Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand Carletti. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

J.Castex devant les députés explique que la demande d'union vient de R.Muselier (AN)

Hubert Falco quitte Les Républicains face "au sauve qui peut" de son parti (AFP)

Régionales Paca. Les militants LR refusent les manœuvres électorales LREM (AFP)

La France premier fournisseur d'armes après les USA contourne les embargos (HP)

40 % des hôtels restaurants incapables de rouvrir mi- mai faute de personnel (Umih)

6 Français sur 10 ne souhaitent pas la candidature d'Emmanuel Macron (Odoxa)

La Môle. En dissidence contre le maire, 3 adjoints perdent leurs délégations (VM)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

Médecins généralistes ne veulent "pas faire un travail de flic" de la vaccination (AFP)

Mairies opposées au retour du tourisme de masse cet été dans le Var (FB)

Georges Tron condamné à 5 ans pour viol gère sa mairie depuis sa cellule (AFP)

USA. Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre raciste contre Georges Floyd (Fox)

Les feux tricolores "comportementaux" légalisés au J.O contre les dos d'âne (Ministre)

Pfizer conseille un rappel de son vaccin corrigé des variants chaque année (OMS)

Tchad. Le "symbole de la Françafrique" échappe au TPI, pas à la justice divine (FB)

Pfizer banalise le virus et préconise un rappel annuel de son vaccin modifié (Fox)

Le pillage "légal" des fonds publics Covid aurait enrichi la mafia en col blanc (FB)

Le Parlement adopte la loi sur le sécurité globale contre l'opinion (AN)

Régionales. Le gouvernement se soumet au Sénat et l'AMF pour élections fin juin (AFP)

Banques leurs bilans en forte hausse par les prêts garantis par l'Etat (LT)

USA. Création de 960.000 emplois en mars sous l'effet Biden (CNN)

France. Chômage à 10,4% et 860.000 emplois détruits en 2021 (BdF)

Lavandou vandalismes, détériorations en forte hausse consternent les habitants (FB)

Faillite militaire de la France au Mali, Rwanda, Algérie... dénoncée à l'international (ONU)

8 ports francs totalement exonérés d'impôts ouvrent fin 2021 au Royaume Uni (UE)

Lavandou. L'opposition vote contre le budget 2021 "sans avenir" du maire (LR)

77% des français ont une vision négative de la politique et des élus (OW)

La fraude sociale pratiquée par 5 millions de français coûte 52 milliards € à l'Etat (SS)

30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 13:34

Evidemment le titre est audacieux si loin d'une échéance électorale. Mais des signes avant-coureurs et quelques sondages montrent déjà les fissures du système.
D'abord par le contexte national. Le plein à droite est au maximum de sa capacité malgré l'apport de l’extrême droite (6 à 10%) absorbée depuis lors par l'UMP. La récession nationale qui cherche en vain des coupables chez les patrons, les banquiers, le CAC 40 va continuer à fabriquer des chômeurs et faciliter le retour des perdants d'hier. Surtout si le pouvoir actuel rempile en 2012, après son emprunt de 100 milliards d'euros qui le prend à contrepied et la fuite des sièges sociaux sur Londres ou Amsterdam.
Ensuite, par le contexte régional. Nul doute que la région Paca va basculer à droite et relancer l'abandon de la politique sociale et la nécessité de grands travaux oubliés par la gauche. Sans financement...! d'où une inflation fiscale et un déficit qui s'ajouteront à la défaillance de l'Etat
Enfin le contexte local où la couleur politique n'est jamais absente du vote. Peu de communes ont su garder leur indépendance. La pression du parti unique est confortable pour le partage du pouvoir. Elle assure revenus, cumul de mandats et plus si l'on est ambitieux. Le Var reste un bastion fragile car trop dépendant d'une économie touristique fortement concurrencée où l'union des communes est indispensable. Sauf que ca ne marche pas faute d'un vrai projet partagé.
Curieusement la balle viendra encore de la droite qui concocte des textes, découpages, alliances pour ne plus porter le chapeau seule. C'est la démocratie participative, si chère au président : ni de droite, ni de gauche, ni écolo... qui chassera les professionnels de la politique en attirant la société civile pour faire respirer la démocratie. C’est aussi la volonté européenne du moment.
Et au Lavandou ? Une commune endettée restera toujours endettée. Elle vit avec sa maladie et s'est habituée aux coûts indirects de son incurie, souvent dénoncée par les successeurs mais jamais résorbée. Pour la rendre supportable, cette patate chaude est diluée dans le temps, dans l'attente de jours meilleurs. A juste titre, Département en déclin, Etat en quasi faillite; Europe largement ponctionnée par notre inconséquence, ne veulent rien savoir. Après tout, une piscine, des municipaux, une station d'épuration, des égouts... ne sont pas de leur compétence pourvue que la législation soit respectée. Et puis l'urgence est ailleurs, il faut sauver la planète, reverdir le décor, nourrir les pauvres, éradiquer les guerres sporadiques.
Pas d’autres choix pour l’actuel locataire du Lavandou que l’union forcée dans l’intercommunalité avec ses anciens ennemis et de se jeter dans les bras de TPM, aggravant la fiscalité qui va avec. Marge trop étroite pour garder la main sur ses administrés, dont beaucoup n’ont plus rien à voir avec l'orgueilleuse indépendance de 1913. Le Lavandou est casanier et regarde son fonds de commerce rongé par une écologie tardive et un manque d’oxygène démocratique de son maire.
Voilà pourquoi l'opinion publique, forte d'une nouvelle génération d'électeurs, généralement longue à la détente mais logique dans son comportement, usée par la recherche de la gestion magique et tant de promesses non tenues, changera le casting en 2014.

Partager cet article
Repost0

commentaires