Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • Lavandou Tribune. Contre-pouvoir citoyen
  • : Tribune officielle des citoyens indignés par la gestion municipale du Lavandou depuis 1995. La liberté d’expression est un droit fondamental défendu par la Cour européenne des droits de l'homme (CDEH). Les lanceurs d’alerte sont protégés par la loi 2016-1691 relative à la transparence.de la vie publique.
  • Contact

Debout le Lavandou !

La Chambre Régionale des Comptes épingle la municipalité en place pour "gestion approximative des fonds publics, vente du patrimoine, augmentation des impôts, emprunts, absentéisme du personnel, privilèges injustifiés…". Les 44,55 % d'électeurs indignés font entendre leur opposition dans cette tribune pour éveiller les consciences, lutter contre l'ambition et le fanatisme clanique qui ruine notre commune depuis quatre mandats. Donnons un nouveau souffle au Lavandou.

Recherche

Conseil municipal 2014-2020

Regain 2014-2020 : Gil BERNARDI maire
Adjoint(e)s: *Charlotte BOUVARD. *Claude MAUPEU. *Annie TALLONE. Pierre CHARRIER Bruno CAPEZZONE. Frédérique CERVANTES. Raymonde STATIUS. Patrick LE SAGE. 
Délégué(e)s: Corinne TILLARD. Denis CAVATORE. 
Conseiller(e)s:
Laurence CRETELLA. Beatrice FLORENTY. Philippe GRANDVEAUD. Nadine EMERIC. Patrick MARTINI. Jean-Pierre BIGEY. Monique CARLETTI. Jean-François ISAIA. Nathalie CHRISTIEN. Jacques BOMPAS. Laurence TOUZE. Patrick CANTIE.  
*Conseiller(e)s communautaires 

Le Lavandou Cap 2020 : Thierry SAUSSEZMarie-Jo BONNIER., Guy CAPPE.

La Ville Heureuse : Jean-Laurent FELIZIA, Andrée VIALE.

Sans étiquette : Georges TAILLADE.

Vite lu

Fiscalité. L'Assemblée vote la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages. Elle sera progressivement supprimée jusqu’en 2020 (BFMTV)

Harcèlement sexuel. La parole des femmes se libère en France. Le mot-dièse "balance ton porc" en est un symbole. Il  génère des milliers de témoignages sur Twitter contre des élus et petits chefs (Libération)

La Crau. Trois élus du Front National, quittent leur parti mais continuent à siéger sans étiquette dans l’opposition au conseil municipal par respect envers leurs électeurs (Facebook)

Var changement climatique: sécheresse record, température jamais vue depuis 60 ans. "Il faut arrêter d’urbaniser le littoral" avant une catastrophe naturelle majeure (LPO Paca)

L'ex sénateur-maire de Toulon aurait reçu plus de 8.000 € d’argent public chaque trimestre détourné du Sénat. Selon les avocats des sénateurs déjà mis en examen dans cette affaire, ces derniers n'auraient rien fait d'illégal (Var Matin)

117 sénateurs de droite (LR, UMP, RPR) sont soupçonnés d'avoir détourné 8 millions d'euros en 12 ans (Le Point)

Fréjus. La justice doit se prononcer mi-novembre sur l'ancien maire François Léotard, accusé de faux témoignage dans l'affaire Karachi (Twitter)

Autriche. La loi interdisant la dissimulation du visage dans l'espace public est en vigueur. Le texte concerne la burqa, le niqab, les masques de mascarade (clown, Père Noël) cagoules et écharpes trop hautes contre le froid (Spunik)

Allemagne. 94 députés néo-nazis (AfD) entrent au Bundestag pour la première fois depuis 70 ans avec cet avertissement aux autres partis : "Nous allons vous traquer. On va pourchasser Madame Merkel et on va récupérer notre pays et notre peuple" (l’Express)

Trop de rues en France portent encore les noms de négriers, alors que l’esclavagisme est un crime contre l’humanité depuis 2001. En revanche aucune protestation contre les squares, boulevards, rues... qui honorent les élus qui ont ruiné leurs villes (Libération)

Hyères. La directrice de cabinet, fille du maire, démissionne pour cause d’interdiction des emplois familiaux, votée par l’Assemblée Nationale le 8 septembre (Twitter)

Lavandou. Pas moins de 6 tonnes de papier utilisées pour diffuser 14 photos du maire et un autosatisfecit  de sa gestion dans la revue municipale 2017 (Facebook)

8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 00:14

Il le murmure en catimini Je ne suis pas candidat puisque je reste...le prochain maire. Telle est l’attitude facétieuse du sortant qui se la joue profil bas et distant de la compétition municipale. Qui pourrait d’ailleurs le remplacer dans cet imbroglio financier où six ans de plus ne seront pas de trop pour y voir plus clair dans la gestion municipale sortante ? Finalement, les opposants préfèreront certainement rester dans l’opposition plutôt que de prendre le risque d’une impopularité municipale. On les comprend ! Toutefois, le risque d’une démission anticipée pourrait bien stopper l’ancien-nouveau maire avant 2020, car les dossiers sulfureux ne manquent pas à l’appel et la situation financière inconfortable va accentuer le mécontentement général. L’intercommunalité ne lui sera pas d’un grand secours et un quatrième tour de piste risque de ressembler à un purgatoire après tant d’années chanceuses. A l’évidence, le tourisme, manne principale avec son corolaire l’immobilier, va en prendre un coup. Finances_municipales.jpgUsure de l’offre, hausse de la TVA, renchérissement du transport, foncier prohibitif, moral en berne…les estivants vont y regarder à deux fois dans leur choix. Il ne sera pas facile, non plus, pour le sortant de préparer une équipe à sa botte, sauf à reprendre les mêmes figurants qui couvrent son incompétence depuis 1995. Et aucun espoir pour lui de faire appel à une liste d’union d’intérêt communal si l’idée - improbable - lui venait. Il devra assumer seul ses nouvelles promesses et gare aux mensonges ! Aujourd’hui le citoyen sait se regrouper pour demander des comptes. La feuille de route 2014-2020 : la Girelle, le Nouveau Port, la gestion portuaire, l’effectif municipal, la Baou, le Fisac, les inondations, le PLU, les commerçants, la légalité des actes, le remboursement des emprunts… et tout ce qu’il a escamoté dans sa mandature précédente ! Les opposants ne seront jamais très loin pour en découdre, même s’ils changent de visage. Quant à l’opinion publique…elle girouette facilement en fonction du vent et du foie gras. Vraiment dur de rempiler faute d’un vrai métier ! Le sortant, qui n’est toujours pas candidat, a du souci à se faire !

Partager cet article

Repost 0
Published by France GALLOIS - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires

Lavandou->Paris-Compiègne 12/01/2014 12:25


Mr B. est has been il est bien le seul à ne pas s’en rendre compte dans le village

STRATEM 11/01/2014 19:08


La stratégie contre Don Bernardi est assez simple. La multiplication des listes = pas de passage en
force au premier tour, puis fusion des listes concurrentes au deuxième tour alors qu’il n’a plus de réserve de voix. Rappelons que Don Bernardi est un mauvais combattant s’il ne passe pas au
premier tour il commettra une erreur fatale au deuxième tour.

retrayte78 11/01/2014 10:12


Monsieur Bernardi se croit indispensable à la collectivité comme tous ceux qui sont au cimetière de l'oubli

@ NS 10/01/2014 19:11


NS soyez prudent  dans vos propos les siciliens  lisent ce blogue.

NS 10/01/2014 10:47


De qui se moque-t-on ? La démocratie est en danger au Lavandou. Faut-il 20 ans pour
déplorer que le lavandou recule économiquement par la faute d’un maire sans ambition autre que la sienne. La dette inexistante d'alors devient une réalité pesante. Anormal de n’avoir aucun
concurrent aux municipales, Anormal de dépenser autant d’argent sur une population âgée qui n’apporte rien et que l’on ne sache retenir nos jeunes. Le maire nous caresse dans le sens du poil ce
qui lui permet tous ses caprices de star. Il s’amuse avant de gérer la commune modestement. Nous ne sommes pas en Sicile. Don Bernardi doit être remercié il est allé trop loin dans l’ignorance
des gens. N’importe quel candidat fera mieux que lui.
NS

claude dupont 10/01/2014 10:20


Bernardi le pôle emploi n'en veut pas ? technicien de surface ca le connait vu ce qui reste chez nous.

bernadette jean 09/01/2014 19:48


je ne suis pas certaine de sa candidature il hésite parce que T.Saussez l'attend sans complaisance sur son bilan

miami on the beach 09/01/2014 18:55



BERNARDI NO FUTURE
19 ans d’immobilisme par peur du futur. Craintif, fin de vie et " sans avenir" voteront pour lui. Le lavandou est devenu la grande maison de retraite en plein air du Var.

Brigitte BB 09/01/2014 09:06


j'ai écouté le maire faire ses voeux blabla de routine "je suis le meilleur" il faudra un sacré concurrent qui le remette à sa place afin
qu'il ait un peu d'humilité. Tant que le Lavandou continue son hébergement de vieux aucun espoir de chanfgement. J'ai vécu en corse dans un village reculé qui a progressivement perdu sa
population en trente ans tellement les habitants voulaient figer le temps comme ici. Bizarre d'entendre le maire glorifier une maison de retraite et les inondations.L'avenir avec lui ressemble à
un enterrement de première classe.

Francine X 08/01/2014 14:55


Voici pourquoi la candidature de Mr Gil Bernardi n’est pas souhaitée par la majorité
silencieuse. Ce monsieur s’est servi de ses mandats  sur notre dos. Il fait une carrière professionnelle et décide tout sans concertation. Il a dissimulé la vraie situation financière de
notre commune et l’a aggravée avec de nouveaux emprunts considérant notre trésor commun comme un casino. Sa famille et copains ont été très bien servi : subventions, vente de terrains, boutiques,
logements de fonction,terrains travaux,constructibles, plages.Sous des allures de faux démocrate GB a fait beaucoup de dégâts et le vide sans aucun projet hormis recopier ce qui existait
ailleurs. En définitive il a échappé à sa fonction et aux citoyens. Vous ne pouvez pas élire encore ce monsieur qui vous a menti au fil de ses dix-neuf années piscine, eau chaude, layet et j’en
passe. Ses vœux ont été lamentables d’hypocrisie avec quelques groupies venus se rincer à l’œil .Oui le lavandou, notre village mérite une nouvelle orientation.Je ne voterai pas pour lui vous
l’avez deviné.Nous manque un candidat crédible qui pourra sortir notre village de sa béatitude.

sang neuf 08/01/2014 14:40


il est usé. Là ou Var matin du jour voit "sobriété et optimisme", il faut lire "constat d'echec et réalisme". Il n'a plus la niaque de ses débuts.  Il faut du sang neuf et de l'enthousiasme.
Jo 

bonnacieux 08/01/2014 14:02


Ronds de jambe, mensonges, hypocrisie, mal façon sont les caractérisitques de celui qui n'est qu'un faisan et qui apparait dans son discours de voeux entre les lignes.

julie romano 08/01/2014 10:28


le personnel communal n'en veut pas de sa candidature et votera en majorité en faveur de l'opposition.

JOY 08/01/2014 08:30




Bernardi ça
suffit ! Le Lavandou mérite mieux que lui !


NON AU QUATRIEME MANDAT 08/01/2014 08:10


AUCUN AVENIR AU LAVANDOU AVEC BERNARDI 19 ANS DE SURPLACE !!!

Jean-Laurent Félizia 08/01/2014 04:37


Ami(e)s internautes,


voeux, vaches, cochons, n'en déplaise à celles et ceux qui contestent
la légitimité et l'aspect salutaire de ce blog citoyen, mais les faits sont têtus.

Je me réjouis de pouvoir poster ces quelques pensées que partagera
la majorité des lavandouraines et lavandourains...

Lundi 6 Janvier dernier, dans ce qui pourrait s'appeler une cérémonie de voeux
à l'ensemble d'une population et qui ne se réduit qu'à une messe rébarbative Version 19, il est triste de constater que le message promu par "notre" maire n'est plus porteur d'espérance.
Primo, les mots employés -les mêmes mots- galvaudent une situation bien plus catastrophique, tracent sur des comètes sulfureuses des lendemains qui seront complexes parce que travestis par des
projets "fard", secondo, que d'un bilan dont on pourrait débattre avec lui, il ne sera réellement jamais mis sur la table, et, tertio, que là où notre commune présente en bien des points,
potentiels et atouts, il n'aura jamais été question d'une véritable entreprise citoyenne pendant ces trois mandats. Certes, là où il ne faut pas confondre chose publique et entreprise, on peut
toutefois imaginer une dynamique comparable, une action politique qui amène des richesses et des ressources partagées à celles et ceux qui entreprennent sur un territoire qu'ils aiment et qu'ils
éprouvent quotidiennement.


Que nenni ! Rien de tout cela, au contraire une série télé faite d'effet de style et de ronds de jambe.
Allez, en piste M. Le Maire, je vous attends pour débattre.


Où vous voudrez, quand vous voudrez, je suis disponible et j'adore cet exercice autant que ma commune et le projet que j'entends porter d'une Ville Heureuse pour elle et ses administré(e)s toutes
générations confondues.


Parlons PROJETS, GESTION, de ce LAVANDOU que vous aimez tant !


Sans contortionnisme !