Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Mairie de Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Collobrières. Deux blessés graves dans un accident de chasse à la chevrotine – munition interdite depuis 20 ans (Google)

Sainte Maxime. Après la manne des parcmètres, le PV pour stationnement dépassé passera de 17 à 27 € en 2018, car les communes ne récupéreront plus la gestion des amendes.. Les commerçants protestent (Google)

Hyères a dépensé 20.000 € sans succès pour récupérer les épreuves de voile aux J.O 2024 qui profitent à Marseille. La France estime l'organisation des jeux à 6,8 milliards € (Orange)

Pas moins de 6 tonnes de papier  ont été utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 du Lavandou. Malheureusement, pour son auteur et les 83 annonceurs, cette philanthropique propagande, imprimée à 10.000 ex pour 5.165 habitants, n’est pas diffusée (Facebook)

François de Canson, maire de La Londe, sur les incendies du 2 et 3 septembre "Le temps est maintenant à l'enquête … Demain, il le sera à la reconstruction et au reboisement "Et de remercier par le detail, tous les intervenants, les pompiers, les élus et maires pour leur solidarité, omettant le maire du Lavandou (Mairie)

La clause Molière, qui oblige à parler Français sur les chantiers, imposé par le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône (BFM)

Brexit : Britanniques et Européens se ruent sur les passeports indispensables après mars 2019. Des milliers de britanniques "âgés" tentent leur naturalisation en France (La Tribune)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 00:07

Il faut bien reconnaître quelques talents à notre grand timonier du Lavandou ! Je reste pantois devant tant de mauvaise foi, mais admiratif de la construction mentale du personnage qui nous ferait passer des vessies pour des lanternes...magiques de surcroit. Pour preuve, la relecture du compte rendu de séance du conseil municipal du 18 septembre dernier évoque l’interprétation faite par le maire du rapport de la chambre régionale des comptes. Ce rapport, particulièrement sévère, sur la gestion communale nous est pratiquement présenté comme un audit qu’il aurait sollicité lui-même, afin d’en tirer profit pour, grâce aux conclusions, désormais mieux gérer la commune. Oubliés les coups de règle sur les doigts. Le bon élève qu’il croit être s’est fait tirer l’oreille jusqu’au sang et porte le bonnet d’âne mais, comme les coureurs cyclistes, il nous promet de  faire  mieux la prochaine fois,  grâce à l’expérience et les heureuses remarques du directeur de course…
La belle langue de bois !  La belle façade !
Dans l’arrière-cour, Il renâcle, bougonne et conteste pourtant l’autorité de contrôle "Je considère que les analyses développées dans le rapport constituent un grand intérêt en fonction des critiques apportées, souvent de pure forme, permettant des adaptations de stratégie où des améliorations des techniques de gestion. D’où son  utilité. C’est pourquoi les optimisations de gestion feront l’objet d’une mise en pratique systématique tant elles apparaissent comme un tableau de bord qui met en lumière la bonne gestion communale, tout en ouvrant des perspectives de marge de manœuvre où d’optimisation toujours possible …/… je ne partage pas l’analyse suivant laquelle la commune a une gestion particulièrement déséquilibrée en 2007 et a connu une amorce de redressement en 2008/2009, alors que nous n’avons pas eu recours à l’emprunt, réalisé des actifs et que la capacité d’autofinancement est redevenu excédentaire…."  C’est oublier un peu vite la renégociation en 2007 de 7 contrats de prêts bancaires pour un encours de 4 millions d’euro, dont la durée résiduelle était de 15ans, sur un nouveau contrat de prêt Dexia  d’une durée de 20 ans.
Lisser la dette dans le temps permettait ainsi, à quelques mois des élections, de présenter un bilan plus pimpant !...Les lavandourains n’y ont vu que du feu ! Le maire affirme que ce réaménagement ne peut être considéré comme un prêt toxique. La cour des comptes pense le contraire et clarifie la situation. C’est un contrat à taux fixe de 4.38%, conditionné par l’évolution de l’index Euribor 3 mois avec un coefficient multiplicateur de 5 en cas de franchissement de la barrière de 5.75% . C’est donc bien un "toxique" potentiel, qui  - même si le risque parait minime - doit être suivi avec attention par la collectivité jusqu’à son terme... en 2027. .
cerveau-costaud.jpgIl pinaille point par point  le détail des critiques soulevées. C’est pas de sa faute !  C’est pas vrai ! y zont rien compris ! Le rapport  de la cour des comptes , institution inattaquable par sa rigueur et sa probité, est un tissu d’incompréhension  réciproque !  Ce rapport est pourtant lourd de sous-entendus . Il suffit d’en relire la synthèse  en atténuant le langage diplomatique institutionnel , de rigueur dans le contexte. "La recherche d’un meilleur équilibre économique passe donc par une modification significative des pratiques de gestion de la collectivité. La chambre a mis en évidence, dans de nombreux domaines, des marges de progrès importantes pour sécuriser des pratiques de gestion approximatives sinon irrégulières. Une plus grande rigueur apparait nécessaire pour garantir la sincérité des documents budgétaires, assurer le suivi des régies… / …La chambre recommande également le respect de la réglementation en matière de frais de déplacement et de restauration, ainsi qu’un suivi plus rigoureux des associations…"C’est joliment dit, avec des fleurs, bien épineuses !...Ce qui m’agace, chez le personnage, c’est cette assurance crasse qu’il affiche, devant les évidences et les mensonges les plus éhontés, sans sourciller, ni vaciller. L’autocritique, le doute ou la reconnaissance des erreurs, connait pas !  C’est dommage !  pour lui, -  mais cela, reste son problème -  mais surtout dommage pour Le Lavandou.
Objectivement,  le talent  indéniable dont il a su faire preuve pour gérer la commune  est gâché par une vanité sans limite. " J’ai le pouvoir, je l’exerce seul, et j’emmerde tous mes détracteurs." 
Il s’est ainsi privé, souvent par bêtise, de nombreux talents désintéressés qui pouvaient apporter de bonnes idées  au service de la communauté. En les rejetant, sans élégance ou les trainant devant les tribunaux, il s’est créé lui-même de solides inimitiés qu’il pouvait éviter en faisant preuve d’un soupçon de diplomatie et de tact.
Par ses prises de position irréfléchies et tranchées, Il s’est grillé partout, notamment dans la sphère politique régionale, qu’il ne dépasse pas, et pour cause…
Il est temps de changer  la donne et de légiférer pour interdire le rempilage dans le temps de ces petits barons trop sûr de leur pouvoir. En général, le premier mandat est celui de l’enthousiasme et de l’action. Il n’en a pas manqué; le second mandat, s’il est gagné, est celui de la conclusion des promesses du premier, décidément bien court. A son terme, contrat rempli (ou pas…), il faut se retirer pour laisser l’alternance des idées  s’exprimer. Le troisième mandat est forcément celui de trop. Les mauvaises habitudes sont prises, le clientélisme et le copinage sont installés, les réseaux créés s’activent dans leur seul intérêt, au mépris de la collectivité. C’est le renvoi d’ascenseur. Place à l'intimidation et aux mesures de rétorsion pour ceux qui ne suivent pas le guide suprême… Tous les outils de communication et financement  électoraux sont à disposition. La créativité s’étiole et les certitudes de la pensée unique gèlent  toute initiative. Restent les crêpes, la soupe des anciens, le ronronnement quotidien d’une situation confortable à plus d’un titre, et les courbettes de ceux qui n’ont rien - ou tout - compris.
Ne parlons même pas du quatrième mandat  qui fossilise les petites baronnies locales et les passes-droits les plus retors. Ne manquent alors que le trône, le sceptre et la couronne d’un Bokassa 1er. Un démocrate devrait avoir l’élégance de se retirer au terme  du second mandat.
Etre maire n’est pas un métier. C’est une fonction. Certes , le rôle s’est compliqué  et le mille-feuille administratif et juridique est devenu indigeste. Le maire dispose pour mener à bien sa fonction d’une direction générale des services qui cadre, encadre et recadre , la légalité de ses décisions.
La Loi est la Loi, elle n’a pas à être interprétée suivant les circonstances, les intervenants (Urbanisme, notamment…) où les "règlements de compte partisans…"
Pour conclure, le maire n’aura pas fait que des mauvaises choses pour Le Lavandou.. Nul ne peut nier son implication, ni son assiduité. Pour tout cela,  il est temps de le remercier.

Nul n’est irremplaçable !

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Parenty - dans Voix OFF
commenter cet article

commentaires

par-ici-la-sortie 13/01/2013 12:55


L'artiste comme vous dites est sur le départ dans le coeur des lavandourains mais lui seul ne le sait pas lol 

majorité mécontente 12/01/2013 08:07


je n'apprécie pas cet article parlant trop à mon goût de ce personnage insignifiant ne sachant parler avec simplicité des choses de la vie qui se prétend auteur ou écrivain le vrai travail se
fait sans pirouette ni statisfecit et surtout en fermant sa gueule !

Marianne de plomb 11/01/2013 13:08


Vatinet, maire de Bormes. De Canson, maire de La Londe : 2 Marianne d'Or pour bonne gestion communale. Le Lavandou: 1 rapport désastreux de la cour des comptes! Cherchez l'erreur... Avec ses
casseroles, Bernardi n'est pas en bonne position dans l'intercommunalité. Jo

NON AU QUATRIEME MANDAT 10/01/2013 17:45


UN PEU LONG MAIS DANS LA VERITE

voterpki? 10/01/2013 09:45


D'accord avec votre article mais l'ère de Gil Bernardi est terminée tout le monde est d'accord en silence.Maintenat je ne vous connais pas ni votre programme.Difficile de voter Lavandou
Ensemble dans ces conditions

Lavandou-Paris-Compiègne 10/01/2013 08:28


Les voeux de Bernardi ? un enterrement de première classe !!! les cireuses de pompes étaient bien au rendez-vous !!!

dominico83 09/01/2013 22:56


pour ceux qui sont allés aux voeux du maire quelle tristesse aucune ambition ses amis sont venus pleurer avec lui surtout les futurs battus Politi Simon... si vous voulez connaitre les électeurs
de Bernardi ils tenaient tous dans la salle du bas: une centaine un peu court ! où sont passés les autres ?

Romero 08/01/2013 15:26


De mon avis le maire du lavandou a fait son temps et le temps a bien changé. La fonction de maire sur des petites communes < 10000 h est révolue.Le
regroupement indispensable = économie + efficacité. Ce maire est une caricature de ce qu'il ne faut plus accepter en France.

Ras l'Bigoud 08/01/2013 14:36


Un type qui s'écoute parler, qui répète toujours les mêmes rengaines année après année au moment des Voeux municipaux, qui s'autocongratule, qui prend même les invités à la cérémonie
pour des imbéciles, qui vise sans les nommer celles et ceux qui ne sont pas afficionados, qui n'est jamais ô combien jamais responsable de rien, qui a tout fait pour conduire la ville sur les
chemins de la postérité économique et sociale, qui félicite et remercie son équipe avec laquelle il n'a jamais travaillé, dit tout et son contraire d'une seconde à l'autre y compris dans un même
discours et qui surfe sur une popularité pour laquelle il sait que la chute libre est inarrêtable...et qui peut-être par manque de courage, ce qui le caractérise aussi, ne se représentera pas en
2014....
Cela ne vous rappelle t-il pas quelqu'un ? Allez un petit effort
Marius Dorie ? Marc Legouhy ? Georges Blanchard ? Louis Faedda ? Olivier Gritti ?
Encore un petit effort.
Si, si c'est l'homme qui parlait à l'oreille des dauphins !

Dodette 08/01/2013 08:54


Contrairement à ce que vous écrivez je le trouve intellectuellement très limité. La preuve dix-huit ans maire n'est pas très malin de sa part c'est aller à l'usine tous les matins.