Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Renaud Muselier à Bormes. "C'est un désastre pour le département et pour la région Paca. L'incendie est sans doute d'origine criminelle. On va tout faire pour retrouver les auteurs de ce feu" (Région)

Violents incendies à Bormes, Cap Bénat, Pierrefeu, Collobrières, Cavalaire... 10.000 personnes évacuées. Cellule de crise au 04.94.05.34.50 communication@ville-bormes.fr ou  suivez l'actualité en direct

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Tourisme en recul sur la côte varoise. En cause : mauvaises prestations,  tarifs abusifs, environnement dégradé, trop d’interdits, absence de promotion, racisme ambiant. L’Espagne récupère une grande partie du tourisme européen  (Instagram)

La Croix-Valmer. Polémique autour d'un projet immobilier au Cap Lardier. Les riverains se mobilisent contre la mairie (Google)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

La préfecture du Var interdit les tirs de feux d'artifices par les particuliers dans le département le 13 et 14 juillet (Facebook)

Toulon Provence Méditerranée veut devenir la première destination régionale en matière de tourisme (Google)

Déficit: la Cour des comptes tacle Hollande et tire la sonnette d'alarme d’un déficit qui présage des restrictions budgétaires de l’Etat et des collectivités locales (Google)

Le département du Var placé en vigilance sécheresse depuis le 18 juin (Préfecture)

Bormes-les-Mimosas. Des riverains lancent une pétition contre des antennes relais à proximité d’une école (Twitter)

La Cour d'Appel de Lyon confirme les "graves irrégularités" commises par la municipalité Tuvéri dans le dossier des logements des Lices et de l'ancien hôpital. Le promoteur écarté réclame 54,5 millions € à la commune de Saint-Tropez (Twitter)

Les plages de Hyères : l'Almanarre, Estagnets et de la Capte vont devenir accessibles aux handicapés permettant d’être la première commune varoise à obtenir le label Tourisme et Handicap. (Google)

Contrôle renforcé des enseignes et publicités au Lavandou. Le maire (certainement non-voyant depuis 1995 ?) se dit "choqué" par le fleurissement de la pollution visuelle sur sa commune. (Facebook)

A Lagneville (Oise) un arrêté municipal interdit de décéder chez soi pour protester contre le manque de médecins. Ce n'est qu’une pâle contrefaçon de l’arrêté du Lavandou de 2000 "il est interdit à toute personne ne disposant pas de caveau de décéder sur le territoire de la commune" ridiculisant planétairement son auteur (Facebook)

Le Conseil d’Etat pourrait annuler l’arrêté qui ferme l’aéroport de Saint-Tropez La Mole aux vols internationaux. C’est le sens des conclusions présentées par le rapporteur public (Twitter)

25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 00:35

22 questions ou informations à l'ordre du jour .

Question 1 : Compte rendu de la commission de délégation de service public pour l'exploitation des lots de plage d'Aiguebelle, La Fossette, le Layet et Cavaliere.  Augmentation de la redevance. et engagement de la procédure. L'opposition vote Pour
Notre commentaire : Le maire a voulu profiter de l'opportunité de la relance des procédures de délégation de service public (durée 3 ans)  des plagistes, hors centre ville et Saint-Clair, pour  augmenter le tarif du m² exploité.  Corinne Tillard, elle-même plagiste à la Fossette et membre de cette commission,  donc juge et partie,  a instruit ce dossier présenté en commission. Elle n'a pas voté. A l'initiative d'Arnaud Parenty, élu de l'opposition et membre de la commission, il a été proposé et accepté par le maire, alors présent, que les lots de l'école de voile, du ski nautique et du jet Ski ne subissent pas l'augmentation de 25% qui s'impose aux plagistes. Le caractère sportif et pédagogique de leur exploitation ayant été retenu ainsi que l'apport de clientèle et d'une animation sur la plage de Cavalière, dite" la sportive"... Lors du conseil, l'élu de la liste Regain, Bernard Bonnet, ex plagiste,  s'est opposé à ce choix de principe, arguant que le tarif proposé  aux délégataire actuels du Jet Ski et Ski Nautique n'était pas assez élevé...S'en est suivie une longue discussion  qui conclura finalement sur l'augmentation de tous à 25%  sauf pour l'école de voile, épargnée...

Question 2 : Ouverture hivernale des établissements de plage - Plage de l'Anglade.
Une nouvelle réglementation permet aux "exploitants de bains de mer"  de maintenir l'ouverture de leurs établissements en période hivernale. (1er Novembre au 30 mars) Entre autres contraintes : installation d'un bac à graisse, dépôt d'un permis de construire, aléas météo, assurances diverses,  et versement de 5/7eme de loyer annuel, déclaration préalable des dates de fermeture (qui ne peuvent excéder 2 mois, 4 jours d'ouverture minima par semaine... Contrôle assuré par la police municipale, verbalisation en cas de carence, et suppression de l'autorisation d'ouverture, donc démontage immédiat des installations.  L'opposition vote Pour 
Notre commentaire : Comme souligné par le maire, de nombreux restaurants du centre ville sont fermés à cette époque de l'année. Il n'y aurait donc pas de concurrence à leur encontre...  Nous regrettons cependant la politique de la carotte et du bâton. Nul besoin de menacer nos restaurateurs plagistes qui assument à leurs risques et périls leur exploitation hivernale. C'est un plus pour notre commune de pouvoir recevoir en hors saison, quand le temps s'y prête, des visiteurs de fin de semaine.

Question 3 :  Information / Consultation infructueuse pour l'exploitation du bassin Beaumont. 
Pas de vote. Aucune offre n'a été reçue par la collectivité au terme de la procédure d'appel d'offre. 
Notre commentaire : Profil bas pour un  maire tout penaud, visiblement embarrassé d'avoir à l'annoncer. Son parti pris et son mauvais choix lui reviennent aujourd'hui avec un effet boomerang... Le délégataire choisi voila 3 ans s'en est allé après avoir massacré l'ambiance du lieu et perdu la clientèle volée à son prédécesseur... Il reste pourtant délégataire de l'exploitation du petit train des plages jusqu'en mai prochain.  Arnaud Parenty, exploitant lésé et créateur de ce petit parc de loisirs s'amuse à comparer les investissements du parc du Belvédère, récemment inauguré, (271.000€) éloigné des familles lavandouraines, en comparaison avec ceux du bassin Beaumont (Installation de l'éclairage du site entièrement financé à l'époque par le SYMIELEC, syndicat mixte de l'énergie des communes du Var pour 30.000€....) Elu d'opposition, il a limité son intervention à un seul cri du cœur : "Dommage pour Cavalière" ...

Question 4 : Information sur la modification de l'actionnariat de la Sarl Lavandou Beach. 
Pas de vote. La législation le permet : désormais Les contrats de délégation ne sont plus Personae- intuitae. ( personne physique) Les parts de société sont donc cessibles, avec pour conséquence un changement possible de gérant...  
Notre commentaire : Le maire n'apprécie pas  cette nouvelle disposition mais doit s'y soumettre. Les plages peuvent donc se "revendre" ce qui ne garantit en rien le renouvellement à terme des délégations de service public. Qu'on se le dise ....

Question 5 Cession de la maison de Saint-Clair. 
Il
 est proposé au conseil municipal d'approuver la cession de la maison de Saint-Clair au profit de Mr Alexandre Garcin, pour le prix de 225.000€ conforme à l'estimation domaniale. L'opposition vote Contre
Notre commentaire : La commune se sépare d'un bien immobilier qui pouvait trouver une nouvelle destination, parking ou antenne de l'office de tourisme en entrée de ville. C'est le troisième acheteur qui se présente... On attend la suite en s'étonnant qu'aucune vente aux enchères de ce bien n'ait été envisagée...

Question 6 : Echange sans soulte de parcelles de terrains à intervenir avec Madame D'Antoni : L'opposition vote Pour  
Notre commentaire :  Madame D'Antoni, ex élue d'opposition, a donné son accord pour un échange sans soulte de parcelles de terrain à Saint-Clair. Cela permettra de faire disparaitre une servitude de passage à son avantage, qui grève un terrain mitoyen, propriété de la commune, très probablement à la vente dans les mois prochains ...

Question 7 : Acquisition à titre gracieux  d'une  parcelle de 78 m² sur l'espace extérieur de la Salamandre auprès de Var habitat.  L'opposition vote Pour:
 Notre commentaire : Démonstration des lenteurs administratives, l'acquisition par la commune de l'espace extérieur de la Salamandre et Marie Laurencin a été voté il y a plus d'un an. Cette parcelle de 78m² avait été omise lors de l'opération...

Question 8 : Signature d'un bail commercial Quai Gabriel Péri 
La commune envisage la location d'un local commercial  mitoyen du Palais des glaces - surface 43.50m², bail 3-6-9, loyer annuel 7000€ révisable tous les 3 ans, droit d'entrée de 50.000€ ) L'opposition vote Pour
 Notre commentaire :  A l'invitation du maire et par respect pour le créateur de ce commerce, (Laurent Bondil , Siesta Beach 83 ) nous tairons la destination qu'il compte donner aux lieux . Se pose cependant le problème éventuel des extracteurs d'air qui ne pourront être installés sur la place Durbec, située au dessus du local. Le maire feint-il d'ignorer que plusieurs climatiseurs, hideux et bruyants pour les riverains, ont été installés par le Palais des Glaces sur cette jolie placette, récemment rénovée...

Question 9 : la commune a acheté récemment un nouveau camion grue.
Il est proposé au conseil municipal d'accepter l'offre de reprise de l'ancien camion proposée par la Sté TLV au prix de 10166€  L'opposition vote Pour
 Notre commentaire : Nous aurions souhaité en savoir plus sur la vétusté de l'engin, sa date d'acquisition, son kilométrage et le bien fondé de son remplacement ...

Questions 10 et 11 : Lecture et présentation des rapports d'activités 2009 des différents syndicats intercommunaux. Pas de vote.
Notre commentaire : SYMIELEC, SIVOM Bormes Le Lavandou , SIVAAD , SCOT Provence Méditerranée, SIA Le Rayol/ Le Lavandou : La démonstration des avantages de l'intercommunalité  à laquelle nous avons provisoirement tourné le dos.  Concernant le syndicat des communes du littoral varois - SCLV., nous notons que son président ( notre maire) se plaint d'une forte tendance à la marginalisation des élus locaux du littoral, notamment sur les sujets de Natura 2000 en mer et du périmètre du Parc national de Port-Cros..."La participation des élus du littoral ne produit aucun effet sur ces sujets et tout se déroule comme si leur consultation n'était que de pure forme" Tant d'agitation pour ce constat stérile! Il reste le cumul des multiples présidences et les indemnités qui les accompagnent pour justifier un tel engagement...

Question 12 : information sur la convention de mise à disposition d'un minibus à intervenir avec la Sté France Régie.
Pas de vote. Une convention a été récemment  conclue avec la Sté France Régie en vue de renouveler le dispositif consistant en la mise à disposition gracieuse au profit de la collectivité d'un minibus financé par les annonces commerciales.
 Notre commentaire :  La mise à disposition gracieuse de ce minibus aux associations et une bonne chose. Il est financé par la publicité qu'il reçoit sur ses flancs, ailes et autres portières. Nous invitons simplement les sociétés qui les commercialisent à  plus de probité.  Nous comprenons quelles ne sont pas philanthropes. Il nous parait pourtant détestable de les voir présenter leurs services sur le conseil de Monsieur le maire.  Cela parait être un parcours obligé, très couteux et bien inutile,  à ceux qui se croient redevables à son égard ou qui attendent ses faveurs supposées...

Question 13 :Motion du conseil municipal pour le maintien d'une structure d'accueil pour enfants en difficulté :
 il est proposé à l'assemblée délibérante  de prendre une motion pour le maintien en activité de la maison d'enfants de Dormilllouse, située à Embrun, (Hautes-Alpes) dans laquelle séjourne un jeune lavandourain. L'opposition vote Pour 
Notre commentaire : Les finances de l'Etat et des collectivités territoriales sont exsangues ! Faire des économies Oui ! mais pas sur les rares structures qui reçoivent les enfants handicapés ou malades.

Question 18 : Le débat d'orientation budgétaire 2011
il constitue une formalité substantielle préalable à la présentation et au vote du budget primitif de la collectivité. Afin de respecter ce dispositif, il convient de préciser à l'assemblée les spécialités du prochain budget 2011 et en particulier les options qui pourraient être retenues en matière de fiscalité locale et opérations d'investissements...  Information - Pas de vote.
Notre commentaire : l'opposition prend acte. Pressé par le désengagement financier de l'Etat ruiné, inquiet du tarissement des subventions des collectivités régionales et départementales, fortement endettées, le maire semble tardivement prendre conscience  des réalités économiques. La dette communale et ses intérêts, la taxe professionnelle compensée par de vagues promesses étatiques, ainsi que le ralentissement des transactions immobilières, qui ont généré dans un passé récent d'importants droits de mutation au bénéfice de la commune, s'ajoutent à ce triste constat. Les caisses sont vides ! Première conséquence:  Le tape à l'œil c'est fini !  L'opposition ne peut que s'en satisfaire. Demain, 2011-2012-2013, il faudra gérer mieux, avec moins de dépenses ! Nous aurions préféré que la majorité "Regain", en place depuis 15 ans , soit plus visionnaire et réactive sur la dette de notre commune qui n'a cessée, malgré l'augmentation des taux d'imposition, de progresser  pour s'approcher  en 2007 des 20 millions€ pour se stabiliser en 2009 à 17.6 millions'€...(Intérêts + ou - 800.000 €/an). Nous sommes loin des promesses de 1995 ! Une question déplaisante se pose : qu'a fait "Regain" avec  cet argent ? Quel grand projet structurant, utile à nos administrés, a vu le jour ?  Un cœur de village plus accueillant et quelques palmiers ne font pas le compte... A nos yeux, et nous en avons la démonstration en constatant l'endettement moindre des communes voisines, il faut gérer les finances publiques en bon père de famille, sans arrière pensée démagogique ou clientéliste ayant pour seul but de se maintenir au pouvoir... Depuis 2001, l'opposition déplore cette attitude dépensière, orientée et préconise une réduction de cette dette à hauteur de 1000€/ habitant soit 6 millions€... C'est un effort de longue durée, qui impose une politique de compression de nos dépenses publiques, qu'il nous faut mettre en place immédiatement pour éviter que nos enfants ne soient eux mêmes contraints de se serrer la ceinture à notre place...Nous en sommes déjà victimes aujourd'hui. Nous payons les dépenses du moment et nous épongeons les excès d'hier et d'avant hier ! L'avenir qui s'annonce ne sera pas aussi facile que ces vingt dernières années ! Nous insistons donc pour que les élus temporaires s'engagent enfin vers une véritable politique à long terme de gestion publique responsable et économe. Le débat d'orientation budgétaire pour 2011, évoqué par le maire lors du conseil municipal semble aller dans ce sens. Nous en prenons acte. L'intention affichée est de réduire les frais de fonctionnement de 500.000€ et de baisser de 1,5million€ les dépenses d'investissement, d'éviter de faire appel à l'emprunt, sans augmenter les taux de l'imposition locale. Les entreprises privées sont appelées à la rescousse pour la construction et l'exploitation du complexe Cinéma. Une étude récente garantirait, à l’heure d’internet et des chaines câblées, la viabilité d'un tel projet. Nous restons circonspects...Le projet Piscine, qui  ne semble plus être d'actualité, pourrait être envisagé de la même manière. Concernant la dette, qui pèse lourdement sur notre budget communal, c'est le statu-quo. Rien n'est prévu.  Affaire à suivre avec une grande attention, lors du vote du budget primitif avant la fin de l'année, puis dans l'heure de vérité lors de la présentation du compte administratif fin 2011...  Nous aurons l'occasion d'y revenir plus en détail dans les semaines à venir...

Question 20 : Enquête publique Station d'épuration du Batailler. 
Le préfet du Var a prescrit l'ouverture d'une enquête publique sur la demande d'autorisation d'exploitation des installations de traitement des boues et la valorisation du biogaz  sur la station d'épuration intercommunale, sur la commune de Bormes Les Mimosas.  L'opposition vote Pour 
Notre commentaire:  Monsieur Maupeu, adjoint aux finances et membre du Sivom, se plaint de ne pas être tenu informé  sur l'avancement du chantier. Nous lui rappelons qu'aucun représentant de la commune n'était présent lors de la pose de la première pierre de cette importante  réalisation intercommunale, pourtant bien utile au projet du PAE Village, grande promesse de la majorité "Regain", toujours dans les cartons...

Question 21 Enquête publique en vue d'autoriser la construction de bassins écreteurs  par la commune de Bormes-les-Mimosas  en vue de l'urbanisation des secteurs de la plaine, La gare, Surle et Charenton -  Avis du conseil municipal - Le préfet du Var a prescrit l'ouverture d'une enquête publique dans les formes prescrites par le code de l'expropriation pour cause d'utilité publique, en vue d'autoriser la création par la commune de Bormes Les Mimosas  de bassins écreteurs, suite à l'ouverture prochaine à l'urbanisation des secteurs précités. Le conseil municipal est appelé à donner son avis sur cette demande d'autorisation. L'opposition vote Pour 
Notre commentaire : Tout ce qui pourra être fait pour ralentir le débit des eaux pluviales lors des fortes précipitations ,en amont de notre village est le bienvenu. Les réserves foncières du village voisin et ami permettent une urbanisation plus dense dans la plaine aux portes de notre commune. La perméabilité des zones construites sera donc contrariée par les constructions. Les bassins de rétention ont pour rôle de contenir le débit des eaux pluviales et limiter le risque d'inondation.

Question 22 : Information sur l'éco quartier du village.
 Le maire informe le conseil municipal de l'évolution de ce dossier. Information - Pas de vote -  
Notre commentaire : pour le maire tout est bouclé et les premiers permis pourront être déposés avant la fin de 2011 et les détracteurs auront le bec cloué ! 600 logements (dont 20% soit une centaine de logements seront réservés aux jeunes actifs lavandourains...) s'apprêtent à sortir de terre... ( les propriétaires des terrains sont ils vendeurs ? ) Qu'il est dur de tenir ses promesses électorales et démagogiques !

Question 23 : Point sur Natura 2000 en mer, dit de la "rade de Hyères", et sur le périmètre optimal du Parc national de Port-Cros. 
Le maire informe l'assemblée délibérante et annonce une réunion publique d'information le lundi 29 Novembre à 19 heures en mairie.
Notre commentaire : sa position parait moins radicale sur le projet Natura 2000 en mer...Adepte du double langage, il se montre résigné devant le caractère inéluctable de ce grand projet européen dont la vocation première est la sauvegarde éco-respectueuse de notre région pour les générations futures. Il manifeste cependant quelques résistances face aux exigences des hauts  fonctionnaires très éloignés de nos préoccupations immédiates et "diabolise" les conséquences de leur stratégie. Il évoque, à raison, l'effet mille feuille des législations inextricables qui se superposent. A l'entendre, tout sera interdit ou très réglementé :  pèche, nautisme, baignade, plongée... et nous en serons tous les victimes.  Le tourisme local et son économie pourraient disparaitre à jamais... Ce projet est diabolisé à l’exemple de l’élu à la sécurité qui exige une prise de position beaucoup plus ferme de la part du maire. Calmons nous ! nous ne demanderons pas sa démission du trublion ! Notre terre souffre. l'Humanité contemporaine, insouciante, a mis moins d'un siècle pour la blesser dangereusement. C'est un combat d'arrière-garde, digne des grands imbéciles, que de refuser d'en prendre conscience et d'agir !  Une mutation de nos comportements face à la nature s'impose... Le tourisme local, épiphénomène passager à l'échelle du temps, ne disparaitra pas, il s'adaptera. Natura 2000 en mer peut même devenir un atout pour attirer de nouveaux touristes, sensibles à l'écologie, à la bio-diversité, au respect de la Nature. Le mouvement est en marche, la prise de conscience est réelle. Les comportements changent et certains ne le savent pas ! C'est un formidable challenge aux conséquences socio-économiques insoupçonnées qui se présente. Le nier et le refuser est une grave erreur politique. Qui restera impardonnable pour les nouvelles générations.

Nota Bene additif
Premier effet d'une intercommunalité vers l'Est ? Nous déplorons la fermeture, l'année prochaine de l'école de Cavalière, faute d'un nombre d'élèves suffisant, sans réaction de la part des élus. Nous proposerons au prochain conseil une motion de soutien au maintien de cette école tant appréciée par les cavalièrois...                                      

Lavandou Ensemble : Marc Lamaziere, Jacqueline Pilette, Arnaud Parenty 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Ensemble - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires

Moby dick le retour 02/12/2010 19:45



Après Paul le poulpe, le retour de Moby Dick, la baleine lubrique ! manquait qu'un gros thon ! Cherchez plus, il est sur l'affiche du corso - Trop classe Le Lavandou.



nathalie456 02/12/2010 00:51



j'ai aperçu l'affiche du corso de l'année prochaine : une honte pour le lavandou !!!!!!!!!!!!!!! le maire voit en la femme un objet de fantasme à la hauteur de la ceinture. Quelqu'un a
parlé de jachère culturel moi je parle de désert culturel dans un village de gros machos !!!!!!!!!!!!!!!!!!



Paul le poulpe - Le retour ! 01/12/2010 10:43



Paul le poulpe de la coupe du monde de foot est mort. Homard l'a tué ! Est ce bien lui de retour au Lavandou ? ... Les intellectuels apprécieront la belle image vulgaire pour notre
commune, toujours en jachère culturelle... AP  



legislux 27/11/2010 15:00



Deux autres plages se sont revendues très très chères à des non résidents. Pour les places du port ce n'est pas celui qui est sur le bateau qui compte !



les verts varois 27/11/2010 08:22



Question 22. Le maire bétonne à tour de bras. Faire 600 logements représente
des taxes de raccordement, permis de construire, taxes d'habitation, foncier
et tutti. Ecologie, embouteillages, saturation, voisinage il s'en fout. En
95 il stoppait soit disant le bétonnage ? sa frugalité et les promoteurs ont
eu raison de lui. Le maire ne devra pas compter sur l'argent des
collectivités pour la viabilisation. Madame Lafontaine va avoir du boulot.
LVV (lesvaroisverts)




Louis Genot 26/11/2010 22:46



Un peu en retard sur la lecture de mon blog préféré. Chapeau ce compte-rendu est complet. La façon de gérer de la mairie est le mépris du cochon de payant mis à l'écart de toute participation. UN
SEUL MOT CONTINUEZ !



lelondais 26/11/2010 14:28



Que voulez-vous qu'il fasse pour remplir les caisses? Il ne sait pas chanter comme Camélia, ni faire le gogo danseur...ni vendre ses polars...? il ne sait que blablater et faire
des plans foireux. Le notre est plus sérieux et participatif. Ni reprise , ni échange, gardez-le !



Humour 26/11/2010 08:46



Humour  -  En France, un gars est en voiture et roule sur l'autoroute  lorsqu'arrive un bouchon de circulation...Quelqu'un frappe à sa vitre.  Que se passe t'il ? L'autre gars lui dit :
Des terroristes  ont pris Martine Aubry, Ségolène Royal, François Hollande et Besancenot en otages  et
réclament une rançon d'un million d'euro, sinon ils les arrosent  d'essence et  jettent une allumette
dessus...  Alors, on passe à chaque voiture pour ramasser des
dons...                                          
Ah bon, et les gens donnent combien ?     -   5  à 10 litres ça dépend !



Critiquer ou construire votre projet ? 25/11/2010 15:15



Vous, l'opposition etes toujours dans la critique. C'est une posture facile. C'est vrai aussi que vous avez de la matière ! ... Si vous voulez etre crédibles, il vous faut construire un projet
communal solide et convaincant, et vous faire mieux connaître de la population. Ne dévoilez pas trop vite vos idées pour éviter de vous les faire piquer. Regain au bout du rouleau n'en a plus!
C'est l'usure du pouvoir. Sont trop surs d'avoir toujours raison, surtout Gil qui n'est pas clair. Soyez patients.  Il est important pour la commune d'avoir une opposition, meme peu
représentée pour limiter la culture du secret et du fait accompli, entretenue par la majorité. De cette opposition pourra naître une autre alternative salutaire au Lavandou. Ce blog est
intéressant. des amis m'en ont parlé. Je n'en partage pas tous les avis mais il a le mérite d'exister. Roger  



Grégoire pseudo plagiste 25/11/2010 13:04



Merci aux élus de notre ex-profession. Augmentation de 25% pour les
plagistes =  une augmentation de 25% des matelas pour s'allonger sur le
sable du Lavandou. Ce petit jeu est simple suffit de courir plus vite que le
comptable du Trésor. Pas besoin d'un Bernardi pour trouver une idée aussi
lumineuse. D'autres suggestions : taxe des chiens sur la voie publique, taxe
aux décibels mobylettes, taxe au M3 d'air respiré, taxe d'exposition au
soleil, taxe pipi dans la mer, taxe sur la c......e celle-là devrait
rapporter gros. Le maire est en pleine choucroute marketing pour trouver de
l'argent, il ferait mieux d'aller chercher la croissance avec les dents
plutôt que de compter nos matelas de plages sur sa commune le 15 août.
Grégoire pseudo plagiste



Lavandou-Paris-Compiègne 25/11/2010 12:19



Les nouvelles sont mauvaises. Le maire commence à sentir le roussi sur ses projets. Manque de discernement évident par l'injustice, le clientélisme, l'absence de contre-pouvoir, sa poignée de
profiteurs sur le départ. Le réveil sera difficile