Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 13:34

Evidemment le titre est audacieux si loin d'une échéance électorale. Mais des signes avant-coureurs et quelques sondages montrent déjà les fissures du système.
D'abord par le contexte national. Le plein à droite est au maximum de sa capacité malgré l'apport de l’extrême droite (6 à 10%) absorbée depuis lors par l'UMP. La récession nationale qui cherche en vain des coupables chez les patrons, les banquiers, le CAC 40 va continuer à fabriquer des chômeurs et faciliter le retour des perdants d'hier. Surtout si le pouvoir actuel rempile en 2012, après son emprunt de 100 milliards d'euros qui le prend à contrepied et la fuite des sièges sociaux sur Londres ou Amsterdam.
Ensuite, par le contexte régional. Nul doute que la région Paca va basculer à droite et relancer l'abandon de la politique sociale et la nécessité de grands travaux oubliés par la gauche. Sans financement...! d'où une inflation fiscale et un déficit qui s'ajouteront à la défaillance de l'Etat
Enfin le contexte local où la couleur politique n'est jamais absente du vote. Peu de communes ont su garder leur indépendance. La pression du parti unique est confortable pour le partage du pouvoir. Elle assure revenus, cumul de mandats et plus si l'on est ambitieux. Le Var reste un bastion fragile car trop dépendant d'une économie touristique fortement concurrencée où l'union des communes est indispensable. Sauf que ca ne marche pas faute d'un vrai projet partagé.
Curieusement la balle viendra encore de la droite qui concocte des textes, découpages, alliances pour ne plus porter le chapeau seule. C'est la démocratie participative, si chère au président : ni de droite, ni de gauche, ni écolo... qui chassera les professionnels de la politique en attirant la société civile pour faire respirer la démocratie. C’est aussi la volonté européenne du moment.
Et au Lavandou ? Une commune endettée restera toujours endettée. Elle vit avec sa maladie et s'est habituée aux coûts indirects de son incurie, souvent dénoncée par les successeurs mais jamais résorbée. Pour la rendre supportable, cette patate chaude est diluée dans le temps, dans l'attente de jours meilleurs. A juste titre, Département en déclin, Etat en quasi faillite; Europe largement ponctionnée par notre inconséquence, ne veulent rien savoir. Après tout, une piscine, des municipaux, une station d'épuration, des égouts... ne sont pas de leur compétence pourvue que la législation soit respectée. Et puis l'urgence est ailleurs, il faut sauver la planète, reverdir le décor, nourrir les pauvres, éradiquer les guerres sporadiques.
Pas d’autres choix pour l’actuel locataire du Lavandou que l’union forcée dans l’intercommunalité avec ses anciens ennemis et de se jeter dans les bras de TPM, aggravant la fiscalité qui va avec. Marge trop étroite pour garder la main sur ses administrés, dont beaucoup n’ont plus rien à voir avec l'orgueilleuse indépendance de 1913. Le Lavandou est casanier et regarde son fonds de commerce rongé par une écologie tardive et un manque d’oxygène démocratique de son maire.
Voilà pourquoi l'opinion publique, forte d'une nouvelle génération d'électeurs, généralement longue à la détente mais logique dans son comportement, usée par la recherche de la gestion magique et tant de promesses non tenues, changera le casting en 2014.

Partager cet article

Repost 0
Published by Alconis - dans Politique
commenter cet article

commentaires