Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 00:50

Revue municipale 2009 du Lavandou:
...Après une semaine de pluies continues de rare intensité… une poignée d’heures, dans la nuit du 15 au 16 décembre [ndlr : 2008], aura fait basculer une bonne partie de la cité des dauphins en cité lacustre. Des précipitations diluviennes … d’une telle force que de mémoire d’homme, aucune ne surgit de pareille catastrophe.
…Après les réparations d’urgence, la remise en état du littoral, et les travaux immédiats d’infrastructures, une étude a été menée par la SOGREAH, à la demande de la commune et du SIPI [ndlr : maire et président ne font qu’un] avec analyse in situ (mesure de la section d’écoulement des eaux pendant la crue), une analyse hydrologique destinée à déterminer l’intensité de cet événement pluvieux pour mieux gérer demain. Pour cela, même avec les beaux jours revenus, ne laissons pas le temps éroder notre mémoire. Que la compréhension des phénomènes météorologiques et hydrologiques soient des gages d’une gestion prospective alimentée par la mémoire des erreurs plus anciennes. Il nous faut donc avoir une vision globale sur un phénomène complexe pour faire en sorte que des intempéries similaires aient des effets limités, si elles se reproduisaient dans un avenir plus ou moins lointain…
…Une réunion d’information publique qui s’est tenue le vendredi 12 juin [ndlr : 2009] en mairie a pu en donner les grandes lignes, dans une concertation animée par le maire Gil Bernardi :
cigale.gif « Nous ne devons pas avoir pour référence la durée d’un mandat, mais adopter une vision bien au-delà, dans l’optique de pluies centennales. Il nous faudra, bien sûr, tenir compte de l’urbanisation, de la nature, de l’évolution cyclique, des manifestations orageuses, du mouvement des terrains… en nous appuyant sur un « monde global » qui manifeste sa douleur. Il nous faut avoir à cœur de protéger la beauté de notre cadre de vie exceptionnel au sein d’une planète qui n’est pas épargnée par les changements climatiques que présagent de nombreux scientifiques. Une tâche immense que nous devons aux générations futures en prévoyant une feuille de route des décennies à venir sur la connaissance et le vécu de nos aînés avec des dates repères de crues et tempêtes. Des événements au fl du siècle passé avec la date calamiteuse de 2008 pour être un creuset de riches enseignements destinés à nous adapter aux modèles de prévisions, aux schémas flexibles de « catastrophes naturelles » dans une logique de durée »
Avec nous, revisitez les belles paroles du maire sortant...

Partager cet article

Repost 0
Published by Paulette TOUITOU - dans Le bêtisier du maire
commenter cet article

commentaires

Gilles QUAIX 26/01/2014 19:50


FAIRE PARTIR MR BERNARDI DEVIENT UNE URGENTE PRIORITE. FAITES CIRCULER AUTOUR DE VOUS. MERCI.

fanny 24/01/2014 10:17


La cantine du maire a sombrée sous les flots dévastateurs du 20 janvier. Amen ! ce sera toujours une petite
économie sur les énormes dépenses à venir de la commune.

en colère 23/01/2014 18:37


et bormes veut continuer a urbaniser! en terre inondable en face le puit michel et a la faviere,route de bénat. rien ne les retiendra ils vont poursuivre leur politique! le bétonnage ca rapporte
trop!

bernard 23/01/2014 10:47


PAS LA PEINE DE SE PRESENTER AUX ELECTIONS. JE VOTERAI FELIZIA.

EELV 22/01/2014 18:17


Rassemblons notre opposition et renvoyons Gilles Bernardi dans sa maison de retraite déjà engloutie sous les inondations. Qui a signé le permis ?

Harmonie 22/01/2014 11:40


Je suis de tout cœur avec nos ceux qui vont encore une fois nettoyer, vider, refaire à neuf en craignant chaque nouvel accès du ciel.


 


 


Pourtant la carte de prévention du risque inondation est totalement clair :


http://www.sigvar.org/virtual/1/lots/bormes_azi_02_2009.pdf


 


Les responsables des communes de Bormes et du Lavandou qui ont autorisé les constructions depuis les années 60 le savaient bien puisque nombre des premiers bâtiments n’avaient pas de logements
en  rez de chaussée ni de sous sol ….


 


Comment veux t’on croire que les constructions qui sont présentes dans le lit majeur du Bataillier et la Vieille, ne présentent aucun risque d’inondation en sous sol et en rez de
chaussée ?….


 


Comment peut on imaginer de déplacer la gendarmerie d’une zone qui ne présentait pas de risque ?


Comment imaginer d’y installer des maisons de retraites ?


Comment y laisser faire des locaux d’habitation en rez de chaussé, alors qu’une construction sur pilotis est techniquement possible ?


 


Les derniers travaux de dévoiement de la Vieille vers le Batailler aurait il participé au départ de la plage ?


-          en induisant
une augmentation de la vitesse d’écoulement à l’embouchure,


-          ensuite
l’augmentation de l’effet du jet sortant de l’embouchure a induit un tourbillon qui a entrainé le sable des plages et provoqué les dégâts à l’est et à l’ouest de l’embouchure .


 


La force du courant de sortie est très visible sur la photo publiée sur le site de la ville heureuse :


http://www.lavilleheureuse.fr/wp-content/uploads/2014/01/Embouchure-du-Batailler.jpg


 


A quoi servent ces travaux ? Rendre constructible la zone près du supermarché ??


Avec cette crue va t’on interdire de vendre les logements inondés en cours de construction ou livraison ?


Il serait
utile de faire des photos, de les rendre publiques, pour éviter d’autres drames.

Marc S....R 22/01/2014 09:31


ZOU à la porte !!!!!!!!!!!!!!!!!!

JOY 22/01/2014 00:26




Bernardi ça
suffit ! Le Lavandou mérite mieux que lui !


@culotté 21/01/2014 19:47


G.Bernardi n' ajamais pensé à son retrait mais à sa confortable retraite qui l'attend après son conquième mandat, une situation originale dans notre village où l'on a fonctionnariser le maire
malgré sa médiocrité.

appel aux bénévoles mon c.. ! 21/01/2014 14:34


Appels automatiques, messages facebook, le maire ne manque pas d'air pour tenter de faire pardonner son incompétence... l'appel aux bénévoles est inutile donc indécent. Les lavandourains n'ont
pas attendu ses larmes de crocodile et ses jéremiades pour s'entraider, sans récupération électoraliste... 

culotté 21/01/2014 13:18


Bernardi n’ a aucune figure de mettre sur le site de la mairie les photos de son œuvre dévastatrice. Bernardi
montre aussi sa tronche sur BFM TV qui sert sa candidature de mars prochain. Bernardi  va serrer les mains de ceux qui n’ont rien compris à son inaptitude. Ne vous laissez pas berner par cet
acteur professionnel de la politique coupable de la situation que nous subissons au Lavandou !

LAVANDOU EN COLERE 21/01/2014 10:11



LES MAIRES DOIVENT REMBOURSER AVEC LEUR ARGENT PERSO LES DEGÂTS OCCASIONNES PAR LEUR INCURIE A  LA COLLECTIVITE. ILS DOIVENT SE DEMETTRE DE LEUR MANDAT ET NE PAS SE REPRESENTER DEVANT LES
CITOYENS COCUS. QUE LA JUSTICE EPLUCHE LES PERMIS DE CONSTRUIRE, QUE LE FISC REGARDE LEUR TRAIN DE VIE, QUE LES ASSOCIATIONS DE DEFENSE LES TRAINENT DEVANT LA REPUBLIQUE. QUEMANDER LA SOLIDARITE
DE LA FRANCE EST UNE INJURE AUX VAROIS. SUPPRIMONS
TOUS LES MANDATS DE CES NANTIS ET LE VAR IRA MIEUX.

Collombat 21/01/2014 09:58


Le secret des inondations : la "soif de l’argent"
En fait, les inondations dans le Var ...résulte du laxisme des politiques foncières, qui encouragent systématiquement l’immobilier. C’est ce qu’explique en termes pondérés le sénateur
Collombat : "L’immobilier,
dopé par l’endettement, est devenu ces trente dernières années l’un des moteurs essentiels de l’économie occidentale, au point de le mettre aujourd’hui durablement en crise. Limiter l’explication
de l’urbanisation, comme le font ses censeurs, à sa dimension morale et psychologique est un peu court. ’Ils feignent’, disait
Bossuet, ’de s’affliger des conséquences tout en s’accommodant des causes.‘".


Si l’on ne veut plus d’inondations catastrophiques, il faut arrêter le gaspillage des terres et le bétonnage des sols. De ce point de vue, le déplacement express de M. Ayrault, qui ne songe
qu’à bétonner Notre Dame des Landes et affaiblit les procédures réglementaires par un "choc de
simplification", est une pantalonnade.

suivre ce lien 21/01/2014 09:07


reporterre dit certaines vérités : http://www.reporterre.net/spip.php?article5287

Lavandou Tribune 21/01/2014 09:47



http://www.reporterre.net/spip.php?article5287



seuil de compétence 21/01/2014 08:35


Si l'heure n'est pas à la polémique - Le Lavandou panse ses plaies - viendra le jour ou il faudra rendre les comptes de l'action du maire sur ses vingt années de mandat. Bétonnage
intensif, urbanisme galopant, reseaux inadaptés, inconscience, absence de prévention, priorités oubliées et clientélisme... Prévenir plutôt que guérir... Fredo