Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 18:40

Affirmer sans rire que notre récession est l'inconséquence de l'immigration (alors qu'il manque 4 millions de bras), de la finance internationale (qui achète nos emprunts), des syndicats (plutôt conciliants), des patrons voyous (sauf nos nationales du CAC 40) ou de l'invasion des produits importés (que nous sommes incapables de fabriquer)... et rajouter une couche sur l'insécurité ambiante des banlieues, du terrorisme ou du A/H1N1 qui va nous décimer c'est berner le citoyen. l'Etat nous lobotise en douceur pour soutenir sa politique du tout sécuritaire et escamoter notre naufrage économique. En vérité, la France ne travaille pas assez, droguée par la douce doctrine de l'Etat providence. Pour combien de temps ? Juste ce qu'il faut pour disparaitre dans les multinationales et reculer à la 48ème place (sur 50) pour la liberté d'entreprendre. Premier coupable l'Etat rampant dont la dette pèse 73% du PIB, soit 50.000 € par actif (ou 27.000 € par citoyen). Un Etat boulimique dont on ne voit aucun signe d'amaigrissement. Pourtant, moins de fonctionnaires (5,2 millions d'agents), de batiments (12% du parc français) de véhicules de fonction (99.000), de réceptions, de voyages (Elysée +18,5% en 2008)... bref moins de charges, tous les chefs d'entreprise connaissent la recette, sauf l'Etat !
A bout de la chaîne des responsabilités, les communes participent également au naufrage. L'effectif de la fonction territoriale a progressé de 5%, les charges de 20% et les transferts de l'Etat vont alourdir la facture locale. Aujourd'hui mieux vaut auditer une commune avant d'y poser ses valises. Certaines se sont lancées dans des promesses électorales sans suite; d'autres les ont engagées les caisses vides, dans le dos de leurs contribuables. Réveil difficile, l'Europe ne veut plus soutenir les collectivités qui n'appliqueront pas ses directives ou ne se soumettront pas à la libre concurrence des appels d'offres et des services publics. Gestion des ports, plages, déchets, transports, environnement, eau, tourisme... vont subir une inévitable mutation. Pas seulement ! les élus locaux ne garderaient qu'un rôle exécutif à un mandat (voire deux). Imaginons le Lavandou réduit à rendre des comptes à la fois à ses contribuables, à TPM et en final à Bruxelles; obligé d'ouvrir son corps électoral aux résidents de toute nationalité et d'administrer ses services via internet en plusieurs langues... Pourtant c'est demain !

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richardson - dans Société
commenter cet article

commentaires

jef bormeldo 08/09/2009 21:14

Pendant que nous moralisons le monde nous sautons dans le vide sans parachute avec la certitude que nos édiles arreterons les mécréants à nos frontières. Nous avons la France que nous méritons