Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

10 décembre 2011 6 10 /12 /décembre /2011 00:44

 

L’escalade de la violence profitera-t-elle à son auteur ? Le pouvoir aveugle, dont la politique d’austérité précipite 8 millions de français dans la précarité, a fait de Marseille son nouveau champ de bataille. Il est vrai que la ville portuaire, rattrapée par son histoire, renoue avec l’insécurité ancestrale. Après avoir mis à sa tête un imminent membre de son parti, puis des CRS de choc, puis le meilleur flic de France, puis une distribution gratuite de Flash-Ball…le gouvernement tente de faire plier l’insoumise, dont Vauban avait fait tourner les canons protecteurs vers l’intérieur de la ville plutôt que vers la mer. Cette anecdote est tout l’esprit de cette cité à la fois séductrice et rebelle. indeci10.jpgL’histoire de Marseille et de son port, qui a longtemps servi les galères royales, est composée pour 15% de sa population de ces anciens forçats pour qui la seule loi respectable est celle de la rue. L’erreur du pouvoir central est de méconnaitre le frondeur marseillais, le chauffeur de taxi, le supporter de l’OM ou le colleur d’affiche de la plus puissante fédération socialiste de France. Alors qu’il s’agite médiatiquement, Il saurait immédiatement qu’il fait fausse route face aux réseaux qui surgissent de nulle part et alors que la bourgeoise locale n’est pas si effrayée de la situation du moment. Au mieux son syndrome sécuritaire profitera à son vieux rival frontiste sans en récupérer un seul bulletin de vote. Parfois une bonne étude sociologique serait plus utile qu’une débauche d’annonces sans intérêt. Les syndicats de policiers sont réservés. Et pour cause ! le gouvernement va remettre à la mode la vente d’armes et la fréquentation des stands de tir, de Montpellier à Nice. Depuis les attentats terroristes de 1980 ou les successions d’affaires, de la French connexion à la cogestion politique, le fusil à pompe – en fait, un vulgaire fusil de chasse à répétition - est disponible dans la moindre affaire sulfureuse. Faire croire à un policier qu’avec une telle arme il peut se confronter à un adversaire marseillais qui le braque avec un fusil d’assaut comme une Kalachnikov, c’est l’envoyer au casse-pipe ! Gaston Defferre, maire puis ministre de l’Intérieur, avait acheté la paix des armes auprès de ses proches relations Carbone et Spirito ou la famille Guérini… en affirmant tout haut que "pour diriger une ville de voyous, il fallait être soi-même un voyou". A cette époque, la prostitution, la drogue, la fausse monnaie, les jeux truqués étaient autre chose que maintenant ! Et puis pourquoi penser que dans cette ville, seuls les quartiers Nord seraient le refuge de la voyoucratie ? Surtout lorsqu’on apprend qu’en 1700 beaucoup de galériens de droit commun [déserteurs, contrebandiers du sel, criminels, protestants] arrivaient à faire ramer des volontaires à leur place et que certains devinrent commerçants et même échevins ! A propos du pouvoir régalien, l’expression préférée du marseillais est en ce moment: "oh vié ! stoquefiche tu vas t’estramasser peuchère ! " et en bon français: "Parisiens, têtes de chien, Parigots, têtes de veau".

Partager cet article

Repost 0
Published by Liliane Guiomard - dans Politique
commenter cet article

commentaires

bulletin blanc 13/12/2011 22:04


coup de fusil ou coup politique ?

hola ! 10/12/2011 19:10


d'après lumpé la france serait dallas mais qui a commencé à foutre le bordel avec le chomage les réformes les banlieues? qui ne paie pas d'impôts malgré un revenu indécent? la france a besoin de
travail pas de fusil à pompe. Cette provocation est encore un coup politique

Romero 10/12/2011 14:32


LES VEAUX DE FRANCAIS AIMENT BIEN L'ABATTOIR...POUR LES AUTRES !