Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 00:05

La conquête de la mairie j’en ai rêvé. Au début pour rendre service à mes concitoyens et redresser la barre d’une équipe sortante en déroute. Très vite, j’ai vu dans leurs yeux toute l’ingratitude et la jalousie. Pas tous ! les plus malins s’ingénient à me flatter afin d’obtenir de petits avantages que je ne refuse jamais histoire de les subjuguer. Cela me permet de garder le pouvoir d’une façon magnanime. De temps en temps je leur montre qui est le patron en publiant quelques arrêtés scélérats. En soufflant le chaud et le froid, j’ai brouillé leur envie de me virer, car ils espèrent tous une faveur de ma position.
Dans mon équipe, j’ai choisi soigneusement mes colistiers pour qu’ils ne critiquent pas mes plans. Je leur demande simplement de voter dans le sens qui m’arrange et de glorifier mes idées. D’ailleurs les indociles n’ont jamais de grandes fonctions et je garde la main sur leurs délégations dans le cas où ils auraient une bien meilleure idée que moi.
Côté personnel municipal ce n’est pas de mon ressort. J’exige et le directeur des services s’exécute comme mes chefs de service. On m’accuse d’avoir engagé trop de monde. Toutefois, ce n’est pas de ma faute si beaucoup tombent malades où sont surmenés par le travail.
Ce que je préfère, de loin, ce sont les discours. Je me transcende à faire des exposés fleuves sur tout et rien. Je perçois bien que mon auditoire fatigue mais c’est une bonne façon de lui montrer qui est le plus intelligent. En général, je ne supporte pas le débat avec plus forts que moi et si ça devient hasardeux je préfère quitter la salle par la petite porte…un coup de fil urgent fait souvent affaire
 ! J’aime bien la provocation, cela m’amuse et secoue le landerneau local.
humour-reforme.jpgPour les animations, je suis imbattable et je me demande encore où je vais chercher toutes ces idées qui laissent béats mes collaborateurs. Comme je n’ai pas le sou je me suis arrangé avec les banquiers qui me prêtent sans rechigner. Ils savent qu’ils pourront toujours se payer à perpète sur les impôts.
Et puis j’aime aussi la castagne devant les tribunaux car j’ai compris que la justice des hommes est variable.
L’astuce est de continuellement contester l’évidence, même venant de l’administration qui n’y connait pas grand-chose du quotidien d’une mairie. A ce petit jeu, c’est le dernier qui reste debout qui a toujours raison. Comme j’ai de bons compères avocats et l’argent public facile, il me faut simplement user de toutes les ficelles jusqu’à obtenir gain de cause. Imparable contre les gêneurs et les donneurs de leçon qui en veulent à ma fonction.
Tiens, en parlant d’eux, je ne peux m’empêcher de tacler mes opposants municipaux, qui se comptent sur le doigt d’une main. Toujours à la ramener sur mes faits et gestes. Heureusement, ils sont inaudibles et interdits de publications municipales où ils racontent n’importe quoi sur moi.
Pas comme les personnes âgées que je bichonnent exceptionnellement et qui me le rendent bien. Ah les braves gens, toujours avec le sourire, le mot gentil pour ma famille et mes actions, jamais négligées par le quotidien local à leur attention. Chaque Noël un petit colis, une galette et hop ! un bulletin de vote pour moi.
Pour mes frais, c’est assez génial. Je me suis octroyé une ligne budgétaire que mes colistiers ne contrôlent jamais par discrétion politique. Je rencontre tellement de monde que je pourrai aller dans les restos et partir en congrès toute l’année.
Oui, la conquête de la mairie j’en ai rêvé et maintenant je n’ai plus envie d’en partir. Pour quoi faire d’ailleurs ? Vous m’imaginez à ressasser mes exploits d’hier dans les bistrots ou mouliner quelques cannes à pêche sur la plage ? J’ai quand même encore un rêve secret: mon buste en marbre à la mairie et une belle plaque dans la rue principale. Avec cette reconnaissance suprême, je me dirai que j’ai eu raison de mes détracteurs. Vous me trouvez un peu mégalo ? sachez que je ne suis pas n’importe qui dans mon village. J’ai serré la main des plus grands, fait avaler plus d'une couleuvre à mes électeurs, supporté les railleries sans broncher, mouillé ma chemise... et si le 21 décembre 2012 était la fin du monde, aucun doute je ressusciterai quelques jours plus tard !... Je suis maire...mais je me soigne, ne vous en déplaise !

Partager cet article

Repost 0
Published by Pascale N - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires

mafiosodellacittà 06/12/2012 17:23


Ciel je le reconnais c'est lui...bigoudi. je suis allergique a la mafia locale.

cocorico 04/12/2012 18:09


ki bétonne, étonne, déconne ? 

francoise GG 04/12/2012 09:36


je vomis ce type de personnage y'en a trop dans le monde politique

DiscoverNow 03/12/2012 23:50


Pourquoi être contre lui alors qu'il fait aussi des choses bien non ??? Je ne défendrai pas mais soyez plus sympa avec lui.

GUIDEBOOK 03/12/2012 14:44


Pauvre homme !!!!!

Frédéric Dard 02/12/2012 18:38


"L'an dernier j'étais encore un peu prétentieux, cette année je suis
parfait."


 

Louis Genot 02/12/2012 17:34


Ah bon ? Serait malade de ne pas politiquement exister ? Fera moins le malin avec De Canson comme patron et Vatinet en surveillant général...à suivre

jeu anonyme & gratuit 01/12/2012 17:36


Les banques font la gueule.La mairie serait sous surveillance ou interdite d'emprunts. La SAUR est à la manoeuvre d'un grand projet avec le petit génie. Est-ce vrai? 

Chassignole Jean-Bernard 01/12/2012 14:19


Merci pour votre analyse qui résume à elle seule toute la situation. Ne perdons pas espoir, une graine est semée.


JB Chassignole

Lavandou-Paris-Compiègne 30/11/2012 20:01


Bigoudi se défrise en ce temps de fraicheur politique ! comment gagner en 2014 ?  

mandarin 30/11/2012 19:31


Deux mandats bien suffisants au vu des conneries de Regain

ad vitam eternam 30/11/2012 14:27


c'est pourquoi, il faut légiferer pour interdire le rempilage à perpette des maires. 
Place aux alternances. 2 mandats maxi et bye bye, merci et bravo, statue et nom de rues et hasta la vista !

Romero 30/11/2012 08:26


Un vrai conte de fée ! 

Hallucinant 30/11/2012 06:14


Hallucinant...... votre description est très juste, c' est tout lui ça. Bientôt il sera mis au même rang que le PRECEDENT aux oubliettes et plus visible. Comment faites vous pour le supporter ?