Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 20:31

Comme à l’accoutumée, nous aborderons les thèmes essentiels qui engagent la commune.

Notons que le maire ajoute régulièrement en fin de conseil des questions diverses, en se gardant bien de nous donner les informations indispensables à notre prise de décision.  C’est ainsi qu’une fois de plus, il nous présente la vente imminente, d’un terrain , superbe propriété du patrimoine communal au Super Lavandou, d’une surface de 2872m², divisible en trois lots, pour 836.000€. ( BP N°96 Les Myrtes ) - l’acheteur  est prêt à signer - Nous n’en saurons pas plus … L’opposition a voté :  CONTRE 


Question 1 : Engagement d’une procédure de délégation de service public, sous traités d’exploitation de lots de plage ( Plage de saint Clair, lots  1 -3 - 4 et  5 . Plage de la Fossette : Lot N° 1 . Plage d’Aiguebelle : lots 1 -2  et 3.  Plage du  Layet : Lot N° 1 Plage de Cavalière Lots : 1 - 2  - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 et 9 . Durée 3 saisons à compter du 1er Avril 2014 au 31 Octobre de chaque saison .
Le récent rapport de la Chambre Régionale des Comptes préconisait une redevance avec  création d’une taxe variable, basée sur le chiffre d’affaires des différentes activités. Cette formule parait difficile à mettre en place. La commune ne dispose pas d’un pouvoir de contrôle des déclarations et l’étalement géographique des différentes exploitations sur la commune ne permet pas d’envisager une véritable égalité de traitement entre elles. Une augmentation sensible des tarifs proposés aux futurs candidats sera donc proposée :+ 10% pour les activités de sports nautiques - + 15% pour les activités limitées aux seuls matelas, parasols, sans restauration et + 25 % pour les activités de plage avec restaurant.  Cette augmentation, même révisée à la hausse, semble nous paraître la solution la plus équitable pour éviter divergences et inégalités de traitement entre les plagistes et restaurateurs traditionnels, qui apportent tous une activité indispensable à l’attrait de notre commune. L’opposition a voté : POUR


Question 6 : Incorporation de la voierie du lotissement Les Balcons du Cap Nègre
Question 7 : Incorporation de la rue des Genêts dans le domaine privé de la commune et autorisation de signer l’acte de propriété  
Ces deux questions se rejoignent . l’opposition n’y trouve, dans les deux cas, aucun intérêt pour la commune.  La ficelle est un peu grosse… Il s’agit de «faire plaisir» à des copropriétaires  de lotissements privés, avant  les prochaines élections municipales.  Les dépenses d’investissement à venir ( entretien, éclairage, goudronnage), seront payées par l’ensemble des contribuables lavandourains  pour des  voies de circulation qu’ils n’utiliseront pas… Nous constatons que le goudronnage de la rue des genêts, au frais de la commune,  est déjà terminé alors que l’acte notarié n’est même pas signé et que le conseil municipal dans son entier ne s’est pas prononcé…  Le maire présente donc les délibérations au conseil après avoir ordonné les dépenses sur des propriétés privées. Nul doute du bon souvenir de ces propriétaires en 2014 ! Le maire nous précise qu’ils payent des impôts locaux… Ben Oui ! Heureusement et alors ? Les investissements du privé doivent rester à la charge des privés. Les taxes locales vont fortement augmenter si la collectivité sous influence électorale fait allégeance aux intérêts privés,  grâce aux fonds publics …Nous vous laissons juges de telles pratiques… L’opposition a bien évidemment voté : CONTRE  


Question 12
 : Adoption du projet de pôle administratif et Cinéma La Baou
Cette question est retirée et sera représentée en fin d’année… Un problème juridique serait à l’origine de ce report… Ce dossier s’enlise. Le maire brocarde l’opposition qui a voté pour le cinéma.  Si nous avons voté Pour, nous n’avons pas voté pour ce projet-là ! Au départ, il s’agissait d’un cinéma et pôle administratif et de santé. Aujourd’hui, nous arrivons à un projet mégalomaniaque et hideux, à l’entrée du village, confié à des intérêts privés pour une mise à disposition du terrain pendant 70 ans. Nous pensons  que l’intercommunalité naissante, n’en déplaise au maire, a son mot à dire sur un tel projet  et qu’il faut reprendre entièrement  ce dossier. Croyant pouvoir assurer sa réélection, le maire, pris par le temps, serait prêt à signer n’importe quoi, pourvu que la première pierre d’une promesse non tenue depuis 19 ans, soit enfin posée. Notre avis se partage pour les mêmes raisons pour la maison de retraite ou le PAE Village. L’opposition dit Oui pour un cinéma, un pôle administratif santé, une maison de retraite et des logements en accession facilitée pour les lavandourains mais catégoriquement NON pour les projets retenus, leurs modes de financements  et d’exploitation  ainsi que de la médiocre qualité du choix architectural du PAE Village et du complexe de La Baou .


Question 15 :   tarifs fourrière 
Il est difficile de s’opposer aux nouveaux tarifs de fourrière. Ils sont imposés à l’échelle nationale. Par contre, nous déplorons les ordres de verbalisation systématique donnés à la Police municipale. Ce n’est pas ainsi que l’on doit accueillir les estivants. !  Pour exemple ce matin 8 juillet, les contraventions pleuvaient dès 9 heures du matin sur le parking du Soleil à moitié rempli ou sur la rue des Pierres Précieuses, à moitié vide … Outre la mauvaise ambiance créée,  c’est aussi du pouvoir d’achat dans les commerces locaux qui s’envole. Félicitations au grand décideur !

 

Question 17 : Les vergers de Cavalière . Participation de la commune au projet.
L’opposition soutient ce projet, sans cesse reporté … faute de finances et d’une réelle volonté de l’équipe municipale. Madame Ciano s’impatiente…  L’opposition vote :  POUR

 

Question 20 :Participation de la commune à l’amélioration de l’hydraulique à proximité du bassin Beaumont.
La construction d’un petit immeuble est compromise depuis plusieurs années  à Cavalière ( devant la maison du régisseur ) le PLU évoque l’instruction d’une étude concernant l’aménagement hydraulique de ce projet, contesté par les riverains en amont, indispensable à l’obtention du permis de construire. Voilà que les choses pressent  alors que les deux buses régulièrement bouchées  par les embâcles du cours d’eau  sont déjà en cours de démontage sur la partie de terrain du promoteur local. La commune doit prendre à sa charge, la construction d’un  petit pont  sous l’impasse de l’absinthe, pour rejoindre l’émissaire vers la mer. L’étude reste invisible et nous ne connaissons pas le coût de cette réalisation ni les termes de la  convention à prévoir entre le propriétaire et la commune. Là encore, dans l’urgence, les intérêts privés sont prioritaires, bien avant ceux de la collectivité, qui a pourtant durement souffert des inondations à Cavalière.  L’opposition s’est abstenue …

Lavandou-ensemble-640 Lavandou Ensemble  
Une nouvelle ambition pour le Lavandou 
Arnaud Parenty, Jacqueline Pilette, Marc Lamaziere

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Ensemble - dans Conseil Municipal
commenter cet article

commentaires

LBK 09/07/2013 19:52


Vendre les bijoux de famille est une grande spécialité de monsieur poches percées. Réduire ses frais générauxt le nombre d'employés et les emprunts à tout va
serait pourtant une bonne solution citoyenne. LBK

usure du pouvoir 09/07/2013 15:27


Bernardi est usé. 

Dodette 08/07/2013 21:58


Concernant la fourrière et les PV de stationnement G.Bernardi a trouvé un système de racket légal qui rapporte dans les caisses vides de la commune mais font fuir les touristes vers des
communes mieux organisées et surtout plus accueillantes. C'est d'une imbécilité risible aussi moderne que la zone bleue d'une autre époque. La fiscalité est la réponse qui ne règle rien au
problème récurrent en période estivale.