Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Site officiel d'expression politique, économique et sociale sur l’actualité municipale au Lavandou. Les citoyens indignés - face au clanisme de la majorité "Regain" - exigent la limitation des mandats et des cumuls nuisibles à la démocratie locale depuis 1995.
  • Contact

Recherche

Vite lu

Les sous-marins privés enfin autorisés à plonger sur la côte varoise (Twitter)

Sainte-Maxime plan sécheresse. Les douches des différentes plages de la ville sont coupées et l'eau supprimée au port de 8 h à 20 h (Twitter)

La Londe vol d’un portefeuille contenant 60 €. Le voleur est condamné à six mois de prison ferme en comparution immédiate (Facebook)

Les touristes boudent le Var dont la fréquentation est en nette baisse. Beaucoup ont plié bagages avant l’heure face aux incendies, météo mitigée, massifs forestiers fermés et tarifs dissuasifs (Google)

Nouveau cas de Chikungunya  signalé dans le Var déjà en niveau 3 du plan de lutte contre le moustique tigre (France Bleu)

Airbnb, la plateforme de locations temporaires, a payé moins de 100.000 € en 2016 au fisc, alors que plus de 10 millions de Français ont utilisé le site (Le Parisien)

Lavandou. Des milliers de vêtements et accessoires contrefaits saisis par la gendarmerie dans une boutique du centre-ville (Twitter)

Cogolin. Un policier de la BAC, en disponibilité,  tue deux personnes, dont l’amant de sa femme,  avec son arme de service (Google)

Sainte Maxime. L'Etat installe une trentaine de migrants pour une durée variable contre l’avis du maire (Google)

Des faux courriers électroniques se présentant comme des messages de l’administration fiscale demandent aux usagers de fournir leur numéro de carte bancaire ou de compléter leurs coordonnées personnelles en vue d'un remboursement via un formulaire en ligne, imitant le site www.impots.gouv.fr (DGFP)

Pannes d’électricité à répétition sur Hyères. Enedis accuse  l’accumulation des pics de chaleur et l’état du réseau (Google)

Cocaïne plage de Cavalière. Le prévenu condamné, en comparution immédiate, à un an de prison ferme, tandis que deux cartes SIM saisies révèlent les noms des clients (Twitter)

Europol diffuse des avis de recherche sur les réseaux sociaux sous forme de cartes postales humoristiques pour susciter davantage de témoignages sur les 20 criminels les plus recherchés en vue de leur arrestation (CEE)

Restriction d’eau. Le préfet du Var  prend des mesures pour faire face à la sécheresse alarmante du département. Une cinquantaine de communes sont concernées  dont la Londe, le Lavandou, Bormes, La Croix-Valmer, Cavalaire (France3)

Avec une économie orientée vers les emplois publics et le tourisme, 15 % des varois vivent sous le seuil de pauvreté avec des disparités marquées de niveau de vie ainsi qu’un faible niveau de formation des jeunes (Insee)

Des élus réclament une base d'intervention de Canadair à Hyères (Google)

La suppression de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages  en 2018 c’est 8,5 milliards € qui n’arriveront plus dans les caisses et une profonde réorganisation des communes (Instagram)

Saint-Tropez. Trop de violences et d’agressions  gratuites sur la voie publique la nuit. Le maire mis en cause par son opposition (Facebook)

23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 10:55

giran-copie-1.jpgLes élus locaux ont souvent hérité de la beauté ou de la qualité de sites et de paysages, des ressources multiples fournies par la biodiversité du présent ou du passé, sur lesquelles sont adossées la qualité de vie de leurs électeurs, et visiblement ou non, l'économie des territoires qu'ils gèrent. Mais cette nature, avec ses richesses, ses vulnérabilités, ses équilibres et fonctions, quelle place a-t-elle vraiment dans leur conscience et leur gestion quotidienne d'élus ? La prise en compte de la nature localement est-elle à la hauteur des enjeux collectifs, voire de positions publiques prises nationalement ? Que se joue-t-il en effet dans la non-concordance des temps médiatique, politique, du vivant ou de la complexité ? Les citoyens sont-ils face aux mêmes positions d'élus lors d'un débat national autour de la biodiversité et dans les choix locaux que les mêmes effectuent, lorsqu'ils conjuguent un mandat local et national ? Jean-Pierre Giran, auteur de ce nouvel ouvrage de la collection « Débats du développement durable » dirigée par Anne-Marie Ducroux, livre ici un témoignage d'observateur de l'équilibre donné aux intérêts nationaux et locaux, en praticien des deux dimensions d'un mandat électif : actuellement député du Var depuis 1997, il a été membre de la commission des finances, de la commission des affaires économiques et est actuellement membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire à l'Assemblée nationale. Il fut maire de Saint-Cyr-sur-Mer de 1989 à 2000 et Conseiller régional Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1992 à 2001. Il s'agit aussi du récit libre d'un acteur engagé expérimentant à la fois les dimensions de conception et d'application des politiques publiques de la nature : il fut rapporteur de la loi des parcs nationaux et parcs naturels marins, il est président depuis 2006 de l'établissement public des neuf parcs nationaux de France et est administrateur du Conservatoire national du littoral. Qu'un élu se donne pour objectif de réfléchir, « de l'intérieur », à la manière dont sont exercés des mandats, aux liens ou contradictions pour l'environnement entre mandats nationaux et locaux, à l'évolution nécessaire des mandats dans la gestion de la complexité, à leurs relations à la nature comme à la société, est plutôt inhabituel. Jean-Pierre Giran exprime son aspiration à ne pas voir ses pairs faire « du terrain leur seul horizon et du pouvoir leur seule obsession ». La collection « débats du développement durable », est destinée à donner aux lecteurs les clés pour comprendre un sujet émergent du développement durable ou créant le débat : des témoignages d'experts, des dialogues de personnalités et, chaque fois, des éléments clés (chiffres, repères, textes....) sont réunis sur le thème... pour permettre aux lecteurs de bâtir leur opinion. Table des matières : 1. Hommes et natures. Des définitions complexes. Des relations ambiguës. Des visions concurrentes. 2. Elus et territoires. Des réglementations fluctuantes. Des légitimités contradictoires. 3. Gouvernance de la nature et démocratie. Affirmer des valeurs et des principes. Partager la gouvernance. Changer les élus ? 4. Quelques éléments-clés sur la protection de la nature en France. En savoir plus


Var Matin 22-06-2011
Var-matin-22.06.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Lavandou Tribune - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Louis Genot 23/06/2011 17:19



Très intéressant comme démarche. Je la soutiendrai avec mes amis



Romero 23/06/2011 15:43



Au Lavandou nous n’avons pas un maire mais un saigneur  de la classe populaire dont le comportement est inadmissible. Observez ses décisions vous aurez compris ce que je veux dire



Elisabeth 23/06/2011 12:17



Bravo ! je partage et souhaite aussi changer la donne au Lavandou où le maire ne comprends rien à la démocratie.Cette mission arrive enfin pour réformer le fonctionnement d'élus
inamovibles bien souvent issus d'un clan ou d'une famille dominante en place. Faut tout changer !