Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Bormes. Nouvel incendie attisé par le mistral. 10 hectares partis en fumée , 30 des habitations évacuées (France3)

Seillons. Un chasseur tire par 3 fois, au jugé, sur ce qu'il croyait être un sanglier. Un promeneur originaire de Saint-Maximin est tué sur le coup (Google)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 23:07

La concurrence touristique, le budget démesuré, le manque de communication, le défaut d’union, la lourdeur administrative font poser bien des questions aux professionnels du Lavandou sur le « machin » imposé par le maire. Le tourisme fonctionne mal malgré les artifices déployés à grands coups de déclaration municipale . Le bilan présenté par son directeur est risible. En liquidant en 2009 l’association Lavandou Tourisme qui marchait avec  580 adhérents au compteur, le maire, égaré par son pouvoir autoritaire, a  pris stupidement le risque de la zizanie interne.  Seuls, quelques adeptes se sont fait embarquer dans un conseil d’administration servant de caution à l’édile.  Humour2CV.jpgL’idée aurait pu être bonne si un peu d’intercommunalité et de marketing fussent au rendez-vous. Las ! Une fuite en avant technologique et des éditions pompeusement confidentielles n’ont pu masquer l’absence de contenu, la faiblesse de l’offre, la défaillance de discours commun...Quel avenir de l'Epic dans ces conditions? L’intercommunalité arrive à grands pas et, 18 ans plus tard, la mutualisation touristique (inventée par Vatinet-Faedda) s’impose plus largement. Non plus pour lutter contre les villages voisins, mais contre les autres destinations et mieux s’adapter au changement des mentalités. Encore faut-il faire venir les touristes parfois de très loin et renoncer à la xénophobie varoise ambiante. Accueillir le public derrière un guichet, vanter ses plages, distribuer des imprimés (pas ou mal traduits) ou aligner des meublés ne suffisent plus face aux nouveaux touristes. Ils veulent aussi se distraire, découvrir, se culturer, bouger, se laisser séduire et ne plus faire simplement la crêpe sur les plages. Cavalaire, Bandol, Toulon, Nice ou Aix en Provence, Avignon, Marseille…l’ont compris avant les autres. Le Lavandou l’a reniflé sans aller plus loin que d'offrir de mauvaises prestations, lénifiant sa conception des congés payés. Aseptiser ses plages, vidéo-surveiller, imposer un couvre-feu, matraquer le stationnement, vider les poches, surtaxer l’eau…ne sont pas des arguments attractifs pour une station balnéaire dite « internationale ». La localisation de l’office de tourisme, du centre culturel, l’atonie du port, l’abandon du Grand Jardin, la voiture partout, le béton anarchique, le hideux corridor de la D559... dénotent l’absence de concertation urbaine. En 100 ans, la moisson s’est réduite sur un sol surexploité par l’alchimie locale. Imprévoyante, naviguant à court terme entre ses charges et ses emprunts, aux mains d’une équipe anesthésiée, la mairie est irresponsable de ses actes. Elle en veut toujours plus en pratiquant la gratuite surenchère verbale, au point de s’isoler de ses voisines au lieu de les rejoindre dans un même but : prolonger le tourisme toute l’année. L’Epic de tourisme n’est qu’une victime collatérale des fantasmes municipaux, malgré un personnel dévoué qu’il faudra remotiver, mieux payer et replacer dans un projet global d’animation de la ville. En attendant, sans moyens ni directives, il lui faut tenir bon jusqu’au changement. A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Alconis - dans Tourisme
commenter cet article

commentaires

corrrection 03/09/2013 15:32


Petite correction, la mutualisation touristique Bormes Le Lavandou n'a pas été inventée par Faedda/Vatinet, mais par Faedda/Lambotin prédecesseur de Vatinet. Elle s'appelait le SIDT (Syndicat
Intercommunal de Développement Touristique) avec comme slogan "deux communes, une station". M. Vatinet a été élu le même jour que Gil Bernardi en juin 1995.

Panier percé 30/08/2013 04:27


 Cherchez l’erreur de l’épic : 100.000 euros sur 600.000 euros de budget servent à
communiquer sur la destination Lavandou. Bernardi n’a jamais appris à compter c’est pour ça qu’il parle pendant des heures.

CNT 29/08/2013 21:42


Effectivement une taxe de séjour intercommunale permettra de regrouper tous les outils de communication et de faire une centrale de réservation bien plus efficace que celle du lavandou. C'est
plus qu'un projet pour 2014-2015. Chaque commune pourra avoir un bureau de tourisme local mais devra rejoindre le tronc commun en terme de centralisation informatique,maniifestations et
publications. Il s'agit de faire des économies d'échelle. L'extension naturelle sera l'animation des différentes places touristiques. Le Sénat travaille déjà sur les textes. Votre EPIC devra se
transformer ou disparaitre. CNT

lalondempm 29/08/2013 19:04


L'intercommunalité Méditerranée - Porte des Maures a bien l'intention de lancer une structure
commune sur le tourisme. Salutations

passez donc à la compta ! 29/08/2013 16:49


J'aimerai beaucoup savoir combien nous coûte Hagopian avec ses avantages son appart municipal et tutti ?

Dodette 29/08/2013 12:13


vous revenez encore sur l'épic qui est une erreur on le sait ici mais laissez le travailler en agissant sur la mairie afin de donner des moyens à cette structure municipale

Louise93100 29/08/2013 10:52


Le maire du Lavandou a abusé ses administrés dans une structure inadaptée où il faut énormément d’argent. Difficile de
revenir à l’époque Thorn qui savait de quoi il parlait avec beaucoup de membres motivés. Hélas l’union des commerçants a subi un sort identique. D’échec en échec le maire du Lavandou s’achemine
vers la sortie. Ce sera la résurrection du Lavandou économiquement détruit par ce maire.

NON AU QUATRIEME MANDAT 29/08/2013 09:29


LE FERMER NON LE TRANSFORMER OUI ! EN FONCTION D'UNE INTERCOMMUNALITE TOURISME. BERNARDI S'EST PLANTE ET NOUS L'AVONS REGARDER FAIRE.

la fete a neuneu 29/08/2013 08:54


c'est le nivellement par le bas! affligeant quand on sait que Bernardi est victime du syndrome de Saint tropez. Ici c'est la fete a neuneu, des animations de patronage qui attirent une clientèle
fauchée, horrifiée par les tarifs pratiqués et trop heureuse de faire la razzia sur les cocktails dinatoires offerts trop souvent par la commune en centre ville, au détriment des restaurateurs
 P.O.