Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés, - face au clanisme en place depuis 22 ans - demandent l'interdiction du cumul et de la répétition des mandats nuisibles à la démocratie locale.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Le témoignage de l'ancien directeur de la communication du Modem a entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire pour "abus de confiance et recel de ce délit" (Le Point)

Des démarchages frauduleux, afin d’obtenir de l’argent se présentant au nom de la mairie de Gassin sont  signalés à la gendarmerie (Facebook)

Pic de pollution à l'ozone. La préfecture du Var décide de réduire la vitesse autorisée de 20 km/h (France Bleu)

Démission Bayrou, De Sarnez, Goulard. LREM n'a plus besoin du MoDem pour gouverner. Avec ses 308 députés, La République en marche dispose désormais de la majorité absolue à l'Assemblée nationale

Le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe, annoncé mercredi, compte trente membres, respecte une parité stricte et laisse la part belle à la société civile.(Le Monde)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Députés élus dans le Var. 1ère circonscription. Geneviève Levy (LR). 2ème circonscription Cécile Muschotti (En marche). 3ème circonscription Jean-Louis Masson (LR). 4ème circonscription Sereine Mauborgne (En marche). 5ème circonscription Philippe Michel-Kleisbauer (Modem). 6ème circonscription Valérie Gomez-Bassac (En marche). 7ème circonscription Emilie Guerel (En marche). 8ème circonscription Fabien Matras (En marche). (Ministère)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

Un migrant de 17 ans, originaire du Bangladesh, isolé, dormant dans la rue depuis 1 mois et sans ressources, a fait condamner le département des Bouches-du-Rhône - pour grave atteinte à une liberté fondamentale - qui est désormais obligé de le prendre en charge (AFP)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

La monarchie républicaine fête son 2208 ème milliard € de déficit contre 1833 milliards € en 2012 et 1211 milliards en 2007 dans l’indifférence générale des partis politiques (Twitter)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 09:45

France Info I Gilles Allais I 17-06-2009

En aout 2008, le chef de l’Etat s’était occupé personnellement de l’épineuse question du tout-à-l’égout du Cap Nègre, où la famille de son épouse possède une luxueuse résidence. Un an plus tard, le dossier n’a pas avancé. Et le préfet du Var vient d’être mis au placard, selon le site mediapart.fr

"M. Jacques Laisné (…) sera réintégré dans son corps d’origine", annonce le décret présidentiel, lapidaire, publié au Journal officiel le 5 juin. Quarante-huit heures plus tôt, le communiqué du conseil des ministres, encore plus sec, évoquait la nomination du nouveau préfet du Var, Hugues Parant, sans un mot sur la nouvelle affectation de son prédécesseur.

Et pour cause. Car Jacques Laisné n’a pas reçu de nouvelle affectation. Préfet hors-cadre, il va donc rejoindre son corps d’origine, la Cour des comptes. Dans le sérail de la "préfectorale", "il se murmure toutefois que la brutalité de cette éviction serait liée à l’implication du chef de l’Etat dans cette très locale affaire de propriétaires qui secoue le Cap Nègre", précise le site internet mediapart.fr. Nos confrères ont bien tenté d’obtenir une explication officielle à ce départ aussi mystérieux que précipité. De la préfecture toulonnaise à l’Elysée, en passant par le ministère de l’Intérieur, la réponse est la même : pas de commentaire .

Du conseil municipal à l’affaire d’Etat

C’est donc du côté de "l’affaire" de l’égout du Lavandou que se trouve l’explication la plus rationnelle. Faut-il raccorder le Cap Nègre au tout-à-l’égout, au prix de très lourds investissements que la cinquantaine de propriétaires ne semble pas prête à payer ? Se présentant comme le "gendre" de la famille Bruni-Tedeschi, le chef de l’Etat s’invite à la réunion des copropriétaires, en août dernier. Et convoque quelques jours plus tard une réunion de crise dans la propriété de sa belle-famille, avec préfet, directrice de l’Equipement, maire et copropriétaires (lire Le Plus France Info, ci-dessous).

Pour arrondir les angles et convaincre les récalcitrants, le président promet de lourdes subventions publiques (pour ce domaine privé), et le préfet évoque même une éventuelle exécution d’office des travaux.

Mais depuis un an, le zèle du préfet Laisné se serait émoussé. "Le préfet a évolué dans un sens qui nous est beaucoup plus favorable, et nettement moins aux ordres de M. Sarkozy", affirme le principal opposant au projet, Jacques Huetz, l’un des copropriétaires, cité par mediapart.fr, Les subventions publiques ne sont pas encore venues, et l’affaire d’Etat relèverait de nouveau de la simple autorité municipale.

Cécilia Arbona revient sur toute l’affaire  (1'05")
 

Si cet épineux dossier de l’égout du Lavandou est toujours au point mort, la carrière du préfet Laisné vient, elle, de bénéficier d’un sérieux coup de frein.
Tout comme celle, en septembre dernier, de l’ex-grand patron de la sécurité de Corse, Dominique Rossi, limogé au lendemain de l’intrusion de la villa de Christian Clavier, ami intime du chef de l’Etat (lire ci-dessous).

Invitée de France Info, Michèle Alliot-Marie affirme ce soir que le remplacement de Jacques Laisné "n’est en rien une sanction : M. Laisné retourne dans son corps d’origine, la Cour des Comptes".

Gilles Halais

Backchich : Cap Nègre Sarko ne lâche pas le dossier 
Lire Tribune du Sud.fr : Sarkozy a-t'il limogé le préfet du Var ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Gilles Allais - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Bernadette 17/06/2009 02:08

Ce que ne savait sans doute pas Sarkozy, c'est que le terrain était "miné". Le maire du Lavandou, par son manque de concertation, de diplomatie, de courtoisie a réussi à se mettre tout le monde à dos! La situation était "plombée" depuis plusieurs années. Le passage en force, les manipulations, les mensonges,la carotte puis le bâton, orchestrés par la mairie, ont agacés de nombreux copropriétaires qui en font désormais une affaire de principe démocratique. Si notre président l'avait su, il aurait agi avec plus de circonspection... Fin stratège et habile négociateur, le problème serait aujourd'hui directement résolu!...Désormais, cela sera beaucoup plus difficile! Bernadette