Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Bormes-les-Mimosas. Des cambrioleurs ont mis la main sur 6.000 bouteilles de vin, conditionnées en palettes au Caveau deï Bormani (Google)

Loi travail : les ordonnances signées par Macron entrent immédiatement en vigueur (Sud-Ouest)

Le FN perd ses leaders qui s'emparent de la droite orpheline de chefs et d’idées nouvelles (Huffpost)

Le maire de Cogolin quitte un Front national en pleine crise d'identité et dénonce un FN "machine à perdre". Il sera désormais "divers droite" (JDD)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. Mais on ne proteste pas contre les squares, boulevards, rues... qui honorent ceux qui ont ruiné leurs villes par détournement ou cupidité (Libération)

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 00:06

Mise à jour 09/12/2013
Au Lavandou, le stock communal sert à boucher les trous de la mauvaise gestion municipale…On se souvient que la vente du terrain lot 96 de 2873m² ( Cos 0.25 ) boulevard des Myrtes, pour 886.000 € n’a pas abouti, le maire préférant faire jouer la condition suspensive. A ce petit jeu de poker menteur, la réaction de l’opposition et de quelques riverains bien trop curieux  l’ont obligé à revoir sa copie… 
Ce qui ne l’a pas empêché de contracter un prêt relais d’un million d’euros dans l’attente d’une transaction prochaine. Cette vente avortée tenait plutôt du gré à gré relationnel puisqu’une seule agence immobilière locale avait été dûment mandatée, à l’insu des autres professionnels lavandourains. L’absence flagrante de mise en concurrence de cette transaction trop discrète l’a fait reculer… Ce terrain sera divisé en deux lots qui seront vendus prochainement. Avis aux amateurs . Rien n’empêche un particulier de faire une offre. 
Même constat pour la vente du terrain N° 95, en contrebas du même boulevard des Myrtes. La ficelle était encore plus grosse. Ce terrain de 5192m² pour 483.000 € ( Cos à 0.25 -  notez la différence de prix et surface… ) faisait l’objet d’une proposition d’achat à la commune par un maçon borméen que notre maire proposait benoitement  à la sagacité relative du conseil municipal. Là encore pas de mise en concurrence, aucune surenchère pour en obtenir un meilleur prix au bénéfice de notre collectivité. 
Nouvelle marche arrière du maire qui joue les offusqués. Ce terrain sera lui aussi divisé en deux lots de +/- 1500m² le solde  restant inconstructible… Les géomètres sont passés par là, et le prix de vente proposé devrait atteindre 350.000 € l’unité, ce qui nous parait  toujours sous-estimé… Le vote du conseil municipal sera sollicité vraisemblablement le 19 décembre prochain pour autoriser la vente.  La mise en concurrence devrait être respectée et, là encore, rien n’empêche un particulier de se manifester auprès de la mairie pour acquérir l’un de ces biens.  On s’étonne malgré tout que cette vente qui n’a pas reçu l’aval du conseil à ce jour, soit déjà proposée par un agent immobilier rencontré sur les lieux, plans du géomètre et portable à la main… Décidément cette opposition voit des grenouilleurs  partout !…



18/10/2013
Pochette surprise autour de la vente du patrimoine
Souvenons-nous que lors d'un précédent conseil municipal du Lavandou en juin, le maire présentait, en questions diverses de dernière minute, son intention de  vendre un bien communal d’une surface de 2.872 m² - lot N° 96 – Boulevard des Myrtes - au prix de 836.000 €, sous condition suspensive d’obtention d’un permis de construire de 3 lots – à la Sarl Kess, représentée par Mr Pierre Royannez.
Première surprise ! le 23 septembre ! le maire qui, entre temps, a signé cette promesse de vente ne veut plus vendre !  et utilise la condition suspensive pour casser l’acte (facile: le vendeur signe aussi les permis de construire)
Deuxième surprise ! dans l’attente de finaliser avec un nouvel acheteur, il emprunte (encore) sans état d’âme 1 million d’euros aux banques pour cause de recette différée.
Troisième surprise ! nous remarquons  que la parcelle mitoyenne inconstructible - N° 103 -  de 372 m², de ce terrain N°96, est vendue ce même lundi 23 septembre au prix de 30.000 €. Et aux dernières nouvelles,  la parcelle évoquée plus haut  - lot N° 96 - serait scindée en deux parties (et non plus en trois),  pour la construction de deux propriétés distinctes… Ces deux lots seront remis en vente avec importante plus-value…
Alors question ? quel est intérêt pour les acheteurs de cette parcelle de 372 m2, de débourser 30.000 € pour un terrain sans droit à construire ?… Cette parcelle sera-t-elle jointe aux droits à construire de l’un d’eux ?  Dans ce cas, on connait déjà l’identité du nouvel acheteur et sa motivation.
Quatrième surprise ! La suite de la grande braderie est encore plus cocasse. Toujours, ce 23 septembre, le maire reporte à une date ultérieure la cession d’une parcelle - lot N°95 – située juste en face et en contrebas du même Bd des Myrtes,  d’une surface de 5.192m² - au prix de 483.000 € ( ?!? )... On s’étrangle de la différence de prix !
Résumons la situation : 2.872 m² pour 836.000 € contre 5.192 m² à 483.000 €, à quelques mètres de distance, avec le même COS… Cela mérite une sérieuse explication de la part du maire, toujours au milieu de ce genre de transactions. Nous nous étonnons aussi qu’aucune agence immobilière n’ait été sollicitée pour expertiser et vendre ces biens et qu’aucune mise en concurrence n’ait été engagée… Face au scandale qui couvait, le maire a préféré retirer la question !... Interprétation ou bizarrerie ?…
mais il ne s’agit là bien sûr que de supputations malveillantes de l’opposition !...

Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere. Conseillers municipaux 2008-2014 du Lavandou

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Tribune - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article

commentaires

georgio-titouni 12/12/2013 21:21


Pourquoi avons-nous un âne quai gabriel Péri ? Faudrait se réveiller dans ce village !

NON AU QUATRIEME MANDAT 09/12/2013 09:05


CHERCHEZ DU CÔTE DE LA SCI B DETENUE PAR MADAME....

Dodette 20/10/2013 09:20


Les administrés devraient surveiller un peu mieux leur patrimoine...enfin ce qu'il en reste !

mlp 19/10/2013 09:54


j'ai eu aussi à faire avec lui pas réglo & embrouilleur je voterai contre sa réélection

Lagalette 18/10/2013 18:15


Vite Thierry Saussez débarrassez nous de lui avant qu'il nous coûte un bras !

jediraitout 18/10/2013 13:18


La plupart des élus se font attraper dans des affaires immobilières.Quand ça marche ça rapporte gros.N’oublions pas les 22 permis de construire retoqués
des terrains de la Drôme dont le bénéficiaire était le collecteur de fonds électoral du deuxième mandat selon ses propres dire.Bernardi le jongleur opportuniste de la finance publique tombera à
cause des vengeances qu’il provoque.

Lavandou-Paris-Compiègne 18/10/2013 10:17


pas vu pas pris le cumul de mes mandats est trop juste alors ma cousine me donne un coup de main 

NON AU QUATRIEME MANDAT 18/10/2013 09:19


VOUS ASSISTEZ AU DRAME DE L'ARGENT FACILE CELUI DE L'IMMOBILIER. MAGOUILLES ET PETITES COMBINES ENTRE INITIES. ARRANGEMENTS FAMILIAUX. CLIENTELISME ET FAIT DU PRINCE. INSTRUCTIF. DOIT FAIRE
L'OBJET D'UNE ENQUÊTE DE PRISE ILLEGALE D'INTERÊT. MERCI L'OPPOSITION...CONTINUEZ A FOUILLER LES POUBELLES MUNICIPALES DEPUIS 1995 C'EST UN FESTIVAL !