Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 17:24

Petit conseil municipal de routine, , sans grande portée sur l'avenir de notre commune.


Le maire du Lavandou propose une minute de silence en hommage aux victimes de la catastrophe au Japon ainsi qu'une quête en mairie, dont les fonds seront reversés à la Croix Rouge. II précise qu'une famille, installée au Lavandou, est originaire de Fukushima, une des villes les plus  durement touchée, et leur assure notre entier soutien. Le conseil est vite expédié. Certains élus, dont le maire, sont attendus à la préparation du Corso. Le réaménagement du quai Baptistin Pins a pris quelque retard suite aux conditions météo déplorables que nous avons connu. C'est l'occasion pour l'opposition de faire part de sa satisfaction, une fois n'est pas coutume, sur ce réaménagement qui nous parait plutôt réussi. Nous émettons toujours les mêmes réserves sur le mode de financement choisi, à savoir la régie du port, et sur l'augmentation sensible du prix des terrasses ...


Question 1 : Organisation d'un référendum local : Précision: 
Par délibération en date du 11 février 2011, l'assemblée délibérante a décidé d'organiser, le dimanche 22 mai 2011, un référendum local portant sur l'adhésion de la commune au Parc National de Port-Cros Il est proposé aux membres du conseil municipal de préciser la question qui sera posée aux électeurs lavandourains, s'agissant d' un principe. 
L'opposition vote CONTRE

Notre commentaire: Nous jouons sur les mots: il s'agit d'adhérer ou non au périmètre optimal du Parc National. Ce qui ne veut pas dire la même chose. Les contraintes, qui restent à définir après concertation avec les communes concernées, seront moins rigoureuses que celles qui s'appliquent déjà au Parc lui-même. Cette concertation est refusée par le maire. Il n'y avait aucune urgence à se positionner  Pour ou Contre. Le réveil des consciences sur le comportement environnemental de l'Humanité , après la tragédie au Japon risque bien de se retourner contre cette initiative malheureuse, qui cache bien d'autres motivations. Nous allons voter sur un principe, subtilité de sémantique, qui sous entend  que ce vote n'aura que la puissance d'un simple avis, quelle que soit son issue, Pour ou Contre. Les électeurs, appelés à grand frais pour émettre un simple avis,  risquent bien de s'abstenir !  Encore une gesticulation dans la précipitation ! Rien n'a été précisé sur l'information (et son objectivité...) qui sera apportée à cette consultation. A ce jour, nous considérons que la baudruche se dégonfle et que l'idée "lumineuse" du maire à "rassembler" un Lavandou fort, uni et libre, autour de sa personne, le place en fâcheuse posture.


Question 2 : Déclaration d'intérêt général et autorisation au titre de la loi sur l'eau portant sur les aménagements à court et moyen terme des rivières la Vieille et Le batailler . 
Le syndicat intercommunal pour la prévention des inondations (SIPI) souhaite réaliser des travaux d'aménagement des rivières la Vieille et le batailler afin de réduire les risques d'inondations sur les communes su Lavandou et de Bormes Les Mimosas le projet global d'aménagement des deux rivières étant trop important, celui ci a été divisé en deux phases dites pour la première à long terme et pour la seconde à court et moyen terme le SIPI a déposé auprès des services de l'Etat des dossiers de déclaration d'intérêt général et demande d'autorisation au titre de la loi sur l'eau pour les aménagements à court et moyen terme. Il appartient aux conseils municipaux des deux communes membres d'approuver la déclaration d'intérêt général et la demande d'autorisation au titre de la loi sur l'eau. Vote à l'UNANIMITE


Question 3
:  Information (pas de vote)  sur les décisions municipales prises par le maire dans le cadre de ses pouvoirs.
Notre commentaire:  Les procédures concernant l'urbanisme communal sont toujours aussi nombreuses...Les avocats se régalent, les lavandourains casquent...


Question 4 : Budget communal - Vote des taux des taxes directes locales  2011  
La question est retirée, - Explication du maire :  Les services fiscaux ont du retard. La pièce de l'état 1259  taux de base n'a pas été reçue...


Les Questions  - 5 - 6 -7 - 8-  ont été votées à  l'UNANIMITE  
Respectivement : Budget annexe de l'assainissement,  Budget  annexe de l'eau,  Budget annexe du Spanc  (assainissement non collectif ) Budget annexe de la régie des transports.


Question 9 : Budget annexe de la Régie du Port / Adoption  budget primitif 2011 
L'opposition vote CONTRE
Notre commentaire : Grande opacité et non transmission de documents, sur ordre...Un grand classique du mode de gestion municipale et de ses antennes...


Question 10 : Tarifs portuaires
Sur avis du conseil portuaire et du conseil d'exploitation de la régie du port, l'assemblée est invitée à adopter les tarifs portuaires.L'opposition vote CONTRE 
Notre commentaire : Une augmentation de 2% est votée. Le conseil d'exploitation, réuni  le matin même, n'a pas pu adopter les tarifs portuaires, le quorum n'étant pas atteint. Le vote du conseil municipal est considéré sous réserve du vote de  ce  conseil d'exploitation. Marc Lamazière précise hors conseil municipal : "Il faut rappeler l'augmentation excessive des tarifs en 2008, uniquement pour les passagers (entre 15 et 53% !...) et les tarifs à l'année relevés de 3% en 2009, ce qui a créé un déséquilibre entre les plaisanciers, considérés comme passagers, qui occupent pourtant leur place sur 12 mois et les plaisanciers, qui obtiennent ainsi une place à l'année à un tarif nettement plus favorable ( - 50%). L'augmentation des tarifs 2011 (2%) accentue ce déséquilibre dans l'inégalité. Il serait souhaitable de revoir l'ensemble des tarifs, ou procéder à une tarification différente entre les places passagers et les places annuelles, pour éviter que cela soit toujours les mêmes qui subissent injustement les plus fortes augmentations. C'est la raison de notre vote contre."


Les questions  11 - 12 - 13 sont votées à  l' UNANIMITE 
Respectivement : Autorisation donnée au CCAS de percevoir le numéraire trouvé et non réclamé( objets trouvés, prise en charge de divers frais par le budget communal  ( Restauration et déplacements )  Tableau des effectifs, création d'emplois saisonniers .


Questions diverses (2) ajoutées à ce conseil ...

1) Un plagiste a manifesté son intention de vendre les parts de sa société qui exploite un établissement sur la plage de l'Anglade. L'acheteur éventuel ne correspondrait pas aux critères retenus par la commission de délégation de service public; ( compétence professionnelle antérieure) Le maire souhaite obtenir l'avis du conseil municipal sur le bien fondé de cette transaction, autorisée par la loi (décret du 26.04.2006) par un vote a bulletin secret : Vote : 3 POUR  24 CONTRE  

Le commentaire de l'élu Arnaud Parenty  (vote Pour, assumé) , membre de la commission de délégation de service public,  s'exprime hors conseil municipal : "Une fois de plus, le maire du Lavandou veut avoir la main de fer sur tout ce qui se passe sur la commune. La législation autorise cette transaction. Le maire interprète le Code du Commerce et la libre entreprise à sa manière. Il méconnait les affres de la gestion d'une entreprise privée et n'est pas appelé pour régler les échéances de fin de mois  des commerçants aux abois ! Certaines conditions peuvent être imposées par la commune. Vouloir  limiter le transfert de propriété des parts d'une société,  dans un cadre strictement familial ne me parait pas légal.(inégalité de traitement...). Devoir justifier d'une compétence  passée dans la profession est un non sens : Il faut bien démarrer un jour, et cela freine les mises en concurrence, faute de candidatures, au détriment de la commune. Demande t-on à un maire de faire ses preuves avant d'être élu ? Toujours interdire, je suis contre ! Aménager les conditions d'exploitation, pourquoi pas ? Mais, de grâce, sans abus d'autorité et fait du prince. Le cahier des charges est assez lourd ! N'en rajoutons pas ! Je rappelle d'ailleurs que la propriété commerciale n'existe pas pour les plagistes délégataires, installés sur le territoire communal et/ou sur le domaine maritime. L'acheteur est prévenu de la précarité de son droit d'exploitation, qui sera remis en concurrence à son terme. Le risque est grand. Contrairement à ce que déclarent certains élus, je doute qu'une plage puisse être cédée dans de telles conditions aux alentours de 400.000€ ! Vive la libre entreprise ! Luttons contre le contexte de "vassalité" crée par le maire qui veut tout régenter.  N'oublions pas la notion de service public délégué qui sert les intérêts de la commune. La confiance doit être réciproque et les rapports équilibrés...C'est pas demain la veille au Lavandou...Chat échaudé craint l'eau froide..."

2) Le conseil est invité a délibérer sur l'autorisation de débroussaillement de la route des crêtes sur 28 Ha , sur 80 mètres de large, chaussée exclue, avec  élagage à 4 mètres de l'aplomb de la plateforme, pour un budget HT de 25.200€. Sollicitation de subvention au Conseil Régional 7500€ Conseil Général 7500€, solde à la charge de la commune vote à l'UNANIMITE  

Lavandou Ensemble : Marc Lamaziere, Jacqueline Pilette, Arnaud Parenty 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Ensemble - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires

prochain conseil municipal 05/04/2011 15:26



Prochain conseil municipal le jeudi 14 Avril ...



Agir 25/03/2011 08:28



Bien qu' il fasse souvent beau au Lavandou , un village de  décor de carte postale . On y vis pas si bien que ça ! Les jeunes s' ennuient , les ainés aussi .et les entre deux âges triment .
J' ai pu m' intéresser à l' organisation d' autres villes surtout en région parisienne . Je peux vous assurer  que le Lavandou détient la palme de la plus mauvaise gestion . Votre Maire n'
aurait pas tenu son siège aussi longtemps . Je ne comprend pas , vous ne  vous manifestez pas .Mais qu' attendez vous pour le sortir ???



Jean-Pierre Giran 22/03/2011 15:08



Jean-Pierre Giran, « vrai » député de la circonscription, était présent à l'école jeudi matin, pour répondre
aux questions nombreuses et précises des élèves et leur permettre de compléter leur travail. Usant d'un art accompli de la rhétorique, le député a répondu sans détour aux questions
soigneusement préparées. Et lorsque les élèves l'ont interrogé sur son « métier » de député, Jean Pierre Giran a rétabli la vérité : « mon
métier est professeur. Une fonction élective comme député, ou maire, ou autre, n'est pas un métier.» Et non sans humour, il a complété : « Et méfiez-vous de ceux qui vous parleront du métier d'élu ! »



Louis Genot 20/03/2011 00:04



La seule initiative privée du caporal a été d’écrire 3 navets illisibles en solde permanents sur internet. Depuis il s’est mis à la politique plus rentable et moins risqué qu’une entreprise
personnelle !



crétinisme 19/03/2011 10:18



le caporalisme est une spécialité locale ! faites donc ce que je vous ordonne bande de gros nuls je détiens la vérité sur le monde mes nervis feront le reste sinon quittez mon village



"milit' Terre" 19/03/2011 09:18



Référendum. Ce caporal de Gil se prend pour le général De Gaulle. Après moi le chaos, je vous ai compris, vive le Lavandou libre !  n'a pas la carrure le bougre ! fredo  



Lavandou-Paris-Compiègne 18/03/2011 18:22



A quoi sert un conseil municipal ? BLABLA de chiens écrasés rien sur l'économie, le social...le maire s'amuse avec notre pognon. Supprimons l'échelon communal et regroupons nos intérêts
dans une intercommunalité histoire de mieux gérer la boutique