Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan, réélu par 153 voix d'écart, expriment leur opposition dans cette tribune.
Ensemble, refusons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995.
Ensemble,
 rassemblons le Lavandou de demain !


*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
Jean-Laurent Félizia*
. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Lavandou Cap 2026 : 
Stéphanie Boccard. Bertrand Carletti

 

Regain pour le Lavandou :
Maire: Gil Bernardi*

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Le port du masque n'est plus obligatoire dans presque partout dans le Var (VM)

L'Australie annule 12 sous-marins Attack pour 50 milliards $ au profit des USA et UK (AFP)

Hausses Impôts, énergie, inflation, pression sanitaire, insécurité... irritent les français (FB)

Ultimatum à la vaccination des soignants menacés de suspension professionnelle (ARS)

Le Parc National de Port-Cros est devenu un modèle scientifique pour E. Macron (FI)

La France prendra la présidence de l'UE le 1er janvier 2022 (AFP)

Croissance France +6,25% en 2021 après - 8% en 2021 et +1,2% en 2019 (BdF)

L'Europe ne veut plus de voyageurs américains "non essentiels" faute de réciprocité (CEE)

St Tropez. 9 héliports sur 12 interdits de vol pour dépassement des quotas (Préfet)

Bormes. Mariage princier en toute discrétion du frère de Kate Middleton (VM)

Le CSA met fin à la chronique quotidienne de Zemmour sur CNews (AFP)

Hotels + restaurants. 930.000 salariés ont bénéficié du chômage partiel (Umih)

USA. Une loi votée contre la censure sur les réseaux sociaux au Texas (Fox)

Polémique sur l'ouverture de la chasse dans le Massif des Maures dévasté par le feu (VM)

ProtonMail messagerie cryptée Suisse livre l'identité d'un utilisateur à la France (FI) 

5ème vague en automne prévue sur 50% des vaccinés et 1/3 des enfants (Pasteur)

Incendie des Maures. Les élus accusent la mauvaise gestion du Département du Var (HP)

Le fisc utilise les images Google pour traquer bâtiments et piscines non déclarés (AFP)

Etats Unis. Enchères sur 1 milliard de barils de pétrole et 125 milliards M3 de gaz (CNN)

Hubert Falco estime que le meilleur candidat pour 2022 est Emmanuel Macron (FB)

Le nombre de demandeurs d'emplois s'élève à 5.927.000 en France (PE)

AOP et AOC Provence. Les critères doivent "sauter" pour sauver les vendanges (ministre)

Joséphine Baker, artiste humaniste, entrera au Panthéon le 30/11 (AFP)

Pass sanitaire + géolocalisation = population sous surveillance médicale (LP)

Le trafic d'armes incontrôlable fait hécatombe dans le Sud autour de la drogue (Tw)

La surmédiatisation sur la Covid en France fait peur aux américains (TW)

France. L'ex ministre de la santé mise en examen pour sa gestion de la pandémie (AFP)

France. Le ministre de la Justice mis en examen pour prise illégale d'intérêt (AFP) 

Présidentielles les 10 et 24 avril 2022. Législatives les 12 et 19 juin 2022 (AFP)

Accélération fiscale prévue en France dès 2023 pour rembourser la dette Covid (LF)

La droite cumule le record des bracelets électroniques ordonné par la justice (FB)

22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 23:06

La démission du président Bachar el-Assad est envisagée dans le cadre d'un processus de négociations avec le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition au régime du dictateur. Reçu à l’Elysée le CNS "étudie" la formation d'un "gouvernement de transition avec la bénédiction de la France. Notre pays est une sorte de mère Thérésa de la diplomatie. "Il ne faut pas isoler les peuples", "nous saluons les efforts diplomatiques réalisés par ce pays depuis quelques mois"…Toutes les excuses sont bonnes pour passer de la pommade aux dictateurs et tenter de les adoucir. Quels sont les points communs entre Bachar al-Assad, Mouammar Kadhafi et les rois du Bahreïn et du Maroc ? la-syrie.jpgOutre une forte propension à rayer le mot "démocratie" des dictionnaires de leur pays, ces chefs d’Etat sont tous venus rendre visite à nos présidents. Nous avons tout de même d’excellentes raisons de les accueillir chez nous. Dans une économie mondiale en crise, ce sont les dictateurs qui disposent du meilleur pouvoir d’achat. En 2007, Mouammar Kadhafi ne vient pas à l’Elysée dans le seul but de planter sa tente dans le jardin du palais présidentiel. Il signe également un protocole d’accord pour l’achat de 14 Rafales. En 2009 puis 2010 c’est au tour de  Bachar el-Assad  de venir faire son shopping à l’Elysée. N’étant pas concernée par l’embargo en vigueur dans l’Union européenne (UE) sur les livraisons d’armes, la Russie a justement expédié en 2011 plus de 960 millions de dollars d'armes à la Syrie, selon l’ONG Avaaz. Or c’est Rosoboronexport qui a passé commande auprès de Thalès pour la livraison d’une centaine de caméras thermiques de type Catherine FC, destinées aux chars T-90 et des soupçons d’hélicoptères français ainsi qu’un système de surveillance des télécommunications (par la société française Qosmos) sont aussi évoqués par des ONG. Le pays des droits de l’Homme a souvent joué l’hypocrisie dans sa diplomatie (comme celle du printemps arabe qui a permis aux islamistes de prendre le pouvoir en Libye,Tunisie, Egypte…). D’Afrique à l’Asie, le commerce des armes est son obscure activité préférée, à condition de ne pas se faire prendre…et que les dictateurs (ou leurs successeurs) paient les factures avant leur chute. Et malheur aux fusibles comme Falcone, Dumas, Pasqua, Guelfi, Sirven…Quant à Bachar el-Assad sa marge de manoeuvre est étroite, entre Tribunal Pénal International (pour crimes contre l'humanité); menace d'une liquidation brutale, procès expéditif par son peuple ou exil doré dans un pays "fraternel" (Iran, Qatar, Russie ou Chine)...
lire les relations entre Sarkozy et Bachar el-Assad 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Chassignole Jean-Bernard 26/11/2012 13:34


Le problème de la Corse semble résolu par le gouvernement en place. La proposition est simple, proposer une contre partie financière en échange de renseignements ou des dénonciations.


Je suis stupéfait car cela rappelle le sinistre gouvernement de Vichy qui incitait à dénoncer les Juifs.


HOLLAND-PÉTAIN même combat?


JB Chassignole

Mr Dédé 23/08/2012 09:16


mr dede

Il y a deux façons d'amener les dictateurs à plus de souplesse


1 -la guerre et le peuple souffre


2- le dialogue avec tout ce que ça comporte comme relations équivoques


En Syrie le deux n'a pas marché ,il reste le 1 mais qui osera quand on sait que la Syrie a des allies puissants comme la Chine, la Russie et quelques autres et que le dictateur à l'instar de
Kadafi martyrisera son peuple.


L'imposition de la démocratie vaut elle des dizaines de milliers de morts? et la chute d'un dictateur est elle une garantie de démocratie? voire la Tunisie, l'Egypte et la Lybie.

Romero 23/08/2012 08:51


Trop d'armes et de crétins circulent sur la planète pas la peine de faire six mille kms juste voir la belle brochette au coin des maures

assassin? 23/08/2012 06:48





On peut comprendre les dictateurs emportés par leur haute mission de guider un pays vers le mieux-être ou la peur de terminer avec 12 balles. L’Etat régalien doit rester maitre du jeu et il
existera toujours des loyalistes (dans le sens de la légalité du scrutin) afin de maintenir un élu issu des urnes. En général ce n’est pas le cas soit le pouvoir est pris par les armes, soit par
la ruse, soit par l’éviction brutale de son titulaire qui s’accroche, souvent des héritiers n’ayant pas la pugnacité du père ou du grand-père. La stratégie de conquête est souvent la même d’un
bout à l’autre de la planète : rassembler une poignée de gens qui acceptent d’être des victimes ou des terroristes. Cette première ligne détruit tout. Puis arrivent les bâtisseurs d’un jour
meilleur sauf que parfois les premiers ne veulent plus partir. Bachar a franchi allégrement tous les interdits et se bat non plus pour son peuple mais sa peau  avec le reste des loyalites
manipulés par lui. Comme Kadhafi il risque une balle prdue de sa garde rapprochée. Avec recul la France a fait un chemin identique en 1789. La grande purge n’a été qu’une guerre civile légalisée
par la convention qui jouait à la roulette russe. Tout est fermeté ! Dans notre démocratie il nous reste la force des tribunaux et des médias  car pour descendre dans la rue avec des
armes faudrait un carburant à 5€/litre et davantage de cohésion. Sarkozy avait compris cette limite du chacun pour soi avant d’attaquer les retraites. Là où les élus du peuple deviennent
dictateurs c’est par la rapidité de l’embrasement. Normal le feu prend sur un terrain religieux où les voisins vous donnent des allumettes. Nous avons vendu des armes on ne sait pas exactement à
qui, forcément qu’elles vont servir contre quelqu’un. Le vendeur ferme les yeux et crie au scandale le jour où !