Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. L'info citoyenne, pas l'intox !
  • : Suivez l'actualité du Lavandou sur la tribune officielle des citoyens opposés à la reconduction continue de la majorité municipale sortante. Pour rappel : la liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH) et les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique
  • Contact

Rassemblons Le Lavandou !

Les administrés* indignés par un cinquième mandat du même clan font entendre leur opposition dans cette tribune. Ensemble, combattons l'incompétence et le clientélisme qui ruinent notre commune depuis 1995. En 2020-2026 rassemblons le Lavandou de demain !

*47,54 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2020

*44,55 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2014
*25,15 % de votes contre la liste Regain aux municipales 2008

Recherche

Conseil municipal 2020-2026

Lavandou Rassemblement : 
*Jean-Laurent Félizia.
 
Stéphanie Boccard. Franck Giorgi. Gwenaëlle Charrier. Bertrand CarlettiI. Valérie Pasturel. Gilles Collin

 

Regain pour le Lavandou :
*Gil Bernardi maire

Adjoint(e)s: *Charlotte Bouvard. Bruno Capezzone. Laurence Cretella. Roland Berger. Nathalie Janet. Denis Cavatore. Frédérique Cervantes. Patrick Le Sage 
Délégué(e)s: Corinne Tillard. Philippe Grandveaud. Nathalie Christien 
Conseiller(e)s:
Cédric Roux. Carole Mamain. Jean-François Isaïa. Nicole Gerbe. Johann Koch. Laurence Touze-Roux. Nicolas Coll. Julie Roig. Jacques Bompas. Sandra Bianchi 

*Conseiller(e)s communautaires 

Vite lu

Alex alerte météo risques pluie-inondation-submersion marine dans le Var (Préfet)

Var Covid-19 les rassemblements + de 10 personnes sont à déclarer (Préfet)

Var Covid-19 interdiction de tous les rassemblements + de 30 personnes (Préfet)

Sont élus sénateurs pour le Var : M. Bonnus, F. Dumont, Jean Bacci et André Guiol (Sénat)

Vatican malversations financières = démission d’un cardinal très en vue (RIA)  

BNP Paribas accusée de crimes contre l'humanité et blanchiment au Soudan (FIDH)

Une co-infection au Covid-19 et à la grippe = 2 fois plus de chances de succomber (HP)

Aix Marseille zone alerte maximale Covid : fermeture 15 jours des bars et restaurants (FI)

L'ex ministre de l'économie J.Cahuzac ne porte plus de bracelet électronique (FI)

Les enquêtes sur les fraudes bancaires sont des "crimes" contre les USA (Trump) 

2000 milliards $ "d'argent sale" blanchis par HSBC, JP Morgan, Deutsche Bank (CNN)

Var tornades sur Toulon, Hyères, Pradet. Etat de catastrophe naturelle en cours (VM)

La France toujours championne européenne des impôts : 46,1% du PIB ponctionnés (TC)

Anticor saisit la justice contre StopCovid qui coûte 300.000 €/mois aux contribuables (AC)

Législation. Il n'est plus nécessaire de payer l'amende stationnement pour la contester (CC)

Abus de confiance l'ex-trésorier du CE détourne 40.000 € d'une filiale Pizzorno (FB)

Drogue Coup de filet dans le grand banditisme varois et italien. 30 arrestations (HP)

Les salles de cinéma ferment désertées à 70% depuis mars en France malgré les aides (Actu)

Brexit. Londres déchire son accord avec l'UE et s'achemine vers un "no deal" (FI)

9,3 millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté (Insee)

Le moral des français au plus bas, l'épargne de précaution au plus haut (Insee)

Sanary. Le maire condamné pour prise illégale d'intérêts, favoritisme... reste maire (HP) 

Amende forfaitaire de 200 € pour les consommateurs de stupéfiants (AFP) 

8 français sur 10 inquiets sur l'avenir économique et leur sécurité (odoxa)

Faute de candidat éligible en 2022 la droite L.R.tente un accord avec Macron (LFI)

Net regain des braquages avec masque dans les commerces et sur la voie publique (LP)

La Saur aurait "offert" 2 œuvres d'art à l'ex-maire d’Annonay contre un contrat d'eau (HP)

Le Lavandou classé 76 sur 100 communes du littoral méditerranéen où il fait bon vivre (V&V)

L'Iran émet un mandat d'arrêt international contre Trump après la mort de Soleimani (HP)

Carqueiranne "Monsieur X" doit rendre à la mairie 124.634 € détournés en 2012 (CEC)

19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 00:10

Ambiance électrique dès la première question de ce conseil qui durera six heures ! Comme à notre habitude , nous relatons des délibérations qui "impactent" la vie de la commune, sans nous attarder sur les décisions courantes de la gestion communale…

1.Délimitation de la plage de Pramousquier. Avis de la commune sur l’enquête publique.
L’état a entrepris de procéder à la délimitation du domaine public maritime de la plage de Pramousquier. Dans le cadre du décret N° 2004-309 du 24 Mars 2004, relatif à la procédure de délimitation du rivage de la mer, des lais et relais de mer qui en précise les modalités et conformément à son article 3, l’état doit recueillir l’avis des collectivités concernés.

Notre commentaire : Voilà plusieurs années que la commune sollicite l’intervention de l’Etat pour délimiter définitivement le domaine public maritime. Diverses procédures ont retardé cette démarche qui permettra enfin de savoir qui fait quoi pour l’entretien et l’exploitation de cette plage, et de mettre au pas différents propriétaires récalcitrants. La décision retenue, qui trace un trait au droit des murs construits ne convient toujours pas. Pierre Charrier, adjoint au maire, propriétaire en bord de mer, prend la parole pour prostester quelques insanités à l’encontre des représentants de l’Etat, tous menteurs, qui décident tout et n’importe quoi depuis Paris. Alors que le maire exprime son soutien pour ce tracé enfin établi, il lui précise, qu’en tant que personne concernée, il ne pourra pas prendre part au vote mais pourra toujours, à titre personnel,  contester cette décision lors de l’enquête publique qui va démarrer . Pierre Charrier décide de quitter la salle, en qualifiant les élus de tous les noms d’oiseaux… Ambiance !...
L'heure est au vote. L’opposition est légaliste et fait passer l’intérêt public avant l’ intérêt personnel. Les trois élus de l’opposition votent pour ce tracé. 2 élus de la majorité votent contre. Les autres élus de la majorité ne savent pas quel parti prendre.. C’est pourtant simple ! Un vote c’est 3 solutions . Pour - Contre ou Abstention…Le maire, peu soucieux du vote, entame un long monologue assez fumeux pour tenter d’expliquer que la position de Pierre Charrier n’est pas raisonnable et qu’il croit trouver dans le manque de décision de ses élus, un grand embarras de solidarité à l’égard de leur collègue… Lui-même ne s’encombrera pas d’un tel principe. Le maire impose un second vote qu’il souhaite plus déterminé sans recourir à l’abstention qui, à ses yeux, manque de panache. Au second vote, oublieux du premier, les élus restent partagés. Aucune majorité ne se dessine. Ce sera finalement lors d’un troisième vote, reporté à la fin du conseil, qu’une petite majorité des élus, versatiles et penauds, accepteront le tracé proposé. Au Lavandou 1 vote = 3 tours pour arriver à ses fins. C’est nouveau, ça vient de sortir…Pierre Charrier appréciera la manipulation. Il lui reste la solution de démissionner !


2. Débat d’orientation budgétaire Exercice 2012 – Information – pas de vote

La tenue du débat d’orientation  constitue une formalité substantielle préalable à la présentation et au vote du budget primitif de la collectivité. Afin de respecter ce dispositif, il convient de préciser à l’assemblée les spécialités du prochain budget 2012 et en particulier les options qui pourraient être retenues en matière de fiscalité locale et d’opérations d’investissement. La préparation du budget primitif 2012 prendra en compte les éléments suivants :
Fonctionnement : une bonne maitrise de l’ensemble des dépenses de fonctionnement s’impose en 2012 compte tenu du contexte économique national et international, dont les conséquences se traduisent par des mesures de rigueur à travers les dispositions du projet de loi de finances pour 2012 consacrées aux collectivités locales. Pour ce qui est des dotations, l’Etat reconduit la stabilisation en valeur de ses concours financiers à destination des collectivités ( gel de 2 des 4 composants de la DGF ) du côté de la fiscalité, un produit attendu sensiblement identique à 2011 sera inscrit dans l’attente de l’évolution des bases d’imposition. A noter que le fonds national de péréquation des recettes fiscales intercommunales et communales (FPIC) crée par la loi de finances 2011, et au titre duquel la commune est susceptible d’être prélevée sera mis en œuvre dès 2012. L’objectif sera donc de privilégier la prudence en diminuant les dépenses de fonctionnement sans toutefois altérer le niveau de qualité des prestations fournies aux usagers des services communaux.
Investissement : afin d’anticiper une diminution importante des concours financiers de l’Etat ( subventions d’équipement et FCTVA notamment et conformément à la politique de non recours à l’emprunt, le budget 2012 fera apparaitre un volume de dépenses sensiblement équivalent à celui du BP 2011 la commune poursuivra la réalisation d’opérations ayant déjà débuté ( étude d’élaboration du PLU – Eco quartier du village travaux d’extension du cimetière, gestion active des plages, aménagement paysager du rond-point de la St Glin Glin et sollicitera la participation maximum des partenaires financiers institutionnels ( Conseil Général et Régional ) dans le cadre de la mise en œuvre d’opérations nouvelles. Par ailleurs, elle devra tenir compte de la mise en œuvre du plan de lutte contre l’érosion littorale dont l’impérieuse nécessité a de nouveau été mise en lumière le 8 Novembre dernier .
Notre commentaire :  nous avons pris note, qu’il n’y aura pas d’augmentation du taux des taxes locales communales, la base de calcul fixée par l’Etat a progressé d’environ 2% ces deux dernières années, c’est plus que le cout de la vie. La commune devrait rester dans cette prévision, n’en rajoutons pas, à l’évidence c’est suffisant, les contribuables ne supportent plus les dépenses excessives du pouvoir clanique en place. L’opposition restera très attentive pour le budget primitif 2012, car les promesses ne sont pas toujours tenues par les élus. On nous annonce une maitrise des dépenses de fonctionnement, il serait temps d’en prendre conscience, (gestion courante, 1997 : 8 millions €, 2010 : 13.6 millions €). Les intérêts de la dette, ces dix dernières années ont coûté aux contribuables Lavandourains la somme de 9 millions €, alors que la  dette devait être épongée par la hausse des taux d’impôts locaux en 1995/1996 (+ 35%). Aujourd’hui, le pouvoir clanique nous affirme qu’il fallait bien rénover le centre-ville du Lavandou. Cela a été fait ces dix dernières années, mais à quel prix ! L’opposition en 2008 et 2009 soutenait les efforts fait par la ville pour baisser de la dette qui est  passée en deux ans de 19.7 millions € à 17.5 millions €. Notre seul regret est que cette politique de réduction de la dette n’ait pas continuée à raison d’1 million € par an
 

3.Frais de représentation accordés au maire pour l’année 2012.
Il est proposé de fixer à 12 000€ le montant forfaitaire des frais de représentation du maire au titre de l’exercice 2012. L’opposition vote contre
Notre commentaire : Plusieurs raisons pour justifier notre vote : le débat d’orientation budgétaire, qui vient d’être exposé par le maire, nous promet les vaches maigres en cette période de crise. Il eut été plus judicieux de proposer un budget de frais de représentation réduit de 50%, par solidarité et pour nous faire la démonstration de son implication économe des deniers publics…Il n’en est rien. Le maire ne rend aucun compte sur l’utilisation personnelle de ces fonds auxquels s’ajoutent, entre autres, les frais de restauration qu’il engage comme bon lui semble… ( + de 30 000 € en 2011 …) sur le budget communal.


4.Prise en charge de divers frais par le budget communal

5.PAE VILLAGE Concession d’aménagement  Constitution de la commission chargée d’émettre un avis en application de l’art. R.300-9 du code de l’urbanisme.

6.PAE VILLAGE Passation d’une concession d’aménagement – Désignation de la personne habilitée au sens de l’art. R.300-9 du code de l’urbanisme.
La commune envisage de conclure une concession d’aménagement et notamment de lancer une procédure de désignation d’un concessionnaire pour l’aménagement  du nouveau quartier Le Village. En application de l’art. R3.00-9 du code de l’urbanisme, une commission de six membres titulaires et six membres suppléants doit être constituée au sein du conseil municipal afin d’émettre un avis sur les propositions reçues. Le vote sera effectué à bulletins secrets. Dans le cadre de la procédure développée à la précédente question, l’assemblée délibérante doit désigner en son sein la personne habilitée à engager les discussions avec les candidats à la suite de l’avis de la commission et à signer la concession d’aménagement
Notre commentaire : pourquoi faire cette commission aujourd’hui, surtout avec l’acceptation d’un élu de l’opposition (Marc Lamazière) ? Nous en prenons note, nous serons présent aux réunions, mais encore faut-il que les réunions existent ! Pas comme  la commission d’urbanisme voté en mars 2008, qui ne s’est jamais réunie officiellement, mais certainement en comité restreint pour éviter d’informer l’opposition. Nous attendons la convocation. Le dossier PAE Village est certainement le plus difficile à venir pour la majorité clanique. Comment trouver l’avance de  7 Millions € pour financer les travaux d’aménagement public, qui seront un jour remboursés par les M2 construits alors que la commune ne peut plus s’endetter


7.Adoption du budget primitif de l'Epic office de tourisme
Le budget primitif 2012 de l’Epic office de tourisme a été voté par le comité de direction le 14 Novembre 2011. Il est désormais soumis à l’approbation du conseil municipal.
Madame Annie Tallone nous présente les grandes lignes du budget 2012 de l’office de tourisme.  Un budget peau de chagrin (2012 = 529.174€ - 2011 = 638.963€) qui nous semble mieux convenir au rapport investissement/résultat réel que nous connaissons. La taxe de séjour, qui démontre la fréquentation, s’envisage en baisse, autour de 420.000€. (2011 = 450.000€) Tout va très bien Madame la Marquise (air connu), le "château" n’a pas encore brulé… Pirouette comptable, pour tenir son budget, l’office de tourisme ne paiera plus de loyer à la commune (17.000€…)
L’opposition vote contre
Notre commentaire : notre position vis-à-vis de l’Epic agace le maire qui nous en fait remontrance : "maintenant que vous avez un Epic, ce qui devrait vous satisfaire pour l’avoir désiré, vous n’êtes toujours pas satisfait ! Votre opposition est systématique… Vous manquez de logique !..." Nuance… l’opposition n’a jamais appelé de ses vœux la création de cet Epic ! C’est le maire lui-même, englué dans la gestion de fait de l’association Lavandou Tourisme, hors la Loi, qui a trop subitement décidé de faire table rase du passé et de créer cet Epic… Nous n’avions rien demandé d’autre qu’une gestion saine et conforme de l’association paramunicipale, alors en place et chèrement financée, sous tutelle municipale. Nous avons accepté la création de cet Epic, avec l’espoir, évidemment contrarié, d’ obtenir un siège au conseil d’administration. Nous l’avons dit et répété. Nous ne sommes pas là pour "casser" l’office de tourisme, indispensable au rayonnement de notre commune touristique. Nous n’avons aucun grief personnel contre le personnel ou sa direction. Nous déplorons les dérives mercantiles et quelques cafouillages regrettables concernant les publications. L’office de tourisme revendique l’exclusivité du succès de notre station. D’autres intervenants privés sont oubliés, bannis, décrédibilisés et reçoivent des leçons de marketing. Hôteliers, restaurateurs, loueurs, campings et autres commerçants n’ont pas attendu cet Epic pour exister…Plutôt que de faire la course en solitaire, il est temps de mutualiser nos efforts vers une politique de territoire! ( comme le fait la maison du tourisme Pays des maures-Golfe de Saint-Tropez.). Un office de tourisme isolé dans ses frontières communales n’a aucun avenir dans la compétition internationale.


8.Régie du Port. Dégrevement partiel des occupations du domaine public 2011 du Quai Baptistin Pins
Dans la mesure où les travaux de rénovation du quai Baptistin Pins ont empêché l’exploitation des terrasses commerciales du 1er janvier au 30 avril de cette année, il est proposé à l’assemblée délibérante d’autoriser un dégrèvement de 4/12eme sur les redevances 2011 d’occupation du domaine public des établissement situés sur ce quai.
L’opposition vote (évidemment) Pour
Notre commentaire: le dossier Fisac est toujours en souffrance. L’aide promise aux commerçants pour le financement des travaux de leurs établissements n’est toujours pas versée, ce qui place certains d’entre eux dans une fâcheuse situation… Ajoutons que nous souhaitons  un contrôle plus rigoureux - sur un pied d’égalité - de la surface de terrasse réellement exploitée par certains commerçants, en toute impunité. Placer une douzaine de tables de 3 à 4 personnes sur 17.50m² d’un trottoir étroit tient du singulier miracle !…


9.Présebtation du projet de verger à Cavalière avec le Conservatoire du Littoral. Principe d’une souscription auprès de la Fondation du Patrimoine.
Grâce à une donation de 83 hectares du groupe Ricard consentie en 2006 au Conservatoire du Littoral, le site des collines de cavalière est désormais définitivement protégé. Cet ensemble paysager est constitué par un vaste cirque ouvert sur une anse délimitée par la pointe du Layet et le cap nègre. Il est envisagé d’aménager, en bordure du littoral, sur une surface de 7 hectares, le site en verger méditerranéen dans un but pédagogique et de valorisation du milieu naturel.
L’opposition vote Pour
Notre commentaire : l’idée est séduisante. Dans le contexte actuel de prise de conscience du respect de la nature, notamment vers les enfants, le projet qui reste à finaliser est intéressant : Pour une somme à définir, tout souscripteur pourra investir sur une  ou plusieurs plantations. Particuliers, adultes ou enfants, pourront alors suivre la «pousse » de leur arbre. Les entreprises, locales régionales et nationales, sont elles aussi invitées à financer le projet. Un seul regret d’Arnaud Parenty : Le maire envisage de faire payer l’entrée pour amortir le cout de l’entretien communal. 
Lavandou Ensemble. Marc Lamazière, Jacqueline Pilette, Arnaud Parenty  

Partager cet article

Repost0

commentaires

decfrancois 22/12/2011 10:54


incompétence notoire du maire du lavandou confirmée ce jour par ses pairs du conseil général du var

voeux-2012 21/12/2011 10:56


MON VOEUX 2012 "QUE L'EQUIPE ACTUELLE DE LA MAIRIE SE CASSE EN 2014" JE VAIS BRULER UN CIERGE A SAINT-LOUIS DU LAVANDOU LE 31 DECEMBRE. AMEN ! AMEN ! AMEN !

Louis Genot 20/12/2011 21:16


Vraiment ce sont des nuls au CM. Tout simplement un bureau d'enregistrement des désirs de sa toute luminiescence dorée. Le pauvre Charrier lui qui comptait sur Bernardi afin de défendre son
bout de pré carré. Il est bien remercié son porte flingue d'une balle dans le pied et une autre dans le cul !

vote truqué de pramousquier 19/12/2011 14:53


Vote truqué a Pramousquier ! et cet imbéc... de Charrier qui se fait rouler dans la farine !  Qu'il se casse plutot que d'accepter tout et n'importe quoi de la part de son "grand copain" qui
s'est bien foutu de sa grande gueule... Jo  

débarquement immédiat 19/12/2011 13:41


Vraiment cette équipe municipale n'apporte plus rien au Lavandou. Il ne faut pas beaucoup de courage pour y mettre fin...des candidats et un peu plus d'idée pour le village