Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

CD83. 2 candidats à la Crau "mis en examen pour détournement de fonds publics" (HP)

Indemnités/mois 5639 € au président et 2528 € aux conseillers + avantages (CD83)

Loterie 1 million chaque semaine contre vaccination Covid aux USA (Fox)

Surstock de 2 millions de doses AstraZenecca sans volontaires en France (FB)

Pass sanitaire bientôt obligatoire pour sortir et entrer en Europe (HP)

Pfizer prépare un rappel annuel de son vaccin modifié des variants (CNN)

Rebond Covid. L'OMS prévoit une deuxième année plus mortelle (AFP)

Régionales Paca LREM retire sa liste et soutient LR contre des places éligibles (HP)

Acculé par une dette colossale la France met fin à l'état d'urgence sanitaire (AN)

La France premier fournisseur d'armes après les USA contourne les embargos (HP)

6 Français sur 10 ne souhaitent pas la candidature d'Emmanuel Macron (Odoxa)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Mairies opposées au retour du tourisme de masse cet été dans le Var (FB)

Georges Tron condamné à 5 ans pour viol gère sa mairie depuis sa cellule (AFP)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

Le pillage "légal" des fonds publics Covid aurait enrichi la mafia en col blanc (FB)

USA. Création de 960.000 emplois en mars sous l'effet Biden (CNN)

France. Chômage à 10,4% et 860.000 emplois détruits en 2021 (BdF)

Faillite militaire de la France au Mali, Rwanda, Algérie... dénoncée à l'international (ONU)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 10:20

Alors que le gouvernement se réunit en urgence pour sortir la France du chaos économique, le futur inquiète les Français : dette colossale, 14 millions de pauvres, chômage galopant… La note va se révéler douloureuse !
Et à la veille d’une présidentielle, la marge de manœuvre s’avère délicate. Après 2022, un cortège de mesures va nous faire considérer la pandémie comme une période d’opulence où l’Etat protecteur a jeté des milliards € dans la bataille. Demain l’expression « à tout prix » va prendre son sens premier.
La bonne nouvelle (en trompe œil) est que le PIB récupèrera des couleurs en passant de - 9 points à + 4 ou 6 points de croissance, même si l’endettement record de la France sera la "patate chaude" du prochain président. L’obsession sera de faire repartir la consommation, ce qui ne serait pas trop difficile après ces temps de privations.
La première astuce, de faire ressortir des banques 200 milliards d’épargne, est déjà dans les tuyaux de Bercy, à coup d’emprunts d’Etat (l’emprunt Russe est de sinistre mémoire) et de déplafonner l’endettement des ménages.
La seconde est de taxer les comptes bancaires supérieurs à 100.000 €, mesure déjà adoptée par quelques pays européens.
La troisième est le vieux serpent de mer déjà envisagé sous Sarkozy d’augmenter la TVA, dont le mérite est de partager l’effort entre tous, mais avec un risque évident de relancer l’inflation.
La quatrième est de raboter à l’extrême les dotations aux collectivités en les laissant se débrouiller avec leur fiscalité locale. Nous y reviendrons.
Enfin, la dernière est de relever l’IFI (ex ISF) ou d’inventer une nouvelle taxe de solidarité Covid sur tout ce qui circule autour des recettes d’Etat et de la Bourse. Cette contribution « exceptionnelle » a existé après 1916, 1926 et 1944 pour soutenir l’Etat mendiant.
Evidemment, nous n'oublions pas l'arlésienne d'une réforme et cure d’amaigrissement de l’Etat : réduction d’1 million de fonctionnaires remplacés par Internet, fin des soutiens militaires, cession de bâtiments publics, réduction des ambassades et des structures parkings …
La combinaison de tous ces leviers effacerait en une décennie l’effet Covid à la condition de ne pas replonger avant.
Localement - comme au Lavandou - ce sera moins facile. Embourbé dans la culture de l’oisiveté et la manne touristique centenaire, tout est à repenser pour remplir les clapiers de béton vides les 3/4 de l’année. C’est que le profil des touristes a changé : nomade, débrouille, écolo et beaucoup moins argenté.
Nos conseils municipaux, sclérosés par les vieux clichés, ne sont plus adaptés à cette mutation. Ils tireront toujours sur les ficelles de la taxe de séjour, redevances d’espace public, parcmètres, droit à construire, cession des derniers bijoux de famille et, en dernier ressort : l’imposition foncière.
Mais le code napoléonien date de 1804 et il serait temps de regarder autour de nous. L’idée ferait alors son chemin de supprimer radicalement les étages municipaux et départementaux au profit de l’intercommunalité à fiscalité propre, sur l’équipement et la dynamisation économique du territoire. Le Sénat et son bras l’AMF auront des contrariétés en perspective.
De toute façon, nous n’échapperons pas aux inéluctables réformes sans casser des œufs pour l’avenir de nos enfants.
C’est la leçon à tirer de cette période d'illusions sous le parapluie de l’Etat ! Or hélas : l’Etat c’est nous *

* "L'État, c'est nous" : Vladimir Lénine (1922) à ne pas confondre avec "L’Etat, c’est moi" : Louis XIV (1655)

Partager cet article
Repost0

commentaires

orange 16/04/2021 08:44

Le français est un râleur la main tendue vers l'Etat tout puissant qui l'infantilise et lui donne la becquée pourvu qu'il vote comme il lui dit

KOBA 15/04/2021 19:27

OUF !!! VIVEMENT LA QUILLE LE 15 MAI

justicenberne 15/04/2021 19:13

Qui vole un œuf vole un bœuf dit le dicton
Une spécialité pratiqués par les élus que nous choisissons afin de nous défendre mais à bien y regarder des troupeaux de bœufs sont volés à notre insu par ceux-là. Alors que pouvons-nous faire face à cette fatalité ?

Alex-de-B 15/04/2021 12:26

L'Etat c'est LUI, c'est l'AUTRE ! enfin celui que tu veux même la planche à billets me convient !