Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

J.Castex devant les députés explique que la demande d'union vient de R.Muselier (AN)

Hubert Falco quitte Les Républicains face "au sauve qui peut" de son parti (AFP)

Régionales Paca. Les militants LR refusent les manœuvres électorales LREM (AFP)

La France premier fournisseur d'armes après les USA contourne les embargos (HP)

40 % des hôtels restaurants incapables de rouvrir mi- mai faute de personnel (Umih)

6 Français sur 10 ne souhaitent pas la candidature d'Emmanuel Macron (Odoxa)

La Môle. En dissidence contre le maire, 3 adjoints perdent leurs délégations (VM)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Médecins généralistes ne veulent "pas faire un travail de flic" de la vaccination (AFP)

Mairies opposées au retour du tourisme de masse cet été dans le Var (FB)

Georges Tron condamné à 5 ans pour viol gère sa mairie depuis sa cellule (AFP)

USA. Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre raciste contre Georges Floyd (Fox)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

Pfizer conseille un rappel de son vaccin corrigé des variants chaque année (OMS)

Tchad. Le "symbole de la Françafrique" échappe au TPI, pas à la justice divine (FB)

Pfizer banalise le virus et préconise un rappel annuel de son vaccin modifié (Fox)

Le pillage "légal" des fonds publics Covid aurait enrichi la mafia en col blanc (FB)

Le Parlement adopte la loi sur le sécurité globale contre l'opinion (AN)

Régionales. Le gouvernement se soumet au Sénat et l'AMF pour élections fin juin (AFP)

Banques leurs bilans en forte hausse par les prêts garantis par l'Etat (LT)

USA. Création de 960.000 emplois en mars sous l'effet Biden (CNN)

France. Chômage à 10,4% et 860.000 emplois détruits en 2021 (BdF)

Lavandou vandalismes, détériorations en forte hausse consternent les habitants (FB)

Faillite militaire de la France au Mali, Rwanda, Algérie... dénoncée à l'international (ONU)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 00:06

C’est une image d’Epinal, qui souvent prête à sourire…Il s’agit pourtant d’un  des piliers de notre bon vieux code civil. Citoyens contribuables, nous sommes en droit d’attendre de nos dirigeants, à qui nous avons, provisoirement, confié  nos intérêts, qu’ils appliquent à la lettre ce sage précepte républicain. N’oublions pas que nos dirigeants se sont proposés pour remplir cette mission de confiance. Bousculés par tant de  promesses, de conviction, de séduction et de désintéressement affiché, nous avons choisi – bien ou mal – un homme et son équipe pour diriger notre communauté. Une fois en place, ils se doivent de nous informer de leur action et soumettre à notre jugement la justesse de leurs décisions. Hélas, c’est loin d’être le cas ! Le pouvoir change les hommes qui s’affranchissent alors sans vergogne de leurs devoirs.

Ils interprètent, à leur façon, et suivant les circonstances, au gré de leurs exigences, les textes de loi de nos différents codes. Le rappel a l’ordre par les autorités de l’Etat reste trop souvent lettre morte. Pas vu, pas pris ! La multiplication de tels agissements rend les contrôles trop aléatoires. Certains maires, comme le notre au Lavandou, en recherche de notoriété nationale, remettent en cause régulièrement l’autorité du législateur et sont prêts, avec nos deniers, à ferrailler jusqu’au Conseil d’Etat pour faire entendre ce qu’ils croient être leur raison.

Leurs egos surdimensionnés ne souffrent pas d’amour propre. Don Quichotte d’opérette, ils sont sévèrement taclés quand le glaive de la Justice  tombe enfin. Qu’importe !

Leurs responsabilités personnelles ne sont quasiment jamais mises en cause.

Ils sont prêts à repartir en croisade en toute impunité. Avec notre argent !

Ainsi le montant des dépenses publiques d’honoraires pour les avocats atteint pour l’année 2008, la somme de 171.000 €. Depuis 1996, la commune du Lavandou a dépensé plus de 1.6 million d’€ pour attaquer ou se défendre devant les tribunaux.

Résultat : nombre de ces procédures sont lamentablement perdues parce qu’infondées…

L’actualité vient de nous le rappeler !...ainsi Madame Lafontaine et son association, si souvent décriée, critiquée, a gagné toutes les procédures engagées, sans plus aucune possibilité de recours.

Une fois tous ces procès perdus, n’oublions pas les dommages et intérêts conséquents que la commune, déjà surendettée, devra verser.  Cela se mesure en millions d’€, n’en déplaise à monsieur le maire, qui ferait désormais mieux de réfléchir aux conséquences de ses prises de position passées… avec notre argent ! Mais ce n’est pas de sa faute ! Ce n’est jamais de sa faute… Un peu plus de tolérance, de sens de la négociation et de diplomatie plutôt que de décisions arbitraires, autoritaires et parfois incompréhensibles de sa part, nous aurait évité cette funeste dette : 18.699.000€ (presque 19 millions €) soit 3394.00€ par habitant recensé. (Il faudrait d’ailleurs compter par foyer fiscal plutôt que par tête de pipe, ce qui accroit sensiblement la pression !...). Pour information, la dette moyenne  pour une commune équivalente, bien gérée, est autour de 1014,00€. Chaque année, nous remboursons 850.000€ d’intérêts aux différents organismes prêteurs, mais nous continuons allégrement d’emprunter pour maintenir le trop grand train de vie de la commune.

Crise oblige: l’état, la région, le département réduisent les budgets alloués aux communes et certains maires refusent de prendre leurs indemnités; pas chez nous !

Les droits de mutation immobiliers périclitent, la taxe professionnelle va disparaître : Il va bien falloir s’arrêter de vivre en hypothéquant l’avenir de nos enfants ! Mais où sont donc les recettes fiscales à venir ? Le stationnement ? La taxe de séjour ? Les plagistes et autres délégataires de service public ? La régie publicitaire ? Les sources d’eau chaude ? Le dépôt de marque Lavandou ? Le cimetière? Soyons sérieux, le cochon de payant c'est nous ! Toi ! Moi !

Le plus inquiétant c’est que notre élu provisoire ne manque pas d’idées pour dépenser toujours plus ! Réceptions, cocktails, imprimés, affichage, subventions pour une myriade de petites associations amies, mainmise sur l’office de tourisme (avec une subvention de 350.000€ au lieu de 250.000€ l'an passé…) ou encore, le personnel municipal qui nous coûte 6.4 millions € soit 43% du budget.

CELA SUFFIT ! Il est temps de retrouver bon sens et de cesser de faire vivre notre commune au dessus de ses moyens ! Nous réclamons une gestion en « bon père de famille »

(La commune peut encore financer- plus pour longtemps- à l’attention de notre maire et de son conseil, un stage en Suède, Finlande ou Canada ou à Bormes pour suivre des cours de gestion publique…)

Pierre Payrent

 

Partager cet article
Repost0

commentaires