons je l'espère la mémoire longue, afin de ne pas revoter pour eux !!