Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 23:06

Considéré comme la danseuse de l’épopée touristique du maire du Lavandou, l’Epic pourrait bien connaitre une fin prématurée. Pas tellement par la remarque justifiée de la Cour des Comptes (page10/59)  «... La création de l’Epic Tourisme est en définitive plus couteuse pour la commune: la perte d’une taxe de séjour de 462,5 K€ n’est pas compensée par la suppression d’une subvention de 324 K€ (montant 2009)» [ndlr: à l’association Lavandou Tourisme]. En réalité le budget de l’Epic, plus proche de 638.000 € (2011) est bien supérieur au produit de la taxe de séjour qui doit encore être amputée de sa participation (10%) au pot du Comité départemental de Tourisme (CDT). Mais, comme le billard à trois bandes, la menace arrive tout simplement par la communauté de communes "Méditerranée Porte des Maures".
intercom-2012Créée par arrêté préfectoral du 30 juillet 2010, elle regroupe les communes de Bormes-les-Mimosas, Cuers, La Londe-les-Maures et Pierrefeu-du-Var. En janvier 2013, elle s’élargira au Lavandou et Collobrières. Son domaine de compétences concerne le développement économique, l’aménagement de l'espace, la politique de logement social, l’élimination et la valorisation des déchets, les affaires culturelles, sportives et la…promotion touristique. En quelque sorte, c’est une mutualisation des moyens et du personnel, par transfert de compétences, entre toutes les communes. On comprend mieux les faux-fuyants du maire du Lavandou peu pressé de partager le pouvoir avec ses voisins et encore moins sa manne touristique. Cependant, la nécessité économique pousse les communes au regroupement pour une raison simple : le contribuable ne veut plus payer un mille feuilles dont il a perdu le contrôle. Certes, économie en vue mais aussi recettes au rendez-vous. Ainsi, conformément au code général des impôts, afin d'exercer ses missions, un transfert de fiscalité a été légiféré au profit de la Communauté de communes au 1er janvier 2011. Celle-ci perçoit désormais en lieu et place des communes membres, la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM), la contribution économique territoriale (ex taxe professionnelle) et la part départementale de la taxe d'habitation et du foncier non bâti. Une partie importante de la fiscalité enregistrée par l'intercommunalité est reversée aux communes membres. 
logo-interco.jpgPar exemple, la commune de Pierrefeu a bénéficié du reversement de 2.228.433 € au titre des attributions de compensation et de 827.376 € au titre de la dotation de solidarité communautaire. De son côté, la commune de La Londe a obtenu le reversement de 1.348.197 € au titre des attributions de compensation et de 1.229.192 € au titre de la dotation de solidarité communautaire. Pour Bormes idem…au Lavandou rien ! La Communauté de communes participe au financement de la plateforme « Var Initiative » qui accompagne la création d'entreprises, l'accès à l'emploi, à la formation des jeunes de 16 à 26 ans. Elle est également compétente en matière d'Aménagement du territoire et dispose à ce titre de représentants au sein des différents organismes qui interviennent en ce domaine (SCOT Provence Méditerranée, Comité territorial LGV PACA…) et elle est consultée sur les différents projets concernant notre territoire (Parc National de Port Cros, Réforme territoriale, voirie...). Elle va aussi réaliser ses premiers investissements structurants comme une déchetterie réservée aux particuliers… Nous sommes bien loin des arguties du maire du Lavandou contre l’intercommunalité, Port-Cros, l’extension du Casino à la Baou, la station d’épuration du Sivom...Inévitablement, à juste titre, les communes se regrouperont autour de la promotion touristique qui n’est plus une affaire de frontières communales, à l’exemple de la Maison du Tourisme du Golfe de Saint-Tropez. L’année 2014 devrait donc marquer un virage non seulement municipal mais aussi stratégique du Lavandou, assis depuis trop longtemps sur ses certitudes de centenaire. Aucun regret sur la disparition prévisible de l’Epic (menacé de se dissoudre dans un nouvel office de tourisme de pôle aux compétences élargies) dont nous percevons bien les limites d’une gloutonnerie égotique qui a divisé les professionnels; pourtant rassemblés, hier, dans leur modeste association Lavandou Tourisme (troquée par son ex-président contre un strapontin municipal éjectable). A défaut d’avoir raté le bus de l’intercommunalité, réjouissons-nous d’avoir été pris en autostop par le préfet, sur la route de Saint-Tropez, afin qu’il nous ramène dans la bonne direction. 


2012-09-intercom 

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Richard - dans Chambre Régionale des Comptes
commenter cet article

commentaires

foellner roseline 06/10/2012 09:11


Trop mignon notre Gilou, sa préscience est exceptionnelle, heureusement que nous l’avons notre guide
suprême. François, tu peux lui confier les animations MPM  il va te faire des miracles avec tes p’tits vieux mais fais attention à tes finances il n’sait pas compter.

jul 03/10/2012 08:41


Il y a ici une liste d outils anticorruption http://www.anticor.org/2012/10/02/comment-deposer-un-recours-administratif/


a garder en marque page pour qui vit au Lavandou :))

restos 02/10/2012 19:50


AU DIABLE LEPIC PERSONNE NEN VEUT ICI. LE CAPORALISME A VECU. BERNARDIAN FOUTEZ NOUS LA PAIX 

Ghering Max 02/10/2012 15:08


Je reprends le train en marche. L'épic devait soit disant règler un certain problème de transparence, diminuer le budget tourisme et coordonner les professionnels.
Résultats encore plus d'opacité dans le budget, une confusion de services rendus et 70% des pros hors de l'épic municipal.Qui va payer en définitive cette mauvaise affaire? un peu les touristes
via la TS et nous les contribuables. Tout cela pour une petite poignée de profiteurs du système. Thorn n'avait pas les défauts de Bernardi. Il voulait que ca tourne, il savait parler aux
adhérents. L'autre s'en moque l'épic c'est la main-mise sur la station.

Bernard du Lavandou 02/10/2012 09:52


Mon analyse. Sous des apparences sympa le
président de l’interco ne fera aucun cadeau à Gil.Bernardi . FDC a l’étoffe d’un futur patron territorial, Vatinet attend de pied ferme son voisin de palier, Falco s’en méfie, l’umpé n’en veut
plus, Sarko voudrait le voir partir, le Lavandou silencieux aussi. L’épic ne survivra pas et d’ailleurs quel intérêt à conserver un truc aussi cher alors que nous pouvons partager la facture du
tourisme ? nous tirerons les marrons du feu avec notre clientèle de base.

calixto 01/10/2012 23:01


Monsieur H. roule pour Monsieur B. Normal c'est lui qui le paie. Monsieur H. loge dans un batiment communal. Normal c'est un cadre fonctionnaire jusqu'en 2014.
Monsieur H. veut faire de la politique en douce. Normal il lui faut tuer le père. Bref tout est normal chez lui sauf son idéologie touristique qui n'intéresse pas les concernés sauf bien sûr ses
copains imprimeur de Grenoble...bref le lavandou a enfin trouvé la perle du marketing comme elle avait trouvé avant la perle de la gestion communale. Ce tandem nous promet un centenaire
spectaculaire. A part un numéro de claquettes en père noël je ne vois pas bien l'idée derrière cette nouvelle année de...folie ! En 2014 il sera grand temps de les remercier.

cumulonainbus 01/10/2012 14:00


Je partage. Faut-il dépenser autant d'argent sur une activité aussi limitée dans le temps et pourquoi la mairie n'a rien charché d'autre que de se laisser
porter par la facilité d'une maison de retaite en plein air ???

les bonnes questions, le retour 01/10/2012 13:10


Combien nous coute un touriste au Lavandou ? Combien dépense t'il ? et à qui va l'argent qu'il dépense ? Economiquement, le jeu en vaut il la chandelle ?

Antoine Berre 01/10/2012 10:45


Que fait le maire de notre argent? diable il le donne aux banques depuis presque dix huit ans parceque la charge de la dette est aussi importante que la dette avec
des millions d'euros d'intérêts payés depuis son arrivée ce monsieur vit dans l'opulence incapable de gérer correctement notre argent. Lorsqu'il partira il restera toujours vingt millions d'auros
à payer. Vous êtes contents?

Lavandou-Paris-Compiègne 01/10/2012 09:33


Si j'ai bien compris le lavandou a perdu des recettes sur de mauvaises décisions de Bernardi. Un comble ! il continue à narguer ses collègues et surtout la cour des comptes à sa place je me la
fermerai.Comment les habitants ne voient-ils pas son incompétence?

Ramazo 01/10/2012 06:20


Tout à fait logique et souhaitable. L’épic n’a rien apporté de nouveau sauf des
dépenses disproportionnées. Avant Lavandou Tourisme fédérait toutes les composantes de la station et coutait bien moins cher. Aujourd’hui les amis du maire sont pris en otages. Ils seront bien
contents de quitter ce rôle détestable. Je crois à l’interco elle nous sauvera du marasme où le maire nous a conduit.